lundi 1 décembre 2014

01/12 - LE CONFLIT DANS L’ESPACE
– SIRIENS CONTRE REPTILIENS

Depuis février 2014, une série d’évènements notables se sont produits sur la planète Terre et dans son environnement immédiat.
Dans ce qui suit, nous allons détailler certains de ces évènements de la même manière qu’ils nous ont été présentés directement par des représentants d’ une civilisation avancée du système stellaire de Sirius A.

L’information a été donnée par Amun, le commandant d’Anaïs, le vaisseau-mère Sirien. Des suppléments ont été effectués par le gigantesque vaisseau-mère lui-même et par une entité du plan causal du nom de Salash.
A partir de mars 2014, Salash est apparu soit sous l’aspect d’un être de lumière issu du plan causal soit doté d’un corps physique en tant que Sirien de haut rang appartenant à l’équipage du vaisseau-mère et nous détaillant les évènements en cours.

LE CONFLIT DANS L’ESPACE
Dans ce documentaire nous présentons des informations importantes concernant un conflit spatial de grande ampleur qui nous a été annoncé par Amun au début de février 2014.
A cette époque, le vaisseau-mère Sirien qui est stationné à proximité de la Terre a été attaqué par une flotte gigantesque de vaisseaux ennemis appartenant en grande partie à une civilisation reptilienne maléfique et à leurs alliés, les gris, et d’autres civilisations animées de mauvaises intentions.
Ayant été avisés de ce conflit, nous avons eu l’occasion d’être les témoins de certains moments remarquables directement sur le plan éthérique. Les Siriens nous ont autorisés à monter à bord du vaisseau-mère durant le conflit et nous ont même fourni des détails significatifs de l’épouvantable bataille cosmique qui s’est déroulée.
Il existe quelques références  vidéo concernant une très grande flotte qui a été détectée et filmée dans l’espace en 1996. Cependant, ce qui apparaît sur la bande vidéo n’a rien à voir avec ce que nous avons vu du conflit auquel nous faisons référence.
Contrairement aux vaisseaux lumineux sur ces vidéos, les vaisseaux reptiliens que nous avons vus étaient tous noirs ou d’une couleur très sombre, sans aucun éclat.
Il est notoire que l’alliance bénéfique entre les Siriens et beaucoup d’autres civilisations évoluées de notre galaxie est en conflit permanent avec les Reptiliens et leurs alliés.
Même si la récente bataille cosmique dont nous avons été témoins dépasse, en intensité et par son ampleur, tout autre conflit qui n’ait jamais été rapporté entre ces civilisations de notre galaxie à proximité immédiate de notre planète.
Même si ces alliances puissantes défendent et aident notre planète et l’humanité, nous ne devrions pas être naïfs et croire que tout est calme et paisible autour et sur  la Terre dans cette période de transition vers un niveau vibratoire supérieur.
Nous dirions que c’est plutôt le contraire car la situation est tendue et ce n’est qu’une question de temps avant que tout ne soit révélé en détail à l’humanité.
Le problème dans ce conflit spatial c’est qu’il devient plus compliqué au fur et à mesure que les combats se poursuivent sur de multiples plans d’existence (ou dimensions): sur le plan physique (3D) et sur le plan éthérique (4D), avec de grandes répercussions sur les plans plus subtils de l’astral et du mental.
Ce qui complique la compréhension de ce conflit est que le temps de référence a été manipulé. C’est pourquoi, du point de vue de la science moderne et de la manière dont la plupart des gens perçoivent le temps, ce conflit a déjà eu lieu mais en même temps on peut dire également qu’il va encore se poursuivre un certain temps, même si en réalité il est déjà terminé – comme nous l’avons vu.
En réalité, nous avons vu avec une grande précision comment un grand nombre de vaisseaux reptiliens unis par le mal ont été anéantis par les Siriens et leurs alliés lors du conflit.
La flotte des Reptiliens et ceux qui s’étaient associés avec eux ont été littéralement anéantis c'est-à-dire désintégrés.
Même si le conflit semble encore se dérouler dans ce que nous appelons le 'futur'. Nous expliquerons cela plus en détail.
Tout d’abord, nous devons expliquer la raison sous-jacente à ce conflit spatial atroce. En ce qui concerne les êtres extraterrestres bienveillants, la plupart des gens les imaginent de façon erronée comme des êtres éthériques, gentils et séraphiques, incapables de se battre ou de mener des guerres héroïques.
En réalité, des batailles féroces et des guerres violentes se déroulent dans les profondeurs de l’espace entre des civilisations bienveillantes et maléfiques, dont l’enjeu implique la sécurité de notre galaxie.
De ce point de vue, de nombreux films et séries TV à succès de science-fiction sont assez proches de la vérité dans leur représentation des conflits spatiaux. Les aliènes, même ceux qui sont bienveillants, ont leurs propres alliances et leurs problèmes, engagent leurs batailles, et se défendent ou bien combattent pour la liberté de la même manière que l’humanité le fait de nos jours.
En ce moment, la race humaine traverse une phase délicate de son évolution spirituelle et technologique.
Nous sommes réjouis d’être aidés et défendus par certaines des civilisations les plus évoluées et les plus bienveillantes, mais la situation est en fait assez compliquée. Même s’ils nous aident d’une manière merveilleuse et généreuse, cela ne signifie pas que nous devrions leur laisser faire tout le travail comme beaucoup semblent être tentés de le croire.
Le fait même que certaines entités provenant du plan causal, telles que Nagal ou Salash, qui se sont manifestées à nous dans le cadre de nos relations étroites avec les représentants Siriens, entreprennent des opérations pour soutenir l’humanité indique que les implications sur le plan cosmique sont très sérieuses et étroitement entremêlées au sein de notre système solaire.
C’est pourquoi nous venons vers vous dans une approche positive, indéfectible pour informer ceux qui souhaitent en apprendre davantage sur la situation actuelle, ainsi que pour leur donner l’occasion de choisir et même de s’engager en faveur du bien-être de notre planète.
La raison principale de l’attaque brutale reptilienne contre Anaïs était qu’ils étaient profondément perturbés par l’intense purification du niveau éthérique de la Terre. Pendant des millénaires, les Reptiliens ont pris le contrôle de cette dimension subtile de notre planète, et y ont implanté un grand nombre d’appareils dangereux destinés à nous ‘empoisonner’.
Le contrôle du plan éthérique de la Terre était leur arme principale pour maintenir l’espèce humaine dans un état  d’obéissance totale et ainsi, la manipuler par de puissantes émissions de vibrations de très basses fréquences.
La cohérence des lignes temporelles qui a eu lieu en 2012, l’intensification progressive de la fréquence vibratoire de la Terre et les actions continues de l’alliance bienveillante extraterrestre qui soutiennent la transformation de l’espèce humaine et de notre planète, tous ces facteurs associés, ont aidé le plan éthérique de la Terre à se purifier progressivement.
Chez les êtres humains, cela a déjà contribué à la suppression de nombreux obstacles à la pensée supérieure et à combattre l’inertie.
Cela a contribué à la création de certaines conditions particulières qui permettent ensuite, à une série d’évènements mondiaux dynamiques de se manifester, et cela a également un lien direct avec l’évolution de l’espèce humaine, avec son progrès spirituel et technologique.

Toutes ces conditions permettent aux civilisations extraterrestres bienveillantes et extrêmement évoluées de mettre en œuvre une série d’actions importantes dans le passé de notre société qui sont capables de contrecarrer la manipulation de l’espace temporel de l’espèce humaine par les Reptiliens.
Les effets bénéfiques de ces mises en œuvre de notre passé ont maintenant commencé à se manifester, devenant les germes d’extraordinaires transformations qui sont près de se produire sur notre planète.
Jusqu’à une date récente, de telles actions n’auraient pas été possibles en raison de la présence reptilienne du plan éthérique - qui a mené progressivement à leur  influence atroce sur l’espèce humaine.
Si de telles actions avaient eu lieu avant le moment propice, cela aurait provoqué de violentes confrontations sur notre planète et dans son atmosphère, choqué l’espèce humaine et annulé le plan du progrès spirituel de la Terre.
La situation est complètement différente aujourd’hui. Ce qui perturbe profondément les Reptiliens et leurs alliés maléfiques est le fait qu’ils ne peuvent plus manipuler la ligne temporelle de l’espèce humaine.
Les Reptiliens avaient l’habitude de 'créer des poches temporelles' au sein desquelles ils ont pratiquement ‘confiné’ l’espèce humaine, l’empêchant ainsi d’en sortir et ainsi de suivre la voie de leur propre évolution naturelle.
Les Reptiliens et les gris ont généré de très nombreuses  poches temporelles et pour longtemps – dont la plus connue qui a duré 40 ans, est l’expérience du Philadelphia.
Ces « poches temporelles » expliquent pourquoi l’humanité à tendance à revivre les modes du passé comme dans l’industrie de la mode, de la musique et d’autres aspects de la vie relatifs aux années 1940 ou 1950, ou même précédentes. Ce n’est rien d’autre que de la manipulation psychologique par laquelle l’espèce humaine est ‘encouragée’ à rester obéissante et orientée vers la famille, pour consommer et travailler plus dur et plus longtemps.
Paradoxalement, au cours des 70 dernières années l’espèce humaine a progressé très vite du point de vue technologique, beaucoup plus vite que cela n’aurait été le cas dans des circonstances normales. Les Reptiliens veulent qu’un stade de progrès technique soit atteint afin qu’ils puissent obtenir le contrôle de la population par des techniques utilisant la nanotechnologie.
Malheureusement, la plupart des gens n’arrivent ni à saisir ni à comprendre ce genre de choses. De cette manière, le progrès technologique de l’espèce humaine est resté en retrait par rapport à notre aptitude à comprendre l’aspect émotionnel et subtil des choses. C’est précisément pourquoi les Siriens nous ont dit qu’ils veulent  que nous atteignions progressivement un niveau émotionnel supérieur qui soit en phase avec le progrès actuel de la science.
De cette manière, l’évolution de l’espèce humaine connaîtra un bond en avant significatif afin qu’elle ne soit pas plus longtemps cantonnée dans cette phase inférieure qui manque de sensibilité et d’émotions, une phase dans laquelle l’espèce humaine se situait et, dans une certain mesure, se trouve encore.
Salash a clairement indiqué que dans les années à venir, les Siriens allaient développer la partie émotionnelle dans la technologie actuelle – particulièrement pour les ordinateurs et les logiciels, permettant à l’espèce humaine d’évoluer rapidement. L’intégration d’émotions dans la technologie actuelle sera possible grâce à des changements structurels qui ont d’ores et déjà été réalisés sur le plan éthérique de la Terre.
Nous allons maintenant brièvement en expliquer la signification.
A la fin de 2012, la fréquence vibratoire de la Terre a été fragmentée, un phénomène connu en physique quantique sous le nom de scintillation. Cette séparation a donné naissance à deux fréquences vibratoires très proches l’une de l’autre; cependant, même si leurs valeurs numériques étaient presque identiques, elles fonctionnaient comme deux fréquences énergétiques distinctes. Depuis ce moment là, la Terre n’a plus jamais été définie par une fréquence standard unique, mais par deux fréquences énergétiques distinctes.
La situation est identique à celle de deux électrons sur la même orbite d’un atome. Apparemment, les deux électrons devraient avoir la même fréquence, pourtant chacun d’entre eux a sa propre fréquence spécifique parce qu’un électron a une charge positive alors que l’autre a une charge négative. En général, la fréquence de base des deux électrons est considérée comme étant la même, bien qu’elles différent légèrement, mais elles sont différentes.
Le même modèle peut s’appliquer à la principale fréquence vibratoire de la Terre, qui se fragmente en deux séries de fréquences énergétiques différentes. En outre, les deux fréquences ne sont pas isolées, et la liaison entre elles est fournie par une fréquence intermédiaire.
Et c’est ainsi que nous en arrivons à un aspect important de la réalité cosmique : les planètes, les étoiles et d’une manière générale tous les corps célestes ne sont pas seulement des objets de matière inerte, comme le soutient la science moderne, mais ils sont animés par une conscience, même si cela ne semble pas exister. Ayant été imprégnés par la science matérialiste qui nous conditionne à penser de façon uniforme, ce ne sont que nos préjugés et nos conceptions erronées qui parlent lorsque nous disons qu’une planète ou une étoile ne peut pas être ‘vivante’ ou ‘vivre’ et ‘agir’.
En réalité, presque tout ce qui existe à un niveau hiérarchique et social dans la vie des gens peut se retrouver dans la vie du Cosmos également: famille de soleils et de planètes, mariages, proches, les enfants, les  influences, les conflits, les hiérarchies... Presque tout ce à quoi nous pouvons penser dans le petit univers de nos vies se transpose et existe également à une échelle macrocosmique, dans le grand Univers qui nous entoure.
Par conséquent nous pouvons dire que les planètes, les étoiles, les satellites naturels, les comètes, les astéroïdes et d’autres types de corps célestes sont d’une certaine manière ‘animés’. C’est juste que leur niveau de conscience et de manifestation réside sur une octave existentielle différente de celle d’un être humain, si bien que nous ne pouvons pas le percevoir avec nos sens ordinaires.
Donc, une planète se manifeste tout comme un être, mais à un niveau différent de conscience et de réalité spatio-temporelle. Elle est vivante, elle vibre et elle s’exprime de manière cosmique en accord avec ses caractéristiques spécifiques. En prenant tout cela en compte, toutes les fréquences vibratoires d’une planète sont les fréquences que l’âme même de cette planète peut manifester.
Le problème actuel de la Terre c’est qu’elle ne peut pas maintenir à elle-seule la fréquence intermédiaire qui relie les deux séries de fréquences vibratoires résultant de la scintillation de 2012. C’est parce que la Terre traverse une période qui se définit comme ‘une convalescence', une phase transitoire d’une condition d’existence vers une condition supérieure. C’est pourquoi, afin de favoriser le processus de liaison entre les deux principales fréquences, les Siriens ont pris le relais, et soutenu la transition.
La fréquence intermédiaire est une fréquence du plan éthérique, mais elle est supérieure à la conscience des Reptiliens. Les Reptiliens ont tenté de prendre le contrôle de la fréquence intermédiaire la plus importante comme ils l’ont fait précédemment avec les autres fréquences éthériques. Leurs tentatives ont complètement échoué, car les Siriens les ont repoussées à chaque fois.
Le conflit spatial a éclaté autour  de cette fréquence du plan éthérique de la Terre. La raison de l’attaque désespérée des Reptiliens n’était pas de prendre le contrôle de votre planète, ni reliée à la transformation spirituelle de l’espèce humaine. En fait, ils se battaient pour gagner la suprématie sur le plan éthérique entourant la Terre. Les Reptiliens se sont battus pour le contrôle de cette fréquence éthérique très importante et particulière. Cette fois, ni la Terre ni les êtres humains n’intéressaient les Reptiliens; ils n’étaient intéressés que par les êtres extraterrestres qui soutiennent cette fréquence – les Siriens.
La destruction des Siriens et aussi du vaisseau-mère Anaïs aurait signifié que les Reptiliens auraient pris le contrôle de la fréquence intermédiaire. Ce qui aurait mené à un contrôle total de leur part sur l’humanité, car ils auraient eu accès aux deux séries de fréquences principales qui régissent notre planète.
Bien que les Reptiliens soient conscients qu’ils ne peuvent pas vaincre les Siriens, il espèrent néanmoins les retarder dans leur plan d’aider l’humanité. Tout retard dans la réalisation des objectifs spirituels de l’humanité leur donne une autre opportunité de s’en nourrir. C’est précisément ce qu’ils continuent à espérer: retarder la transformation, retarder l’ascension de l’humanité vers une fréquence vibratoire de conscience plus élevée. Ils espèrent retarder le processus éternellement, dans l’espoir qu’une  ‘solution finale’ soit finalement trouvée qui leur assurera une victoire définitive sur notre planète et sur l’humanité.
C’est précisément pourquoi ils agissent de façon désespérée à présent, s’accrochant à tout et à tous ceux qui ont toujours des résonances de basses fréquences dans leurs auras. Ils n’ont jamais cessé, par tous les moyens, de créer des situations et des circonstances qui génèrent des peurs, des dépendances ou des tendances fanatiques chez les êtres humains, étant donné que ces émotions négatives constituent en réalité leur ‘nourriture’, c’est ce qui les maintient en vie.

Lorsque le conflit a éclaté, le vaisseau-mère Sirien Anaïs était positionné derrière la Lune, dans sa partie inférieure droite. La position du vaisseau-mère dans l’espace ne reste pas la même, dans le sens où il ne suit pas une orbite spécifique, mais il change périodiquement de position selon les besoins.
En général, Anaïs est positionné à proximité de la limite extérieure du champ magnétique de la Terre.
La grande ampleur du conflit spatial est difficilement concevable par l’esprit humain. Les Reptiliens ont utilisé une arme évoluée étonnante dans l’attaque forcenée sur l’Anaïs qui a réussi à détruire une zone relativement importante de la partie inférieure du vaisseau-mère correspondant à sa couche physique, créant ainsi une brèche assez importante dans la paroi physique du vaisseau.
Le dégât a été possible parce que le champ énergétique qui protège le vaisseau contre les impacts et les êtres physiques a été percé par les Reptiliens dans cette zone particulière, ce qui leur a permis de bombarder la couche physique de l’énorme construction.
Juste après que la brèche se soit formée, les vaisseaux de combat chargés de la protection permanente d’Anaïs ont constitué un périmètre de défense devant la brèche, durant le temps nécessaire pour recharger le champ énergétique. Ceci était vital pour limiter les dégâts ainsi que pour rétablir l’invisibilité du vaisseau-mère.
Une fois cette action défensive terminée, les petits vaisseaux de combat Siriens dont les pilotes sont appelés les Purificateurs, ont été dispersés dans la zone. Nous pouvons estimer qu’environ 50 millions de ces appareils se sont engagés à ce moment-là. Il s’agit évidemment d’une énorme flotte, pourtant la flotte reptilienne était beaucoup plus importante, vraiment gigantesque.
D’un autre côté, le nombre de Purificateurs sur le vaisseau-mère Anaïs s’élève à environ 280 millions d’âmes, dont seulement une partie a été envoyée dans l’espace à cette occasion. Un petit vaisseau intercepteur Sirien n’est piloté que par un seul Purificateur. Les Purificateurs sont des êtres Siriens particulièrement entraînés pour des guerres cosmiques, et leur efficacité dans l’exécution de leur travail est étonnante.
Nous fournirons d’autres détails sur les Purificateurs dans un de nos prochains épisodes de la série vidéo TERRA GALACTICA.
Tout ce qui concerne cette guerre spatiale ressemble à de la science fiction - en particulier pour les êtres humains qui n’ont jamais fait l’expérience d’un contact direct avec des représentants de civilisations extraterrestres très évoluées et qui ne sont pas formés aux mystères des plans subtils d’existence dans lesquels ces êtres agissent.
Nous avons assisté en direct aux phases finales du conflit  et pouvons dire que nous n’étions pas les seuls à assister à cette guerre spatiale de grande ampleur. Il y a des preuves à l’appui de cette affirmation et au moment opportun elles seront diffusées par l’intermédiaire des chaînes d’information télévisées.
Le vaisseau-mère Sirien Anaïs a clairement affirmé qu’un éclair de lumière de plusieurs secondes a été le premier élément visible depuis notre planète lorsque la bataille spatiale a commencé. Il provenait de la partie  inférieure droite à l’arrière de la lune. Cet évènement a coïncidé avec l’instant où les Reptiliens ont causé une brèche dans la partie inférieure du vaisseau-mère.
