mardi 31 octobre 2017

31/10 - BENJAMIN FULFORD. DONALD TRUMP EST-IL TROP EFFRAYÉ
POUR DÉSIGNER GEORGE BUSH SR ET LES FRANCS-MAÇONS
DE LA LOGE P2 COMME LES ASSASSINS DE KENNEDY ?

le 30 octobre 2017
Le Président de la Société des États-Unis Donald Trump a annoncé la semaine dernière qu’il allait autoriser la publication des archives relatives à l’assassinat du Président John F. Kennedy, «à part les noms et adresses de toute personne concernée encore en vie». En d’autres termes, il semble trop effrayé pour mentionner l’implication de George Bush Sr (Scherf, Pecce) et de la faction fasciste du Nouvel Ordre Mondial qu’est la loge maçonnique P2 du Vatican.

Néanmoins, des représentants du Pentagone affirment que : «Trump a obligé la CIA, le Mossad, le FBI et la cabale de Bush à publier TOUS les dossiers sur JFK, étant donné que (le Premier Ministre Israélien de l’époque) Ben Gourion voulait la mort de JFK, et que ce sont les mêmes auteurs qui ont perpétré le 11 septembre».
-----------------------
Les liens d'Israël avec l'assassinat de JFK
Le film JFK d'Oliver Stone
Mitterrand avait fini par découvrir tout cela
Philippe LABRO : "La vérité sur la mort de Kennedy"

Assassinat de JFK : l'agent de la CIA E.H. Hunt se confesse avant de mourrir

Un agent de la CIA avoue avoir tué Marylin
Elle était sous contrôle mental. Un pion
----------------------- 
Voilà les gens qui avaient l’intention de créer un gouvernement fasciste mondial contrôlé par les membres des familles royales Européennes qui prétendent descendre des Césars et du Roi David, comme l’ont révélé mes recherches portant sur une période de plusieurs années. Ces recherches, y compris les rencontres avec de nombreux membres de ce groupe de familles, nous ont mené à la conclusion que ce sont eux les véritables "sages de Sion".

Grâce aux confessions de Benjamin Freedman et d’autres, John F. Kennedy a été mis au courant du complot visant à déclencher la Troisième Guerre Mondiale, à éliminer 90% de l’humanité et à réduire le reste en esclavage. Les Sionistes ont failli réussir à déclencher une guerre nucléaire totale au cours de la crise des missiles de Cuba. C’est pourquoi Kennedy a décidé de les priver de leur principale source de pouvoir – la capacité à créer de la monnaie à partir de rien.
---------------------------
Le TITANIC & La Réserve Fédérale US 
----------------------------
EN 1961, Benjamin Freedman prévient les États Unis du danger sioniste.
----------------------------
Comment la terre d'Israël fut inventée - Shlomo Sand
---------------------------
George Bush Sr., (dont le véritable nom de famille remonte à travers les Scherf et les Pearce au nom aristocratique Romain de Pecce) et les Sionistes ont fait assassiner Kennedy afin de l’empêcher de nationaliser le Conseil d’Administration de la Réserve Fédérale.

Ces gens sont toujours maîtres de la création des dollars US, des Euros et des Yens Japonais à partir de rien. Leur principal instrument de pouvoir aux Etats-Unis à l’heure actuelle est toujours le Conseil d’Administration de la Réserve Fédérale Sioniste de Bush/Clinton/Rockefeller, selon l’avis unanime des chercheurs de vérité.

Un exemple très intéressant de la manière dont ces gangsters distribuent leur monnaie fiduciaire se trouve dans l’article du lien ci-dessous, qui montre comment la montée des prix des actions d’Amazon correspond à l’augmentation des impressions de billets de la banque centrale et va dans le sens inverse des véritables résultats d’Amazon. Il n’y a guère de doute que Jeff Bezos soit maintenant «l’homme le plus riche du monde», parce qu’il a été choisi comme principal distributeur de monnaie fiduciaire.

Les recherches ont montré que la plupart (sinon toutes) les grandes multinationales enregistrées sont contrôlées, par l’intermédiaire de fonds spéculatifs comme Vanguard, BlackRock, State Street, Fidelity, etc., par ce groupe de familles, désormais connu par beaucoup sous le nom de Mafia Khazar.

Au Japon, j’ai identifié les collaborateurs qu’utilise la Mafia Khazar, grâce au témoignage de tueurs à gages qui travaillaient préalablement pour eux ici. Ces gens disparaissent maintenant l’un après l’autre parce que leurs anciens exécuteurs se retournent contre eux, affirment ces assassins.

