jeudi 24 décembre 2015

24/12 - MESSAGE DE BENJAMIN FULFORD. 
LA LUTTE POUR LE POUVOIR FINANCIER S’INTENSIFIE
ALORS QUE LA PATRONNE DU FMI FAIT L’OBJET
DE POURSUITES PÉNALES IMMÉDIATEMENT
APRÈS L’ANNONCE DE RÉFORMES PAR LE FMI.

Le 22 décembre 2015
La semaine dernière, le Fonds Monétaire International a fait un grand pas pour établir ses Droits de Tirage Spéciaux (DTS) comme alternative au remplacement du dollar américain. Finalement, le Congrès américain (après 5 ans de tergiversations) a approuvé la réforme votée par le FMI, dans le sens de la dilution des pouvoirs des pays du G7, à la suite de quoi l’organisation a annoncé qu’elle doublait ses fonds à 477 milliards de DTS (Soit 660 milliards de US$) au lieu de 238 milliards de DTS (environ 330 milliards de $).

Apparemment cela a déplu à certains, parce qu’immédiatement après cette annonce, la justice française a annoncé son verdict des accusations pénales à l’encontre de la patronne du FMI Christine Lagarde. (Laquelle à cinq jours pour faire appel)

Le précédent patron du FMI, Dominique Strauss-Kahn, avait été arrêté sous de fausses accusations de viol* et démis de ses fonctions alors qu’il essayait de mettre en place les DTS en remplacement du dollar américain. C’est la CIA qui avait piloté cette opération, selon des sources de la CIA. Voyons si Lagarde s’en tire mieux que lui.
-------------------------------------
Il y avait une vidéo où DSK disait avant cette affaire qu'il allait relâcher la pression sur l'Europe. je ne la retrouve plus, mais, cet article est pas mal du tout !
* Epstein : "il y a bien eu machination"
-----------------------
Ancien article :
ASSASSINAT DE L'ASSOCIÉ DE DSK.
 - DSK reçu comme un chef d'état partout dans le monde.  Il conseille Poutine
-------------------------------------
Un autre indice que le dollar américain et les gens qui le contrôlent sont impliqués dans une guerre financière de haute volée était la hausse des taux d’intérêts annoncée par le Conseil d’Administration de la Réserve Fédérale la semaine dernière. La raison officielle de la hausse des taux : une bonne tenue de l’économie américaine, était un mensonge éhonté étant donné que les indicateurs économiques montrent que l’économie américaine est dans une spirale descendante.
En outre, cette augmentation des taux va avoir pour conséquence de restreindre l’argent aux petites banques qui prêtent aux véritables entreprises au profit des grandes banques institutionnelles qui contrôlent la Fed et dont la principale activité est le casino financier. La véritable raison de cette augmentation des taux est de protéger le dollar US qui n’est plus américain, non l’économie américaine. En tout cas, la hausse des taux s’est avérée être une erreur dans la mesure où le dollar a baissé au lieu de monter. Les intérêts à long terme ont également baissé, ce qui signifie que le marché anticipe une déflation et non l’inflation que la hausse des taux était censée empêcher.
Le fait que le gouvernement américain ait finalement accepté de diluer son pouvoir au FMI alors même que la Fed augmentait les taux d’intérêt est probablement lié aux efforts du gouvernement privé américain d’éviter la faillite. En d’autres termes, comme condition à la continuation du financement, les Etats-Unis ont été forcés de céder le contrôle du FMI et de payer davantage d’intérêts aux étrangers détenteurs de dollars US.

Le fait que les Etats-Unis aient envoyé des bombardiers B-52 au-dessus du territoire chinois la semaine dernière était certainement lié à des négociations secrètes à haut niveau pour maintenir à flot le gouvernement privé américain. Cela signifie principalement que "les Américains" ont une fois de plus joué leur carte de la guerre nucléaire pour essayer d’obtenir un meilleur accord.

Un autre indice que quelque chose a fondamentalement changé, c’est que le gouvernement "américain" a effectué un virage à 180° dans sa politique étrangère envers la Syrie la semaine dernière, en soutenant une résolution des Nations Unies qui n’appelle pas l’éviction du Président syrien Bachar el-Assad.