L’énorme flotte des Reptiliens et leurs alliés, a également pu être observée depuis la Terre. Elle comprenait des dizaines de millions de vaisseaux de petite taille parmi lesquels nous avons pu apercevoir quelques grands vaisseaux tous de couleur noire. Ils étaient visibles parce qu’ils se reflétaient à la lumière du soleil. La vue de cette gigantesque masse de vaisseaux noirs fonçant en direction du vaisseau-mère pour l’attaquer, nous a montré la vraie dimension de ce terrible conflit.
Une dernière preuve que cette grande bataille spatiale a bien eu lieu sera visible après une période, lorsqu’une nuée de soi-disant météores entreront dans l’atmosphère terrestre, sans aucune explication astronomique plausible car ce ne sera pas la période de l’année où les pluies de météores apparaissent habituellement dans le ciel nocturne. Les dits ‘météores’ seront exceptionnellement longs et ne seront pas constitués de roche solide, mais de débris métalliques résultant de l’attaque sur le vaisseau-mère Anaïs et de la destruction de vaisseaux plus petits.
Donc nous aurons la preuve indéniable de ce terrible conflit spatial. En outre, comme il a été dit à mon ami Syriat, il existe une photo prise depuis la Terre au moment de l’attaque reptilienne. L’éclair de l’explosion était énorme et a été vu très distinctement depuis la Terre. Syriat a été informé que le cliché instantané a été pris par un satellite de la NASA.
On lui a montré également des images nettes de la manière dont l’annonce serait communiquée au monde et à quoi ressemblent les photos prises durant l’attaque sur l’Anaïs. Ici vous pouvez voir la copie virtuelle de cette preuve qui est destinée à être présentée dans le futur. Elle a été reproduite aussi fidèlement que possible, en utilisant la photo qu’Anaïs a montrée à Syriat.
Les scientifiques vont sûrement essayer d’expliquer ce phénomène de plusieurs manières et finiront par conclure qu’il s’agit de la réflexion de rayons solaires sur la surface de débris provenant de l’espace extérieur. En fait, comme nous l’avons montré, la vraie explication est très différente.
On a également montré à Syriat les vraies images de la retransmission des informations télévisées annonçant l’évènement en anglais, mais il a été incapable de noter la date de la diffusion. La présentatrice du journal était une femme blonde. Pendant qu’elle parlait, 3 images montrant les quelques secondes de l’explosion prises par le satellite de la NASA apparaissaient à l’écran une après l’autre. La première montre l’explosion à l’impact, puis l’expansion de lumière et la dernière son extinction, le tout sur un fond d’une bande avec une série de caractères dans la partie inférieure droite de l’écran.
Nous n’avons pu reproduire ces données que partiellement, car Syriat était incapable de saisir clairement les détails. La voix de la présentatrice disait que des chercheurs de la NASA avaient pris une étrange photo en observant une zone proche de la surface de la Lune. Elle a continué en disant qu’une lumière éclatante avait attiré l’attention des scientifiques et qu’ils pensaient qu’il s’agissait d’une réflexion de la lumière du soleil sur des débris cosmiques.
Vers la fin des informations deux images seront montrées, avec l’éclat entouré d’un cercle rouge, l’une le montrant en grand et l’autre avec l’éclat s’étendant vers la partie supérieure droite de l’écran, révélant le détail de l’explosion dans l’espace cosmique. Syriat pouvait entendre les informations sur un fond sonore; il n’a pas compris tous les mots, mais il a entendu la présentatrice dire:  ‘ceux qui sont intéressés par ces informations disent que cet éclat était en fait un OVNI ...'

Puis Syriat a entendu une discussion sur les dimensions de cet OVNI en fonction de la dimension de l’éclat – mais n’a pas pu comprendre le sens du reste de la discussion.
Le fait que le vaisseau-mère Anaïs ait eu la partie inférieure détruite (sur le plan physique) prouve que les Reptiliens ont réussi à percer le bouclier énergétique du vaisseau, le rendant vulnérable pendant un court instant.
Pour autant que j’ai compris, les Siriens pourraient facilement récupérer tous les débris résultant du conflit, mais ils ne le feront pas, de manière à permettre à l’humanité de remarquer que quelque chose d’étrange se passe là-haut. C’est précisément la même ‘approche’ qu’ils ont employée dans le cas de la comète ISON où ils ont permis à quelques éléments dérangeants d’être révélés – soit juste assez pour que beaucoup de gens se posent une série de questions.
Donc quand les preuves seront-elles révélées ? Le conflit se poursuit-il toujours à l’heure où nous parlons ou est-il déjà terminé ? L’aspect le plus difficile de ce conflit réside dans la bonne compréhension de son cadre temporel. Le vaisseau-mère Anaïs a souligné que ce conflit entre les Reptiliens et les Siriens, même s’il s’est déroulé dans le présent pour nous (en février 2014), a eu des répercussions au cours de tout le siècle dernier durant lequel il a été remarqué et documenté.
De fortes influences se sont manifestées entre 1940 et 1960, lorsqu’un certain type de bouclier énergétique temporel a été créé, un soit-disant ‘jeu temporel’ se manifestant sous forme de boucles temporelles nous révélant des évènements du passé comme provenant du futur et vice-versa.
