mercredi 16 décembre 2015

*++16/12 - LA VÉRITABLE HISTOIRE DE JÉSUS-CHRIST
PAR OMNEC ONEC.

Les religions avec leurs rituels et les restrictions avaient été mises en place par les responsables au pouvoir afin d'exercer un pouvoir sans limite et un contrôle total sur les personnes. 

Collection de Textes - Partie II – Copyright © 2000 par Omnec Onec
La véritable histoire de la vie de Jésus-Christ est la plus fascinante pour moi. Je vais vous la raconter à la façon dont je l'ai entendue de ma tante Aréna sur Vénus. Je vais vous raconter des choses qui se sont réellement passées de la même manière que je les ai entendues au cours de mes études d'histoire de la Terre sur Vénus. Je ne veux pas discréditer ou condamner des religions ou des enseignements. Acceptez-les selon votre compréhension et laissez-les agir sur votre vie où cela s’avère nécessaire. 

L'homme que vous connaissez sous le nom de Jésus-Christ est l'un des personnages les plus controversés et incompris de tous les temps dans l'histoire de la Terre. Avant de s'incarner ici, il a vécu comme un maître sur Vénus. Mais son âme très évoluée a décidé d'équilibrer ses vieilles dettes karmiques en vivant comme un maître spirituel avec les mêmes personnes qu’il avait conduit dans l'ignorance dans une vie antérieure.

Après la manipulation génétique des êtres humains sur Terre, les gens avaient oublié leur patrimoine spirituel et leurs anciens pouvoirs Ils ne pouvaient plus communiquer avec leurs ancêtres dans les autres dimensions ou contacter les maîtres ascensionnés. Ils étaient devenus un peuple effrayé. Ils étaient ignorants des vérités les plus élémentaires, sur l'univers, sur Dieu, et sur eux-mêmes. La survie physique et le réconfort étaient leurs principaux besoins, et la mort était la principale crainte. Les religions avec leurs rituels et leurs restrictions avaient été mises en place par les responsables au pouvoir afin d'exercer un pouvoir sans limite et un contrôle total sur les personnes. Les croyances limitées avaient créé une manière limitée de vivre pour les masses. 

Les vaisseaux spatiaux étaient aussi familiers dans le ciel des temps bibliques que le sont les ovnis d'aujourd'hui. Les voyageurs de l'espace sont venus régulièrement pour aider à la croissance spirituelle de la Terre. Dans les terres du peuple juif, les visiteurs venus de l'espace ont été appelés des anges, ce qui signifie êtres célestes. 

Et l'histoire biblique est pleine de récits sur des personnes qui ont rencontré Dieu ou les anges, d’où des descriptions grossières de vaisseaux spatiaux tels que «boule de feu» ou «roue dans une roue». Les gens qui ne savent rien de la technologie de pointe ne peuvent rapporter à quelqu'un d'autre les faits que selon leur propre compréhension. En ces jours-là l'inconnu était généralement du ressort du religieux ou du spirituel. Ainsi, ils croyaient que les êtres humains qui ont été admis dans des vaisseaux spatiaux, portaient toujours des robes blanches et qu’ils avaient un tel visage paisible et avenant d’êtres spirituels. 

Une jeune femme nommée Marie a rencontré l'un de ces êtres d'une autre planète. Elle était toute seule, marchant avec ses moutons, quand un vaisseau spatial s’est posé à proximité et que l'un de ces êtres célestes est sorti pour lui parler. L'homme de l'espace perçut que Marie était pure dans sa pensée et ne serait pas effrayée par la visite. Marie surprise fut émue par lui, le considérait comme un ange envoyé par Dieu. Quand elle lui a posé la question, il a dit : "Oui, nous venons tous de Dieu." Ce jour-là, il lui a fourni des informations spirituelles sur Dieu et sur les gens venus d'autres planètes.


