mardi 28 avril 2015

28/04 - CITOYENS - UNE INITIATIVE A SUIVRE.

A PEYRISSAS, LES CITOYENS SE RELÈVENT LES MANCHES POUR PAYER MOINS D'IMPÔTS.

Comment alléger la fiscalité locale ? A l'heure où plusieurs villes (dont Toulouse) annoncent une hausse des impôts, l'initiative de la commune de Peyrissas (Haute-Garonne) pourrait bien faire des émules.
En 2014, le conseil municipal de ce village de 90 habitants avait proposé à ses administrés de donner une demi-journée de leur temps, pour effectuer eux-mêmes des travaux d'entretien : une solution originale pour réduire les dépenses collectives et les impôts locaux.

Peyrissas a remis ça dimanche. Hommes et femmes se sont mobilisés pour refaire les allées du cimetière (et ainsi favoriser la mobilité des personnes handicapées) mais aussi nettoyer l'église et élaguer les arbres. Plus qu'une corvée, c'est aussi un moment d'échanges entre des habitants de plusieurs générations.
Grâce aux économies réalisées cette année, le conseil municipal de Peyrissas envisage de rendre la salle des fêtes accessible aux personnes handicapées.

Avis aux habitants d’Amnéville
Amnéville, pas le choix, la taxe foncière va doubler
Les contribuables d'Amnéville, en Moselle, viennent d'apprendre que leur taxe foncière va doubler et leur taxe d'habitation augmenter de 25% en fin d'année. En cause, la baisse des dotations de l'Etat mais aussi les charges liées au personnel municipal.

Petites idées en vrac : Dans des îles d'Amérique centrale par exemple, le conseil des sages (les anciens qui ont du temps et de l'expérience de la vie d'avant l'aide à tout va à condition de cracher au bassinet, nos "gardiens de troupeau" en gardant la majeure partie au passage), se réunissait chaque semaine pour décider des travaux à faire, des personnes à aider, des fêtes à organiser et il n'est pas question d'impôt là bas. Les femmes balaient les rues en discutant chaque vendredi au milieu des touristes qui jettent leur papier et leurs mégots au sol.
Au Guatemala, ans une petite ville touristique du bord de mer, ils ont décidé de mettre des futs avec un singe dessiné dessus, jetant un papier dans une poubelle. Y était écrit "si un singe peut le faire, vous aussi". Depuis ce jour les rues sont propres et les gens, encouragés ont commencé à repeindre leur maison en couleur, bien sur, pas comme ici où la mode est au noir pour les vêtements et au blanc pour les maisons y compris les intérieurs !!!
Luttons contre Ikea qui par sa pub incite les gens à tout jeter et acheter du neuf. Chez Emaus on retrouve très vite les assiettes de l’an dernier, carrées ou autres qui sont déjà passées de mode !
Halte à toutes ces émission de déco, de cuisine….On casse des murs, le propriétaire suivant en remet et nos déchargent débordent, la terre est pillée.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.