Cette bataille terrible – le conflit qui dans notre perception s’est passé en février 2014 – a déjà été observé et photographié et même filmé par le passé. Aussi étonnant que cela paraisse, l’attaque reptilienne a déjà été observée dans le passé également; les preuves existent donc déjà, et le temps viendra où elles vont ressurgir et être confirmées. La NASA et les Russes ont des archives secrètes sur des évènements et des informations du passé qui n’auront de sens et qui ne pourront être comprises seulement maintenant.
Salash est venu nous apporter d’autres confirmations à ce sujet en nous disant que, bien que la bataille spatiale se déroule dans le présent, elle a eu des répercussions sur le passé. Il a ajouté que certains des évènements qui se développent rapidement à présent sont le résultat d’une série de modifications-clés qui ont été effectuées dans le passé et deviennent possibles par cette grande guerre dans l’espace.
En utilisant la réalité de ce conflit, Les Siriens ont implanté certains germes à des moments cruciaux de notre passé qui commencent à montrer leurs effets maintenant. En agissant ainsi, les Siriens veulent en fait ouvrir certains 'portails temporels', ou 'portails énergétiques'. En le faisant, ce qu’ils ont à l’esprit c’est le moment où l’évènement sera déclenché et ses effets, un sujet que nous avons détaillé dans notre documentaire sur la comète ISON.
Même si l’Evènement se passera dans le futur, les Siriens ont l’intention de créer des portails énergétiques dans le présent à travers lesquels ils enverront une partie de l’énergie spécifique de l’évènement à ceux qui y sont déjà préparés. Cela signifie que certains êtres humains, qui sont vraiment préparés et spirituellement évolués, recevront des parties de l’énergie de l’Evènement avant même que l’Evènement ne se produise.
Pour nous qui observions le conflit dans l’espace, l’expérience a été soulignée par un petit nombre d’éléments très intéressants. Bien que le conflit se soit déroulé au plan physique de la 3ème D, nous l’avons observé depuis le plan éthérique de la 4D. Initialement, nous avons essayé de nous rapprocher de la zone de conflit sur le plan de 3ème D, mais nous n’avons pas pu nous en approcher suffisamment.
On nous a interdit l’accès, du fait d’un certain type de bouclier énergétique invisible qui ressemblait à une surface dure - qui aurait été placé par les Reptiliens. Nous avons pu voir le vaisseau-mère et les énormes flottes des Reptiliens et des Siriens, mais nous n’avons pas pu aller au-delà de ce bouclier.
Aussi loin que nous pouvions regarder, les Reptiliens attaquaient par vagues successives, et puis nous avons saisi un moment de répit entre deux attaques. Nous avons aussi pu assister à une violente bataille qui s’est déroulée pendant le dernier assaut des vaisseaux reptiliens ainsi que la manière étonnante avec laquelle ils furent complètement détruits à grande vitesse par les chasseurs Siriens.
Et avec tout cela, nous pouvons dire maintenant qu’il y a beaucoup de similarités entre le vrai conflit dans l’espace et la manière dont certains films de S-F dépeignent les guerres spatiales. Mais c’est là que s’arrête seulement la comparaison, car ces films ne pourront jamais restituer le réalisme de la bataille et son impact terrible dont nous avons été les témoins.
Malgré que la bataille se soit déroulée sur le plan physique, nous l’avons observée depuis le plan éthérique où en principe nous ne risquions rien. Cependant, nous pouvions sentir l’extraordinaire impact et la forte impression que ces armes énergétiques atroces ont fait sur nous. Elles ressemblaient à des lasers mais nous étions bien conscients qu’elles utilisaient une autre forme d’énergie, beaucoup plus intense.
Pendant quelques jours nous n’avons pas compris l’origine du bouclier énergétique ni la cause sous-jacente de sa résistance. Finalement nous avons compris qu’elle était très liée au bouclier énergétique d’une ‘boucle temporelle’ projetée par les Reptiliens.
Côté pratique, nous avons vu le conflit se dérouler dans une boucle temporelle. En voyant que nous ne pouvions pas pénétrer le bouclier et nous rapprocher de la zone de conflit, nous avons appelé à l’aide et puis quelque chose de stupéfiant s’est produit. Nous avons reçu un message télépathique du vaisseau-mère Anaïs, qui était différent dans le sens où il était ressenti par rapport aux autres messages.
Sur un plan subtil, la communication est possible par la télépathie et la transmission directe d’états émotionnels ou d’idées, qui sont beaucoup plus complexes et nuancés que ce que le langage ne pourrait jamais restituer.
Nous avons immédiatement compris que la réponse télépathique émise par le vaisseau-mère était le fait d’un état masculin, plus spécifique et profond que les contacts précédents auxquels nous étions habitués. Dans un sens, on pourrait dire qu’Anaïs était devenue plus 'masculin' certainement en raison du conflit cosmique auquel elle était confrontée. Nous avons remarqué que son nom était maintenant prononcé A-naïs, l’accent étant mis sur la première lettre. On nous a informé que ce nom était celui du soleil central du vaisseau, qui est sa contrepartie masculine.
