vendredi 22 juillet 2016

22/07 - C'EST LE GOUVERNEMENT FRANÇAIS 
QUI PRÉPARE LES ATTENTATS ! 

C'est le gouvernement français qui prépare les attentats !!! Choc
"Tous les gouvernements de l'OTAN mentent."
"Ils nous distraient avec les attentats pour faire oublier leurs agissements."
Vous allez enfin savoir pourquoi a chaque fois que le gouvernement veut faire passer des lois contre le peuple de France et que le peuple commence a gronder, le gouvernement hollande a déjà préparé un attentat de toutes pièces afin que les français pensent a autre choses pendant que les lois passent dans le silence !!!

«Grave accusation sur Hollande au sujet des attentats de Charlie Hebdo». C'est le titre d'une vidéo qui tourne depuis plus de huit mois.
La vidéo cumule à ce jour plus de 570.000 vues sur les seules plateformes de vidéos en ligne où elle a été postée. Il s'agit d'un extrait de 8 minutes de l'émission "Der Fehlende Part" (La partie manquante) diffusée le 20 janvier 2015 sur la chaîne de télévision RT Deutsch (Russia Today en allemand). La présentatrice, Jasmin Kosubek, y interviewe un «expert» du nom de Christoph Hörstel* qui, en toute simplicité, accuse le gouvernement français d’être derrière les attentats de janvier 2015. 

Charlie Hebdo, tant d'anomalies !.

*Ancien journaliste pour la chaîne allemande ARD, Christoph Hörstel, 59 ans, s’est reconverti dans le conspirationnisme au cours de la dernière décennie. «Largement discrédité » outre-Rhin pour ses thèses extrémistes et son activisme complotiste autour des attentats du 11 septembre 2001, il a tenté de théoriser dans un livre publié en 2008 («Le brasier pakistanais : comment la guerre de la terreur s'importe en Allemagne») ce qu’il appelle le « management de la terreur »(Terrormanagements). En clair : le terrorisme international est une fabrication des services secrets occidentaux. 

Que nous dit Christoph Hörstel dans cette émission de RT Deutsch ?
- que François Hollande est le principal bénéficiaire des attentats de janvier 2015
- que la place des ministres français de la Défense, des Affaires étrangères et de l’Intérieur est «en prison»
- que «tous les gouvernements de l’OTAN» pratiqueraient ce «management de la terreur»
- que les services de sécurité français auraient été au courant depuis «six mois à un an» de la préparation de ces attaques terroristes par des djihadistes syriens, car les «managers le veulent ainsi»
- que ces djihadistes «ne peuvent pas éternuer sans que les services de sécurité ne soient au courant»
- que l’on ne peut «imaginer l’Etat islamique sans la CIA» qui aurait «entraîné des parties importantes de ses troupes en Jordanie»
- que les gouvernements des pays membres de l’OTAN organiseraient tous ces attentats pour détourner l’attention de la population dans un contexte économique difficile et éviter qu’elle ne «se défoule sur le gouvernement comme celui-ci le mériterait», pour «faire passer des restrictions des droits civiques ou des lois hostiles à la démocratie», mais aussi pour ne «pas laisser les gens venir a l’idée de vouloir tout d’un coup s’attaquer à la mafia financière». 

Intervenant régulièrement sur la chaîne officielle iranienne "PressTV", Christoph Hörstel est un compagnon de route de la «Coalition Anti-Censure» (Anti-Zensur-Koalition), un mouvement helvète réunissant des militants négationnistes, des complotistes et des opposants à la vaccination.
Peu après les attentats de janvier 2015, Hörstel avait publié sur son compte Facebook un statut – aujourd’hui introuvable – selon lequel les vrais responsables de ces actes étaient les services de renseignements occidentaux, reprenant l’argument dit «du rétroviseur». Il avait dénoncé le même type de complot après les attentats de Copenhague (14-15 février 2015) et après ceux du 13 novembre 2015.

Florian Philippot (FN) sur les attentats terroristes et l'Etat d'Urgence
Le 19 juillet 2016 à 22h11 sur I-TELE, Florian Philippot (Vice-Président du Front National) réagissait aux attaques terroristes et au débat sur la prolongation de l'Etat d'Urgence.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire