mardi 19 juillet 2016

19/07 - RETOUR VERS LE FUTUR.


Par Katherine Frisk, le 17 juillet 2016
Unkulunkulu*, Wakan Tanka** et autres roses
*Créateur Suprême des Zoulous
**Dieu amérindien  
En parcourant certains vieux documents ce week-end, je suis tombée sur quelques lettres que j’avais écrites au journal en 1996.

Parfois nous oublions qui nous sommes et d’où nous venons. Les relire m’a procuré un sentiment de stabilité qu’il me semblait avoir perdu au cours des dernières années, particulièrement depuis que je me suis impliquée dans les médias indépendants. J’ai réalisé, alors que le monde entier semblait avoir sombré dans la folie pure et dure, que mon gouvernail n’avait pas dévié, que j’avais gardé le même cap.

Cependant, en les relisant, elles résonnaient comme un signal d’alarme sur ce qui se passe en Europe et aux États-unis en 2016. La violence sectaire à propos de la race, de la religion et du sexe atteint des niveaux sans précédents. Et beaucoup de gens attisent le feu de cette haine, en battant leurs tambours arrogants pour que tous les entendent.

La devise de Mr keshe
S’ils cherchent une guerre des races, des religions ou même du sexe, ils l’auront. Et quand elle sera terminée, personne ne sera heureux ou fier de ses actes, et le plein impact de la haine aveugle deviendra évident, comme il l’est déjà en Syrie et dans l’Est de l’Ukraine.

Suis-je d’accord avec l’afflux subventionné de réfugiés en Europe qui ont une mentalité médiévale et violent des femmes à chaque occasion qui se présente ? Non, bien sûr.

L’afflux d’immigrants présentait un étrange parallèle après que des Européens en grand nombre de toutes races, religions et sexes soient descendus dans la rue pour protester contre les bombardements de Gaza en 2014. Quelqu’un s’en rappelle-t-il ? Coïncidence ? J’en doute.

Suis-je d’accord avec l‘afflux d’immigrants illégaux aux Etats-Unis, étant donné leur propre taux élevé de chômage et leur niveau de vie en baisse rapide ? Non, bien sûr. Suis-je d’accord avec Black Lives Matter*, ou Democracy Now ? Ou les radicaux du Ku-Klux-Klan avec leur haine raciale ? Non, bien sûr. Ils attisent tous les feux de la violence raciale, religieuse et sexuelle. J’ai cessé de regarder Democracy Now depuis un moment. Au lieu de représenter tous les gens d’une manière saine et rationnelle, ce mouvement a adopté des points de vue volontairement déformés, et génère plus de haine raciale qu’il n’est supposé en éteindre.
*ou "Les Vies des Noirs Comptent", mouvement de la minorité noire financé en sous-main par les Rockefeller.

Aucun d’eux, bizarrement, ne mentionne jamais les Amérindiens qui semblent être sortis de l’esprit de chacun dans toutes ces calomnies. Vous savez, les gens qui étaient les propriétaires de l’ensemble de l’Amérique du Nord avant d’être expulsés de leurs terres et qui vivent maintenant dans des «réserves» ?


Toutes les sociétés du monde entier sont à divers degrés, multiculturelles, multi-religieuses, et toutes les sociétés où il fait bon vivre ont l’égalité des sexes.

Il est temps que nous acceptions, que le monde entier ne va pas devenir sioniste et vénérer un Messie Juif, tout en s’amassant à l’extérieur des murs du temple dans lequel ils ne seront pas autorisés à pénétrer parce qu’ils n’appartiennent pas au peuple élu.

Il est temps que nous acceptions, que le monde entier ne va pas devenir „Catholique“ sous les diktats de Rome tout en léguant leurs territoires au Pape sous la forme de fonds de fidéicommis en vertu desquels leurs pays sont «voués à la Vierge Marie».

Il est temps que nous acceptions, que le monde entier ne va pas devenir Musulman au sein d’un Califat international dirigé depuis Istanbul dans lequel les femmes seront des citoyens de troisième zone, qui valent moins que des chameaux et forcées de se déplacer dans des tentes.

Aucune de ces trois religions, peu importe comment elles se justifient en vertu de leurs textes, dont n’importe quel universitaire sérieux vous dira qu’ils n’ont jamais été écrits par «Dieu», mais par des hommes qui avaient leurs propres intérêts et souvent transcrits de manière inexacte en plus, n’a une perception de «Dieu», de la race, de la nationalité ou même du sexe qui ne soit déformée et discriminatoire en raison de leurs points de vue fondamentalistes extrémistes.

Honnêtement, moi dans ma perception à l’évidence malavisée du monde, je pensais que nous avions tous mûri et dépassé le sectarisme passé, des religions, des races et des sexes. Mais apparemment non. Tout le monde se comporte encore comme des bandes d’adolescents dans une cour de récréation. Quand deviendrons-nous adultes ? 

