dimanche 30 octobre 2016

+30/10 - GOOGLE A-T-IL TUÉ JULIAN ASSANGE ?

Kat Kanning (lundi 17 Juin, 2013) - J'ai toujours pensé que Julian Assange était un faux lanceur d'alerte.
Pourquoi inventent-ils un lanceur d'alerte pour leur propres projets ?
Donald Marshall* : donner à entendent une demi vérité dénoncée sur le net amène les gens à être convaincus que le problème n'existe plus, qu'il est pris en main, le public est heureux et l'autre moitié de ce que les Illuminati ne veulent pas que vous sachiez n'est jamais révélé. Le public est satisfait. Pas besoin de tout révéler alors, ... le dénonciateur est apprécié et respecté comme un héros. Personne ne pense que le «dénonciateur» cache toute autre chose.
Vince Marra : ainsi assange serait un trou du cul illumanist?
Donald Marshall - On ne sais rein de lui, il aurait pu être cloné il y a longtemps, mais il aurait pu être personnifié je suppose. Le fait est, qu'il a révélé ce que les Illuminati "voulaient" révéler. Une partie d'un grand plan. Pour saper l'Amérique en quelque sorte. Assange dévoile ce que veulent bien lâcher les illimintai

C'est une pratique très utilisée que de publier une partie de la vérité pour nous cacher l’essentiel et nous faire rester tranquille. Tout ceci est bien trouble.

GOOGLE A-T-IL TUÉ JULIAN ASSANGE ?
Julian Assange était prêt à abattre le marteau sur Google*. Est-ce que Google a frappé le premier ?
Les rumeurs se multiplient sur le fait que Julian Assange, le PDG de WikiLeaks, serait mort.
* Mark Zuckerberg, fondateur de Google, est le petit-fils de David Rockefeller. Voir en fin d'article.

Les gens qui sont familiers de M. Assange et de ses habitudes quotidiennes font état de troublantes anomalies après l’incursion de la police dans l’Ambassade d’Équateur à Londres le 21 octobre 2016, aux premières heures de la nuit. Peu après, les accès Internet et les tweets de Julian Assange ont été fermés.

Ils insistent sur le fait que :

(1)Le serveur DNS de WikiLeaks a été soudainement localisé ailleurs ;

(2)Aussitôt après, les tweets de M. Assange se sont révélés beaucoup plus hostiles et ont attaqué ses soutiens les plus loyaux ;

(3)Les tweets de M. Assange écorchaient régulièrement les noms de certains de ses amis les plus proches qu’il connaissait de longue date (Gavin McFayden devenait McFadyen, par exemple). McFadyen, 76 ans, un mentor d’Assange, a été retrouvé mort;
Le fondateur et codirecteur de WikiLeaks Gavin MacFadyen a été retrouvé mort
La cause de décès de MacFadyen n’a pas encore été rendue publique. Au départ, sa femme Susan avait publié qu’il a succombé à une “courte maladie”, mais plus tard, son post a été retiré et ne se trouve plus en ligne
*SHOCKING TRAGEDY NEWS!* -Found Dead, Julian Assange's Wiki Leaks partner, Gavin MacFadyen! 10/23/16

(4)Des flots de désinformation ont été déversés ;

(5)Les questions soulevées par M. Assange pendant des années étaient désormais délaissées/discréditées par ses tweets et communications ultérieurs ;

(6)Des rumeurs de « sosie » ont été répandues et documentées ;

(7)De nouveaux commentateurs de WikiLeaks inconnus jusqu’ici ont été soudainement mis en place ;

(8)Son « bouton de l’homme mort » a été déclenché, alors que la plupart de ses données stockées et PIN secrets de son site web allaient être publiés en cas de décès suspect.

Donc tous les indices et preuves indiquent qu’il est mort.

