lundi 12 septembre 2016

++12/09 - SYRIE.  C'EST LE CHRISTIANISME
QUE L'ONT VEUT VOIR DISPARAÎTRE
COMME CELA A ÉTÉ LE CAS EN FRANCE.



L'archevêque d'Alep en Syrie : l'incitation à l'immigration est "une déportation"

Comment, nous français, pouvons-nous laisser faire ces atrocités en Syrie et laissez notre gouvernement favoriser le sale travail de l'état islamique.! Tous les citoyen français sont responsables !
« Le monde est dangereux non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire »

Je ne désespère pas, il n'y a pas si longtemps, la plupart des français considéraient Poutine comme un monstre et maintenant comme un sauveur. Beaucoup ont remis en question leur jugement sur Kadhafi. Trop tard bien sur. Il n'est pas possible que les français ne se rendent pas compte que Bashar El Assad est un homme sincère et intègre et nos politiques français des "filous" pour être polis, il est plus vrai de dire des assassins.

Kennedy nous avait mis en garde contre le gouvernement secret (extrait plus bas).
Éteignons la télé à chaque fois qu'il est sujet d'élections. Seul le Général Tauzin possède les valeurs françaises. le reste n'est que corruption.

Qu'est ce qu'un Chrétien? Un chrétien est une personne adhérant aux doctrines et pratiques du christianisme, qui croit en la divinité et suit l'enseignement de Jésus de Nazareth rapporté par les Évangiles.
Les chrétiens sont divisés en trois grandes confessions, les catholiques, les protestants et les orthodoxes. Il y a de nombreux livres maintenant sur la vie de Jésus, ses nombreuses années passées en Inde...

La Syrie et le peuple syriens sont à découvrir, ils sont merveilleux, donc ils dérangent les monstres qui veulent dominer le monde !!! Je sais de quoi je parle, j'assiste discrètement à des réunions entre syriens sur la Syrie et discute aussi souvent que je le peux avec eux.

Michel Collon, le journaliste belge connaît très bien ce sujet. La réalité, comme toujours est bien différente, contraire à ce qu'affirment les médias/mensonges financés par l'élite qui nous contrôle.
SYRIE : MICHEL COLLON DÉNONCE LA PROPAGANDE DE GUERRE DE L’OLIGARCHIE
"Il n'y a pas de guerre humanitaires mais pour le fric"

MICHEL COLLON APRES LA SYRIE C'EST NOUS
Ça a commencé. Il y a des caches d'armes partout en France. Si nous ne bougeons pas maintenant, nous risquons de le regretter très vite.
Vous voyez dans cette vidéo Dominique de Villepin qui s'est rendu à une grande conférence en Russie aux côté de Poutine. Enfin un qui a compris.

La vérité sur le départ du conflit par celui qui est bien placé pour nous en parler.
"La France est responsable, elle a soutenu les djihadistes.
PUJADAS INTERVIEW BACHAR AL-ASSAD - EXCLUSIF FRANCE2

Bashar el Assad, n'est pas un monstre, il lutte contre des monstres, mais il se comporte avec son peuple en bon père de famille malgré l'obstination de tous les monstres occidentaux à détruire ce peuple et ce pays. Cela n'est pas une guerre civile. La Russie défend ce peuple contre l'agression des occidentaux.

L’archevêque d’Alep en Syrie : l’incitation à l’immigration est « une déportation » (MàJ)
Par Francois le 29/01/2016 BFM TV
Mgr Jean-Clément Jeanbart la connaît bien. Et pour cause : il y a vu le jour en 1943 au sein d’une famille grecque-catholique melktite de douze enfants. ordonnée prêtre en 1968 cela fait maintenant plus de 20 ans qu’il est archevêque d’Alep.
Quelques chiffres qui en disent long : avant le début de la guerre, la Syrie comptait 22 millions d’habitants. Aujourd’hui, 12 millions de personnes ont perdu leur logement. 8 millions ont été déplacées à l’intérieur du pays et 4 millions sont parties à l’étranger. « Devant cette grande catastrophe qu’est l’exode des chrétiens, il ne faut pas baisser les bras, même si on se demande toujours si tout le monde ne va pas partir », lance Mgr Jeanbart qui n’hésite pas à parler de « déportation ». Et l’archevêque d’Alep d’expliquer : « Nous avons vu non seulement des gens partir, mais aussi des pays offrir le transport par avion gratuit, donner des visas à peine demandés… Tout à coup, on les emmène, on prend les quelques forces humaines restantes… C’est comme si c’était une déportation ». Un mot fort, que reprend à son compte le directeur général de l’AED en France, Marc Fromager : « Derrière ce mot, il y a l’action voulue et organisée de prélever de la Syrie les forces vives, on peut parler de rapt », ajoute-t-il, « La plupart des migrants arrivés cet été en Europe sont des hommes jeunes, qui pourraient reconstruire le Moyen-Orient, notamment la Syrie, lorsque la guerre sera terminée. Si tout le monde est parti, qui va reconstruire ce pays ? Le mot ‘déportation’ est fort mais correspond à la réalité ».

Un complot occidental ?
Mgr Jeanbart, lui, va plus loin et s’interroge : « C’est la première fois de l’histoire que des centaine de milliers de personnes se déplacent comme ça, sous les yeux de la Turquie qui avait les moyens de les empêcher de passer. Cela justifiait auprès de l’opinion publique un silence et un laissez-faire face à d’éventuelles frappes », souligne l’archevêque d’Alep, « je suis de plus en plus persuadé qu’il y avait un complot pour justifier une intervention militaire musclée en Syrie. Un complot des Etats-Unis, de l’Europe, de l’OTAN. Mais la donne a changé avec l’intervention soudaine russe, ils ont été pris de court ». Mgr Jeanbart le répète, il ne s’agit là pas d’une information mais d’une opinion personnelle. Il rappelle également que le pape François a, dès le début du conflit, été très positif envers la Syrie en demandant qu’il n’y ait pas de frappes. « Il a toujours poussé à une solution politique ». Revenant sur la situation des migrants, il rappelle les deux points de vue. Le point de vue occidental d’abord : « Si des réfugiés arrivent, il faut les accueillir, on ne peut pas les laisser dans leur souffrance et leur désarroi ». Le point de vue syrien, ensuite : « De notre côté, partir fait du tort au pays et aux immigrants eux-mêmes, car ils rêvent d’un monde meilleur. Ce monde meilleur, s’il y a des réformes dans le pays, ils l’auront sur place, peut-être mieux qu’en Europe ».
------------------
Les syriens ont accueillis les arméniens.
Documentaire exclusif sur les chrétiens de Syrie 15 minutes

Frappes russes: entretien avec Mgr Jean-Clément Jeanbart, archevêque d’Alep

L'archevêque d'Alep estime que "la moitié des chrétiens ont quitté" la ville
Article et vidéo

Mgr Jeanbart évoque les difficultés de la vie quotidienne à Alep en raison de la guerre.

Revenons à nos valeurs chrétienne en France. Nous avons perdu notre âme le respect de la famille....
Chrétiens en Syrie

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.