Le politicien collabo Seiji Maehara a joué un rôle crucial dans la fraude des récentes élections Japonaises par les mafieux Khazars dirigés par l’agent des Rothschild Michael Greenberg et le cousin de Barbara Bush, Richard Armitage. Maehara est le fils de l’agent Nord-Coréen Son Tae Chuk, également connu sous le nom de Daisaku Ikeda. Ikeda a été pendant des années le chef absolu du groupe laïc Bouddhiste de la Soka Gakkai et le contrôleur du parti politique Komeito, dont les membres manipulés sont cruciaux pour le maintien du contrôle Khazar sur le Japon. Ikeda a vécu dans un état végétatif (probablement mort) pendant plusieurs années, donc Maehara est effectivement aux commandes à présent, même s’il appartient ostensiblement à un groupement politique différent. Des sources de la Société du Dragon Blanc (WDS) au Japon affirment que Maehara se rend souvent à l’Ambassade des Etats-Unis à Tokyo et qu’on ne lui demande jamais de pièce d’identité.

Les Khazars ont fraudé l’élection Japonaise parce que le Parti de l’Espoir dirigé par Koike Yuriko prévoyait de nationaliser la Banque du Japon, selon des sources proches de l’Empereur du Japon.

En vue de la visite du Président des Etats-Unis Donald Trump au Japon, prévue du 5 au 7 novembre, le Center for Strategic and International Studies (CSIS, l’employeur de Greenberg et Armitage) a tenu de grandes réunions le week-end dernier à Tokyo pour discuter du projet qu’ils vont présenter à Trump.
Préalablement à ces réunions, le CSIS a envoyé un agent de haut-rang pour rencontrer un représentant de la Société du Dragon Blanc. Lors de cette réunion, le représentant du CSIS, qui personnellement n’approuve pas Armitage, a affirmé qu’il était envoyé par le Président Philippin Rodrigo Duterte pour enquêter sur le mystérieux Dr. Michael Van de Meer, alias Michael Meiring, qui a été amputé des deux jambes suite à l’explosion d’une bombe à Davao aux Philippines dont Duterte était maire. On a dit à l’officiel que Van de Meer croyait que la bombe avait été posée par Duterte, dont il croyait qu’il travaillait pour George Bush Sr. Le représentant du CSIS a répondu que Duterte niait toute implication dans l’explosion de la bombe.

Lorsqu’on lui a demandé ce que Van de Meer faisait aux Philippines, il a expliqué qu’il était à la recherche d’or. Van de Meer représentait ce qu’il appelait « la famille » et avait besoin d’or pour leur éviter la faillite. La «famille» dont il se réclamait n’était nulle autre que les personnes qui prétendent descendre du Roi David, à savoir la Mafia Khazar.

Pour comprendre la situation désespérée dans laquelle se trouve la Mafia Khazar, jetez un coup d’œil à la carte du monde de la dette dans le lien ci-dessous.

Ce que cela montre est que les nations du G7 contrôlées par la Mafia Khazar représentent 64% de la dette mondiale. Le Japon et les Etats-Unis à eux seuls doivent 51% de la dette mondiale. Les créanciers principalement Asiatiques des nations Khazars exigent d’être payés en or, dont les réserves des Khazars sont épuisées.

Les Khazars ont gagné du temps en 2001 en détruisant le World Trade Center et en envahissant l’Irak afin de lui voler son pétrole pour rembourser leurs dettes.

Cette fois, les Khazars Sionistes devenus hystériques tentent désespérément de se libérer de leurs obligations de paiement en organisant un Armageddon en se servant de la Corée du Nord, ce qui est la raison pour laquelle la fraude des élections Japonaises était aussi importante pour eux.

Voilà pourquoi il est crucial que Donald Trump ne soit pas abusé par une fausse histoire de «menace Nord-Coréenne» lorsqu’il se rendra en Asie la semaine prochaine. Donald Trump a déjà été trompé par l’histoire des «victimes d’enlèvements Nord-Coréens». Par exemple, la Mafia Khazar a publié l’histoire de la fillette de treize ans Megumi Yokota qui a été kidnappée par la Corée du Nord, et ils exhibent régulièrement ses parents à la télévision pour verser des larmes sur leur «fille qui leur manque». En fait, Megumi est devenue la mère du dictateur Nord-Coréen Kim Jong Un et ses parents la rencontrent régulièrement ainsi que leur petit-fils Kim Jong Un à Moscou et à Oulan-Bator en Mongolie, selon le renseignement militaire Japonais, des membres de la famille Rothschild et d’autres.