En gros, le nom du vaisseau était le même, mais l’accent mis sur la lettre A indiquait que le contact télépathique à ce moment-là était établi avec la partie masculine du vaisseau. C’est alors que nous avons compris que si voulions aller au-delà de la barrière temporelle, nous devions nous connecter à la source d’énergie du vaisseau-mère, son soleil central. Une fois le lien télépathique établi avec A-naïs, nous avons pu facilement traverser le bouclier, glissant doucement de l’autre côté.
Ce que nous avons vu dès que nous avons traversé le bouclier énergétique, était effectivement un immense champ de bataille, sauf qu’il se déroulait dans l’espace cosmique.
Nous avons ensuite aperçu les innombrables morceaux de débris de la terrible bataille. Le vaisseau-mère était de dimension gigantesque, avec un diamètre de près de la moitié de la taille de la planète Terre, avec un trou énorme dans sa partie inférieure à travers lequel nous pouvions voir le métal tordu et des éléments de la structure interne.
Nous pouvions voir également qu’une large activité de réparation était en cours pour reconstruire les couches internes et la structure extérieure de la partie endommagée. Quelques vaisseaux spatiaux sphériques plus petits appartenant à l’alliance bienveillante étaient également stationnés à proximité du vaisseau-mère. Nous ne savons pas à quelles civilisations ils appartenaient.
Le champ de bataille était rempli de vestiges des combats, et il n’y avait aucun vaisseau reptilien en vue. Les débris ressemblaient à de petites boules de métal noir, inertes, dérivant dans le vide cosmique. Une formation de vaisseaux plus petits appartenant aux Purificateurs tournait autour du vaisseau-mère. Nous pouvions voir que tout était plus sombre et plus dur, comme si le plan éthérique lui-même était en train de se purifier à la suite du conflit.
Nous avons été immédiatement projetés à bord du vaisseau-mère, cette fois dans un espace appartenant à la zone de 3ème D, bien que nous assistions à tout depuis le plan éthérique de la 4ème D. A-naïs, le soleil central du vaisseau, nous a accueilli par sa présence, solaire masculine, concrète et directe. Il nous a dit que l’état modifié, plus masculin était nécessaire car les Siriens étaient en état d’alerte et dans de telles circonstances une fréquence différente est nécessaire afin de stimuler l’efficacité de l’ensemble de l’équipage.
Nous pouvions sentir nettement que l’activité de type militaire, la concentration mentale extraordinaire et les capacités organisationnelles des êtres siriens imprégnaient l’air ambiant. Nous pouvions sentir que chacun sur le vaisseau-mère était en alerte, mais aussi constater la dignité sans pareille et la noblesse de caractère dont les Siriens faisaient preuve compte tenu des circonstances.
A cette occasion, A-naïs nous a permis de voir Amun, le commandant du vaisseau-mère. Elle était dans une autre partie du vaisseau. Amun portait une nouvelle tenue, semblable à celle que nous connaissions, mais de couleur non plus bleue, mais d’un brun rougeâtre intense, avec des tons rouge-bordeaux. Nous avons remarqué que la nouvelle tenue, associée à son attitude de précision extraordinaire, de confiance en soi et de dignité, doublée par sa concentration mentale très particulière la rendaient encore plus belle qu’avant, lui conférant une aura très spéciale.

A-naïs nous a dit que, dans ces circonstances, le vaisseau avait besoin d’un type d’organisation différent. Il fallait une nouvelle stratégie de défense; de nouvelles tactiques devaient être mises en œuvre, une nouvelle manière de déployer les forces était envisagée, donc le vaisseau était pris en charge par sa nature masculine qui est sa nature d’émission, celle qui garantit la sécurité en déterminant la ligne de démarcation.
Les Siriens n’ont pas attaqué les Reptiliens, mais au lieu de cela ont établi une zone au-delà de laquelle, si les Reptiliens ou leurs alliés la franchissaient, ils seraient détruits. Bien que le nombre de vaisseaux reptiliens ait dépassé les 100 millions, aucun n’en a réchappé. La flotte a été détruite par une sorte d’arme à implosion d’énergie qui coupe la connexion entre l’aspect biologique et l’aspect matériel de tous les appareils de combat.
Par rapport à cela, lorsque nous avons soulevé la question de la non-violence, A-naïs a dit qu’ils étaient en parfaite conformité avec elle, car seuls les vaisseaux étaient détruits alors que les pilotes reptiliens étaient instantanément téléportés vers d’autres vaisseaux de soutien, planètes ou secteurs de la galaxie par le moyen de la technologie d’ondes de téléportation dont est doté le vaisseau-mère.
Grâce à la liaison entre les petits vaisseaux pilotés par les Purificateurs et le vaisseau-mère, la répartition des Reptiliens se faisait en tenant compte de la fréquence de résonance spécifique de chacun d’entre eux, à ce moment précis. Donc les Reptiliens n’ont pas été tués, seuls leurs vaisseaux ont été détruits.
