mercredi 30 décembre 2015

30/12 - TOUS SOLIDAIRES – LE BÉBÉ DE FRÉVENT :
«LE MOUVEMENT DE SOLIDARITÉ DÉPASSE NOS ESPÉRANCES».

Combat d’Ayden à Frévent : «Le mouvement de solidarité dépasse nos espérances»
Signe que c’est possible. Utilisons le même élan pour nos frères migrants.
Combien d'enfants meurent sous Nos bombes dans le monde !

L’histoire d’Ayden, bébé atteint de la maladie de Krabbe, fait le tour des médias. La famille, qui a décidé de se battre contre cette maladie génétique rare, dite incurable, se dit très touchée par les attentions qui leur sont portées. Les dons permettront peut-être de sauver leur enfant.
--------------------------------
À force de chercher, Morgane tombe sur la vidéo d’une maman québécoise, dont le bébé est atteint de la même maladie. «Elle a adapté un programme d’ergothérapie lié à un régime alimentaire bien spécifique. Son fils aurait déjà dû mourir, mais au contraire, il fait des progrès ! Cela nous a redonné espoir.»
Oui, comme déjà dit ici, l’alimentation naturelle et surtout crue peut sauver de beaucoup de graves maladies. Il y a des cliniques en Inde, à Boston et en Californie qui procèdent ainsi.
--------------------------------
En une semaine, l’histoire d’Ayden, bébé de 18mois, atteint d’une maladie incurable rare, a fait le tour des médias. Journaux, sites internet, radios, France 3, M6, BFM… Et les actions de soutien ne cessent de se multiplier. 52 000 euros ont été récoltés sur le pot commun et des milliers de messages de soutien sont postés sur la page facebook «Lueur d’espoir pour Ayden», du nom de l’association créée pour aider l’enfant.
«Le mouvement de solidarité dépasse toutes nos espérances, confie Morgane Lebougre, la maman. Nous recevons beaucoup de lettres, de mots sympathiques, de flyers à l’image d’Ayden. Grâce à cela, on se dit que tout est possible.»
Les villageois très solidaires
L’argent servira à financer les soins dont le petit a besoin. Car depuis la découverte du témoignage d’une maman québécoise, dont le bébé souffre de la même maladie et qui parvient à progresser grâce à une thérapie alternative, les parents ont retrouvé espoir.
À l’échelle locale, les Fréventins se sentent particulièrement touchés. C’est le cas de Jean-Marie Plouviez, gérant du café-tabac La Civette, sur la place du village. «Si nous ne nous bougeons pas alors que nous habitons à quelques mètres, personne ne le fera,commente-t-il. Je suis père de quatre enfants. Petit, l’un d’eux a été très malade. Nous avons eu beaucoup de soutien et ça nous a fait du bien. Aujourd’hui, c’est à notre tour d’aider.»

«Une famille nous a appelés d’Italie»
Dominique Delbée, maraîcher à Houvin-Houvigneul, organise une vente solidaire d’endives devant La Civette le 31 décembre. Une urne a également été installée dans le café, «pour déposer du liquide ou un chèque». Une seconde va l’être au stade Bollaert-Delelis de Lens, car le patron est aussi le fondateur de l’association fréventine de supporters du club Sang et Or, et tous ont souhaité apporter leur contribution. Pour leurs prochains déplacements, au Red Star de Saint-Ouen le 9 janvier et à Créteil le 16 janvier, ils donneront une enveloppe de 30 euros au lieu de 25 pour le transport. Les 5 euros supplémentaires seront reversés à Lueur d’espoir pour Ayden.
Dans le Nord, des actions sont aussi menées. Catherine Aubin, à la tête de sa société de bien-être Valenzen à Valenciennes, propose par exemple une journée de massages du dos le 7 janvier.
«En contact avec des spécialistes du Canada»
Les témoignages dépassent même le cadre national. «Une famille nous a appelés d’Italie pour nous encourager dans nos démarches», s’exclame Morgane Lebougre.
Il ne manque plus que le soutien indispensable… Du corps médical. 
Les médecins sont formés par les labos qui ne voient que leur profit !
Voir les preuves dans les nombreux articles à ce sujet dans ce blog. De nombreux livres et vidéos de médecins intègres qui alertent...
-----------------------------------
Il vaudrait mieux voir ailleurs.
Voir l'article à ce jour :
LA FONDATION KESHE. TÉMOIGNAGE SUR LES EFFETS DU STYLO/SANTÉ. 
«Nous sommes en contact avec des spécialistes du Canada. Nous essayons de joindre les médecins français qui suivent Ayden depuis le début, mais en période de fêtes tout le monde est en congé. Nous espérons qu’ils pourront nous aider à mettre en place la thérapie spécifique.»

Extrait du film «Bienvenue chez les Ch'tis » si ça n’est déjà fait, puis le film entier.
Je vous jure que rien n’est exagéré ici. Je l’ai vécu pendant mes 24 premières années avant d’arriver dans de désert parisien.
«La foule, ce vaste désert d’homme ». - Chateaubriand, René (1802)
La seule chose que j’ai retenue de mes études de français.
On nous a cantonnés dans les grandes villes afin de faire perdre nos âmes. De nous contrôler....
Soyons tous Ch'tis !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.