Dès qu’il a gagné les élections par fraude, le régime fantoche Japonais a commencé à crier à la «menace Nord-Coréenne», comme l’ont ordonné ses maîtres d’esclavage Khazars. Le tueur du Yamaguchi-gumi, «Monsieur K» m’a raconté la semaine dernière que ses prédictions d’une catastrophe naturelle au Japon au moment des élections étaient fondées sur les menaces Khazars de déclencher des armes de tremblement de terre afin de s’assurer que les Japonais se soumettraient à leur loi. On a précisé à Monsieur K que ce genre d’armes n’étaient pas à sens unique et qu’une soudaine série de tremblements de terre à La Palma**, une des îles Canaries dans l’Atlantique, avaient fait planer la menace d’un tsunami de 100 mètres sur la Côte Est des Etats-Unis et du Sud de l’Europe la semaine dernière. Voilà la véritable raison pour laquelle les Khazars ont renoncé à leur arme de tremblement de terre, lui a-t-on dit.

Quant la situation en Corée du Nord sera sous contrôle, cette fois le monde a une chance très concrète de mettre en faillite ces criminels Khazars une fois pour toute. Dans un indice que cela pourrait bien se produire, une source de la WDS au Canada a fait remarquer que : «Au cours de huit prochains jours, le Canada, l’Europe, le Japon, l’Amérique et le Royaume Uni vont tous accueillir des réunions des banques centrales. Quelque chose se prépare, c’est sûr». Ce quelque chose pourrait bien être la fin du système bancaire fiduciaire, qui est inéluctable. Quant à la date exacte à laquelle elle se produira, nous verrons.

En tout cas, le contrôle du Moyen-Orient par la Mafia Khazar et donc celui du pétrodollar est en train de s’effondrer. 
En Irak, l’agent du Mossad, Massoud Barzani* «a été évincé du pouvoir parce que le peuple Kurde s’est retourné contre lui pour avoir été au service d’Israël», fait remarquer une source du Pentagone. 
La Russie a maintenant pris le contrôle de l’oléoduc Kurde allant à la Méditerranée et pourrait interrompre l’approvisionnement en pétrole d’Israël, ajoute la source.  

Résultat de recherche d'images pour "arabie saoudite pétrole chameau"
L’état-esclave des Khazars qu’est l’Arabie Saoudite tente désespérément de faire bonne figure et de rechercher des investisseurs alors que le pouvoir de son argent du pétrole continue de s’évanouir. Mais jusqu’à ce que les Saoudiens apprennent à travailler et à ne pas se reposer sur des serviteurs étrangers, ils ne trouveront pas grand intérêt à leurs plans.
Mr Keshe a dit. Quand ils ne pourront plus tirer d'argent de leur pétrole, il leur restera leurs chameaux

Aux Etats-Unis également, la purge des Khazars continue de se développer. On a pu le constater la semaine dernière lorsque Donald Trump et Steven Bannon ont resserré leur emprise sur le Parti Républicain avec l’éviction des sénateurs anti-Trump, Bob Corker, Jeff Flake et Luther Strange qui bénéficiaient du soutien du chef de la majorité du Sénat, Mitch McConnell et des caciques du GOP*.
*GOP : Grand Old Party, surnom du Parti Républicain. (NdT)

De plus, la purge des médias privés Khazars s’est poursuivie la semaine dernière avec l’éviction de Mark Halperin du Bureau de Washington de NBC pour des accusations de harcèlement sexuel. 
Il y en aura beaucoup d’autres alors que Hollywood et les conglomérats médiatiques sont libérés du contrôle des Khazars, promettent le Pentagone et des responsables des services de renseignement.

Des sources du Pentagone avaient également le commentaire suivant à propos du nouveau gouvernement en Chine : « (le chef de l’anticorruption) Wang Qishan s’est fait des tas d’ennemis et s’est retiré du comité du bureau politique en exercice afin que son successeur Zhao Leji puisse s’en prendre à la corruption, mais il est toujours le conseiller financier de Xi et un lien inofficiel avec Trump parce qu’il possède de nombreuses propriétés aux Etats-Unis.

Le nouveau bureau politique Chinois en exercice comprend deux représentants de la faction de Shanghai de Jiang Zemin, deux de la faction du Guangdong de Hu Jintao, et trois de la faction du Nord de Xi Jinping. Cela signifie qu’au moins deux des principaux centres de pouvoir doivent approuver toutes les grandes décisions et qu’aucune faction ne peut à elle seule exercer un contrôle dictatorial.

