mardi 19 mai 2015

19/05 - APPEL POUR SOUTENIR LA GRÈCE QUI RÉSISTE
ET SA COMMISSION POUR LA VÉRITÉ
SUR LA DETTE PUBLIQUE
POUR LE DROIT DE TOUS LES PEUPLES
D’AUDITER LA DETTE PUBLIQUE.



  Eric Toussait 

NOUS AVONS LE MÊME COMBAT FACE À LA DETTE POUR Y METTRE FIN.
NOUS SOMMES FRÈRES. NOUS SOMMES LA RÉSISTANCE.

Face à un adversaire expérimenté, uni, bien coordonné, armé de pouvoirs exorbitants et surtout décidé à mener jusqu’au bout son offensive contre nous tous et toutes qui constituons l’écrasante majorité de nos sociétés, nous ne pouvons pas nous permettre le luxe de résister séparément, chacun dans notre coin.

La lutte du peuple grec est notre lutte et sa victoire sera notre victoire car seule notre union fait notre force.

Pour signer, cliquez ici : GreekDebtTruthCommission.org

Avant de lire cet article à faire suivre, un petit dessin animé très court qui nous situe bien là où nous en sommes.
Le gouvernement terrien expliqué à un extraterrestre qui n’en revient pas.

--------------------------
4 mai 2015.
Aux peuples d’Europe et du monde entier,
À toutes celles et à tous ceux qui rejettent les politiques d’austérité et n’acceptent pas de payer une dette publique qui nous étrangle et qui a été contractée sans nous et contre nous.
Nous, signataires de cet appel, nous nous rangeons au côté du peuple grec qui, par son vote aux élections du 25 janvier 2015, est le premier en Europe et dans l’hémisphère nord à avoir rejeté les politiques d’austérité appliquées au nom du paiement d’une dette publique contractée par «ceux d’en haut» sans le peuple et contre le peuple.
En même temps, nous considérons que la création, à l’initiative de la Présidente du Parlement grec, de la Commission pour la Vérité sur la Dette publique grecque, constitue un événement historique d’une importance capitale, non seulement pour le peuple grec mais aussi pour les peuples d’Europe et du monde entier !

Le problème de la dette constitue un fléau qui sévit presque partout en Europe et dans le monde
En effet, composée de citoyennes et de citoyens volontaires venus des quatre coins du globe, cette Commission ne va pas manquer de faire des émules dans d’autres pays. D’abord, parce que le problème de la dette constitue un fléau qui sévit presque partout en Europe et dans le monde.

Ensuite, parce qu’il y a désormais des millions et des millions de citoyennes et de citoyens qui, à juste titre, posent des questions à la fois élémentaires et fondamentales concernant cette dette :
-         «Qu’est devenu l’argent des emprunts, à quelles conditions ces emprunts ont-ils été conclus ?
-         Combien d’intérêts ont été payés, à quel taux, quelle part du principal a déjà été remboursée ?
-         Comment la dette a-t-elle enflé sans que cela profite au peuple ?
-         Quels chemins ont suivi les capitaux ?
-         À quoi ont-ils servi ?
-         Quelle part a été détournée, par qui et comment ?
Et aussi :
-         Qui a emprunté et au nom de qui ?
-         Qui a prêté et quel a été son rôle ?
-         Comment l’État s’est-il trouvé engagé, par quelle décision, prise à quel titre ?
-         Comment des dettes privées sont-elles devenues «publiques» ?
-         Qui a engagé des projets inadaptés, qui a poussé en ce sens, qui en a profité ?
-         Des délits, voire des crimes, ont-ils été commis avec cet argent ?
-         Pourquoi n’établit-on pas les responsabilités civiles, pénales et administratives ?»

Toutes ces questions vont être analysées de manière rigoureuse par la Commission spéciale créée à l’initiative de la Présidente du Parlement hellénique. Cette commission a reçu comme mandat officiel de «rassembler toutes les données en rapport avec l’émergence et l’accroissement démesuré de la dette publique et de les soumettre à un examen scientifique minutieux afin de définir quelle en est la portion qui peut être identifiée comme dette illégitime ou illégale ou odieuse ou insoutenable, cela tant pendant la période des Mémorandums, de mai 2010 à janvier 2015, qu’au cours des années précédentes.

