vendredi 29 mai 2015

29/05 - BENJAMIN FULFORD. 
LA BATAILLE POUR LA PLANÈTE TERRE CONTINUE


le 26 mai 2015
La bataille pour la planète Terre continue avec :
-         des changements de régime politique,
-         des menaces nucléaires,
-         un effondrement financier imminent, etc.

Parfois les nouvelles semblent se répéter. Si cela semble répétitif, c’est que c’est répétitif. C’est dû au fait que les récents évènements  peuvent se résumer en quelques schémas qui se répètent :
-         la Grèce menace de faire défaut,
-         l’Ukraine menace de faire défaut,
-         les États-Unis sont à nouveau à court d’argent,
-         il y a eu un nouvel incident avec une fausse fusillade aux Etats-Unis (cette fois à Waco),
-         la Chine et le Japon racontent des versions légèrement différentes sur leurs histoires respectives ce qui amène des pilotes de chasse à voler vers des îlots reculés pour se pointer mutuellement du doigt ;
-         les Chiites, les Sunnites, les Juifs et les mercenaires occidentaux qui se font passer pour des extrémistes musulmans commettent des actes répréhensibles ou sont victimes d’actes répréhensibles,
-         la Corée du Nord tire un missile, etc. etc.

Dans le monde des médias alternatifs, nous voyons des schémas similaires :
-         les arrestations massives de la cabale occidentale sont imminentes,
-         le nouveau système financier a été annoncé et votre chèque est dans le courrier,
-         les OVNI ont atterri,
-         la fin du monde est proche,
-         le Président Obama est un voyageur temporel extraterrestre musulman, etc.

Compte tenu de tout cela, il est compréhensible que beaucoup de gens ne puissent s’empêcher de se demander s’ils verront un jour un réel changement.

Pourtant nous sommes en effet, en train de traverser un changement tectonique au ralenti selon le schéma de direction de cette planète. On assiste à l’implosion de l’ancien système  comme si on voyait de l’eau sale s’écouler dans la bonde, elle tourne inlassablement mais soudainement tout est parti.
Vous rappelez-vous de la chute de l’Union Soviétique ?
A l’époque elle semblait se décomposer au ralenti, mais a posteriori il semble que cela se soit passé du jour au lendemain.

La situation grecque est un cas de ce genre, un retard après l’autre arrive avant d’être dépassé et pourtant la boîte de conserve continue de dégringoler la pente. L’Ukraine ne paie pas ses factures de gaz et pourtant les ménagères continuent de faire la popote sur leurs cuisinières à gaz. Ces situations vont finalement atteindre leur point culminant mais probablement pas avant l’automne parce que les conséquences (l’effondrement du système financier occidental) seront si énormes qu’ils font tout leur possible pour retarder le point final.

En parallèle, des réunions top secret continuent de se tenir pour essayer de trouver une solution à long terme sur toutes ces questions et d’autres tout aussi cruciales. Il y a eu plusieurs réunions de ce genre la semaine dernière.
-         L’une d’elles se tenait entre des représentants des sociétés du Dragon Rouge et du Dragon Blanc.
-         Une autre réunissait la Société du Dragon Blanc (WDS) et un représentant de la famille Rothschild.

Le représentant du Dragon Rouge est arrivé avec des propositions concrètes pour trois nouveaux types de technologies énergétiques. Les détails de ces technologies ne peuvent pas être rendus publics en ce moment pour des raisons d’accords de confidentialité. Ce que nous pouvons en dire c’est que l’une concerne le thermique, une le solaire et l’autre le nucléaire. Elles pourraient provoquer un renversement complet, SI ELLES SONT REELLES.

Une fois encore, il n’y a pas eu de présentation de ces procédés et leurs appareils et donc, tant que les fabricants japonais sont dans la phase de consultation préliminaire, nous devons en conclure que la parole est facile et que voir c’est croire. Le représentant du Dragon Rouge était à la recherche de financements et nous leur avons dit que le financement viendrait dès que les ingénieurs qui travaillent sur le sujet fourniraient la preuve que leur technologie fonctionne.


Les entretiens avec le représentant des Rothschild furent plus détaillés et concrets. Ils portaient sur leur proposition de remplacer le Premier Ministre japonais Shinzo Abe, esclave des Rockefeller, par Ichiro Ozawa. Ozawa est un vieux roublard de la politique qui a rompu avec les Rockefeller après la première guerre du Golfe (1991)
Un membre de la gauche japonaise avait contacté indépendamment la WDS pour leur dire que les Chinois soutenaient également Ozawa. Les deux sources ont indiqué que le Premier Ministre Abe avait personnellement approuvé la nomination d’Ozawa pour le remplacer.

La WDS a dit qu’elle apporterait son soutien à un gouvernement Ozawa s’il remplissait les conditions suivantes :

1)    Nationaliser la Banque du Japon et commencer à émettre une devise souveraine.
2)    Procéder à un effacement unique de toutes les dettes japonaises, publiques et privées.
3)    Restituer au Japon tous les actifs financiers acquis illégalement par la cabale.
4)    Eliminer toutes les substances cancérigènes et ingrédients source d’infertilité des produits de grande consommation.
5)    Donner son accord à la constitution d’une Administration Internationale de planification économique et la garantir de 7 000 milliards de $ de fonds privés et publics en devises étrangères.

Le gouvernement Ozawa donnerait son accord pour poursuivre et même renforcer l’alliance militaire entre le Japon et le Pentagone et les services de renseignements américains à condition que les Etats-Unis présentent des excuses publiques pour les crimes de guerre commis contre les Japonais et les Allemands au cours de la Deuxième Guerre Mondiale (jusqu’ici seuls les perdants se sont excusés pour leurs crimes de guerre).