Ce groupe Chinois va discuter de la manière d’améliorer la gouvernance mondiale, avec le pouvoir Chrétien Orthodoxe Russe symbolisé par le Président Poutine et la stratocratie nationaliste (gouvernement militaire) des Etats-Unis symbolisée par Trump. 
Si le monde a de la chance, de nombreuses décisions importantes et bénéfiques seront prises lorsque Trump se rendra en visite en Asie du 3 au 14 novembre 2017.
Source : Antimatrix.org
Traduction de Patrick T. 
---------------------------
D'Oliver Stone
Poutine et Oliver Stone
Réunis pour un documentaire
Une autre histoire de l'Amérique en 10 épisodes 
- La Seconde Guerre Mondiale
Dans cette série de 10 documentaires, Oliver Stone nous dévoile l'histoire contemporaine des États-unis comme elle ne nous a encore jamais été encore racontée. Ce nouvel opus du grand cinéaste engagé remet en question l'idéal américain tel qu'il est présenté officiellement dans les livres scolaires depuis la fin de la seconde guerre mondiale : interviews, images d'archives, photographies, films, enregistrements audio, cartes, graphiques et la voix narrative d'Oliver Stone (Philippe Torreton en Français) font de cette production originale un récit impartial de l'histoire que les petits Américains n'apprennent pas à l'école... Une série documentaire de qualité excellente comme on en voit rarement qui vous fera apprendre beaucoup de choses que vous croyiez connaitre et qui montre que les actes des Alliés étaient tout aussi atroce et que ceux du régime Nazi. 
Tout les autres épisodes sont disponible sur ces deux liens: http://news360x.fr/category/oliver-st... 
-------------------------------------
** La Palma*, une des îles Canaries
Une falaise risque de s'effondrer dans la mer et de provoquer une vague énorme qui engloutirait New-York. Mais comme nous sommes de plus en plus nombreux maintenant à voir les choses à notre avantage, ce fait, qui gênerait la Cabale, nous sert à éviter d'autres catastrophes qu'ils nous réservaient. 
Le Cumbre Vieja, en français : « Vieux sommet », est un volcan d’Espagne qui se situe dans l’archipel des Canaries, dans le sud de l’île de La Palma. La montagne est de forme allongée, orientée nord-sud, en forme de triangle pointant vers le sud et culminant à 1 949 mètres d’altitude.
Ce volcan est connu à cause d’un documentaire sensationnaliste diffusé en l’an 2000 par la BBC. Bien que ce documentaire et ceux qui ont suivi nagent dans le sensationnalisme, la fiction pourrait très bien rejoindre la réalité. La polémique a été lancée par une poignée de scientifiques anglais, peu scrupuleux, et de journalistes avides de sensationnel, dans une émission conçue par la BBC et diffusée en Angleterre il y a 17 ans. Cependant la nature 
La fiction : Et si demain un tsunami de 650 mêtres avait lieu dans l’océan antlantique ? Eh bien ce n’est pas de la fiction, cette énormité géologique pourrait avoir lieu, et réduire les USA et tous les pays d’Amérique à l’état de pays du tiers monde. Cette apocalypse pourrait avoir lieu à cause du volcan Cumbre Vieja à La Palma qui montre des signes très inquiétants. Cette horreur peut arriver d’un moment à un autre, le seul problème c’est qu’on ne sait pas quand, demain ou dans 1000 ans.
Les scientifiques ont appris qu’une éruption mènera à un effondrement du volcan dans l’océan. Des trillions de tonnes de roche tomberont dans la mer, envoyant  un méga tsunami créer une ondulation géante à travers l’Océan Atlantique vers les Amériques à une vitesse estimée de 720 kilomètres/ heure. Cela prendra approximativement huit heures pour atteindre les Etats-Unis. Il y aura peu d’avertissement de l’effondrement du volcan autre que l’éruption lui-même signifiant une possibilité imminente. Le Maroc, l’Espagne et les cotes Européennes de l’Atlantique pourraient également être touchées selon ce scénario.
La Réalité Scientifique :  les Iles Canaries ont connues moins d’une dizaine de déstabilisations massives (quelques dizaines de km³) depuis 2 Ma. La récurrence de ces évènements est de l’ordre de quelques centaines de milliers d’années pour chaque île, et notamment La Palma et El Hierro, qui sont les deux îles en pleine croissance volcanique, donc à priori les plus instables. Un réseau de failles et fissures s’est ouvert le long de la Cumbre Vieja (chaîne volcanique récente du sud de La Palma, culminant à quasiment 2000 m) lors de l’éruption de 1949. Ce phénomène est classique pour les éruptions fissurales basaltiques. La menace n’est donc pas réelle pour l’instant et certainement pour des milliers d’années à venir. En cas d’éruptions importantes et prolongées au sud de La Palma, des déstabilisations secondaires ne sont pas à exclure. 
