vendredi 19 décembre 2014

*19/12 - MESSAGE DE SAUL :
NOUS SOMMES DES DIEUX.
"Beaucoup d’entre vous croient ou pensent
que vous ne réussissez pas très bien.
Tous les doutes au sujet de votre mérite, de votre valeur, de votre préciosité aux yeux de Dieu relèvent de l’illusion et devraient être écartés, jetés à la poubelle" 
transmis par John Smallman

John-Smallman-new-head-shotÀ l’approche de Noël et tandis que vous vous préparez à célébrer l’anniversaire de la naissance de Jésus rappelez-vous souvent que son seul message est : l’AMOUR. Rien d’autre, juste l’Amour, ce qui bien sûr est tout !
Pendant cette période, alors que beaucoup d’entre vous sont très stressés, il est extrêmement important de vous rappeler ce message. Juste ce seul mot : l’AMOUR*. Vous pourriez peut-être l’imprimer sur un grand morceau de carton, en police de 48pt, dans votre couleur préférée et l’épingler à un endroit où vous ne pourrez pas manquer de le voir plusieurs fois au cours de la journée. 

AMOUR

On ne soulignera jamais assez l’importance d’être aimants et de libérer toutes les peurs et toutes les angoisses auxquelles vous pourriez être attachés. Et rappelez-vous, vous avez l’aide illimitée de nous tous dans les royaumes spirituels, qui vous encourageons toujours à avancer vers le moment de votre réveil.
Il est à portée de main, aussi réaffirmez régulièrement tout au long de votre journée votre intention de vous réveiller parce que c’est extrêmement efficace, et quand vous le faites vous vous ouvrez plus pleinement au champ d’Amour divin qui vous entoure toujours, en lui permettant d’entrer à flots dans vos cœurs. Et oui, quand il le fera, il est certain qu’il vous mettra des larmes de joie aux yeux. 
Un cadeau de Noël idéal de Celui qui vous aime tous si profondément.

Vous ne pouvez même pas concevoir avec quelle tendresse et quel amour nous veillons sur vous tandis que vous luttez avec le cycle apparemment sans fin des tâches quotidiennes difficiles qui remplissent vos vies terrestres. Vous n’abandonnez pas. C’est remarquable! Vos intentions spirituelles exigent de vous une ardeur incroyable pour que les distractions et les interruptions que l’illusion sème sur votre route pour vous éloigner de votre chemin ne parviennent pas à le faire. Alors que vous endurez vos leçons pour libérer tout ce qui, en vous, n’est pas en alignement avec l’Amour, vos accomplissements sont une joie pour les yeux.

Beaucoup d’entre vous croient ou pensent que vous ne réussissez pas très bien, que vous pourriez faire mieux, ou que vous ne méritez pas l’Amour de Dieu. Rien ne pourrait être plus éloigné de la vérité. N’acceptez jamais aucun doute sur votre valeur qui vous vient à l’esprit, votre valeur est infinie aux yeux de Dieu, toujours. Tous les doutes au sujet de votre mérite, de votre valeur, de votre préciosité aux yeux de Dieu relèvent de l’illusion et devraient être écartés, jetés à la poubelle, lâchés avec les autres pensées dépourvues d’amour qui peuvent survenir, cela permettra ainsi à Son Amour de remplir chaque interstice de vos cœurs. C’est votre droit et votre destinée éternelle de vous sentir éternellement aimés ; tout ce que vous devez faire c’est écarter tous les doutes que vous pourriez avoir à ce sujet et consentir à ce que l’Amour de Dieu vous envahisse. Il le fera.

