dimanche 26 avril 2015

++*26/04 - MÈRE/SOURCE - 2ème PARTIE :
LA CHUTE DES SŒURS ARCHANGES,
ET LES PREMIÈRES PHASES
DE LA DESCENTE DE LA TERRE DANS LES TÉNÈBRES.


Kathryn May
Dieu/mère nous raconte ici, par l'intermédiaire de Kathryn May flamme jumelle de Sananda (jésus), la raison pour laquelle nous sommes venus sur terre.
Pas facile, mais passionnant et si utile à savoir.

Nos frères du sud de la planète ont beaucoup plus de facilité à comprendre ceci car ils ont des connaissances que l'on nous à fait perdre à ce sujet.  La plupart des musulmans connaissent la vie de Jésus.
Rappel 1ère partie :
http://vol370.blogspot.fr/2015/04/24-04-meresource-nous-raconte-lhistoire.html

Mère/Source:
A présent, mes chers enfants de la planète Terre, je vais vous raconter l’histoire de la chute tragique dans les ténèbres de nos chers Archanges, dont la plupart étaient les contreparties féminines des Archanges et des Maîtres que vous connaissez et aimez tant. C’est une histoire qui n’a jamais été racontée à ce jour, car nous ne voulions pas vous distraire de votre travail de Lumière en attirant votre attention sur la tristesse et la perte, que nous avons ressentie ici dans les dimensions supérieures, jusqu’à ce que nous puissions vous fournir le dernier chapitre. Mais la boucle est bouclée, et le travail de nos bien-aimés travailleurs de Lumière dans le Temple de Lumière rend maintenant possible la résolution de cet ultime chapitre de notre histoire.

Je vais continuer par les évènements sur Terre qui ont amené les femmes à donner naissance aux âmes qui avaient été si terriblement endommagées par leurs vies dans les ténèbres sur des planètes dans tout l’Univers. Le projet avait commencé en raison d’une effusion d’Amour de la part de nos enfants terrestres, qui étaient si positifs et si dévoués à la Lumière qu’ils ne pouvaient pas concevoir autre chose qu’une rapide résolution et guérison des âmes qu’ils se proposaient de nourrir si généreusement.

Nous avons vu à quel point cela allait s’avérer difficile, et alors que nous réfléchissions dans les Conseils à la manière d’aider nos enfants sur le terrain, un certain nombre de nos bien-aimés Archanges et Maîtres féminins se proposèrent pour offrir leurs services aux courageuses femmes de Terra. Elles proposèrent de venir comme «walk-in»*  ou comme nouvelles incarnations pour aider les femmes à donner naissance. Nous vîmes que cela nous offrait de meilleures chances de succès et avons donc donné notre accord, avec quelques sérieux doutes. Comment pourrions-nous les aider si elles se trouvaient hors de portée en raison des énergies des ténèbres, comment s’assurer qu’elles ne succomberaient pas à des sentiments de solitude ou d’isolement susceptibles d’entraîner leur chute ?

Les Sœurs, qui étaient liées par un grand amour, conçurent un plan pour se protéger, elles-mêmes et leurs incarnations. Elles descendraient ensemble dans la 4ème dimension en tant que Moi supérieurs pour maintenir le contact avec leurs incarnations et entre elles, dans un réseau de connexion étroite et permanente qui ne pouvaient être rompu par aucune d’entre elles, quelles que soient les difficultés que rencontreraient leurs incarnations sur Terre. Leurs Moi supérieurs garderaient leur connexion avec nous, leurs Mère et Père, et leurs âmes jumelles, qui offriraient également soutien et réconfort au cours de cette mission délicate.

Les âmes jumelles, les fils bien-aimés de nos cœurs, donnèrent également leur accord à ce plan, avec une certaine réticence et un doute quant à ce qu’ils pourraient faire s’ils perdaient tout contact avec leurs bien-aimées, au cas où la densité et l’oubli de la vie dans un corps humain devaient les séparer. Les Fils et Filles examinaient chaque aspect qu’ils pouvaient imaginer, avec l’aide de tous les autres dans la Compagnie du Ciel. Finalement, un plan fut établi pour les flammes jumelles qui maintiendraient la Lumière pour leurs courageuses jumelles.