Le Présent :  L’installation du réseau sismique des Canaries (INVOLCAN) commence à La Palma.
Ce réseau s’ajoute à celui existant de l’Institut Géographique National (IGN).
La collaboration scientifique est particulièrement nécessaire en période de réactivation volcanique. Nous sommes heureux que La Palma soit surveillée par ces deux institutions.
Nous rappelons également à nos adeptes l’importance de toujours être guidés par des informations officielles. Les îles Canaries ont un réseau de surveillance avec une amélioration continue et avec des scientifiques de premier niveau avec des années d’expériences. Info Actualidad-Volcan-AVCAN
Une augmentation notable d’essaims de séismes sont à notre depuis environ 90 jours :
Depuis les 15 derniers jours :
Ces séismes se situent entre 17 et 33 kilomètres de profondeur. Des magnitudes sur l’échelle de Richter et supérieure sont de 1,5 à 2,1.
L’essaim sismique de La Palma vu en trois dimensions :
Juan Ramón García Martel, informaticien aux Iles Canaries, a réalisé une animation des seismes enregistrés à Cumbre Vieja avec un programme de Google Earth. Il a consacré de nombreuses heures de son temps libre à recréer des événements sismiques pour aider à augmenter la connaissance volcanique des îles Canaries. Et l’essaim sismique enregistré à Cumbre Vieja depuis samedi 7 octobre 2017 a été son dernier travail. 
«J’ai beaucoup travaillé sur les tremblements de terre et la sismicité des différentes îles, ainsi que sur de nombreuses reconstitutions audibles où vous pouvez entendre le son des tremblements de terre sur le web», dit-il. “C’est une animation très didactique, il est prévu que la personne qui voit ces graphiques puisse avoir une idée de la façon dont la sismicité se produit, comment elle va d’un endroit à l’autre; cela nous permet d’approcher ce phénomène et de voir graphiquement ce qui se passe d’une manière didactique », dit-il. source : http://www.eldiario.es/
Selon L’IGN, la réactivation des seismes n’est pas surprenant, cela a déjà été observé sur El Hierro. Selon Carmen Lopez : “bien qu’il y ait presque 48 heures d’inactivité, cela ne signifie pas que l’essaim est fini”, a-t-elle dit. 
Elle explique que «la zone de localisation est la même que la précédente, peut-être un peu plus superficielle, et puisque nous avons installé trois nouvelles stations, cela change un peu en cet endroit». Elle a ajouté que «l’énergie sismique impliquée dans ce rebond est très faible, inférieure à celle du 9 octobre et pour finir en une série, il faut attendre quelques heures voire plusieurs jours». “Cette nouvelle situation est interprétée comme faisant partie de la même activité qui a conduit à la série qui a commencé le 8 octobre “.
En ce qui concerne les déformations possibles du sol dans certaines parties de l’île en raison de la pression du magma, Carmen López a déclaré que « dans notre réseau GPS, qui a été installé à La Palma depuis plusieurs mois, et forme une série longue et stable, nous ne voyons aucune déformation du terrain; il y a des déformations saisonnières ou instrumentales, associées aux changements du système de référence, mais dans l’analyse que nous faisons très détaillée jour par jour, nous n’avons pu identifier aucune déformation dans aucune des stations. “Nous continuons à faire l’analyse quotidiennement et pour l’instant nous n’avons pas pu identifier de déformation”, a-t-elle dit. 
Cependant, elle a reconnu que «chaque réseau est différent et, de toute façon, je pense que nous faisons tous une réévaluation continue et que nous devons attendre un peu plus longtemps pour être sûr à 100% s’il y a des déformations».  source : http://www.eldiario.es/
À la suite de l’essaim sismique enregistré au sommet de la Palma, les îles Canaries, depuis le 7 octobre 2017, L’Institut Volcanologique des Canaries (involcan) est en train de procéder au renforcement du programme de surveillance volcanique de la palma, du Cumbre Vieja. Involcan attend de recevoir de nouveaux capteurs sismiques pour renforcer le réseau sismique des Canaries à La Palma.
Cependant l’activité sismique enregistrée aux Canaries ces derniers jours est différente de la normale. “Un essaim similaire n’a jamais été enregistré” puisque des stations spécialisées récentes ont été installées sur ces îles. Bien que l’Institut de volcanologie des îles Canaries a dit que c’était un phénomène « absolument normal », María José Blanco, directeur de l’IGN aux Canaries, estime que « ce n’est pas anormal, mais pas normal »
Ce volcan reste sur surveillance, et à suivre…
31/10 - LA DISSOLUTION DE L’ORDRE MONDIAL AMÉRICAIN. 