GOOGLE L’A-T-IL TUE ?
Qui dispose du pouvoir, de l’énergie, des relations, de l’argent, de l’influence, et par-dessus tout du mobile de passer outre à tous les usages de la loi internationale, de la Convention de Genève, de l’immunité souveraine des états-nations, et de la simple décence humaine, pour le faire ?

Le mot-clé est « mobile », dont tout enquêteur criminel vous dira que c’est sur quoi se focalise n’importe quelle enquête sur un meurtre.


Le 5 octobre 2016, Julian Assange a tweeté qu’il allait révéler une avalanche de données prouvant que Google collaborait de façon régulière avec divers éléments malveillants de l’État secret américain et du Complexe militaro-industriel.

Les données prouveraient dans ses affirmations que « Google était devenu énorme et mauvais. Sous l’égide de Schmidt comme PDG, Google a intégré les structures de pouvoir américaines les plus douteuses en se développant en une méga-entreprise géographiquement invasive ».

Assange était de plus en plus préoccupé des liens de l’ancien PDG Eric Schmidt avec le Département d’État en 2009 lorsque Hillary Clinton occupait le poste de Secrétaire d’État.

Il a prétendu que Schmidt, qui était le président de l’entreprise, avait travaillé pour les Clinton pendant des années ; et Donald Trump accusait Google de partialité politique, en disant qu’il supprimait les informations négatives sur Clinton.

Mais maintenant que Julian Assange de Wikileaks est apparemment mort, ces documents et ces preuves ne verront probablement jamais le jour.

Ces allégations de la relation directe entre Google et l’État secret américain resteront à jamais à l’état d’hypothèse, étant donné que ces preuves ont été sans aucun doute détruites et perdues à jamais.
------------------------------------

(Démenti : la déclaration de Wikileaks ci-dessous essaie de dissiper ces craintes, mais des milliers de gens demandent toujours la preuve qu’Assange soit en vie. Wikileaks a tweeté un sondage demandant s’ils préféraient une photo, une vidéo, une déclaration par des avocats, ou une apparition à la fenêtre. Pour le moment la vidéo a une légère préférence par rapport à la fenêtre).

COMMUNIQUE : Dimanche soir. Wikileaks publie la déclaration suivante :
Mardi, le gouvernement de l’Équateur a publié une déclaration affirmant qu’il avait décidé de ne pas autoriser M. Assange à utiliser la connexion Internet du gouvernement de l’Équateur au cours des élections américaines, se référant à sa politique de « non-ingérence ».

La déclaration de l’Équateur a également permis de clarifier qu’il ne cherchait pas à intervenir dans le travail journalistique de Wikileaks et qu’il continuerait à protéger le droit d’asile de M. Assange.

M. Assange jouit du droit d’asile de l’ambassade d’Équateur à Londres, où les Nations Unies ont décidé qu’il avait été illégalement privé de liberté par le Royaume Uni et le Royaume de Suède au cours des six dernières années. Il n’a pas été inculpé.  

Il est de la prérogative du gouvernement de l’Équateur de décider de la meilleure manière de se prémunir contre les fausses interprétations de sa politique par des groupes médiatiques ou des états, tout en s’assurant de protéger les droits de M. Assange.

WikiLeaks est une publication mondiale de gros volumes de données qui publie en moyenne un million de documents et analyses associées par an.

WikiLeaks publie son travail journalistique à partir de grands centres de données en France, en Allemagne, aux Pays-Bas et en Norvège, entre autres. La plupart des employés et des avocats de WikiLeaks résident en Europe ou aux États-unis et n’ont pas été perturbés dans leur travail.

WikiLeaks n’a jamais rien publié à partir d’une juridiction de l’Équateur et n’a aucune intention de le faire. Parallèlement, M. Assange ne transmet pas de documents relatifs à l’élection américaine à partir de l’ambassade.

WikiLeaks est entièrement financé par ses lecteurs, et la vente de ses livres et de ses films. Ses publications sont le résultat de ses capacités significatives d’investigation et technologiques.