Elle doit aussi
-         publier des informations précises, accessibles à tous les citoyens,
-         étayer les déclarations publiques,
-         susciter la prise de conscience
-         de la population grecque,
-         de la communauté internationale,
-         de l’opinion publique internationale,
-         et enfin rédiger des arguments et des demandes relatifs à l’annulation de la dette.»

Nous considérons que c’est le droit démocratique le plus élémentaire de tout citoyen de demander et d’obtenir des réponses claires et précises à toutes ces questions.
Nous considérons aussi que refuser d’y répondre constitue un déni de démocratie et un refus de transparence de la part de ceux d’en haut qui ont inventé et utilisent le «système-dette» afin de rendre les riches plus riches et les pauvres plus pauvres.
Plus grave encore : nous considérons qu’en gardant jalousement pour eux le monopole de décider du sort de la société, ceux d’en haut privent l’écrasante majorité des citoyennes et des citoyens non seulement du droit de décider, mais surtout du droit de prendre entre leurs mains leurs destinées ainsi que les destinées de l’humanité !

C’est pourquoi, dans cette situation d’urgence nous lançons
-         à toutes les citoyennes et à tous les citoyens,
-         aux mouvements sociaux,
-         aux réseaux et mouvements écologiques et féministes,
-         aux syndicats de travailleurs
-         et aux formations politiques qui ne se reconnaissent pas dans cette Europe néolibérale et de moins en moins démocratique et humaine,
l’appel urgent suivant :

Exprimez votre solidarité à cette Grèce qui résiste en soutenant maintenant
-         et en actes la Commission pour la Vérité sur la Dette publique grecque
-         et son travail d’identification de la partie illégale, illégitime, odieuse et/ou insoutenable de cette dette.
Défendez-la contre les attaques indignes dont elle fait l’objet de la part de tous ceux qui, en Grèce et dans le monde, ont intérêt à garder bien cachée la vérité sur le «système-dette».

Participez activement aux processus d’audit citoyen de la dette qui sont en train de se développer partout en Europe et ailleurs.

Partagez en réseau votre soutien et votre solidarité, car seuls ce soutien et cette solidarité internationale sont en mesure de contrecarrer le plan des puissants d’asphyxier la Grèce qui lutte contre nos ennemis communs : les politiques d’austérité et la dette qui nous étranglent !

Face à un adversaire expérimenté, uni, bien coordonné, armé de pouvoirs exorbitants et surtout décidé à mener jusqu’au bout son offensive contre nous tous et toutes qui constituons l’écrasante majorité de nos sociétés, nous ne pouvons pas nous permettre le luxe de résister séparément, chacun dans notre coin.

Unissons donc nos forces dans un vaste mouvement de solidarité avec la Grèce qui résiste et apportons notre soutien à la Commission pour la Vérité sur la Dette publique grecque, en multipliant de telles commissions d’audit de la dette partout où cela est possible.

La lutte du peuple grec est notre lutte et sa victoire sera notre victoire car seule notre union fait notre force.