Jeanne d'Arc Place des Pyramides à Paris
L"Ordre Mondial” est visiblement en train de se dissoudre. Beaucoup blâment le président Trump, et il ne fait aucun doute que le président américain agit délibérément comme le “grand perturbateur”. C’est exactement ce qu'il avait promis de faire : œuvrer dans le sens de la déstructuration de l’ordre mondial de façon à développer de la façon la plus spécifique possible les intérêts mercantilistes des USA. Il a développé l’idée de réduire à dessein les exigences d’un ordre globalisé selon les normes étatsuniennes, justement pour concentrer la globalisation sur les intérêts US, avec les bénéfices tangibles pour le dollar, et pour renforcer l’emploi aux USA.

Mais la responsabilité de cette “dissolution” doit-elle être entièrement portée par le président Trump ? Peut-être est-elle aussi la conséquence d'autres dynamiques dissolvantes à l’œuvre dans le monde moderne que l'accent mis sur les tweets “perturbateurs” de Trump dissimule ?
C’est en 1996 que le concept d’un monde unipolaire dominé par les USA fut énoncé, par Robert Kagan et Bill Kristol, dans l’article Towards a neo-Reaganite Foreign Policy. Ce concept était principalement conditionné par l’absence de la Russie des relations internationales, du fait de l’effondrement de l’URSS, durant un temps suffisant pour que soit structuré ce “Moment” unipolaire. David Wurmser et Paul Wolfowitz soulignèrent de leur côté que la fenêtre d’opportunité (l’absence de la Russie) devait être nécessairement temporaire, et limitée à quelques années.
Eh bien, voici que la Russie est de retour. Avec l’intervention du président Poutine en Syrie, le projet du président GW Bush concernant un Grand Nouveau Moyen-Orient a été définitivement terminé. Le “moment” unipolaire de l’Amérique est effectivement clos, même si des bases militaires US resteront en place dans le Golfe. Il n’est pas surprenant qu’il y ait, du côté des partisans de l’hégémonie US, un profond sentiment de colère contre Mr. Poutine.
En plus de délivrer le coup de grâce au projet de Grand Nouveau Moyen-Orient, l’intervention russe en Syrie a mis en place de nouvelles contiguïtés dans la région : la frontière entre l'Irak et l'Iran est ouverte ; la frontière entre la Syrie et l'Irak s'ouvre ; la route commerciale directe entre l'Irak et la Turquie s'ouvre ; et la frontière entre la Syrie et le Liban est ouverte. Une masse politique critique de configuration nouvelle apparaît. Non seulement c'est une masse importante, c’est aussi une masse dynamique et mobilisée. Au contraire, les États du Golfe ont été affaiblis et divisés – et le Wahhabisme conquérant qu’ils alimentaient discrédité.
En ce sens, la Russie a contribué à la déstructuration de l'ordre mondialisé des États-Unis, mais elle ne peut être tenue entièrement comme la cause unique de la vulnérabilité de ce système. L’extension effrénée du projet général de l’urbanisation et du cosmopolitisme selon le modèle de la globalisation a été conduite à partir d’une politique identitaire-sociétale (le choix dispose d’une vaste gamme : votre propre sexe, l'appartenance ethnique qui convient, la cause “minoritaire” que vous voulez faire progresser, votre propre “spiritualité”, ou votre “anti-spiritualité”, etc.). Mais dans tous les cas et en tous lieux, la politique d’identité-sociétale radicale a été utilisée pour fragmenter la culture nationale. En Russie, les bolcheviks et les trotskystes avaient lancé une attaque génocidaire contre tout ce qui pouvait apparaître comme “russe” ou rappeler l’identité “russe” ; l'idée de la Russie, sur le plan culturel, était intellectuellement et spirituellement un anathème valant excommunication et liquidation. Cette guerre meurtrière contre une vision nationale ne prit fin que lorsque Staline, après 1937, se décida à liquider les liquidateurs.
Partout désormais, on assiste à une réaction contre le déracinement des cultures nationales pour la raison simple que le processus du pouvoir s’est trop éloigné des simples citoyens et que les simples citoyens se sentent complètement “dé-souverainisés”. Il y a un éveil général à l’idée que la souveraineté se manifeste avec une façon souveraine de penser, une façon souveraine d’agir, et que la pensée et l’action souveraines ne peuvent trouver leur accomplissement que dans une culture nationale : ce que c’est que d’être Américain, Russe ou Catalan…
Ce que nous vivons aujourd’hui aux USA et en Europe de la part des pouvoirs en place, ce sont les efforts pour repousser vers les profondeurs ces impulsions “irritantes” pour une “re-souverainisation” culturelle. Mais les tensions psychologiques ne cessent de se renforcer même si on croit parfois les avoir contenues définitivement, et, comme il est arrivé à Shakespeare de nous en avertir, si elles ne sont pas apaisées en temps voulu elles peuvent mener à la tragédie (ou à la folie).