Les Etats-Unis et Israël, souvent condamnés par le reste du monde aux Nations Unies, ont montré un changement de politique en votant aux Nations Unies en faveur de la résolution unanime visant à interrompre le financement de l’EIIL. Cette résolution vise la famille du Président turc Erdogan, la famille du kurde Barzani, la famille criminelle de Bush, Israël, Exxon, BP et d’autres. Comme l’a formulé un dirigeant du Pentagone : «c’est de la justice poétique que ce vote unanime des Nations Unies ait été présidé par le Secrétaire américain au Trésor Jack Lew, un juif orthodoxe.» Les dernières informations du Renseignement de la Défense américain révèlent également que les Bush et leurs copains néoconservateurs ont expédié des camions-citernes, des pick-up et d’autres équipements à l’EIIL à partir de Houston, au Texas selon des sources du Pentagone. Les pick-up sont modifiés en Israël pour être ensuite envoyés dans la zone de guerre via la Turquie et la Jordanie, selon eux.

Les généraux du Pentagone et la hiérarchie militaire commencent également à devenir de plus en plus méfiants envers le Secrétaire Américain à la Défense Ashton Carter. Ce dernier était récemment en Turquie d’où il a ordonné une frappe aérienne en Irak qui a tué 25 soldats irakiens, selon les sources. Carter avait ordonné l’attaque en représailles parce que les Irakiens avaient refusé une proposition de sa part, d’envoyer des équipes d’opérations spéciales et des hélicoptères Apache. Récemment, des forces spéciales américaines ont essuyé un refus d’entrée en Libye, signe d’une méfiance internationale croissante envers leurs dirigeants.
Les dirigeants du Pentagone affirment que l’utilisation de courriels personnels par Carter pour les affaires du Département de la Défense pourrait servir de prétexte pour l’évincer de ses fonctions. C’est la même raison invoquée, pour Hillary Clinton.

En tout cas, le Président turc Erdogan a apparemment tiqué en voyant ses alliés israéliens et américains perdre de leur pouvoir.
La semaine dernière la Turquie a fini par céder aux pressions internationales et a retiré les troupes qu’elle avait envoyées en Irak. L’autre état-voyou du Moyen-Orient, l’Arabie Saoudite, continue à lutter désespérément pour sa survie. Dans ce contexte, le gouvernement saoudien a annoncé la semaine dernière la création d’une alliance de 34 pays «contre le terrorisme». Malheureusement pour la famille criminelle Ibn Saoud, les nations les plus importantes de cette soi-disant coalition ont nié en faire partie. Le Pakistan, le seul état musulman doté de l’arme nucléaire, a ouvertement nié les affirmations des Saoudiens qu’ils étaient alliés.
L’Indonésie et la Malaisie, deux autres puissances musulmanes importantes, n’envisagent pas non plus de soutenir militairement le régime saoudien.
Les dirigeants de la plupart des pays musulmans savent parfaitement que la famille royale saoudienne n’est pas vraiment musulmane mais fait partie de la Mafia khazar adoratrice de Satan.
------------------------------
L’HISTOIRE OCCULTE DE LA DIABOLIQUE MAFIA KHAZAR
------------------------------
Avec les prix du pétrole qui dégringolent à moins de 30 $ le baril, et avec les ventes à terme qui commencent à expirer vers 70 $ le baril, les Saoudiens ne seront bientôt plus aptes à financer les armées mercenaires qui les maintiennent au pouvoir.
Ceci va affecter ensuite les grandes banques comme Citibank dépendantes du recyclage de l’argent des produits pétroliers saoudien pour une grande partie de leurs activités.
En janvier et février, on s’attend à de grandes faillites en relation avec tout cela.

Il y a également une série d’initiatives entreprises contre la Mafia khazar à l’intérieur des Etats-Unis. Sheldon Adelson et Rupert Murdoch, deux agents majeurs du pouvoir khazar, ont été pris sur le fait de leur contrôle des sociétés médiatiques pour diffuser des mensonges et influencer des procès en cours.
On a également surpris le New York Times  supprimant des informations importantes de son site :

Ces révélations se produisant toutes la même semaine sont l’indice d’une rébellion contre l’intox de l’information par les grands médias.
Les tentatives khazar de centraliser le contrôle des entreprises font également l’objet d’une attention accrue. Par exemple, une enquête du Département américain de la Justice sur la récente annonce de la fusion de deux géants de la chimie, Dow et DuPont, a révélé que Vanguard est l’actionnaire N°1 des deux sociétés et qu’un autre fonds khazar, Blackrock, y est également impliqué. Cette tentative de création d’un monopole ne devrait pas recevoir d’agrément.