Une rare et authentique photo de Jésus


Ils se sont rencontrés assez souvent, et bientôt ils tombèrent amoureux. Lorsque Marie est devenue enceinte de lui, il a demandé à l'épouser. Cela était impossible, dit-elle, expliquant les mœurs de sa culture. Une personne qui se marie en-dehors de la foi fait face à une mort horrible par lapidation. Il s'agissait simplement d'une règle établie par les prêtres afin de garder intacte la race, et le visiteur le savait. Marie était également effrayée de partir avec lui, parce qu'elle pensait que cela signifiait qu'elle devait mourir. Il était inutile d'essayer de persuader Marie de se joindre à lui. 

Dans les semaines suivantes, le visiteur a reçu l'intuition spirituelle sur ce qui se passait. Pendant des siècles, il avait été prédit dans cette culture que le Messie serait envoyé par Dieu pour conduire le peuple. Ce serait l'enfant que Marie portait! Sachant cela, il s'est rendu compte que le garçon devait être élevé parmi le peuple juif. Il a convenu avec Marie qu'elle serait en mesure de rester et de garder l'enfant. "Vous pouvez dire à vos gens ce que vous voulez, mais je leur dirai la vérité. Vous pouvez avoir l'enfant ici pendant trente ans, mais je vais avoir l'enfant pour la dernière moitié de sa vie. Et je vais lui rendre visite régulièrement au cours de sa croissance pour l'aider spirituellement ". Marie accepta d’élever son enfant selon les enseignements spirituels qu'il lui avait prodigués. Puis elle a retrouvé son peuple et leur a dit qu'un ange lui était apparu en disant qu'elle allait donner naissance à un enfant de Dieu. Elle fut appelée plus tard l’immaculée conception car Marie a cru que son amant venait de Dieu, car il venait toujours des cieux pour lui rendre visite, toujours dans une lumière éclatante. 

Le Père du Christ a tenté d'expliquer qu'il ne s'agissait que d'un vaisseau spatial, mais cela n'avait pas de sens pour Marie. Les machines étaient inconnues à cette époque. En ce temps là, il y avait un homme nommé Joseph, qui aimait beaucoup Marie et l’avait admirée durant une partie de son existence. Il était beaucoup plus âgé que Marie. Il a écouté son histoire et a compris ce qu'elle racontait, parce qu'il avait lui-même rencontré un de ces êtres venus des cieux et avait entendu les histoires des temps anciens sur Terre. Joseph aimait suffisamment Marie pour l’aider, et était prêt à prendre la responsabilité pour elle et l'enfant. Il est même allé jusqu'à dire que l'enfant était le sien à quelques personnes qui ridiculisaient Marie. Les gens savaient qu'elle attendait un enfant miraculeux, les miracles étaient très populaires à cette époque. Les gens qui venaient de Vénus et de la Confrérie des Planètes savaient que l'enfant de Marie allait devenir un leader spirituel, et des vaisseaux spatiaux ont été utilisés pour diffuser le message aux différentes parties de la terre.

Les Prophètes avaient vu cet événement psychiquement, et beaucoup de gens comme les bergers avaient été visités par ces êtres de l’au-delà qui ont prédit le grand événement. La vérité est toujours une menace pour ceux qui prêchent le mensonge. Les organisations religieuses et les dirigeants de cette période se sont sentis menacés par la naissance de l'enfant. Cela a conduit à l'ordre que tous les enfants mâles premiers-nés d’un certain âge devaient être éliminés. Cette menace et un contact établi avec Joseph lui fit prendre la décision de trouver pour Marie un endroit pour que l'enfant naisse en toute sécurité. 

L'étoile qui a conduit Joseph et Marie en sécurité était en fait un petit vaisseau spatial. Ce même type d'étoile a conduit les sages et les bergers à l'étable où Jésus est né. La nuit, le vaisseau a plané au-dessus de la petite écurie, brillant comme une étoile. L'enfance du Christ fut une période plutôt paisible. Le travail de Joseph comme menuisier a soutenu la famille, et Marie a enseigné à Jésus les principes qu'elle avait appris de son père. Il a également rencontré régulièrement son père qui lui enseigna tout sur l'histoire de la Terre. 