Dans la politique étrangère américaine également, l'objectif est moins la recherche d’un équilibre harmonieux que la volonté d’abaisser vers les profondeurs d’une situation catastrophique ceux qui sont considérés comme des producteurs d’“influence perturbatrices” (non conforme au modèle américain). Cela se fait par le recours à la menace militaire, une politique faite d’imprévisibilité, et une attitude de provocation. Inévitablement, cela ne fait que renforcer les capacités des “autres” puissances dans le jeu.
Alors, quels sont les nouveaux facteurs qui apparaissent ? Eh bien, tout d'abord comment gérer le “vide” qui s’est ouvert entre l'éloignement entre les processus du pouvoir et le sens de l’absence de toute proximité d’une souveraineté disponible dans le chef des populations. Il s’agit d’une souveraineté qui peut améliorer la vie des gens au jour le jour, – en particulier à ce moment de la disparité économique et de détresse que Ray Dalio a bien mis en évidence (voir ici et ici).
Ces tensions continueront à se manifester en termes de volatilité politique en Europe et en Amérique. Mais cette dynamique “soluble” peut difficilement être attribuée au seul Trump. Il ne l'a pas créée ; il la reflète plutôt et il l’aggrave.
Quoi qu’il en soit, le tournant politique de Trump vers un programme plus mercantiliste, vers un nationalisme économique, est bien la marque évidente de ses conceptions, et cela aussi constitue un facteur d’érosion progressive de ce que l’on pourrait appeler le Plaza Accord(l’accord implicite entre les principales banques centrales et les ministères des Finances pour poursuivre des politiques monétaires communes et consensuelles sous la direction de la Réserve fédérale et du département du Trésor US). Avec les guerres tarifaires s'ajoutant désormais aux guerres des monnaies ; avec les guerres des sanctions et les menaces d'exclusion du système financier, la volatilité du système financier est devenue un autre facteur de ce désordre alors que les États mettent de plus en plus en avant leurs “intérêts d’abord”. Ce qui frappe pourtant, c’est la dichotomie entre le calme sans précédent et une faible volatilité relative sur les marchés américains et européens, et la perception extérieure que les États-Unis sont polarisés dans une crise profonde ; que les politiques monétaires et les politiques tout court suivent des progressions erratiques et pleines de désordre, et cela pourrait constituer, en soi, un présage menaçant pour une crise économique ou une crise du dollar.
L’échec de la politique du “moment unipolaire” de l’Amérique au Moyen-Orient implique en plus une perspective encore plus inquiétante, qui pourrait bien être le facteur déterminant de l’ordre futur des relations internationales. Les États-Unis (et Israël) ont été incapables de mettre en œuvre ou de favoriser une zone-tampon entre Israël et l'Iran. Pour la première fois, Israël se retrouve “seul” dans la région, confronté à une contiguïté de forces dynamiques et mobilisées.Cela évoque des craintes terribles pour Israël (et certains nourrissent intentionnellement ces craintes). Les deux parties mettent en garde contre les conflits et construisent des structures de dissuasion. Les officiels de la sécurité israéliennes et les responsables du renseignement sont plus prudents, sachant que la capacité d'Israël à soutenir la guerre – tenant compte de l’absence d’un soutien totale des USA, – est limitée à quelques jours seulement ; ils sont désormais existentiellement incertains sur le fait de savoir si les dirigeants israéliens disposent ou non d’un tel soutien.
La façon dont Israël peut résoudre ce dilemme, la façon dont les USA peuvent résoudre leur propre dilemme face à la Corée du Nord feront beaucoup pour façonner le concert de la situation géopolitique qui va s’imposer. Mais peut-être la mesure dans laquelle les États-Unis et l'Europe peuvent réussir à réprimer l'instabilité politique et géo-financière – les enfermant et les verrouillant dans les profondeurs psychiques, là aussi, – peut s’avérer être l'élément déterminant de la puissance future des États-Unis. C’est quelque chose d’un défi similaire auquel doit faire face la Chine.
Ce défi peut-il relevé longtemps et partout, pour “le plus longtemps possible et au plus bas niveau possible” de tension ? C’est là toute la question. Cette tendance à l’instabilité peut-elle être vraiment reléguée dans les profondeurs psychiques ?
Alastair Crooke Cliquer droit pour traduction
31/10 - NOUVELLES. 
NICOLAS DUPONT-AIGNAN ET "LES AMOUREUX DE LA FRANCE"
ETC....