En tout cas, il y a déjà des indices que le Premier Ministre esclave Abe dispose d’une nouvelle équipe de donneurs d’ordres. L’indicateur le plus évident a été le soudain revirement de la politique du Japon envers la Chine. Une délégation de 3000 dignitaires japonais, comprenant des politiciens locaux, nationaux, et des industriels, etc. est arrivée en Chine vendredi dernier, soit la visite la plus importante de ces 15 dernières années. Ils ont été accueillis chaleureusement par le Président chinois Xi Jinping.

Il est clair qu’un changement fondamental s’est produit entre le Japon et la Chine malgré les tentatives des Khazars d’envenimer des sujets de discorde régionaux historiques et territoriaux.

Les militaires américains sont toujours dans une posture agressive vis-à-vis des efforts de la Chine pour devenir le caïd de la région et ont pour cela le soutien de la plupart de ses voisins qui ont tous intérêt à ce que les Chinois restent polis. Cependant, aussi longtemps que les Etats-Unis n’auront pas nationalisé la Banque de la Réserve Fédérale, en émettant des dollars du Trésor Public en remplacement du billet américain qui n’est plus valable, les militaires américains doivent comprendre qu’il leur est impossible de lutter contre la Chine alors que c’est elle qui les finance.


La Chine a également bien avancé ses pions en Amérique du Sud, l’ancienne arrière-cour des Etats-Unis, lorsque la semaine dernière Xi Jinping s’est rendu au Brésil avec plus de 50 milliards de $ de financement. Les projets chinois d’infrastructure à travers la région sont correctement perçus par les gouvernements sud-américains comme préférables aux émeutes et coups d’état fomentés par les Etats-Unis.

Les Américains essaient de contrecarrer l’influence chinoise en Amérique du Sud en améliorant leurs relations avec Cuba, mais les pays d’Amérique du Sud commencent à apprendre la petite phrase typique des entraîneuses asiatiques : «pas d’argent, pas de plaisir.»

Le plus hallucinant pour les Etats-Unis concerne les évènements en Amérique du Sud, au Japon mais surtout, le mouvement indépendantiste qui se développe dans les Iles Sandwich, autrement dit Hawaii. Le 11 mai dernier, pour la première fois aux Nations Unies, un de ses membres, le Pakistan, a abordé la question d’Hawaii, le pays n’a jamais voté pour faire partie des Etats-Unis, donc techniquement, c’est une colonie occupée illégalement. L’armée américaine possède des bases importantes sur ces îles et serait bien inspirée de soutenir le mouvement d’indépendance, à condition que les bases militaires américaines y soient maintenues.

En Europe, il y a eu aussi un autre revers majeur pour la cabale Khazar. La Pologne vient d’élire un Président qui faisait partie d’une faction qui a été probablement assassinée par la cabale khazar lors d’un «accident» d’avion le 10 avril 2010. 
-----------------------------
*  «Le Président de la Pologne Lech Kaczynski et son épouse Maria, l’ancien Président polonais en exil Ryszard Kaczorowski, le chef d’état-major général polonais et d’autres hauts gradés de l’armée polonaise, le président de la Banque Nationale de Pologne, l’adjoint au ministre des affaires étrangères, d’autres hauts fonctionnaires du gouvernement polonais, 18 députés du parlement polonais, des dirigeants du clergé polonais, et les parents des victimes du massacre de Katyn ; tous faisaient le voyage de Varsovie pour assister à la commémoration du 70ème anniversaire du massacre de Katyn.
-----------------------------
Ces passagers sont tous morts à un moment où le gouvernement polonais adoptait une position plus dure envers l’euro et prévoyait de dévaluer le zloty polonais. Cette politique a changé après le crash, qui a conduit à un changement de gouvernement.

Le Président polonais nouvellement élu Andrzej Duda était le conseiller juridique du président qui est décédé dans cet accident d’avion. Duda se rappelle comment deux jours avant ce vol fatidique «le président lui avait dit qu’un changement de génération était proche, et que Duda et ses pairs seraient en charge de l’avenir du pays».


Andrzej Duda
Il semble bien qu’une Pologne à l’autorité renouvelée aille rejoindre la Grèce et l’Ukraine dans le tourbillon de gros titres auquel nous allons assister au cours des semaines et des mois à venir.

Dans l’intervalle, les Mafieux Khazars qui continuent de provoquer des incidents au Moyen-Orient haussent le ton et leurs menaces. La semaine dernière ils ont menacé d’utiliser leur armée pseudo-musulmane de l’EI pour détruire les monuments culturels inestimables de Palmyre en Syrie. Ils ont également menacé de faire sauter l’ambassade d’Iran en Syrie avant de se rétracter, après avoir été informés que Tel Aviv serait détruite en représailles.

Le Pentagone a rappelé aux Israéliens que leur arsenal de 200 têtes nucléaires n’était pas suffisant pour détruire le monde, mais qu’il suffirait d’une seule bombe pour détruire Israël.

Les tentatives des Khazars pour provoquer la guerre civile ou des incidents multiples à l’intérieur des Etats-Unis rencontrent des échecs spectaculaires. L’évènement le plus récent  concerne une fusillade entre bandes de motards mise en scène à Waco au Texas. Tous les motards portaient des tenues nettes et avaient des motos flambant neuves. Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais les vrais motards que j’ai rencontrés ne semblaient pas sortir tout proprets d’un magasin de vêtements neufs. Peut être que les troupes d’acteurs de crise devraient sortir de leurs loges et commencer à demander à être payés pour leurs prestations de théâtre de rue. Comme vous pouvez le constater, on vient de tirer la chasse d’eau des toilettes de l’histoire.


© Benjamin Fulford

Traduction française Patrick.T rev Isabelle

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.