Il fut convenu que les contreparties masculines resteraient dans les dimensions supérieures, connectées par le fil doré, l’énergie de Lumière, entre eux et à Nous, comme assurance qu’aucune d’entre elles ne serait tentée d’emprunter la voie des ténèbres, car nous avions vu ceux sur le terrain lutter contre la tentation pendant des éons, chaque fois qu’ils s’étaient incarnés sur une planète des ténèbres pour essayer d’apporter leur aide. Nous ne voulions pas perdre un seul de nos bien-aimés Fils et Filles de Lumière, même pour la durée d’une vie.

Je vais vous donner les noms des contreparties masculines dont vous êtes les plus familiers. Ce n’est pas une liste complète, car il y a des Maîtres qui travaillent dans les dimensions supérieures qui ne vous sont pas familiers. Je ne vais pas vous donner les noms féminins, parce que certaines d’entre elles ont été perdues, certaines ont été changées, et parce que les Sœurs originelles (les Moi supérieurs éthériques) ont été ramenées à la Lumière dans le Temple pour être restaurées en nouvelles âmes dans la Lumière. Leur statut originel et leurs noms d’Archanges et de Maîtres n’existent plus.

Les schémas originels de leur Moi supérieur ont été dissouts et ils n’existent plus dans leurs anciennes identités, bien que la plupart possèdent des incarnations actuelles qui sont maintenant sous étroite surveillance. Ils sont maintenus grâce à la force de vie que Nous leur procurons, complètement déconnectés de leurs Moi supérieurs alors qu’on leur permet de choisir entre la dissolution ou le retour à la Lumière. J’expliquerai ce processus plus avant dans le cours du récit, car il pourrait y avoir confusion à propos de celles qui sont incarnées maintenant et que vous pourriez reconnaître par leurs noms originels, mais ce n’est pas absolument exact. Ce sont celles qui ont remplacé les sœurs déchues en tant que véritables jumelles des Frères que nous nommons ici.

Je vais vous donner les noms des contreparties masculines dont vous êtes les plus familiers. 
Les Fils qui ont maintenu la Lumière à travers les âges pour leurs jumelles, la Compagnie du Ciel et les courageux habitants de la planète Terre sont : 
Sanat Kumara, Sananda, l’Archange Michaël, Ashtar, St. Germain, l’Archange Métatron, l’Archange Gabriel (qui a joué le rôle de Lucifer), l’Archange Raphaël, l’Archange Chamuel ; l’Archange Zadkiel, l’Archange Jophiel, Hilarion, l’Archange Azraël ; Serapis Bey, Sandalphon, Uzziel ,Uriel, Hélios et d’autres.

Des 24 Fils originels qui ont rejoint le projet, 18 sont toujours pleinement engagés et travaillent sans relâche en ce moment pour achever la mission. Six paires sont revenues à nous pour guérir et être réaffectées lorsqu’elles sentaient qu’il n’était pas dans le meilleur intérêt de tous qu’elles continuent. Nous l’avons accepté avec gratitude. Elles travaillent à présent avec nous dans la Compagnie du Ciel en tant qu’anciens participants intéressés et bien informés du projet.

Des 18 paires originelles restantes qui avaient proposé leurs services, toutes les Filles qui sont descendues dans les ténèbres ont été perdues pour la Lumière. Elles sont devenues des dirigeantes et des idoles révérées des ténèbres, les reines couronnées en tant que dirigeantes officielles de la Matrice. Leurs puissantes énergies originelles étaient devenues la force motrice du réseau qui allait avaler toute la Terre et plusieurs autres planètes, et contribuèrent à former l’Alliance Archon, qui renforçait la coopération et la participation de toutes les planètes des ténèbres pour en faire la force puissante (mais de dimension inférieure) qu’elle allait devenir sous leur règne.

Il peut vous sembler incroyable que les puissants et dévoués Anges et Maîtres qui étaient nos enfants les plus doués et créatifs aient pu être aussi vulnérables ou aussi capricieux qu’ils aient tourné leur dos à nous et leurs jumeaux, et plongé si profondément dans les ténèbres. Cela nous paraissait impensable à l’époque, mais je vais vous le décrire du mieux que je peux, afin que vous puissiez comprendre la rivière tourbillonnante des ténèbres dans laquelle elles se sont trouvées immergées et pourquoi elles ont finalement choisi d’y rester.