WikiLeaks a un historique parfait d’une décennie entière de ne publier que de véritables documents. Il dispose de plusieurs milliers de sources mais n’entretient pas de collaboration avec des états.

M. Assange ne s’est prononcé en faveur d’aucun candidat, bien qu’il ait été heureux de s’exprimer à la convention des Verts en raison de la position du Dr. Jill Stein sur les lanceurs d’alerte, la paix et la guerre.
----
Liens :
Certains des articles, sources et liens d’information les plus percutants sont dus à Julian Assange de WikiLeaks (et d’autres « Divulgateurs » des services de renseignement et du journalisme qui sont sur la même longueur d’onde) qui ont travaillé sur le sujet au cours des dernières années pour révéler les liens illicites de Google avec le gouvernement secret américain, dont certains de ceux qui suivent ci-dessous :

-    Google's Pro-Clinton Search Bias Reflects US Tech Firms' Ties to 'Deep State'
-   Google now listing Wikileaks as a 'dangerous' site
-   Julian Assange Fingers Mossadist Jew Jared Cohen in Google Duplicity
-    Assange: Google as a Creature of the State Department
-   Subverting Free Expression: Assange Accuses Google of Being a Tool Used by the US to Silence Dissent
-   srael to Coordinate with Google, YouTube, to Censor Palestinian Videos of Conflict
-  Google Investigated by FTC Over Search Abuse
-   White House Official Cozied Up to Google Before Antitrust Lawsuit Was Shelved
-  Israeli Official Meets with Google and YouTube to Censor Palestinian Videos
-   Google and Israel discuss educational collaboration
-  Clinton Emails Show Zeal for Syrian War by Google, Israel, Team Hillary
-   Google Manipulates Search Results, According to Study from Yelp and Legal Star Tim Wu
-  Senator presses FTC to reopen Google antitrust case as EU Commissioner comes to town
-  Google: The Center of Conspiracy "More Vast than the Rothschilds and Bilderbergs"
-   Apple and Google Just Attended a Confidential Spy Summit in a Remote English Mansion
-   Pentagon and Google join forces to advance US military hegemonic capacity
-   How the CIA made Google
-   Google's deep CIA and NSA connections
-  Assange: Google Is Not What It Seems
-  Google entrenched in Zionist ethics, politics
-   Google involved with Clinton campaign, controls information flow – Assange
-    'Revolving door': Google & EU govts' cross-hiring revealed in new report
-    Google's 'Regime Change' Agent, Jared Cohen
-  WikiLeaks: Google & Al-Jazeera Encouraged Civil War in Syria
-    Google planned to help Syrian rebels bring down Assad regime, leaked Hillary Clinton emails claim
-    Clinton Emails Reveal Google's Role in Attempting to Oust Syria's Assad
-   Google this! Hillary Clinton and the Syrian regime-change conspiracy
-    StratforLeaks: Google Ideas Director Involved in 'Regime Change' 
-    'If this is true, it is a disgrace': Donald Trump responds to viral video claiming Google's search is biased
-    Wikileaks Global Intelligence Files, Israel Day 18: Google's Covert Role in Arab Uprisings
-  Wikileaks' Assange: Google Directly Allied with Clinton Campaign




25 octobre 2016 par Buddy Schwartz

Traduction de Patrick T.

