samedi 21 mars 2015

21/03 - PUISSANCE DES MÉDIAS/MENSONGES :
LES FRANC-MAÇON.



Les gens veulent voir ce qui n’existe pas et en même temps préfèrent ignorer la réalité. Ainsi, la vie est un problème d’illusion et auto-illusion.


Extraits de l'article qui suit :

… Pour de nombreuses personnes il est très difficile de s’orienter dans la multitude des informations dont ils sont bombardés, parce qu’ils n’ont pas encore développé le pouvoir de discernement, le pouvoir de faire la différence entre le bien et le mal.

C’est la raison pour laquelle les francs-maçons sont tellement efficaces pour nous tromper avec les soi-disant idéologies sociales. Leurs mensonges sont consciemment amplifiés à l’aide des mégaphones des mass média, qui cherchent en parallèle à nous soustraire, réduire au silence ou, en dernière instance, se moquer de toutes les informations et des idées qui ne concordent avec leur propagande

… Bon nombre d’entre nous vivent dans une paralysie mentale.

Comme le franc-maçon et le philosophe Friedrich Nietzsche le disait: la croyance est le désir de ne pas savoir.

.. L’anesthésie mentale du monde de l’ouest a été un grand succès. La plupart des gens est devenue victime du genre de croyance aveugle nommé justesse politique et préfèrent vivre dans leur monde illusoire.

… Bon nombre d’entre nous manquent de jugement critique en ce qui concerne notre milieu social, politique et pratique, à partir du moment où nous croyons aveuglement aux mythes avec lesquels les sources maçonniques nous nourrissent chaque jour via les mass média. La plupart d’entre nous qui préfèrent croire aveuglement aux différentes affabulations politiques, sociales ou scientifiques et qui nient toute idée sur un possible contrôle des coulisses, ne veulent pas voir que les plus importants événements politiques, économiques et sociaux du monde ne découlent pas au hasard, mais sont programmés par des groupements non démocratiques qui se cachent sous le nom de francs-maçons. Les conditions inférieures et dégradantes que nous rencontrons partout, dans de nombreux pays, ne sont pas survenues par hasard. En continuant de penser de la sorte, nous ne faisons pas autre chose que de tâtonner dans l’obscurité sans rien comprendre. Les maçons, des maniaques des mythes de propagande, sont les ennemis de la liberté spirituelle de l’humanité.

.. Ces loges puissantes œuvrent, entre autres, à la création d’un super état en Europe – l’Union Européenne – et d’un Gouvernement Mondial subordonné à leur pouvoir, par des méthodes de la guerre psychologique contre nous, les non maçons.

L’article entier :
Les mythes maçonniques de propagande

Juri Lina est l’auteur de quelques livres qui contiennent des révélations fulminantes sur la franc-maçonnerie. Il est né en 1949 en Estonie, à l’époque appartenant à l’Union Soviétique. Il travaillait comme journaliste, mais du fait de ses investigations, il est entré dans le collimateur du KGB et il lui a été interdit de pratiquer le journalisme. Il a émigré en Suède en 1979, où il habite à présent. Cet article est un fragment de l’ouvrage "Les Architectes de la déception – l’histoire secrète de la franc-maçonnerie" (Architects of Deception-Secret History of Freemasonry), publié avec l’accord de l’auteur .

“Malta Yok” (”Malte n’existe pas”, en turc) est une expression bien connue des historiens. En 1565, la flotte turque avait découvert des navires ennemis à côté de Malte. Les turcs ont été si choqués en les apercevant, qu’ils ont envoyé ce message au Sultan à l’Istanbul:Malta Yok.

[note de la rédaction - Pour mieux comprendre la signification de cette célèbre expression, voilà les détails de l’histoire. Le sultan Ibrahim avait ordonné à sa flotte d’attaquer l’île chrétienne de Malte. Après de nombreux orages et intempéries qui ont empêché la flotte d’arriver à l’île, l’amiral, exaspéré, a pris une torche et en la tenant au-dessus de la carte a laissé couler de la cire sur celle-ci, jusqu’à ce que le dessin qui figurait de Malte a entièrement été recouvert. Ensuite il s’est tourné triomphant vers son second en lui annonçant: “Malta Yok - Malte n’existe pas” et, il avait mis les toiles vers la Crète. L’expression est utilisée dans les situations où quelqu’un ne réussit pas ou ne veut pas trouver quelque chose et alors il préfère nier l’existence de la chose en question.

Aujourd’hui, les historiens indépendants [note du traducteur - ceux qui ne se soumettent pas aux directives du Gouvernement de l’ombre] utilisent cette expression, Malta Yok, en découvrant des faits antérieurement inaccessibles ou des données historiques délicates, que ceux qui se trouvent au pouvoir nient ou cachent. Tant de mensonges sont mêlés à la vérité, que les gens deviennent confus. Il est clair qu’il existe une alternative à la vérité officielle, et que souvent les choses ne sont pas ce qu’elles semblent être à première vue.

Si un certain événement a eu lieu, mais n’a pas été remarqué par les mass média, c’est comme s’il n’avait pas existé. Bien qu’elle semble bizarre, cette règle peut être appliquée avec certitude dans notre société, qui est contrôlée par la Franc-maçonnerie. Par contre, si un événement n’a pas eu lieu, mais est présenté par les mass média, c’est comme s’il avait existé. Nous devons apprendre à douter de la vérité officielle!

Le professeur Daniel Boorstin, bibliothécaire du Congrès de 1975 à 1987 a affirmé à un moment donné: Les américains vivent dans un monde de pseudo-faits, qui est créé pour eux par leurs mass média.

Les gens veulent voir ce qui n’existe pas et en même temps préfèrent ignorer la réalité. Ainsi, la vie est un problème d’illusion et auto-illusion. Il est difficile de faire le moindre progrès dans un ce labyrinthe de mensonges. Et nous vivons certainement dans un labyrinthe des mensonges. Pour de nombreuses personnes il est très difficile de s’orienter dans la multitude des informations dont ils sont bombardés, parce qu’ils n’ont pas encore développé le pouvoir de discernement, le pouvoir de faire la différence entre le bien et le mal.

C’est la raison pour laquelle les francs-maçons sont tellement efficaces pour nous tromper avec les soi-disant idéologies sociales. Leurs mensonges sont consciemment amplifiés à l’aide des mégaphones des mass média, qui cherchent en parallèle à nous soustraire, réduire au silence ou, en dernière instance, se moquer de toutes les informations et des idées qui ne concordent avec leur propagande – qu’ils parlent de l’assassinat du premier ministre suédois Olof  Palme, des incursions des sous-marins de l’Union Soviétique dans les eaux territoriales suédoises, du désastre Estonie (suite aux analyses métallurgiques il est connu à présent que ce ferry-boat avait sombré à cause d’une explosion), des écritures de l’histoire moderne ou des activités des francs-maçons.

Charles T. Tart, professeur de psychologie à l’Université de Californie, a nommé cette idéologie obtuse de notre intellect transe consensuelle (dans le volume Waking Up: Overcoming the obstacles to human potential, Boston 1987, en traduction L’Éveil: Dépasser les obstacle de la voie du potentiel humain). Consensus signifie accord ou entente générale. La transe consensuelle signifie donc, le fait que nous acceptions une vision fausse de la réalité, non pas en nous basant sur une analyse logique des faits, mais suite à une manipulation intensive (lavage de cerveau) commandée et coordonnée par l’élite mondiale.

Trop d’entre nous ont été affectés par cette transe du consensus, fait d’ailleurs bien connu et évident. Les méthodes de suggestion que les francs-maçons et autres manipulateurs ont utilisées pour nous faire croire à leurs mensonges sans réfléchir, ont transformé avec succès la plupart d’entre nous en des victimes de cette manipulation audacieuse. Pour cette raison, nous hésitons instinctivement face aux faits incommodes qui menacent de détruire notre vision tronquée du monde que les francs-maçons ont crée et de nous éveiller ainsi de cette transe. Bon nombre d’entre nous vivent dans une paralysie mentale.

Comme le franc-maçon et le philosophe Friedrich Nietzsche le disait: la croyance est le désir de ne pas savoir. Pour cette raison il est important de démasquer les plus dangereux mythes de propagande. L’anesthésie mentale du monde de l’ouest a été un grand succès. La plupart des gens est devenue victime du genre de croyance aveuglenommé justesse politique et préfèrent vivre dans leur monde illusoire.

Les autorités ont inventé ou exploité des mythes qui servent à leur but, mais qui agissent contre nous. Ces fantaisies se retrouvent dans l’histoire, la santé, la culture, la politique et d’autres domaines importants. La croyance et la confiance en soi sont indispensables pour trouver la force nécessaire d’affronter la réalité présentée dans ce livre.

Le réveil de la transe est un processus difficile et laborieux. On a besoin de nombreux faits-clefs pour réussir, faits que le lecteur, malgré tous les mensonges, puisse reconnaître et ait la possibilité de vérifier. Voilà un exemple classique issu des notes de Darwin. Les Patagoniens (peuple tribal du sud de l’Argentine) n’ont pas pu voir le navire de Darwin – The Beagle, conceptuellement ou même optiquement parlant, du fait que, dans leur expérience antérieure, il n’existait aucun navire aussi grand. Mais le shaman de la tribu a vu le navire. Lorsque celui-ci a commencé à décrire le navire à l’aide des notions déjà connues par les patagoniens, tous ont commencé à le voir. Il y avait un consensus sur la réalité qui s’appliquait pour les petites barques, mais le même consensus manquait à l’égard des grands navires.

De nombreux journalistes ont manqué de jugement critique pour écraser le consensus sur la réalité en liaison avec le cours réel des événements durant le désastre Estonie – ils n’ont pas réussi à comprendre le fait que la commission d’investigation des débris de l’accident a menti de façon évidente en ce qui concerne les informations clefs.

Bon nombre d’entre nous manquent de jugement critique en ce qui concerne notre milieu social, politique et pratique, à partir du moment où nous croyons aveuglement aux mythes avec lesquels les sources maçonniques nous nourrissent chaque jour via les mass média.

La plupart d’entre nous qui préfèrent croire aveuglement aux différentes affabulations politiques, sociales ou scientifiques et qui nient toute idée sur un possible contrôle des coulisses, ne veulent pas voir que les plus importants événements politiques, économiques et sociaux du monde ne découlent pas au hasard, mais sont programmés par des groupements non démocratiques qui se cachent sous le nom de francs-maçons. Les conditions inférieures et dégradantes que nous rencontrons partout, dans de nombreux pays, ne sont pas survenues par hasard. En continuant de penser de la sorte, nous ne faisons pas autre chose que de tâtonner dans l’obscurité sans rien comprendre.

Les maçons, des maniaques des mythes de propagande, sont les ennemis de la liberté spirituelle de l’humanité. Quelques loges puissantes et cruelles, composée d’élites autoproclamées au long des deux derniers siècles, ont conduit notre société à une certaine forme de ruine. Si nous refusons de voir cette réalité, cela veut dire que nous acceptons de vivre dans un monde dépourvu de sens, absurde, qui a été transformé sans une raison particulière en une terre bizarre, un hospice lunatique kafkaïen.

Ces loges puissantes œuvrent, entre autres, à la création d’un super état en Europe – l’Union Européenne – et d’un Gouvernement Mondial subordonné à leur pouvoir, par des méthodes de la guerre psychologique contre nous, les non maçons.  Ces groupements sapent la plus importante dimension de notre vie – la dimension spirituelle. Ils ont provoqué la plus grande crise spirituelle jamais rencontrée au cours des siècles. La société que les francs-maçons ont construite, a perdu de vue le vrai but de l’existence. De très nombreux gens ne comprennent plus les valeurs spirituelles. Ils ne savent même pas ce qu’est le mot spirituel.

Les francs-maçons œuvrent avec la plus grande ardeur à la propagation de certaines idées non naturelles, comme la globalisation (le nouvel internationalisme) ou la mondialisation, en apparence avec l’intention de promouvoir un développement spirituel de l’humanité et de construire un Nouvel Ordre Mondial. Ce parallèle n’est pas du tout étrange. En fait, les maçons ont l’intention de construire un nouveau Temple de Salomon pour nous. Pourquoi vivre dans un monde qui, allégoriquement parlant, peut être considéré comme un temple où certaines personnes sont les élus qui règnent, alors que les autres sont les esclaves qui seront sacrifiés comme du bétail?

Le temple que Salomon avait construit était un abattoir où l’on sacrifiait chaque jour des animaux, pour calmer la faim de Yahvé. Les prêtres étaient en fait des bouchers qui sont devenus très riches en pratiquant ce métier épouvantable. Selon les recherches du professeur russe Lev Gumilev, Yahvé est un terrible démon de feu (Lev Gumilev, L’Ethnosphère, Moscou, 1993, p.480).

En Union Soviétique ont constamment été utilisés des termes typiques de la propagande communiste. Ils désiraient construire une société nouvelle et un meilleur futur et plus étincelant, ou désiraient reconstruire l’ancien (perestroïka).

Le professeur de littérature Jiro Imai, de l’Université de Tokyo, a noté dans les années 1920 dans son livre Sur la société secrète planétaire, que la Franc-maçonnerie est la plus dangereuse et la plus dominante société secrète.

L’Association Suédoise « Sauvez l’Individualité » (F.R.I.), qui combat les sectes et sauve le peuple de la griffe des organisations autoritaires, a réalisé une liste de critères qui définissent un mouvement destructif:

• Déclaration fausse de l’intention et description trompeuse lors du recrutement des membres
• Manipulation via des méthodes psychologiques (le contrôle du mental) utilisées pendant le recrutement et l’endoctrinement
• Un leader tout puissant, qui demande une subordination totale et prétend qu’il détient la connaissance et des pouvoirs spéciaux
• L’idéologie ne doit pas être critiquée, le doute est quelque chose de mauvais et il faut lutter contre lui
• L’image de la réalité est manichéenne (blanche ou noire; les membres sont ceux qui sont élus (bons), tout ce qui existe à l’extérieur du mouvement est mauvais et doit être combattu.

La franc-maçonnerie internationale répond à tous ces critères d’une secte destructive, mais F.R.I. refuse de critiquer la Franc-maçonnerie et par contre calomnie ceux qui démasquent la Franc-maçonnerie politique. Le 15 avril 2000, l’association de Stockholm a invité Hakan Blomqvist de Norrkoping pour soutenir une conférence publique. Blomqvist, qui est un menteur professionnel, humaniste et chasseur de nazi, a refusé à plusieurs reprises de répondre, pendant sa conférence, à la question si la franc-maçonnerie est une secte destructive ou non. Le lecteur peut être capable de comprendre les intérêts que cet homme sert.

La plus dangereuse d’entre toutes les sectes – la Franc-maçonnerie – ne s’est pas détachée de la société, mais au contraire, elle intervient dans son développement de manière très négative

Il semble que les francs-maçons aient réussi en ce qui concerne l’endoctrinement de la société, vu qu’ils ne sont plus considérés comme un danger réel. Les maçons détiennent le contrôle des mass média.

Si quelqu’un contrôle la radio, la presse, l’école, l’église, l’art, la science, le film – il peut transformer toute vérité en mensonge, toute chose irrationnelle en quelque chose de rationnel.(Alf Ahlberg, Idealen and deras skuggbilder/ Les Idéaux et leurs ombres, Stockholm, 1936, p.135). Les masses ont toujours accordé de la crédibilité aux dieux qui se sont autoproclamés de la façon la plus violente.

Le pouvoir de contrôler le flux d’informations rejoint le pouvoir de contrôler ce que les gens pensent. Nous sommes fiers de la liberté de la presse aux États-Unis. Mais à quel point est-elle libre lorsque nous regardons les mêmes nouvelles publiées dans la plupart de tous les grands conglomérats des mass média et lorsque les variantes alternatives des nouvelles ne parviennent jamais à la majorité des Américains? Le pouvoir de transmettre la réalité et de décrire la réalité est maintenant dans les mains de quelques personnes. Et l’intérêt de ces quelques gens puissants est en opposition avec l’intérêt général. Il importe peu que ces conglomérats des mass média aient des noms ou des apparences différentes, quand ils partagent tous les mêmes valeurs, ce qui constitue une garantie du fait que nous recevons une information clonée. (le journal américain The Nation, transmis par Aftonbladet, le 31 octobre 1997).

Les quelques personnes qui contrôlent l’écoulement de l’information appartiennent à la Franc-maçonnerie internationale. Ces forces se moquent des intérêts des gens.

Noam Chomsky a écrit:

La propagande fonctionne avec plus d’efficacité si quelqu’un réussit à maintenir l’illusion que les mass média sont un observateur impartial. Les éventuels débats plus durs quant à ces liaisons invisibles pourraient avoir comme effet le renforcement du système.

Il est impossible de contrôler les loges maçonniques ou les autres structures d’élite. Nous savons qu’un groupe qui ne peut pas être contrôlé commence

immédiatement à manipuler la presse et croit qu’il est au-dessus de toute loi. 

Les francs-maçons se servent des mythes de propagande comme base de leur pouvoir dans la lutte contre l’humanité.

de Juri Lina

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.