Le champ d’Amour infini dans lequel vous avez votre existence éternelle est IMMENSE ! Les possibilités qu’il vous offre d’explorer et de développer vos talents créatifs dans une délectation indicible sont illimitées. Lorsque vous vous réveillerez du cauchemar dans lequel l’illusion vous a apparemment enveloppés, et dans lequel vous ne pouvez actuellement discerner aucune sortie facilement identifiable, une joie inhabituelle va déferler sur vous et vous commencerez à comprendre combien étonnantes sont les perspectives déployées devant vous. Vous avez de vagues souvenirs de la Réalité, et ils vous ont aidés à continuer à garder le cap vers votre réveil inévitable mais, comme vous le savez bien, les souvenirs ne remplacent pas la Réalité.
La Réalité est votre Demeure, et vous vous êtes sentis seuls et perdus depuis que vous avez choisi de La quitter en feignant de vous séparer de votre Source. Comme cela vous a déjà été dit à plusieurs reprises, vous n’avez jamais quitté la Maison, le faire est absolument impossible, mais votre imagination est extrêmement puissante et vous avez réussi à vous convaincre que vous vous étiez séparés d’Elle ; et cette conviction est la cause de tous vos malheurs. Elle vous a amenés à croire que vous viviez dans un environnement très menaçant et très dangereux, et ce en quoi vous croyez se présente à vous parce que vos croyances sont très puissantes. Par analogie, c’est un peu comme prendre de la drogue pour entrer dans un état modifié de conscience, et ce que vous vivez dans l’illusion est assurément un état grandement modifié par rapport à celui de la Réalité.
Alors qu’au sein de l’illusion se mettre dans un état altéré peut apporter un soulagement temporaire, un plaisir, ou un moyen d’échapper à l’illusion et parfois à l’horreur, l’état altéré qui constitue l’illusion ne peut jamais fournir ce que vous recherchez véritablement, à savoir un retour à la Réalité. Cet état n’est accessible que lorsque vous vous libérez de l’illusion, et la libération de l’illusion ne s’obtient qu’en étreignant sans réserve l’Amour et en Lui permettant de dissoudre tout ce qui, en vous, n’est pas en alignement parfait et harmonieux avec Lui.

La transformation que vous traversez actuellement est précisément cela. Vous êtes, avec une aide immense de tous ceux avec lesquels vous communiez dans les royaumes spirituels, en train de vous dégager doucement des liens et les obligations que l’illusion semble vous imposer. 
L’illusion ne vous retient pas, c’est vous qui vous accrochez à elle, de peur que sans elle vous cessiez d’exister. 
C’est précisément en cela que consiste la peur humaine de la mort — une terreur absolue que lorsque vous mourrez votre existence sera terminée, définitivement. D’où les efforts extrêmes tentés pas un si grand nombre pour éviter ou retarder leur mort.

Lorsque vous vous ouvrez sans réserve à l’Amour, comme vous êtes tous en train d’apprendre à le faire, et que vous Lui permettez de vous envahir, cette peur intense diminue à mesure que s’accroît l’épanchement de l’Amour et, par la même occasion, la dilatation de vos cœurs. La plupart d’entre vous ont rencontré — et se sont connectés à — des gens qui offrent leur amour à tous indépendamment de leur race, de leur couleur, de leur religion ou de leur position sociale, et qui sont toujours en paix avec eux-mêmes et avec tous les autres, des personnes que vous décririez peut-être comme «au grand cœur». Ce sont simplement des âmes qui sont un peu plus loin sur le chemin que vous êtes tous en train de suivre. L’Amour qu’ils partagent si librement et si facilement s’écoule abondamment à travers eux en permanence, et tout le monde Le remarque parce que tous se sentent réchauffés par Lui. L’Amour n’est jamais perdu lorsqu’on le partage, Il s’étend simplement pour remplir abondamment tout espace qui est ouvert à Lui. C’est de cela qu’il s’agit lorsqu’il est question de permettre.

Donc, pour le souligner à nouveau avec la plus grande fermeté, votre chemin vers le réveil est le chemin de l’Amour. L’amour vous entoure constamment et attend que vous L’acceptiez. L’accepter, c’est accepter tous ceux avec lesquels vous interagissez de quelque manière que ce soit. C’est parfois difficile pour vous, surtout si, comme beaucoup, vous avez récemment vécu une expérience de trahison. Reconnaissez que cette attitude — accepter tous les autres — est une partie essentielle de votre processus de réveil, et demandez-nous de l’aide pour libérer votre peur de le faire.

L’acceptation ne signifie pas que vous abandonnez votre pouvoir à un autre en vous laissant maltraiter, maltraiter sous quelque forme que ce soit. Cela signifie voir ou être conscients des dommages et de la douleur que connaissent les autres, tout comme vous, avec l’intention de pardonner leurs abus et leurs trahisons, puis leur envoyer de l’amour sans vous rendre esclaves d’eux ou vous mettre en situation de leur permettre de vous maltraiter. Vous êtes libres, c’est ainsi que vous avez été créés, et il n’y a jamais de besoin ou d’obligation pour vous de vous soumettre à qui que ce soit en aucune manière, ni d’ailleurs de tenter d’amener quiconque à se soumettre à vous.
Honorez-vous les uns les autres comme votre Père céleste vous honore tous et, en le faisant, réveillez-vous.

Avec tellement d’amour, Saul.

Traduction AD
Page d’origine : 


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.