mardi 18 octobre 2016

+18/10 - JUPPE ET L'ISLAM. CONNAITRE LE CORAN ET L'ISLAM
EST TRÈS IMPORTANT POUR UN PRÉSIDENTIABLE.


Juppé préfère une France musulmane à une guerre civile et il veut faire taire le Général Didier Tauzin. Accepter la différence, oui, mais à condition que les autres l'acceptent de nous et ne nous imposent pas leur mode de vie, leur religion....Frères avec les musulmans comme nous les avons connu jusqu'à ces dernières années, mais nous n'avons pas à faire profil bas dans notre pays.

Juppé a dit de Tauzin devant les étudiants de Science Po :



Tauzin, fermer sa gueule ! Il aime trop la France pour ça.

Nous ne sommes pas des enfants qu'il faut à tout prix rassurer, au prix de nos vies, de notre liberté !
Juppé séduit, mais Tauzin nous protégera. Redonnera à la France la place qu'elle mérite.



28 avril 2016
Le général de division Didier Tauzin revient pour Boulevard Voltaire sur les propos d’Alain Juppé : « Un militaire, c’est comme un ministre : ça ferme sa gueule ou ça s’en va », propos tenus lundi devant les étudiants de Science Po Bordeaux.
Le général tauzin rappelle, au passage, qu’aujourd’hui, la France va mal et que les gouvernements successifs, en particulier ceux dont a fait partie Alain Juppé, sont responsables de cette situation. 
Pour Tauzin les militaires ont un droit d'expression et il a raison.

---------------



Riverains et commerçants excédés, agressions, trafic: l'identité heureuse à Bordeaux, Ville de Juppé !

Publié le 18 Octobre 2016

AUX BORDELAIS, ON NE LA LEUR RACONTE PAS MONSIEUR ALAIN JUPPE !
S'IL VOUS PLAIT MONSIEUR ALAIN JUPE, RACONTEZ-NOUS L'IDENTITE HEUREUSE A BORDEAUX...
OU PLUTÖT, DEMANDEZ AUX BORDELAIS DU QUARTIER SAINT-MICHEL DE VOUS LA RACONTER....
Ces riverains à bout, ces commerçants excédés, ce trafic de drogue en hausse, ces dealers qui dealent ouvertement et aux yeux de tous dans la rue même, les portes des immeubles qu'ils défoncent, les femmes qui n'osent plus sortir tellement elles sont souvent agressées, harcelées, surtout celles en jupe, et puis aussi la prostitution...
Et en face le silence opposé par les autorités face à ce climat de plus en plus délétère, cette pétition qui depuis une semaine circule pour dénoncer l'horreur d'une situation qu'ils ne supportent plus tant elle est odieuse...
ET QUAND ILS VOUS AURONT DIT A QUEL POINT ILS N'EN PEUVENT PLUS CES BORDELAIS-LA, ALLEZ EN PARLER AUX FRANÇAIS LORS DE VOS MEETINGS A TRAVERS LA FRANCE...
Je  pense qu'ils regrettes Jacques Chaban-Delmas et la belle époque des amoureux de la France.

---------------------------
Juppé préfère une France musulmane à une guerre civile
Mais, c'est reculer pour pieux chuter, accepter une invasion.
Monsieur Juppé était ce dimanche l’invité de Gilles Bouleau sur TF1. L’homme est sympathique, avenant, plein de bonne volonté, de bon sens et même de bons sentiments. Très lisse et très rassembleur. Plus présidentiable, tu meurs.

Parmi les divers chapitres abordés, figurait en bonne place la brûlante question de l’islam. L’invité rappela ce principe de base, fondamental et intangible : les lois de la République garantissent à tout citoyen la liberté de croyance dans la limite du respect de ces mêmes lois. Mais, nous les français de souche ne l'auront bientôt plus sur notre propre sol, taché de sang. Applaudissons, et voyons donc si la religion mahométane est conforme à cette règle. 
Stop ! 
La religion mahométane sera dispensée d’examen préalable. Ah bon ? Et pourquoi ? Parce que sinon, ce serait la guerre civile : tout sauf cela. C’est ce que dit Monsieur Juppé, et c’est déjà ce que disait ce bon Monsieur Daladier rentrant en France avec la paix dans ses poches après avoir signé les accords de Munich. On sait ce qu’il en advint (« Ah ! les cons ! »).