Manifestation contre la rétrospective consacrée à Roman Polanski à Paris, le 30 octobre 2017
Un pédophile en défend un autre : Frédéric Mitterrand défend Roman Polanski
Il n'est pas gêné de parler au nom des français. Il est à l'Ouest ce gars ! Il n'est qu'à lire son livre où il parle de ses relations avec de jeunes Thaï
Voir l'histoire des ballets roses sur une péniche à Paris. Maintenant, ça se passe au Maroc.
LA PÉDOPHILIE DE CERTAINS DE NOS ÉLITES 
----------------------------------
Nicolas Dupont-Aignan crée "Les Amoureux de la France", un électrochoc. «Le pays avant les partis». 
L'union des droites des Républicains, au FN est-elle possible ? C'est ce que souhaite Nicolas Dupont-Aignan en lançant avec la plate-forme collaborative Les Amoureux de la France. Pour lui, c'est même la seule option «pour en finir avec la défaite».
Informer, s'inscrire :
Douce France :
----------------------------------
Agréable transition :
Pour protester contre le voyeurisme, une jeune Russe... soulève sa robe dans le métro (VIDEO)
Oui, c'est un montage, mais pour la bonne cause. La cabale utilise les montages pour provoquer envenimer les guerres.
----------------------------------
«Liberté, Égalité, Fraternité» ? Pour le patriarche Cyrille, ces valeurs ne peuvent pas coexister
Là il joue sur les mots et nous savons que les mots ne signifient pas la même chose pour tous, d'où l'intérêt de devenir télépathe le plus vite possible. C'est facile, il suffit de lâcher et s'ouvrir. Oui là, ce sont des mots, mais faites un effort :-) La cher la peur, s'ouvrir aux autres par exemple, mais en écoutant son intuition afin de ne pas être trompé....
------------------------------------------
Macron a accepté l'invitation de Poutine au Forum économique de Saint-Pétersbourg, selon Lavrov
Poutine a tâté le terrain, a été patient lors de sa visite à Versailles, gageons qu'il a plus d'une idée derrière la tête en recevant Macron.
Aura-t-il le même traitement que Sarkozy ?*
* Poutine à Sarkozy : « Si tu continues sur ce ton, je t'écrase »
Sputnik nous dit ce qu'il en pensent, car Poutine est bien plus fin!
Voici le genre de cacherie que nous fait la presse française au sujet de Poutine
Ce que Poutine a dit à TF1 et ce que la chaîne a préféré taire
----------------------------------
Surpopulation carcérale : Macron veut promouvoir les travaux d'intérêt général plutôt que la prison
Ceux qui les gênaient et qu'ils ont fait enfermer sortiront de prison et Macron et les siens y auront leur place.
Travaux d'intérêt général en prison pour les plus dangereux, car laisser dans la nature des violeurs n'est certainement pas la bonne solutions. Il faut les mettre en valeur par le travail, mais enfermés.
----------------------------------
Cristiano Ronaldo à son tour menacé par des soutiens de Daesh, après Messi et Deschamps
Que Daesh armé contre nos frères par la Cabale fasse écrouler le foot qui rapporte à cette m^me cabale, c'est plutôt bein. Souvenons nous de la coupe du monde du Brésil qui a vu tant de  manifestation du "petit" peuple.... Que ces champion de foot se recyclent et deviennent animateurs de club de gamins qui traînent dans les rues à faire des bêtises. Le salaire ne sera certes pas le même, mais tout ce monde y retrouvera son Âme, ce qui n'a pas de prix.
Le foot sain divertissement gratuit; entraide... et non plus le foot fric, prétention, amusement des foules comme les jeux du cirque pour leur faire oublier qu'ils ont à se rebeller, faire respecter leurs peuples.
----------------------------------
Certains utilisent leur renommée pour dénoncer :
Nicolas Anelka, Demba Ba : des footballeurs aux côtés de Kémi Séba pour lutter contre le franc CFA
----------------------------------
Syrie : al-Nosra pourrait avoir reçu de l'«aide» des USA et de Riyad, selon un ex-responsable qatari