Pour signer, cliquez ici : GreekDebtTruthCommission.org

Liste indicative des 300 premières personnes ayant signé l’appel :
1. Immanuel Wallerstein, sociologist, historical social scientist, and world-systems analyst, USA
2. Noam Chomsky, MIT, USA
3. Ken Loach, film and television director, UK
4. Hugo Blanco Galdos, historico dirigente movimiento campesino indigeno, Peru
5. Etienne Balibar, philosophe, France
6. Frei Betto, writer, political activist, liberation theologist, Brazil.
7. Leonardo Boff, theologist and writer, Professor Emeritus of Ethics, Philosophy of Religion, and Ecology at the Rio de Janeiro State University, Brazil.
8. Gaillot Jacques, France, Évêque
9. Paul Jorion, Belgique, Détenteur de la chaire «Stewardship of Finance», Vrije Universiteit Brussel, Belgium
10. Padre Alex Zanotelli- missionatio comboniano(Napoli- Italia)
11. Ada Colau (major candidate, Barcelona en Comú) Barcelona- Estat español
12. Susan George, honorary president of Attac-France ; president of the Transnational Instistute, France
13. Costas Isychos, Deputy Minister of National Defense, Greece
14. James Petras, retired Bartle Professor (Emeritus) of Sociology at Binghamton University in Binghamton, New York and adjunct professor at Saint Mary’s University, Halifax, Nova Scotia, Canada who has published prolifically on Latin American and Middle Eastern political issues, USA
15. ALBIOL GUZMAN Marina parlamentaria electa del Parlamento Europeo en las Elecciones al Parlamento Europeo de 2014 por la coalición de La Izquierda Plural.
16. DE MASI Fabio, Ökonom und Politiker (Die Linke). Bei der Europawahl 2014 wurde er in das Europäische Parlament gewählt.
17. CHRYSOGONOS Kostas, European parliamentarian, Syriza, Greece
18. LOPEZ BERMEJO Paloma, sindicalista y política española. Fue elegida eurodiputada, Izquierda Plural, Espana
19. Ransdorf Milislav, Member of the European Parliament for the Communist Party of Bohemia and Moravia, Czech Republic.
20. FORENZA Eleonora, , Parlamentaria Europea (L’Altra Europa con Tsipras) membro della segreteria nazionale del Partito della Rifondazione Comunista, Italia
21. Arcadi Oliveres, economista català i un reconegut activista per la justícia social i la pau, Catalunya
22. Jorge Riechmann, Jorge Riechmann, ensayista, poeta y profesor de filosofía moral (Universidad Autónoma de Madrid). Miembro del Consejo Ciudadano de Podemos en la Comunidad de Madrid.
23. Joanne Landy. Co-Director, Campaign for Peace and Democracy, New York City, USA
24. Tariq Ali, writer, UK
25. Mariana Mortagua, députée Bloco, Portugal
26. Cecilia Honorio, députée Bloco, Portugal
27. João Semedo, députée Bloco, Portugal
28. José Soeiro, député Bloco, Portugal
29. Jeffrey St. Clair,editor of CounterPunch, author of Born Under a Bad Sky and Grand Theft Pentagon, USA
30. Nico Cué, secrétaire général de la FGTB Métal, Belgium
31. Jaime Pastor, Profesor de Ciencia Política y editor de Viento Sur.
32. Michael Lowy, ecrivain, professeur, France
33. Paolo Ferrero, segretario nazionale del partito della Rifondazione Comunista- Sinistra Europea, Italia
34. Farooq Tariq , General secretary , Awami Workers Party, Pakistan
35. Andrej Hunko, depute Die Linke, Germany
36. Annette Groth, depute Die Linke, Germany
37. Mireille Fanon Mendes France ,Expert ONU, France
38. István Mészáros, Professor Emeritues of Philosophy, University of Sussex, Hungary/UK
39. Pierre Khalfa, coprésident de la Fondation Copernic, France
40. Aminata Traore, ancienne ministre de la culture du Mali
41. CARMEN LAMARCA PEREZ, catedratica de Derecho Penal Universidad Carlos III de Madrid, Espana
42. Francisco Louçã, Bloco de Esquerda, Portugal
43. Pablo Micheli, secrétaire général de la CTA (Central de los Trabajadores Autónoma de la Argentina)
44. Joxe Iriarte «Bikila», Miembro de la coordinadora nacional de la organizacion vasca, Alternatiba y de la coailicion Eh-Bildu.
45. Mary N. Taylor, member of editorial board, LeftEast website/Assistant Director, Center for Place, Culture and Politics, City University of New York., USA
46. Ahlem belhadj, pédopsychiatre ; militante féministe, Tunisie
47. Achin Vanaik, founding member of the Coalition for Nuclear Disarmament and Peace and a co-recipient of the International Peace Bureau’s Sean McBride International Peace Prize for 2000, India
48. Michel Warschawski, ecrivain-activiste, Israel
49. Eleonora Forenza, eurodeputata “L’Altra Europa con Tsipras”, Italia
50. Besancenot Olivier, NPA, France
51. Sol Trumbo Vila , Economic Justice, Corporate Power and Alternatives Program , Transnational Institute (TNI)
52. Jesper Jespersen,professor of Economics,Roskilde University, Denmark
53. Marta Harnecker, writer Chile
54. Michael A Lebowitz, economist Canada
55. Krivine Alain, NPA, France
56. Marco Revelli, professore universitario ed ex portavoce “L’Altra Europa con Tsipras”, Italia
57. Marcel Francis Kahn, medecin, France
58. Houtart Francois, Fundaciõn Pueblo Indio del Ecuador
59.NOUS TOUS….