* Ce sont les comptes de Donald Marshall, un ancien initié Illuminati qui a décidé de dénoncer sur Internet. Nous sommes tombés sur les messages en ligne de Donald Marshall à la fin 2011, détaillant ses comptes de première main avec une organisation mondiale puissante connue sous le nom Illuminati. Il décrit leur implication secrète dans de tels actes criminels comme l'assassinat, l'enlèvement, la torture, le viol, la maltraitance et l'exploitation des enfants. En tant que victime lui-même des Illuminati, Marshall détaille ses propres expériences de torture, d'enlèvement et d'abus aux mains de cette grande conspiration mondiale, atteignant des niveaux choquants de dépravation. Marshall expose de nombreux acteurs politiques majeurs Illuminati comme la reine Elizabeth, son mari Philip, duc d'Edimbourg, le prince Charles et le président russe Vladimir Poutine.
Il fait aussi des noms de nombreux autres dirigeants du monde, des politiciens et des célébrités secrètement impliqués. Beaucoup des allégations de Marshall peut être justifiée par des événements catalogués par des organisations publiques et privées, telles que la récupération de l'enfance maltraitée, une division du Centre de recherche en traumatologie, Inc. et la Cour internationale de common law* de la Justice à Bruxelles, qui a trouvé la reine Elizabeth et son mari, prince Philip coupable dans la disparition de dix enfants autochtones du pensionnat indien de Kamloops en Colombie-Britannique, le 10 Octobre 1964.
Donald Marshall Revolution est un site non officiel et non autorisé créé pour aider les informations diffusées sur les questions critiques d'intérêt public mondial et de préoccupation.

* Voir le travail de Kevin Annett, pasteur défroqué de Vancouver au Canada qui dénonce les atrocités faites aux natifs du Canada et les activités des illuminatis
------------------------------ 

Mark Zuckerberg est le petit-fils de David Rockefeller. Facebook a commencé avec 500 millions de $ de la CIA
En anglais :

Vous savez quand ce type est soudainement apparu sur la scène j’étais curieux sur la façon dont il avait lancé sa start-up. Le changement de nom est je suppose, délibéré, afin de dissimuler qui il est vraiment. 
La chose importante à savoir sur Mark Zuckerberg, est que son grand père est le centenaire tristement célèbre David Rockefeller. Ce type de la Commission Trilatérale, du Groupe Bilderberg, celui qui possède la Chase Manhattan Bank, et qui est une grande personnalité influente du Council on Foreign Relations et a avoué dans son mémoire qu’il complotait contre les intérêts des Etats-Unis au bénéfice du monde entier pour créer un nouvel ordre mondial ? Ca vous dit quelque chose ? Eh bien ce type est l’ami de toutes les têtes de mort qui veulent nous exterminer. Et ensuite on a son fils David et dont le fils n’est autre que Mark Zuckerberg dont la valeur est estimée à 35,7 MILLIARDS de dollars. Une recherche standard indique qu’il n’a pas révélé les noms de ses parents. Il semblerait que sa femme est Pricella Chan. Donc il a 31 ans, les poches remplies de tune et il est le fils de David Rockefeller. 
« La montagne de sucre » veut dire Zuckerberg.
C’est leur nom top secret pour Facebook, aucun doute là dessus. Une montagne d’information qui peut générer des milliards. Bill Gates provient d’une famille adonnée à l’eugénisme multi-milliardaire; secret qui a bien été gardé durant les premiers jours de Microsoft. La même famille contrôle tout.http://projectavalon.net/forum4/showthread.php?45126-Mark-Zuckerberg-Is-Claimed-To-Be-Grandson-Of-David-Rockefeller
«Le véritable nom de Mark Zuckerberg est Jacob Greenberg, aussi le petit-fils de Hank Greenberg. Il est de sang bleu. »
Quelques fichiers de la police montrent que Jacob Greenberg a été arrêté en possession de cannabis quand il était encore un jeune homme.
Il a plus tard été révélé qu’effectivement il pourrait bien être la personnalité mondialement reconnue du nom de Mark Zuckerberg.

Aussi, sachez que les Rothschild possèdent 8% des parts de Facebook. L’agenda occulte du réseau social Facebook est de contribuer à l’établissement d’un état policier et d’un gouvernement mondial.  
---------------------
C'est la fête de Diwali, mieux que la Toussaint
BOLLYWOOD DANCE

La Famille Indienne 

La Famille Indienne film entier en français :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.