Au moment où Jésus atteignit ses douze ans, il commença à voyager et à étudier de sa propre initiative. Ses études de l'enseignement secret l'ont conduit aussi loin que l'Égypte, le Tibet et l'Inde. Pendant trois ans, il a étudié sous Fubbi Quantz, abbé du monastère Katsupari dans le Nord du Tibet. Là, il apprit les secrets des Lois de la Divinité suprême. Il a reçu le nom spirituel de Jésus, qui pourrait également être interprétée comme signifiant "Roi des Juifs", et le nom de Christ à cause de sa nouvelle doctrine, qui signifie «porteur de la Vérité.»

Quand Jésus revint dans sa famille alors qu'il était âgé de trente ans, il était maintenant prêt à commencer à enseigner à son peuple. Ses disciples étaient au nombre de douze, choisis pour leur caractère et leur connexion karmique en relation avec le Christ, et pour les différents rôles que chacun jouerait dans sa vie. Le Christ savait que l'un d'eux le trahirait et l’autre le renierait. Le Christ savait aussi que Simon* serait le seul à poursuivre le travail après qu'il les aurait quittés. Il a démontré sa sagesse intérieure dès la première fois qu'il les a rencontrés. Le Christ était une personne très spirituelle et connaissait parfaitement les lois spirituelles. Ses enseignements sur le voyage de l'âme à travers les mondes inférieurs et les pouvoirs de chaque individu ont été transmis principalement par des paraboles et des histoires. Les gens de sa culture étaient très simples et n'avaient pas atteint un niveau de conscience très élevé. Les principes des lois de la Divinité suprême peuvent être reconnus dans les messages subtils (paraboles) du Christ. Chercher d'abord le royaume des cieux signifie littéralement que l'homme peut et doit éprouver les plans supérieurs avant la mort physique, en laissant le corps. Ce n'est là qu'un des nombreux exemples.

Malheureusement le Christ est devenu plus important que son enseignement. Il est devenu plus une célébrité qu’un chef spirituel. Enfin sa compassion dépassa ce qu'il essayait de faire pour les gens dans le but de les aider à sortir de l'ignorance. La compassion du Christ ne lui laissa pas beaucoup de liberté pour dire non alors que tant de gens se cramponnaient à lui en mendiant pour leur guérison. Il a succombé à cause de sa grande compassion pour les pauvres et les souffrants, mais il savait qu'il aurait à payer le prix pour cela. Et il avait besoin de régler cela dans cette vie-ci, car cela devait être sa dernière incarnation physique. Alors, quand il est dit que Jésus a pris sur lui les péchés des gens, et plus tard est mort pour eux, cela signifie que c’était son karma ajouté à une mort horrible avec des tortures physiques infligées par les personnes-mêmes qu'il a aidées. 

Dans les Écritures, il est écrit que le Christ est allé dans le désert pour prier, et de grands êtres du passé lui sont apparus. Le père du Christ faisait partie de ce groupe de chefs spirituels de l'époque, qui ont avisé le Christ qu'il avait succombé à la compassion et ceci le détourna de son enseignement, il aurait à souffrir physiquement dans cette vie ou à se réincarner pour payer ses dettes karmiques. Dans un premier temps le Christ n’éprouvait plus le désir d’aller jusqu'au bout de sa destiné. Mais finalement il s'est rendu compte que son karma devait être résolu, maintenant ou dans l'avenir. Il dit: «Que ce ne soit pas ma volonté, mais la tienne qui soit faite.» Il savait qu'il aurait à obéir à la loi spirituelle, et il a donc décidé de ne pas s’opposer et qu'il devait accepter la souffrance maintenant, afin de régler cette dette. Vers la fin de sa vie, le Christ a guéri trop de gens et accompli trop de miracles, assez pour effrayer les dirigeants romains et juifs. Il a été traqué et finalement capturé. Ponce-Pilate avait un grand respect pour le Christ et a même essayé de le persuader de résister. Le Christ a refusé parce qu'il savait que sa dette devait être payée.