Je vous ai raconté une partie de l’histoire au cours du chapitre précédent, lorsque j’ai décrit à quel point il avait été difficile aux mères originelles (nos Filles, entre autres) d’apprendre à gérer la vie avec leurs enfants porteurs de karma et d’énergies des ténèbres issus de leurs vies précédentes. Lorsque les âmes endommagées sont arrivées dans le Paradis qu’était la Terre à ce moment, entourées d’Amour et de Lumière, elles furent d’abord perturbées, tiraillées par les sombres illusions que leurs âmes ramenaient à leur conscience. Beaucoup tentèrent vaillamment de se mettre en phase avec leurs mères et pères affectueux, et certaines réussirent à vivre leur existence sans succomber entièrement à la cupidité, la compétitivité et la jalousie, mais d’autres ne furent pas capables de maintenir leur connexion à la Lumière.

Dans la première vague d’incarnations il se produisit des querelles et des conflits familiaux précédemment inconnus sur Terre. Des parents affectueux étaient stupéfaits par le comportement déréglé et égoïste de leurs enfants, qu’ils continuaient à aimer inconditionnellement. C’était douloureux pour eux de voir leurs petits enfants devenir méfiants et odieux envers leur fratrie et leurs copains d’école. Pour un temps, ils furent capables de rester fermes et calmes pendant qu’ils apprenaient de nouvelles manières d’enseigner la Loi du Cercle, la responsabilité envers les autres, le respect de la Nature, et d’autres concepts qui leur étaient aussi naturels que de respirer.

Les Sœurs s’étaient arrangées pour s’incarner dans des groupes familiaux, ou à proximité les unes des autres, afin de pouvoir compter les unes sur les autres dans leur difficile processus d’apprendre à élever ces enfants, et elles réussirent à demeurer fermes dans leur dévouement à la Lumière. Bien que cela ait aidé les mères à garder leur équilibre, cela signifiait également que leurs enfants seraient en contact les uns avec les autres, et en devenant adolescents, ils commencèrent à se mettre au niveau des autres, expérimentant avec les substances des ténèbres, et menant des activités des ténèbres qui prirent rapidement l’allure de gangs.

Les parents étaient désespérés de voir leurs enfants créer de nouvelles structures, de nouveaux styles, allant même jusqu’à composer de nouvelles musiques qui véhiculaient des messages de violence et d’injures. Ils savaient qu’ils devaient trouver un moyen de mettre fin à ces comportements des ténèbres avant qu’ils ne contaminent la culture dans son ensemble, et avant qu’ils ne deviennent adultes.

En même temps, avec les portes de la planète Terra grandes ouvertes à ceux qui avaient été laissés en arrière au cours de la Transition, elle devint un pôle d’attraction pour les dirigeants d’autres planètes des ténèbres qui y virent une magnifique occasion de prendre pied sur la belle planète et se rapprocher des incarnations des plus brillants et des meilleurs enfants de Mère et Père. 

Ils conçurent un plan pour envoyer des émissaires sur Terre pour enseigner aux Sœurs les voies des ténèbres afin qu’elles puissent comprendre leurs enfants. Cela serait présenté sous forme de programme de formation pour les mères ayant des «enfants difficiles» qui deviendraient des expertes dans la manière de penser et les attitudes des ténèbres – l’histoire et la culture des âmes de leurs enfants. Elles pourraient de ce fait apprendre à regagner la confiance et la fidélité de leurs enfants, et les empêcher de s’égarer dans des pratiques malveillantes dans lesquelles ils avaient été formés au cours de vies entières.

Les mères furent invitées par une amie qui était une enseignante, qui avait entendu parler du programme de formation et l’avait recommandé à ses amies comme tentative ultime de comprendre comment s’y prendre avec leurs enfants, étant donné que leurs propres tentatives de les maintenir dans la Lumière avaient échoué. Dès qu’elles eurent manifesté leur intérêt, passant outre à la sagesse de leurs cœurs, pour se tourner vers un «expert» possédant une connaissance approfondie des ténèbres, elles firent les premiers pas vers les confins des régions infernales qui fascinaient tant leurs enfants.