Les Chinois ont également agi pour empêcher la société Monsanto, et son banquier-maison Goldman Sachs unanimement détestés, d’acquérir pour constituer un monopole d’approvisionnement mondial des semences en faisant acheter par ChemChina la société suisse d’agrochimie Syngenta.

Entretemps du côté russe, nous avons des confirmations supplémentaires la semaine dernière que Vladimir Poutine n’est pas exactement ce qu’il semble être. Un agent russe du FSB affilié à la Société du Dragon Blanc, dont l’organisation protège les oligarques russes, a affirmé que Poutine n’était qu’un ensemble de sosies qui lisent des scénarios et prétendent être un puissant dirigeant. Le véritable dirigeant de la Russie serait maintenant le Ministre des Affaires étrangères Serguei Lavrov. Jetez un coup d’œil à ces photos de Lavrov et «Poutine» et jugez par vous-même lequel des deux hommes semble incarner le pouvoir :
-----------------------------------
Là Benja déconne, il est fatigué, c'est humain. Benjamin Fulford ne tient pas compte des informations des Galactiques et Maîtres ascensionnés. Beaucoup de dirigeant ne sont pas ceux qu'ils semblent être comme Obama.
Tant de force et de bonté ressortent des discours de Poutine, c'est bien lui qui nous a évité la 3ème guerre mondiale. Il a été dit que Poutine était aidé par des galactiques d'Orion. Mais il y a aussi nos frères, et Père et Mère Dieu qui sont aux commandes. Tout est bien plus complexe. Mais, nous aurons bientôt de plus amples informations à ce sujet.
Un article sur des blogs nous dit aussi que Poutine est immortel avec force photos anciennes..De toute façon nous nous réincarnons tous. No Problem, ce qui compte est que cela avance. Nombreux sont ceux qui sont venu sur terre pour ce moment de notre délivrance et de notre entrée dans le Nouvel Age d'Or. Désolée pour ceux qui évitent mes messages dit ésotériques.
Justement voilà cet article.
Mais regardez Einstein et Keshe, Edgar Cayce et David Wilcock et tant d'autres. Nous gardons souvent le même physique en nous réincarnant. Il y a des vidéos qui montre des personnalités connues et leur anciennes incarnations.
-----------------------------------
Puis, pour confirmer que le génome russe a produit beaucoup de sosies de Poutine, jetez un coup d’œil aux photos de «Poutine», une datant de 1920, une autre de 1941 et une autre de 2015 ici :
Les Russes utilisent «Poutine» comme un symbole de leur gouvernance unifiée mais ne vous y trompez pas, l’unité russe ne dépend pas d’un dirigeant unique, mortel et charismatique.

En parlant de dirigeants charismatiques, le nouveau Premier Ministre du Canada, Justin Trudeau, commence à en acquérir la stature. Son cabinet multi-ethnique arc-en-ciel et son appel à la légalisation de la marijuana ont soulevé de grands espoirs en son gouvernement au Canada. Tous les gens que j’ai rencontrés ont exprimé de l’espoir et souhaité le meilleur pour ce nouveau gouvernement.
Pourtant, au cours d’une visite au Canada la semaine dernière, un membre du Service de renseignement canadien (CSIS) m’a contacté avec des informations concernant son père Pierre-Elliott Trudeau. Selon cette source du CSIS, Pierre-Elliott Trudeau a subi un chantage pour des actes de pédophilie, afin de mettre un terme à l’utilisation de l’argent propriété de la Banque du Canada pour financer des opérations gouvernementales sans contracter d’emprunts ni payer de taxes. Au lieu de cela, il a forcé le Canada à se soumettre à l’esclavage de la dette babylonienne au profit des banques de la Mafia khazar. Mises à part les allégations de pédophilie, il est avéré que c’est bien Trudeau qui a mis fin à l’utilisation de l’argent gratuit de la Banque du Canada pour financer le gouvernement.
Raison de plus pour que son fils veuille agir pour réparer ces actes.
Voyons si Justin se révélera n’être qu’un complice agréable présentant bien, ou s’il défera le crime de son père. S’il se révèle incapable de rétablir le mandat d’origine de la Banque du Canada, alors vous pouvez être sûrs qu’il y aura des gens dans le public canadien ainsi que dans la police et les services de renseignement qui lui demanderont des comptes.

Dans une remarque finale, il est évident que le commerce mondial et les marchés ne fonctionnent pas correctement en ce moment, alors que des navires pétroliers errent sur les mers sans savoir où accoster et alors que le commerce mondial continue de péricliter alors que les marchés vacillent.