Les dirigeants romains et juifs étaient bien conscients de ce qui s'était passé sur la terre durant la période Atlante et qu'ils avaient encore quelques-uns des dispositifs techniques cachés pour l'utilisation de leur propre pouvoir. Parce qu'ils savaient que le Christ devenait menaçant, comme il exposait le passé et que ceci détournait les gens des églises organisées, ils ont élaboré un plan. Ils devaient libérer un prisonnier et laisser le public choisir. De cette façon, ils n'étaient pas responsables. 
Barrabas, un assassin et voleur connu ou le Christ! 
Leur plan était d'envoyer des soldats à travers la foule et payer en or ceux qui crieraient en faveur de Barrabas afin de le libérer.

La deuxième partie du plan était de mettre en place toute une religion fondée sur le Christ après sa mort. Ils connaissaient la prophétie de son retour. Ils connaissaient aussi les lois du Karma. Si l'on pouvait convaincre les générations futures d’adorer le Christ et baptiser leurs enfants et de consacrer toute leur vie et tout ce qu'ils font au nom du Christ, leur évolution spirituelle serait ralentie et ils seraient liés à une certaine dimension par toute la responsabilité et le karma de ces personnes et ne pourraient jamais être une menace à nouveau. 

Ce que le Christ ne savait pas c’est qu'il serait responsable de tous les chrétiens de l'avenir qui se tournent vers lui, tous les gens qui le considéraient comme leur maître personnel. 

Il ne se rendait pas compte que ses enseignements simples seraient transformés en une religion, ou qu'il serait devenu plus important que ce qu'il essayait d'enseigner.
Les mêmes pouvoirs qui ont contribué à détruire le Christ maintenant revenaient se mettre en place pour être adorés en tant que fils de Dieu. Même le peuple juif a permis aux écritures de la vie du Christ d’être inscrites dans un livre pour le monde entier. À l’exclusion de quelques-unes des vérités que Jésus enseignait. A savoir comment le Christ est exposé dans la plupart des églises, torturé et ensanglanté. Après avoir souffert sur la croix et être ridiculisé par les gens qu'il avait aidés auparavant, le Christ a résolu la plupart des dettes karmiques pesant sur ses épaules. D'une part, le Christ était compatissant, suffisamment pour dire à la Divinité, «Pardonnez-leur, car ils ne savent ce qu'ils font! »

Mais la souffrance était bien pire et a duré beaucoup plus longtemps qu'il ne l'avait prévu. Il n'était pas en mesure de quitter son corps avant que les souffrances n’aient atteint leur paroxysme. Mais parce que son père n'est pas venu jusqu'à apparaître dans un vaisseau spatial pour le sauver, il s'écria: «Mon père, mon père, pourquoi m'as-tu abandonné? » 

Les gens de la planète-mère du Christ avaient un plan, que son père avait communiqué au Christ durant son contact télépathique où le Christ avait tellement insisté qu'il ne voulait pas souffrir. Ce plan était de montrer aux gens qu'il y avait une chose telle que la vie après la mort, et que le corps n'est qu'un véhicule pour y vivre, cette âme pouvait le quitter et le réintégrer.

Mais les gens de l'époque du Christ n'ont pas interprété la résurrection de cette manière. Ils la considéraient comme un des plus grands miracles du Christ. Pendant ce temps, au moment de la mort du Christ, une grande tempête se développa et des nuages noirs couvrirent le soleil. Ceci effraya les non-croyants et a beaucoup amplifié l'histoire du Christ. La tempête a été effectivement causée par la puissance psychique collective des disciples du Christ qui croyaient en Dieu comme étant un dictateur en colère. Après la mort du Christ, son corps a été déplacé dans un tombeau préparé par Marie et les amis du Christ. Les autorités ont placé des gardes devant son tombeau afin d’empêcher les gens de voler le corps.

En réalité ils connaissaient le plan pour son sauvetage et ont essayé de l'empêcher. Lorsque le vaisseau est arrivé près du tombeau du Christ, les gardes sont tombés sans connaissance à cause de l’intense champ d’énergie magnétique et lumineuse dégagé par le vaisseau. Son corps a été emporté pour être restauré. Le Christ est demeuré dans son corps astral, tandis que son père restaurait le corps physique. Un corps mort de moins de vingt-quatre heures peut être restauré par des rayons qui reconstituent les cellules et les tissus. L’Âme peut alors habiter le corps à nouveau. 