-----------------

Enfin, nous y voilà. Eric Toussaint s'était entraîné à luter contre la dette dans d'autres pays :




Ici, des renseignements sur le travail d'Eric Toussaint 
27/03/2015 - LA GRÈCE ET LA COMMISSION D’AUDIT.
APRÈS L'ÉQUATEUR ET DEMAIN AILLEURS ?

18/06/2014 - 59% DE LA DETTE PUBLIQUE EST ILLÉGITIME ! Les impôts aussi.

--------------------------
Le site d'Eric Toussaint :
Comité pour l’annulation de la dette :

Athènes : Conférence de presse de la commission pour la vérité sur la dette
Réalisée le 7 mai 2015 au Parlement grec

--------------------------
Pour ce qui concerne la fraude de la dette, il existe de nombreuses vidéo sur le net en cherchant "bankster", "dette illégale"...
Comme celui-ci :
L'Argent Dette de Paul Grignon
La dette des gouvernements, des entreprises et des ménages a atteint des proportions astronomiques et enfle de plus en plus démesurément de jour en jour.
D'ou vient tout cet argent ?
Comment peut-il y avoir TANT d'argent à prêter ?
La réponse est... qu'il n'y en a pas.
De nos jours, L'ARGENT S'EST FAIT DETTE.
S'il n'y avait PAS DE DETTE
Il n'y aurait PAS D'ARGENT
Si tout ceci vous laisse perplexe, rassurez-vous, vous n'êtes pas le seul ou la seule.
Très peu de gens comprennent ce système, même si nous sommes tous touchés.
Ce long métrage d'animation, dynamique et divertissant, de l'artiste et vidéographe Paul Grignon, explique les effets magiques mais pervers du SYSTEME ACTUEL D'ARGENT-DETTE dans des termes compréhensibles pour tous.
Nous vous présentons le chef d'oeuvre de Paul Grignon pour la première fois disponible avec une bande son française et textes en français !
Depuis 1973 (sous Pompidou, agent des Rothschild venus d’orion) et entériné par l'article 104 de Maastricht et transposé dans l'article 123 de Lisbonne, l'État a supprimé le recours à l'émission de bons du trésor (emprunt d'état, exempt d'intérêts) puis s'est interdit toute création monétaire en interdisant tout recours à l'emprunt auprès de sa banque centrale à travers le traité européen. Cet état de fait, malicieusement déguisé, rend tout investissement "hors de prix". Ainsi nous sommes assis sur une montage de dettes artificielles dont les conséquences sont dramatiques: Diminution générale du pouvoir d'achat, extension de la pauvreté et misère absolue pour une majeure partie de la population terrestre.

http://www.dailymotion.com/video/x75e0k_l-argent-dette-de-paul-grignon-fr-i_news

Je vous incite, pour ceux qui ne l'ont pas encore fait et qui le peuvent, à faire un don à CADTM pour les aider à nous aider ainsi qu'a l'ITTCS de Kevin Annett et à la Fondation keshe de Mr keshe (voir mes articles à ce sujet). Ces personnes sont très importantes pour notre avenir très proche.
Je n'ai pas trop le temps de plus détailler, je dois aller accompagner une très belle âme dans son départ pour rejoindre nos frères. Il s'agit de Sylvia que certains d'entre vous ont connu autour du Chaman péruvien dont je faisais la promotion en France. Priez pour elle. Elle a tant donné!

Il y avait eu ceci :
L'OPPT - LES DETTES EFFACÉES.
Si nous avions tous arrêté de payer les impôts illégaux, cela aurait avancé notre libération. mais, nous allons y arriver tous ensembles

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.