Les hommes d’affaires japonais possédant d’importants intérêts en Chine affirment que l’économie chinoise est dans une plus mauvaise posture que ne le montrent les statistiques gouvernementales.
Une sorte d’effondrement systémique est en train de se produire au ralenti. Il n’aura pas lieu du jour au lendemain, mais comme dans le cas de l’effondrement de l’Union Soviétique, il semblera que rétrospectivement un système politico-économique tout entier se soit effondré d’un coup. Dans le cas actuel, c’est l’esclavage de la dette babylonienne et la gouvernance fondée sur le contrôle mental (gouverne = contrôle, ment = mental) qui vont s’effondrer.

© Benjamin Fulford

Traduction Française Patrick T rev Isabelle

-----------------------------------------------------
Financial power struggle intensifies as IMF head criminally charged immediately after IMF announces reforms
Posted by benjamin
December 22, 2015
The International Monetary Fund last week made a big push to position its SDR currency as a replacement for the US dollar. The US Congress finally (after 5 years foot-dragging) approved IMF voting reform, diluting G7 power, after which the organization announced it was doubling its money to 477 billion SDR (US$660 billion) from 238 billion SDR (about $330 billion).
Somebody apparently was not pleased because, immediately after this announcement, French police pressed criminal charges against IMF head Christine Lagarde.
The last IMF head, Dominique Strauss-Kahn, was arrested on trumped up rape charges and dismissed from office when he tried to push the SDR as a US dollar replacement. The CIA was behind that operation, according to CIA sources. Let us see if Lagarde does any better.
Another sign the US dollar and the people who control it are involved in high level financial warfare was the rate hike announced by the US Federal Reserve Board last week. The official reason for the rate hike, a strong US economy, was a bold faced lie as all real economic indicators show the US economy remains in a tailspin. Furthermore, this rate hike will have the effect of taking money from small banks who lend to real businesses to the big banks who control the Fed and whose main business is gambling. The real reason for this rate hike was to protect the no-longer American US Dollar, not the US economy. In any case, the rate hike was a failure in that the dollar fell instead of rising. Long term interest rates also fell, meaning the market expects deflation and not the supposed inflation the rate hike was supposed to stop.
The US government finally agreeing to dilute its power at the IMF while the Fed raises interest rates are probably connected to US corporate government efforts to stave off bankruptcy. In other words, as a condition for additional funding, the US was forced to hand over de facto control of the IMF and pay more interest to foreigners who own US dollars.
The fact the US sent B52 bombers over Chinese territory last week was also almost certainly connected to high level, secret, negotiations to keep the US corporate government afloat. Essentially, the Americans were yet again using their nuclear war card to try to get a better deal.
Another sign something fundamental has changed is the fact the US government has done a 180 degree about turn in its policy towards Syria last week by supporting a UN resolution that does not call for the ouster of Syrian President Bashar Assad.
The US and Israel, until now often condemned at the UN by the rest of the world, have shown signs of regime change by voting for a unanimous UN resolution aimed at cutting off ISIS finances. This resolution targets the family of Turkish President Erdogan, the Kurdish Barzani family, the Bush crime family, Israel, Exxon, BP and others. As a Pentagon official put it “it is poetic justice that this unanimous UN vote was chaired by US Treasury Secretary Jack Lew, an orthodox Jew.” The latest US Defense Intelligence Department intelligence also reveals the Bushes and their neo-con buddies have been shipping oil tanker trucks, pickup trucks and other equipment to ISIS from Houston, Texas, Pentagon sources say. The trucks are being modified in Israel and then are sent to the war zone via Turkey and Jordan, they say.
Pentagon generals and rank and file are also becoming increasingly suspicious of US Defense Secretary Ashton Carter. Carter was in Turkey recently where he ordered an airstrike in Iraq that killed 25 Iraqi soldiers, the sources say. Carter ordered the attack as punishment for the Iraqis after they refused an offer by him to send special operations troops and Apache helicopters. US special forces were also recently refused entry in Libya, indicating a growing international distrust in their leadership.
The Pentagon officials say Carter’s use of personal e-mails for Department of Defense business may be used as a reason to remove him from office. This is the same thing Hillary Clinton has been under attack for.
In any case, Turkey’s Erdogan has apparently blinked after seeing his Israeli and US allies lose power one by one. Last week Turkey succumbed to universal international pressure and withdrew the troops it has sent into Iraq. The other Middle Eastern rogue state, Saudi Arabia, continues to struggle desperately for survival. As a part of this, the Saudi government last week announced a 34 nation alliance “against terrorism.” Unfortunately for the Ibn Saud crime family, the most important nations in this so-called coalition denied being a part of it. Pakistan, the only nuclear armed Islamic State, openly denied Saudi claims they were allies.
Indonesia and Malaysia, two other major Islamic powers, are also not planning to militarily support the Saudi regime.
Leaders in most genuine Muslim countries are fully aware the Saudi royal family are not really Muslims but rather members of the Satan worshipping Khazarian mafia.
With oil prices dropping to $30 a barrel and with hedges made at $70 a barrel starting to expire, the Saudis will soon no longer be able to afford the mercenary armies that are keeping them in power. This in turn will affect the big banks like Citibank that rely on recycling Saudi oil money for a large part of their business. Big bankruptcies are expected in January and February in connection with all this.
There are also a series of moves being made against the Khazarian mafia inside the United States. Sheldon Adelson and Rupert Murdoch, to major Khazarin power brokers, have been shown to be using corporate control of the media to tell lies and distort court cases. The New York Times has also been caught deleting important news from its pages.
These revelations all coming out in one week are a sign of a rebellion against corporate distortion of news. Khazarian attempts to centralize corporate control are also coming under closer scrutiny. For example, a US Justice Department Investigation of the recent attempt by the two chemical giants Dow and Dupont to merge has revealed that Vanguard is the #1 shareholder in both and that another Khazarian front, Blackrock, is also involved. This monopoly creating move is not expected to be approved.
The Chinese also acted to prevent the widely hated Monsanto Corporation, and its Goldman Sachs banker, from getting a monopoly on world food supply by having Chemchina buy the Swiss Agribusiness Syngenta.
Meanwhile on the Russian front, further confirmation came out last week that Vladimir Putin is not exactly real. A Russian FSB agent affiliated with the White Dragon Society, whose company protects Russian oligarchs, has said Putin is just a series of look-alikes who read scripts and pretend to be a powerful leader. The real leader of Russia is now said to be Foreign Minister Sergey Lavrov. Take a look at these pictures of Lavrov and “Putin” and see for yourself which of the two men appears to be in charge:
Then, to confirm the Russian genome has produced plenty of Putin look-alikes, take a look at the photos of “Putin,” one dating from 1920, another from 1941 and another from 2015 here:
The Russians use “Putin” as a symbol of their unified leadership but make no mistake, Russian unity is not dependent on a single, killable, charismatic leader.
Speaking about charismatic leaders, Canada’s new Prime Minister Justin Trudeau is shaping up to be one. His multi-ethnic rainbow cabinet and his call for legalization of marijuana have raised high hopes for his government in Canada. Everybody this writer met there hoped and wished for the best with his new government.
However, during a visit to Canada last week, a member of Canada’s Security Intelligence Service contacted this writer with information about his father Pierre Trudeau. According to this CSIS source, Pierre Trudeau was blackmailed with pedophile charges into ending the use of government owned Bank of Canada money to finance government operations without taxes or debt. Instead, he forced Canada into Babylonian style debt slavery to Khazarian mafia banks. Pedophilia allegations aside, it is a known fact that it was Trudeau who ended the use of Bank of Canada free money to finance the government.
Let us see if Justin will turn out to be just a feel good, look nice stooge or if he will undo his father’s crime. If he fails to return the Bank of Canada to its original mandate then you can be sure there are members of the Canadian public as well as the police and intelligences services who will make him accountable.
On a final note, it is clear that world trade and markets are not functioning properly now, as oil tankers float around with nowhere to go and as world trade continues to plummet while markets tumble.
Japanese businessmen with extensive operations in China say China’s economy is also in worse shape than government figures show.
Some sort of systemic collapse is taking place in slow motion. This will not happen overnight but, as in the fall of the Soviet Union, looking back it will seem as if an entire politico-economic system collapsed almost instantly. In this case Babylonian debt slavery and mind-control based government (govern=control, ment=mind) will collapse.

One of the significant sources of funds for the fascist Nazionist Jesuit Khazarian Mafia is the healthcare industry which registered a whopping $3.09 trillion in 2014, and is projected to soar to $3.57 trillion in 2017, in the US alone.
We can help take down the Dark Cabal by avoiding drugs, defeat any viral attack and scaremongering easily by knowing how to build our own comprehensive antiviral system. Find more about it

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.