Marie-Madeleine était la première à arriver sur la tombe pour constater que le corps du Christ était manquant. Après avoir retrouvé la conscience des détails de ce qui s'était passé ; elle se souvint tout juste être arrivée sur la tombe et d’avoir vu les anges qui arrivaient dans une lumière brillante, portant des vêtements brillants et donnant la nouvelle que le Christ était toujours vivant. Elle se souvenait de leurs mots, «N'ayez pas peur », comme ils roulaient la pierre énorme de l'entrée. Elle a supposé que les anges du ciel avaient guéri le Christ et elle est partie à sa recherche.

Il y a plusieurs passages dans la Bible où le Christ est apparu à ses disciples, et ils ne l'ont pas reconnu tout de suite - jusqu'à ce qu'il leur parle. Il y a aussi d'autres récits d’êtres venus dans des vêtements brillants aperçus près de la tombe. Quand le Christ lui apparut, dit-il, "Je ne suis pas complètement hors de mon corps, ne me touchez pas. Je vais revenir." Il est apparu à quelques personnes de ce genre, et se dirigea à travers les portes et les murs comme dans son corps astral. Le corps physique a été restauré à bord du vaisseau, après quoi le Christ comme Âme rentra dans le corps. Puis il a été en mesure de se montrer aux gens avec son corps, et leur permettre de le toucher. 

Il dit à son peuple : " je pars maintenant pour vivre avec mon père qui est aux cieux." Les gens ont interprété ses explications du mieux qu'ils pouvaient; l'ascension dans le ciel était leur façon d'expliquer que le Christ vivait dans un vaisseau spatial. Il est retourné avec son père, où il s'est marié et a eu des enfants plus tard. Il a vécu de nombreuses années avant sa mort physique à nouveau.

Christ guide son peuple à travers leurs nombreuses vies. Il est le Maître intérieur et de la communication avec ses fidèles par les connections intérieures. Son karma est d'être spirituellement responsable de toutes les personnes qui ont mis leur espoir de salut en lui. Il prend chaque individu dans la mesure où il peut, puis va le pousser hors de la chrétienté vers un plus grand chemin spirituel. Il fait cela pour se débarrasser du karma qui le maintient dans la dimension causale des mondes inférieurs. Tous les actes accomplis en son nom, toutes les guerres menées en son nom, tous les enfants baptisés et tous ceux qui vivent leur vie au nom du Christ sont des chaînes qui le lient aux mondes inférieurs. Jusqu'au jour ou le Christ pourra se débarrasser de tous les malentendus, et jusqu'à ce que toutes ces âmes dans le christianisme aillent vers d'autres voies, le Christ doit rester sur le plan causal, dans les mondes inférieurs du temps et de l'espace. Cette partie céleste de la causalité a été créée par la conscience collective, cette croyance dans le ciel des chrétiens ici sur Terre
http://omnec-onec.com/wp-content/uploads/2013/01/franz-II-La-vraie-histoire-de-J%C3%A9sus-fr.pdf

Daniel Meurois a été l'apôtre Simon.
Une rare et authentique photo de Jésus

Qu'en est-il des Apôtres ?
Daniel Meurois : Beaucoup de personnes qui me lisent et qui m’écrivent ont souvent l'impression que le Christ avait nécessairement… collecté, choisi les apôtres – ou plutôt ses disciples - dans la Communauté essénienne. C'est pas du tout le cas ! Il y avait, bien sûr, quelques Esséniens autour de lui, dont la personne que j'ai été il y a deux mille ans, ce Simon dont je relate un peu la vie dans « De mémoire d'Essénien », cependant ceux-ci n’étaient pas majoritaires.  

Ses livres :

Ce clou que j’ai enfoncé.
Histoire de celui qui a cloué les mains de Jésus

Pour les historiens :
Louis dans le désert (2 tomes)
La demeure du Rayonnant
Comment une âme choisit ses parents et vient habiter les fétus
Les 9 marches :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.