La nouvelle se répandit rapidement parmi les Sœurs qu’il y avait un espoir de sauver leurs enfants, et bientôt beaucoup d’entre elles commencèrent à participer aux réunions du «Conseil intérieur de Lumière» dirigées par le charismatique Hanron. Il impressionna le groupe par sa présentation claire et adaptée et sa puissante énergie. Bien que certaines d’entre elles aient été réticentes à participer à une telle réunion, elles se sentaient en sécurité en compagnie de leurs sœurs, et souvent les maris venaient à des réunions du soir pour rencontrer le grand professeur qui allait les aider à sauver leurs rejetons.

Le C.V. d’Hanron incluait plusieurs vies qu’il prétendait avoir vécues en tant qu’émissaire de Dieu dans les Univers des ténèbres et qui depuis avaient été entièrement détruits. Il était venu sur Terre pour aider à cette dangereuse mission, dit-il, parce qu’il avait constaté la menace qui avait envahi d’autres planètes, et qu’il voulait éviter une telle tragédie à la Terre.

Les Sœurs étaient émues aux larmes par l’espoir de ramener leurs enfants à la Lumière. Même si elles ressentaient l’agitation et les avertissements de leurs Moi supérieurs de se méfier des fausses promesses, et que plusieurs d’entre elles aient déclaré qu’elles ne faisaient pas confiance à ce «sauveur», elles n’avaient pas de meilleure alternative. Après le suicide d’un des garçons, lors d’un jeu de Vie ou de Mort, davantage d’entre elles commencèrent à assister aux réunions. Alors que leur nombre augmentait, Hanron fit venir un certain nombre de ses collègues experts très séduisants et compétents pour l’aider dans ses enseignements.

Et c’est ainsi que les Sœurs commencèrent à apprendre comment «discipliner avec Amour» et comment montrer à leurs enfants «leur vraie force» face à leurs défis. Initialement les méthodes s’avérèrent étonnamment efficaces. Les Sœurs éprouvaient une grande gratitude envers les hommes séduisants et très experts qui étaient venus jouer le rôle d’enseignants, pour les rassurer et les soutenir, leur remonter le moral et soulager leurs préoccupations grandissantes. Le suicide et d’autres comportements de plus en plus dangereux de la part des enfants furent à l’origine d’un nouveau sentiment chez les mères : elles commencèrent à ressentir le désespoir et la peur

Bien qu’elles aient lutté contre leurs sentiments négatifs, sachant que cela n’était d’aucune aide dans cette situation, elles tombèrent de plus en plus dans la confusion et la crainte. Cela créa des formes de pensée des ténèbres pour la première fois, qui circulaient autour d’elles et de leurs Sœurs. Les maris sentirent une séparation progressive s’établir avec elles, à mesure que les femmes s’impliquaient de plus en plus avec leurs «formateurs». Les tensions commencèrent à monter au sein des familles, et alors que les premiers signes de jalousie apparaissaient sur Terre, les énergies des ténèbres commencèrent à interférer dans le processus de réflexion des humains.

Alors que les canaux cérébraux commençaient à se séparer des connexions principales aux fonctions spirituelles et intuitives du cerveau, sous l’effet des tensions dues aux émotions nouvellement stimulées, un changement se produisit dans les cerveaux de ces êtres aimables et affectueux. Lorsque s’établirent des contacts à la vitesse de l’éclair avec les fonctions inférieures du cerveau – de lutte ou fuite – les membres de l’humanité commencèrent à éprouver des sentiments qu’ils n’avaient jamais observés en eux ni chez les autres.

Leurs mentors étaient ravis de les guider dans les réactions «normales» qu’elles avaient par rapport à leurs enfants, et les encourageaient à accepter ces sentiments comme faisant partie du travail de Lumière qu’elles effectuaient. C’est ainsi que la frustration, le ressentiment et même des accès de colère furent redéfinis comme «amour passionné de compassion et de dévouement». Ces émotions devaient être acceptées comme des réactions normales à des forces extérieures. Elles n’entendaient pas le message sous-jacent qui était si subtilement insinué dans leurs esprits : rendez le monde entier responsable de votre propre comportement. C’est justifié.

Les Sœurs, déjà profondément aux prises avec les émotions tourbillonnantes qui leur étaient si peu familières, discutaient avec leurs Moi supérieurs, Mère et Père et entre elles, trouvant de plus en plus difficile de croire que la douce affection et l’Amour pouvaient constituer une solution à leur dilemme. Puis survint un évènement dramatique qui allait tout changer.

Il existe une chanson qui vous est peut-être familière et qui décrit la sensation de ce qui se produisit. J’ai demandé à Kathryn de vous la passer si elle peut. Les puissants symboles de cette chanson vous aideront à comprendre les évènements qui suivirent. Elle s’appelle «Copacabana»**

Lors d’une soirée particulièrement éprouvante, un couple qui était venu ensemble à la surface de la Terre – un puissant Maître et sa flamme jumelle – participaient ensemble à une séance de formation. Alors qu’ils entraient dans la pièce, ils furent accueillis par les puissants Maîtres-formateurs, et le mari que nous appellerons Tony devint conscient de l’atmosphère électrique qui régnait entre sa bien-aimée Lola et son gourou et conseiller, Rico. Après une réunion pleine d’émotions au cours de laquelle ses amis évoquaient les difficultés qu’ils avaient à élever leurs enfants, se produisit un moment cathartique d’Amour et de soulagement qui s’empara de tout le groupe. Ils pleurèrent et tombèrent dans les bras les uns des autres, dans l’attente de temps meilleurs lorsqu’ils suivraient les nouveaux conseils de leurs «gourous».

Alors que le groupe s’embrassait chaudement, Hanron (Rico) entoura sa délicieuse Sœur (Lola) de ses bras et l’attira à lui dans une embrassade faussement amicale. La réaction fut immédiate. Tony bondit de la chaise d’où il avait observé la scène et saisit le bras de Rico. En un éclair, Rico riposta d’un puissant uppercut qui fit valser Tony. En tombant, la tête de Tony heurta le seuil de l’entrée. Dans la confusion, tout le monde se porta à ses côtés, y compris Rico, qui s’excusa abondamment et demanda à Tony de lui pardonner à sa manière amicale et désinvolte, tout en expliquant sa réaction violente par des arguments du genre : «Tu m’as pris par surprise, l’ami. Je ne te voulais aucun mal, mon vieux.» Mais Tony ne bougeait plus. Il était mort.

Alors qu’un silence pesant s’abattait sur la pièce, Rico tomba à genoux à côté de Tony, criant bruyamment en protestant : «Non, ne nous quitte pas ! Dieu, aidez-nous, faites que Tony se remette ! Nous ne faisions que plaisanter !» Les témoins stupéfaits restèrent pour pleurer Tony avec ses paroles résonnant dans leurs oreilles. Leurs cœurs étaient brisés par l’angoisse de perdre leur bien-aimé Tony et les excuses passionnées et apparemment sincères de Rico (Hanron), dont l’appel à Dieu faisait écho dans leurs esprits. Pourquoi Dieu avait-il permis cela ? Pourquoi Tony était-il mort ? Rico était-il vraiment à blâmer ou Tony avait-il réagi excessivement et provoqué un coup qui avait eu des conséquences tragiques ?

Ce fut le début de la fin pour les familles et pour les Sœurs dont le chagrin les submergeait. Leur Frère était parti, leur ami et mentor Rico était dans l’angoisse et se reprochait amèrement sa réaction apparemment «normale» qui avait conduit à une telle douleur. Beaucoup parmi les Sœurs se ruèrent aux côtés de leur gourou, qu’elles considéraient comme un homme puissant et passionné, et secrètement elles commencèrent à voir dans leurs mentors et «formateurs» des ténèbres des dirigeants forts, alors que leurs maris doux et attentionnés étaient incapables de susciter le respect de leurs enfants.

La Sœur bien-aimée proche de Lola vint consoler à la fois son amie bien-aimée et leur Rico, dont elle pensait qu’il ne voulait de mal à personne, mais avait juste réagi avec force. La mort de Tony était un accident malheureux, mais il ne devait pas être un obstacle à leur mission d’Amour, qu’elles avaient entamée avec tant de ferveur et de conviction. Elles allaient réussir ! Il leur suffisait de rester ensemble comme elles l’avaient promis, et à s’immerger dans les enseignements de leur brillant leader, Hanron, qui leur avait visiblement été envoyé pour leur enseigner comment rester fermes face aux ténèbres.

Ceci, mes chers, fut le moment où les ténèbres s’ancrèrent solidement sur Terra. Cela n’aurait pas eu un effet aussi soudain et absolu s’il n’y avait pas eu les énormes énergies des Archanges et de leurs familles bien-aimées. Lorsque les 18 Archanges ont commencé à vaciller, cela a ouvert une voie royale aux ténèbres qui ont envahi la planète, alors que les formes de pensées des ténèbres et des envahisseurs venus d’autres planètes se bousculaient pour boire à la coupe des émotions des ténèbres.

Vous voyez, Tony et Lola étaient vos Adam et Eve. Ce n’était pas une femme seule qui a goûté à l’arbre de connaissance du bien et du mal. Toute la Sororité des Archanges de la planète Terre s’écroula d’un coup, dans une chute retentissante qui fut ressentie à travers tout l’Univers.

Lola ne s’est jamais remise de son chagrin, parce qu’il était étroitement mêlé de sentiments de culpabilité et de honte en raison de l’intense attirance qu’elle éprouvait pour son professeur, et de la confusion engendré par la part qu’elle avait prise à la mort «accidentelle» de sa bien-aimée flamme jumelle. Ses sentiments imprégnèrent son foyer et sa vie, semant le désespoir dans son sillage. Ce fut le début du sentiment que vous appelez «dépression», cette combinaison de tristesse et d’apitoiement sur soi que vous considérez comme une maladie.

Hanron et son ange consolateur tombèrent amoureux, et elle quitta son mari plein de tendresse et d’affection pour l’homme «fort et passionné» dont elle croyait qu’il la protégerait des énergies tourbillonnantes qui enveloppaient la Terre comme un brouillard épais, sombre et impénétrable. Ensemble, ils entreprirent d’aider les autres, y compris ses Soeurs bien-aimées. Ils créèrent une école qui eut énormément de succès pour aider les «victimes» de ce fléau des ténèbres, pour vaincre l’ennemi et les libérer afin de triompher dans leurs entreprises pour achever la mission de Dieu sur Terre, qu’elles considéraient à présent comme une bataille à gagner.

Le reste n’est pas tout à fait de l’histoire, mais vous pouvez voir à partir des vérités que je vous ai révélées que l’issue de cette histoire était inévitable : la société aimante et pure de la Terre prit les armes contre les ennemis qu’elle s’imaginait et des ennemis, leurs habiles manipulateurs en créaient. A mesure qu’ils les créaient, les «gourous» manipulateurs des ténèbres gagnèrent en pouvoir et en influence.

Je vous raconterai le reste de l’histoire dans notre prochain chapitre :

3ème partie: Comment les Frères Archanges maintinrent la Lumière dans l’Univers, alors que la planète Terre tombait avant de se relever finalement
Je suis votre Mère/Source, en service d’Amour infini pour votre héroïque Projet terrestre d’Ascension.

---------------------------------------------------------------------------------
* Les walk-ins sont des âmes qui souhaitent revêtir la forme humaine sans avoir à passer par la naissance, la fréquentation de l’école primaire et les autres nécessités de la petite enfance. Ils font un pacte avec une autre âme pour qu’il y ait échange d’énergie vitale à un moment ou à un autre. En général, le walk-in s’adresse à un humain déprimé par la vie sur terre et négocie avec lui pendant qu’il rêve. Le discours qu’il lui tient ressemble à ceci : «Plutôt que de mourir ou de te suicider, cède-moi ton corps afin qu’il puisse continuer à être au service de la lumière. Laisse-moi t’aider. Lorsque tu seras prêt, tu pourras retourner au ciel avec tous les honneurs qui te sont dus. Je m’occuperai de tout à ta place : nourrir ton chat, aider tes enfants à faire leurs devoirs, appeler ta mère tous les dimanches, etc.»
De manière générale, les âmes discutent longuement avant d’en arriver à une telle entente. Elle font des expériences au cours desquelles l’âme walk-in essaie son nouveau corps éventuel et où l’âme walk-out fait l’expérience d’être libérée de son corps. Les deux parties doivent être entièrement d’accord pour que l’échange intervienne. Cette décision nécessite au moins autant de réflexion que s’il s’agissait d’un changement de sexe. Étant donné le caractère irréversible de la procédure (sauf si des dispositions ont été prises préalablement), les deux parties doivent être absolument certaines que c’est bel et bien ce qu’elles désirent.
Lorsque le «marché» est conclu, une date est fixée pour le «croisement», c’est-à-dire le moment de la tentative de suicide, de l’accident, de la chirurgie ou de la sortie de corps, à moins que l’échange n’intervienne pendant que la personne dort, fait la sieste ou médite. L’ancienne âme quitte alors le corps et pénètre dans l’au-delà – exactement comme si elle était morte – et la nouvelle se glisse immédiatement dans le corps pour prendre la relève.
Au réveil, la nouvelle âme ne se souvient généralement de rien.

De nombreux walk-ins parmi ceux qui ont affirmé, que leur âme était d’origine extraterrestre. Ces âmes venues des étoiles descendent sur terre pour accomplir une mission importante : contribuer à éviter, si possible, la destruction de la planète par une guerre nucléaire. Du même coup, elles évitent la naissance humaine et s’incarnent dans un corps adulte dont l’âme consent à se retirer (walk-out). De telles âmes s’appellent des «walk-ins venus des étoiles».

voici le témoignage d'une walk-in nommé Karen :
«Je savais que je ne venais pas de la planète Terre ; alors, un jour, j’ai demandé à mes anges de me révéler mes origines dans un rêve. Je leur ai dit de me réveiller tout de suite après l’explication pour que je me souvienne de tout. Cette nuit-là, j’ai rêvé qu’un homme avec une longue queue de cheval me disait qu’il allait me montrer à prier et que je devais lever les mains au ciel et réciter le Notre Père. Alors, je me suis exécutée. J’ai levé les mains au ciel et j’ai commencé à réciter ‘ Notre Père qui es aux cieux… ‘ Soudain, une puissante énergie m’a traversé le corps, un peu comme si je venais d’insérer une épingle dans une prise de courant.
J’ai dit à l’homme à la queue de cheval ‘ Oh, mon Dieu ! vous n’êtes pas d’ici, n’est-ce pas ? ‘ et il a répondu ‘ Non, je ne suis pas d’ici ! Je viens de la même place que toi. ‘ ‘ Où est-ce ? ‘ ai-je demandé. Et il a répondu : ‘ Andromède ‘. Je me suis aussitôt réveillée, car mon chien commençait à vomir. J’ai eu l’impression qu’on venait de m’enlever un poids sur les épaules, car je me souvenais enfin d’où je venais et à quoi mon âme devait servir.»
--------------------------
Un très beau livre à ce sujet :
Walk-in. La femme qui changea de corps - Anne Givaudan
Dans " Walk In ", Anne Givaudan décrit le phénomène bien particulier qu'est celui de la transmigration. La question se pose cependant au lecteur peu habitué à ces termes : qu'est-ce qu'un "Walk In" ? ou un transmigré ? Un Walk ln est un être qui marche à l'intérieur, mais à l'intérieur de quoi ? A l'intérieur d'un autre corps, d'un corps qui ne lui appartient pas après un pacte d'alliance passé entre deux âmes. A notre époque où tout avance extérieurement à grande vitesse, il est important de ne plus se voiler les yeux par peur de soi ou des autres. Sur terre et ailleurs, tout est possible. "L'impossible est une absurdité...". Il existe sur terre des êtres qui ne sont pas d'ici et qui ont emprunté des corps afin de contribuer à un plan lumineux qui dépasse largement le cadre de notre seule planète. Que la plupart mette cela en doute par peur de " se faire avoir "ou" de devoir modifier leurs conceptions "ne change en rien les faits. L'auteur bien connue pour ses contacts avec d'autres plans a accepté aujourd'hui d'aborder ce sujet par le contact direct avec une "transmigrée" dont elle a pu suivre le périple et les divers changements à travers la "mémoire du temps". Elle dévoile dans ce livre les étapes les plus essentielles et les plus étonnantes du phénomène de la transmigration.
--------------------------- 
Anne Givaudan qui vient de la planète Vénus et nous en parle ici :
--------------------------- 
Lobsang Rampa
Lobsang Rampa a également pris le corps d’un garagiste qui voulait se suicider afin de continuer sa mission sur terre, son propre corps étant usé par des tortures subies au Japon en tant que prisonnier.
Ici tous ses livres en format PDF, Word, Epub... :

---------------------------------------------------------------------------------
** Copacabana - Barry Manilow
En français par Line Renaud

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.