Le monothéisme n’a pas été fondé par un Sémite, un Européen ou un Arabe. Le monothéisme a été fondé par Akhenaton*, un Egyptien de sang mêlé nubien, sémite et européen, à Amarna. Toutes les trois religions utilisent toujours le mot Amen pour terminer leurs prières.
"La demeure du rayonnant", très bon livre de Daniel Meurois sur Akhenaton :
Toutes les trois ont été fondées sur des instructions religieuses égyptiennes et toutes les trois respectent les dix commandements qui ont été repris du Livre Égyptien pour Sortir au Jour, également connu sous le nom du Livre des Morts Égyptien.  
Cela infirme-t-il une de ces trois religions ? Pas nécessairement. Mais ce serait un grand changement si elles rectifiaient les faits une fois pour toutes et se mettaient en accord avec les analyses scientifiques textuelles, historiques précises et les preuves archéologiques, et reconnaissaient leurs propres méfaits avant de dicter aux autres ce qu’ils doivent croire et comment ils devraient ou non prier et par quel nom ils devraient désigner «Dieu».

Une telle arrogance appartient aux âges des ténèbres comme le fait de lapider les gens jusqu’à la mort, de les brûler vifs sur des bûchers ou de leur trancher la tête parce qu’elles ne portent pas de voile, de les cloîtrer dans un couvent ou de se faire belle sous la tente. 

Voici des extraits de deux lettres que j’ai écrites en 1996 au journal local. Elles sont aussi pertinentes aujourd’hui qu’elles l’étaient alors, sinon plus.

Toutes les religions devraient refuser de mener une guerre dépassée  – le 6 février 1996
«Il y a un vent mauvais qui souffle sur le monde actuellement, un vent de fanatisme religieux qui menace l’égalité, la justice, la liberté et la liberté d’expression et de religion. De Bosnie en Palestine, de Farrakhan aux Néonazis. En Egypte, au Malawi et imprégnant malencontreusement la structure même de la société sud-africaine.
Puisse la raison prévaloir afin que les haines recuites profondément enracinées puissent être surmontées par les gens de bon aloi de toutes les trois religions qui refusent de se laisser embrigader dans une guerre dépassée, médiévale et irresponsable au nom de Jéhovah/Dieu/Allah, qui ne sont qu’un seul et même concept».

L’intolérance religieuse se révèle une attitude opposée à tout ce que prône Mandela – le 13 février 1996
«Ces gros titres ont occupé la une des journaux récemment : ‘Les Sionistes n’ont aucun droit de nous dicter notre conduite’, ‘Farrakhan est un soutien à la réconciliation’, ‘Il ne manque pas de versets anti-juifs dans le Coran’, ‘Radio 702 coupable d’injures racistes contre les Arabes’, ‘Koestler a tort – et les Cohen le prouvent’, ‘L’antisémitisme règne en maître dans le Gauteng’, ‘La visite a révélé le parti-pris des médias’, ‘Un Américain bigot insulte les partisans de Sexwale’, 

Qu’est-ce que vous pensez faire ? N’est-ce pas le genre d’attitude qui va à l’encontre de tout ce que prône Nelson Mandela ? Est-ce que la lutte contre l’apartheid, qui est maintenant terminée, s’est transformée en lutte pour la domination religieuse ? Est-ce qu’en agissant dans le but d’établir la suprématie de la vénération de Dieu, nous devenons aveugles au sectarisme et au racisme, si cette personne s’avère être d’une certaine couleur de peau ou d’une certaine foi religieuse.

Il y a des bons et de mauvais Juifs, de bons et de mauvais Musulmans, de bons et de mauvais Chrétiens. Qui plus est, le Christianisme, l’Islam et le Judaïsme sont tous de récents immigrants dans ce pays et pour une grande majorité de Sud-Africains, ce sont essentiellement des religions étrangères qui ont été importées. Ces religions vont-elles mener une nouvelle guerre, une lutte dont les convertis seront à leur tour transformés en profit politique ?

Peut-être pour éviter cette débâcle, devrions-nous régler la dispute une fois pour toutes et citer Credo Mutwa* dans l’Indaba** de Mes Enfants, appeler Dieu ‘Unkulunkulu’, qui traduit du zoulou signifie ‘le Grand Esprit’.
*Chaman des Zoulous
**Réunion spirituelle des ZoulousLa torture de Credo Mutwa et le vol du ----------------------------------
Credo Mutwa et le Collier des Mystères (08/2010)
Credo Mutwa, un homme fantastique, un zoulou Sanusi, ce que beaucoup connaissent mieux sous le nom de chaman. Credo est un haut chaman. Il raconte ici, de façon poignante, le vol d'un inestimable artefact ancestral, appelé « Collier des Mystères ». Avec tous les symboles qui y sont accrochés, ce collier raconte l'histoire de l'Humanité et l'histoire de l'Afrique, la figure extraterrestre et la figure de femme humaine, et le croisement entre les deux. 
----------------------------------
Personne n’acceptera cela bien sûr. Les Musulmans l’appelleront ‘infidèle’, les Chrétiens ‘païen’ et les Juifs ‘faux-dieu’ ».

Mais tout étant dit et discuté, Unkulunkulu et Wakan Tanka pourraient après tout, se révéler plus proches de la vérité que quiconque n’aimerait l’admettre.

Paix.

Terminé.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire