mardi 3 février 2015

03/02- LE CODEX ALIMENTARIUS
NOUS EMPOISSONNE.
LE SOJA AU BANC DES ACCUSES.
Suivrons des articles nous permettant de nous auto-alimenter.

Article de Michel Dogna. Ses informations , ses livres, ses conférences nous ont été très précieuses.
Il a osé, en conférence au salon zen à Paris, dire que ce qui était dit sur la Libye et Kadhafi était faux. Quelques uns sont sortis :-)

CODEX ALIMENTARIUS : ALERTE ROUGE !!!
Depuis le 31 décembre 2009
Le Codex Alimentarius entend mettre hors la loi toute information alternative de santé en rapport avec les vitamines, les thérapies naturelles, les compléments alimentaires et tout ce qui constitue de près ou de loin un concurrent potentiel. Cet état d'esprit qui préside à la mondialisation pharmaco-chimique explique pourquoi cette industrie emploie tous les moyens pour garder ses parts de marché en matière de cancer, sida, maladies cardio-vasculaires, etc.
Depuis le 31 décembre 2009, les directives du Codex Alimentarius, nommées Directives Européennes sur les suppléments alimentaires, devraient être appliquées sous peine de sanctions financières. En quoi consistent-elles ? (Rappel) :
1. Suppression de tout complément alimentaire naturel. Tous seront remplacés par 28 produits de synthèse pharmaceutique à bas dosage (car toxiques) et seront uniquement disponibles en pharmacie sur prescription médicale.
2. Les médecines alternatives telles que l'acupuncture, les médecines énergétique, ayurvédique, tibétaine... se verront progressivement interdites.
3. L'agriculture et l'alimentation animale se verront réglementées selon les normes du complexe pharmaco-chimique, interdisant du même coup l'agriculture biodynamique.
4. Introduction de 11 nouveaux pesticides
5. L'alimentation humaine certifiée légale devra être irradiée (ex : irradiée au Cobalt - le terme technique employé pour rassurer la population étant « ionisé ».)
6. Le Codex Alimentarius contrôlera l'accès aux acides aminés essentiels, les huiles de poisson, les vitamines et minéraux. L'élargissement des contrôles s’opérera progressivement, mettant à mal toutes les médecines alternatives ancestrales ou naturelles.
Aucune réaction n’a été enregistrée jusqu’ici en France. Pourtant, cela veut dire : fin des boutiques diététiques et de toute l’industrie BIO. Si nous ne faisons rien, le naturel va devoir faire l’objet d’un commerce clandestin…
DE LA MORT AUX RATS DANS LE VACCIN GARDASIL
Allez-vous vous laisser séduire vous aussi par le Gardasil, ce nouveau vaccin faisant l’objet d’un matraquage  publicitaire à l’usage des filles dès l'âge de 9 ans ? Ce vaccin censé prémunir contre le cancer du col de l’utérus de la cinquantaine n’est en fait qu’un vaccin contre le papillomavirus HPV générateur possible des « crêtes de coq » et pouvant  lui-même évoluer vers un peu probable cancer (3%)… 40 ans plus tard !!! On connaît actuellement l’existence de plus de 100 souches de HPV (transmissibles par voie sexuelle),mais qui sont naturellement éliminées dans un délai de 8 à 13 mois sans le moindre désagrément dans 90% des cas. Alors où est le problème ?
Vous êtes-vous intéressés à la composition du Gardasil ? Chaque dose de ce vaccin transgénique (donc OGM !) contient en plus de la quinzaine de souches dites à haut risque de HPV, 225µg d’aluminium, du polysorbate 80, et du BORATE DE SODIUM, substances connues pour leur neurotoxicité
et leur cancérogénicité. Or, savez-vous que le borate de sodium est le produit de base de la mort aux rats ? Il n’est utilisé dans aucune préparation médicale. Depuis sa sortie, le Gardasil est déjà associé à 25 décès et plus de 8000 effets graves officiels. Or, quand on sait que les effets néfastes de vaccins rapportés représentent seulement 1% de la réalité, ceci de l’aveu même du CDC et de la FDA, il y a vraiment de quoi s’alarmer !
Voici quelques uns des effets graves possibles : paralysies type Guillain-Barré pouvant être irréversibles, bronchospasmes, syncopes, faiblesse généralisée, troubles cutanés, arthrite, migraines invalidantes, inflammation du pelvis avec violentes douleurs abdominales, disparition ou amoindrissement du flux menstruel, troubles de la vue, épilepsies parfois irréversibles, décès par thrombose ou par arrêt cardiaque, fausses couches, risque de maladies auto-immunes pouvant survenir jusqu’à quatre ans après le vaccin .Alors, pour massacrer vos filles à la roulette russe... optez pour Gardasil !
LE SOJA ENFIN AU BANC DES ACCUSES
Depuis le temps que je m’insurge contre le soja et tous ses dérivés comme étant une mode meurtrière d’alimentation n’ayant jamais existé dans l’histoire de l’alimentation humaine et animale, je me désole de voir des étals toujours grandissants, proposant des formes de plus en plus variées de ce poison silencieux, et ce, comble d’ironie, dans les boutiques diététiques ! Fort heureusement, lors du récent colloque « Octobre rose »organisé au Sénat à Paris sur le cancer du sein, Jean-Marie Bourre, membre de l’Académie de médecine, a déclaré à propos du lait de soja :
« Ce n’est qu’un liquide blanc, un Canada Dry de lait, qui ne contient ni calcium ni oligo-éléments. II est strictement contre-indiqué pour les enfant ». De plus, on pensait qu’il diminuait les risques de cancer du sein chez les femmes qui en consomment ; eh bien c’est tout le contraire selon le même spécialiste qui ajoute : « Le lait de soja est une escroquerie nutritionnelle, bourrée de phyto-oestrogènes similaires à l’œstradiol, hormone féminine, qui sont des perturbateurs hormonaux favorisant le développement des cancers hormono-dépendants ».
En d’autres lieux, le Dr Mary G Enig, présidente de l’association des nutritionnistes du Maryland a déclaré : « Un bébé nourri avec du lait maternisé à base de soja reçoit l’équivalent en phyto-oestrogènes de cinq pilules contraceptives par jour…». A noter que certains moines bouddhistes mangent du tofu pour faire baisser leur libido (à bon entendeur… messieurs).


Même l’Agence française de sécurité sanitaire des aliments avait déjà tiré la sonnette d’alarme contre le soja en 2000
En fait, la toxicité du soja qui peut en outre entraîner de graves lésions intestinales surtout chez les enfants, ne peut être neutralisée que par la lacto-fermentation ; c’est ce que font les chinois depuis 3000 ans avec leurs sauces bien connues. En France, seule la marque Sojami propose des barquettes de soja lacto-fermenté en diététique. Mais combien savent tout cela?
DEVENEZ XXL AVEC DES YAOURTS
Voici l’expérience qu’a effectué le professeur Didier Raoult, patron du laboratoire de bactério-virologie de la Timone à Marseille : il a pris des poussins d’une semaine et leur a donné chaque jour du Lactobacillus Fermentum, probiotique que Danone saupoudre généreusement dans tous ses yaourts. Quatre semaines après, les poulets étaient devenus monstrueux, dépassant de 30% la taille normale. De plus, ce qui n’a pas été mentionné, c’est que les dites volailles étaient devenues particulièrement agressives.
La question que se pose le professeur est de savoir si tous ces produits laitiers boostés aux probiotiques dont on gave les jeunes n’auraient pas leur part de responsabilité dans l’épidémie d’obésité actuelle. Selon les statistiques, les français ingurgitent par an en moyenne 20 kg de yaourt à l’ACTIVA (bifido-bactérium) ou à l’ACTIMEL (lactobacillus casei). Ceci éclaire en outre le mystère de toutes ces femmes qui n’arrivent pas à maigrir alors qu’elles disent manger à peine, c'est-à-dire seulement quelques yaourts chaque jour…
Je me réjouis en tant que grand pourfendeur depuis des lustres des produits laitiers, de constater que la science (indépendante) me donne une fois de plus raison avec cet aspect négatif nouveau qui vient s’ajouter à la liste déjà connue des graves inconvénients de ce type de consommation (décalcification, arthrose, caries, acidose, adénome prostatique, mastose des seins, inflammations ORL, activation des cancers, bref, il n’y a que du mal à prendre).
Croyez-moi, si vous voulez être en bonne santé, écoutez bien les recommandations de votre médecin et des professeurs qui parlent à la télé…. Et faites l’inverse ! Ces gens  qui n’en savent pas plus que vous s’en tiennent à des croyances uniquement basées sur le bourrage de crâne publicitaire, ou pire sont des malhonnêtes payés pour mentir. Alors, soyons clairs : LAISSONS LES LAITAGES AUX VEAUX. Du calcium, il y en a partout, même dans les salades – les gens allergiques aux produits laitiers n’ont pas de problèmes de calcium – à méditer.
MUTER OU DISPARAITRE
En philo classe terminale, j’ai appris deux définitions de l’intelligence : 
1 – c’est la faculté (plus ou moins grande) de faire le rapport entre les choses ;
2 – c’est la faculté d’adaptation.
Eh bien, lorsque j’observe le comportement standard de l’Homo Sapiens moyen concernant les problèmes basiques de sa propre survie, capable d’aller jusqu’à la mort sans avoir rien voulu comprendre, ni rien remis en cause, je me pose quelques questions sur les limitations de cette dite faculté. Evidemment, tout est fait pour nous enferrer dans les dogmes magistraux d’une certaine fatalité (pollution, cancer, Sida, guerres, récession…)
Pour pouvoir faire le rapport entre les choses 
  • (règle n° 1) il faut être attentif et vigilant – c’est la condition de survie de tous les instants de tout animal sauvage, qu’il soit prédateur ou « prédaté ». Ceci signifie que tout ce que l’on vous raconte doit être passé au crible de votre jugement (cerveau gauche) et de votre ressenti subjectif (cerveau droit – celui qu’on vous a bousillé à l’école afin de mieux vous manipuler). Or, c’est le fonctionnement simultané de ces deux cerveaux qui permet de prendre des décisions rapides et opportunes devant des situations d’urgence, ce qui nous amène à la faculté d’adaptation 
  • (règle n°2). C’est parce que beaucoup se sont laissé amputer le cerveau droit par une éducation conformiste, qu’ils ne peuvent appréhender globalement et instantanément les situations. Et ce sont justement ceux-là qui se perdant dans les détails analytiques, sont incapables de remettre en question les éléments de leur vie.
Tout ce que nous croyons, faisons, mangeons doit être impérativement désappris et repensé par instinct de survie face à la nouvelle situation générale. Ceux qui résistent à changer leurs habitudes – surtout alimentaires - et leurs concepts liés à des traditions obsolètes, qui ne se libèrent  pas de leurs mortels assistanats de santé, manquent à un grand devoir civique planétaire, et s’élimineront d’eux-mêmes face au gigantesque basculement qui est
maintenant amorcé.
LE MAL DE L’EAU. On nous stresse! On nous culpabilise.
Qui n’est pas convaincu qu’il faille absolument boire au minimum 1,5 à 2 litres d’eau par jour? Et cela ne peut être que vrai puisque les médecins le disent. Et moi, je suis consterné lorsque je vois tous ces « boit-sans-soif » obéissants, la bouteille plastique à la main.
Dans les pays très chauds (50° à l’ombre), les autochtones en pleine santé ne boivent que quelques petits thés bien chauds dans la journée, et les vieux ne meurent pas de déshydratation ; alors trouvez l’erreur chez nous… Les adeptes de la macrobiotique (parmi lesquels on ne relève aucun gros), boivent très peu, généralement du thé Mu (yang).
C'est vrai j'ai vécu en Inde et mon compagnon indien buvait 2 grands verres d'eau le matin et 3 ou 4 petits thés dans la journée.
Tous ceux qui ont suivi une formation en naturopathie savent que l’on nettoie la lymphe de ses colloïdes par un jeûne sec (sans manger ni boire pendant 48 heures), et que l’on restaure des reins (néphrite) en les mettant au repos par la même méthode.
Comme par hasard, les buveurs d’eau sont très souvent victimes de jambes lourdes,  de prise de poids (rétention d’eau), de cellulite, de pesanteur abdominale, de sensation de gonflements, bref, tout ce qu'on cherche à éviter en suivant les dogmes médico-publicitaires...
Nous avons deux machines à laver le sang qui sont les reins, et une machine à laver la lymphe qui est l’intestin. Lorsqu’une machine à laver est un peu défaillante, aucun technicien ne vous conseillera de la charger plus. En médecine, la logique c’est : buvez plus !
Il y a un test simple, au-delà de vos sensations de soif, pour savoir si vous buvez assez en fonction de votre activité physique : votre urine doit être jaune paille ; Si elle est foncée et peu abondante, voire un peu brûlante, vous ne buvez pas assez ; si elle est comme de l’eau, vous buvez trop ; enfin si vous buvez beaucoup et que vous urinez peu vous faites de la rétention, alors arrêtez le massacre !
Le Dr Georges Pourtalet, une autorité médicale, conseille lui aussi de ne surtout pas boire beaucoup d'eau. Ouf, je me sens moins seul ! Pour tout savoir, consulter son excellent ouvrage : « Le corps a ses raisons que la médecine ignore » (Ed. Dauphin).
LES 3 MENSONGES DES MEDICAMENTS GENERIQUES
1 – Les génériques sont aussi efficaces – FAUX ! Ils ont légalement droit à 20% de moins d’efficacité face aux médicaments de marque ; curieusement, aucun professionnel n’est au courant. Par ailleurs, si la molécule de base est la même, les excipients sont absents, à croire qu’ils ne servaient à rien… Bref, c’est le même plat mais sans la sauce. De leur côté, beaucoup de médecins avouent être déçus par les résultats de nombreux génériques, en plus de la fréquence importante des intolérances parfois graves.
2 - Les génériques sont aussi sûrs – FAUX ! Malgré le fait que les labos soient autorisés à les  sous doser en molécules de base et de modifier la formule, – ce qui remet en cause les essais initiaux, on peu lire dans le Vidal 2008 : «  Les spécialités génériques des produits sont dispensées de fournir les études toxicologiques, pharmaceutiques et cliniques demandées pour l’obtention des AMM (Autorisation de Mise sur le Marché) – art. R5121-29 du CPS.
Par ailleurs, il existe 2 types de génériques :
- ceux fabriqués par les labos ayant créée le médicament initial
- ceux fabriqués par l’un des 40 nouveaux labos spécialisés dans ce marché de dupes organisé par l’état, dont on ne trouve pas la trace dans le Vidal, dont le siège social se trouve souvent dans des paradis fiscaux, et qui peuvent s’approvisionner avec des produits de basse qualité.
Le drame est que les prescripteurs ne maîtrisent plus leur ordonnance puisqu’ils ne peuvent pas savoir quel type de générique les pharmaciens vont fournir  à leurs patients. Par exemple : Sectral a 15 génériques, Zovirax en a 17, Célectol 19, Diantalvic 23, Mopral 27, etc.
3 – Les génériques sont moins chers – FAUX ! Lorsque l’on fait les conversions de  dosages et de durée de traitement par boîte, la plupart des génériques sont vendus en finale au même prix et même plus chers – c’est une véritable arnaque que j’ai déjà été dénoncée.
Vraiment,  les génériques, c’est  le Mac Do de la pharmaceutique !
Nota : Merci au Dr Julien Blain pour son enquête et sa lettre à la sécurité sociale
LE MEILLEUR DES MONDES
Qui ne connaît de réputation le célèbre ouvrage « Le Meilleur des mondes» de Aldous Huxley écrit en 1932, qui  prédisait  à l’époque l'avènement de la société politico-scientifique dans laquelle nous sombrons actuellement une dictature soft qui aurait les apparences d’une démocratie, où les citoyens classés par catégories seraient  réduits à des esclaves consentants pour pouvoir accéder à leurs dépendances et leurs besoins vitaux, le cerveau vidé par l’anesthésie d’une profusion de divertissements les empêchant de penser par eux-mêmes et  surtout toute force vive de rebellion. 
En 1961, lors d’une conférence donnée à Santa Barbara, en Californie, au sujet du contrôle du comportement humain, Aldous Huxley anticipait déjà :
« Il existera, dans la prochaine génération, une méthode pharmacologique pour que les gens chérissent leur servitude et génèrent, pour ainsi dire sans plaintes, une sorte de camp de concentration pour sociétés entières,  alors que les peuples verront leur liberté confisquée, mais s’en réjouiront plutôt, car ils seront dépouillés de tout désir de révolte par la propagande et le lavage de cerveau prodigué par DES METHODES PHARMACEUTIQUES.  Et cela sera la révolution finale. »
Serions-nous victimes d’une fatalité Les dés seraient-ils inexorablement jetés face à notre laxisme Pouvons –nous encore espérer un réveil des consciences devant les terribles dangers imminents que des choix  criminels malgré les multiples mises en garde font planer sur nos têtes ?
Inlassablement, les grands médias distillent le prêt à penser de la santé du bonheur et de la sécurité au travers des allégations d’« experts » en vue, sans faire la moindre réserve quant à leur légitimité.  Enfin, rappelons que l’exploitation de la peur est l’arme classique pour dominer le peuple. Machiavel disait: « Celui qui contrôle la peur des gens devient le maître de leurs âmes ». Mais il est dit que  ceux qui acceptent de perdre leurs libertés pour plus de sécurité ne méritent ni l’une ni l’autre…

----------------------------

EXTRAITS d'un article de Sylvie Simon, une Grande Dame qui vient de nous quitter :
Ne manquez pas ses livres.
« Le Codex Alimentarius considère que les intérêts du commerce international sont bien plus importants que la protection de la santé des consommateurs.
Le Codex est aujourd’hui le front principal d’une guerre politico-économique pour le contrôle des sources de nourriture et qu’il définit aussi les normes pour les vitamines et compléments alimentaires, les nomenclatures de soins, les aliments bios ou OGM, l’étiquetage sur les emballages alimentaires, la publicité pour les aliments et les additifs alimentaires, ainsi que les résidus de pesticides et de drogues vétérinaires dans les aliments.
...Il faut savoir que le diplôme d'herboriste a été supprimé par le gouvernement de Vichy en 1941, peu après la création de l’Ordre des médecins.
Que faire?
La première des choses à faire est de ne pas consommer ce qu’on nous propose officiellement. Comme le disait si bien Coluche, si on ne consommait pas, on ne fabriquerait pas. Nous devons également faire passer le message sur les risques que nous courrons en persistant à avaler n’importe quoi sous le prétexte que « ce n’est pas cher » ou que « c’est remboursé », car notre santé n’a pas de prix.
Tiré du très bonne article de Sylvie Simon, la bible en ce qui concerne la santé.

Ses vidéos : Entretien avec Sylvie Simon : la question des pesticides

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.