Puisque donc l’islam est devenu trop puissant en France pour que nous songions à lui imposer nos volontés, il nous reste à espérer que ses adeptes voudront bien se soumettre à nos lois. Et à toucher du bois. Le maire de Bordeaux se veut rassurant. Sur des sujets comme le voile ou le halal, il n’est pas inquiet, une chose seulement le chiffonne, c’est le statut de la femme dans cette religion, mais entre gens raisonnables, n’est-ce-pas, on finira bien par s’arranger (naïf qu'il est). Comme chacun sait, l’islam ces temps-ci se fait de par le monde, et chez nous particulièrement, de moins en moins revendicatif, de moins en moins envahissant. Conciliant, en somme…

Questionné sur Jacques Chirac, qui lui mit en son temps le pied à l’étrier, Alain Juppé, la larme à l’œil, insista sur le lien filial qui l’unit à l’ancien chef de l’Etat. Mêmes voyous "honnêtes". Un exemple à suivre, qui en douterait ? Rappelons seulement que « papa » était premier ministre sous Giscard lorsque fut décrété le regroupement familial, prémices de la colonisation de notre pays. 
Vouloir éviter une guerre civile, c’est tout à l’honneur d’un candidat à la magistrature suprême, et l’on n’en attend pas moins de lui, mais si c’est pour la léguer, en bien pire, à nos enfants et petits-enfants, qu’y aurons-nous gagné ?
-----------------
Alain Juppé, ses idées sur l'identité ne sont pas les nôtres
Publié le 15 Mai 2016
Pépé Juppé
Alors que la question identitaire/démographique est prioritaire et urgente pour la France, il convient de rappeler les idées d’Alain Juppé.
Voici Quelques extraits de déclarations d'Alain Juppé qui ne peuvent en faire un candidat fiable.
- Qu’il faut faire leur deuil du concept d’«assimilation» qui consiste à vouloir «effacer les origines, nier toute différence». Il faut «comprendre et accepter» la fidélité des immigrés à leurs origines, «source d’une diversité qui enrichit notre patrimoine». (Les « 12 travaux de l’opposition » publié le 10 septembre 2014).
- «Le regroupement familial est un droit» (source : Le Figaro 27 avril 2016).
- L'Europe, en déclin démographique, a «besoin d'apports de main-d'œuvre étrangère» (Le Monde 1/10/1999).
- Le 1er octobre 1999, dans Le Monde : «il faut accueillir de nouveaux immigrés».
- « Rien dans l’islam ne justifie l'inégalité entre les hommes et les femmes » (sic). Et pourtant, Juppé reconnaissait le 25 mars 2015 qu’il n’avait jamais lu le coran (source : Europe1). D’ailleurs (et notamment) la sourate IV.38 dans lequel Allah affirme « Les hommes sont supérieurs aux femmes …» le contredit.
Mais c’est aussi des décisions très « islamophiles » telles que les délibérations votées en conseil d’administration d’Euratlantique et en Conseil municipal du 29 avril 2013 prévoient qu’une propriété de la Ville, puisse être cédée quasi gratuitement (via un bail emphytéotique -source) à la Fédération des musulmans de Gironde (UOIF proche des frères musulmans). Cette mosquée sera dirigée par Tareq Oubrou fait par Juppé Chevalier de la Légion d’Honneur le 1er janvier 2013. Tareq Oubrou est l’iman de Bordeaux. La mairie de Bordeaux a annulé ce projet de mosquée en 2014 suite à un dépôt de recours administratif.


Juppé a notamment affirmé le 12 juin dernier sur TF1 qu’il n’y avait pas de projet de financement de mosquées à Bordeaux.
Certes… mais il oublie au passage les délibérations votées en conseil d’administration d’Euratlantique et en Conseil municipal du 29 avril 2013 qui prévoyaient qu’une propriété, puisse être cédée quasi gratuitement (via un bail emphytéotique – source) à la Fédération des musulmans de Gironde (UOIF proche des frères musulmans).
La mairie de Bordeaux n’a annulé ce projet de mosquée en 2014 que suite à un dépôt de recours administratif.
Et sans doute aussi du fait des primaires qui se profilaient à l’horizon.
Toutefois, Alain Juppé a (enfin ?) pris conscience de la difficulté du fait de l’absence d’un clergé hiérarchisé à la tête de l’islam.
Et il reconnaît qu’il est difficile de faire le tri parmi plus de 400 versets du coran en conflit avec le droit français (source : http://www.lepoint.fr). 
Même les musulmans s'y perdent, la plupart ne connaissent pas les très mauvais côtés de leur "religion"
Puis, Juppé invite les musulmans à une « lecture et une pratique du Coran qui soient compatibles avec la République » alors que lui même avait admis au Grand Journal en mars 2015 qu’il ne l’avait pas lu (alors qu’il se permettait déjà de donner, comme aujourd’hui, des avis sur l’islam) parce qu’il le trouvait « illisible ».

Pour voir le bon Juppé, mais pas capable de redresser le navire France, il suffit de voir le débat avec Marion Le Pen reçus par David Pujadas. 
Marion Maréchal Le Pen en débat avec Alain Juppé sur l'Islam et l'immigration

Mais, le soucis c'est qu'il s'adapte à Tous. Pas fiable sans un bon chef pour le canaliser.
Une autre image de Juppé, le gentil toutou:


Il obéissent aux mêmes


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.