On nous a montré comment cela était accompli et nous avons pu voir quelque chose qui ressemblait à un faisceau tracteur jaillir du vaisseau d’un Purificateur et envelopper le vaisseau ennemi.
A ce moment l’être à l’intérieur du vaisseau a été instantanément téléporté, à la suite de quoi le vaisseau métallique a implosé, réduit à un amas de métal noir dont toute énergie avait été extraite.
Puis A-naïs nous a autorisés à accéder plus près de son noyau sous lequel est situé la source d’énergie, le soleil central du vaisseau-mère. A-naïs nous a montré que l’énergie qui vient du soleil crée, entre autres choses, le bouclier énergétique qui protège à la fois les niveaux physique et subtil du vaisseau-mère. Il nous a également fait remarquer que la partie supérieure du vaisseau, qui a la forme d’une poire, est l’endroit où un lien avec un tunnel énergétique est créé, et que celui-ci est utilisé pour recharger le vaisseau-mère à l’aide du plasma d’une étoile.
A-naïs nous a dit que dès que les travaux de réparation seraient terminés, il se dirigerait vers notre Soleil, où il se rechargerait en plasma physique et subtil. Ce processus est beaucoup plus complexe et sera décrit dans le second épisode de notre série TERRA GALACTICA où nous allons également  inclure une description détaillée des structures des vaisseaux-mère Siriens, la manière dont ils sont construits, leur source d’énergie ainsi que d’autres aspects très intéressants relatifs à ces constructions gigantesques, qui par leur taille peuvent être comparées à des planètes.
Pendant qu’A-naïs nous donnait ces explications, nous pouvions voir quatre grands vaisseaux spatiaux sphériques stationnés à proximité qui appartenaient à d’autres civilisations de l’alliance bienveillante, qui étaient venus en aide au Siriens. Ils semblaient voilés, ce qui signifie que leur fréquence vibratoire ne nous était pas entièrement connue. Pour autant que nous puissions en juger, leurs couleurs étaient différentes: l’un d’eux était brunâtre, alors qu’un autre était orange.
Les vaisseaux stellaires se déployaient d’eux-mêmes  dans une formation en éventail à proximité du vaisseau-mère Sirien, aidant aux côtés des Purificateurs à la réparation de la partie endommagée. Puis nous avons remarqué un flux d’énergie émanant d’eux tel un catalyseur, se concentrant sur la partie détruite. C’est le corps mental du vaisseau-mère qui était réparé dans cette partie, puis ce fut au tour de son corps éthérique ou énergétique ; enfin, le corps physique endommagé commença à se réparer lui-même pour retrouver la forme qu’il avait avant l’attaque, assez naturellement, atome par atome, à l’aide de l’état de résonance qui avait été créé en combinaison avec l’extraordinaire technologie Sirienne.

Nous avons également pu voir de nombreux vaisseaux plus petits appartenant à la flotte alliée. Aux côtés des Purificateurs, ils protégeaient les opérations de réparation contre une nouvelle attaque éventuelle des Reptiliens et aidaient également à amplifier le bouclier énergétique du vaisseau-mère. De cette manière le bouclier inclurait également les vaisseaux alliés.
Nous pouvions également voir d’autres grands vaisseaux stellaires de l’alliance revenir d’un voyage vers notre Soleil avec un chargement de plasma solaire. Les réserves énergétiques du vaisseau-mère pouvaient ainsi être reconstituées et tout était reconstruit à un rythme étonnant.
En ce qui concerne les Reptiliens, il faut insister sur un point intéressant: la bataille spatiale n’a pas été engagée pour la gagner ou la perdre car ils savaient parfaitement qu’ils ne pouvaient pas vaincre les Siriens.
Comme nous l’avons dit précédemment, la vraie raison de cette attaque brutale était de retarder les plans des Siriens d’aide à l’humanité. Peu importait aux Reptiliens de sacrifier un grand nombre de vaisseaux de combat. Ceci en raison de leur technologie évoluée basée sur l’énergie libre et de la technologie éthérique ou scalaire qu’ils possèdent d’une manière limitée et qui leur permet de construire des petits vaisseaux très rapidement.

Un regard attentif au volume gigantesque de vaisseaux de combat noirs a révélé que certains des appareils reptiliens avaient des pilotes mais que beaucoup d’entre eux étaient vides. Il y avait beaucoup de types différents de vaisseaux de combat dans la flotte reptilienne mais la majorité était de petite taille. Une grande partie d’entre eux ne contenait pas de formes existantes, et étaient contrôlés à distance par télécommande et ceci parce que, contrairement aux Purificateurs Siriens, la population reptilienne est beaucoup plus petite.
Bien que rien d’explicite ne nous ait été révélé, nous croyons fermement que les Siriens étaient au courant de l’imminence d’une attaque surprise. Ils auraient pu aisément la prévenir et éviter les dégâts, car leur technologie est étonnamment évoluée.
Cependant, il est hautement probable que les Siriens aient étudié les lignes temporelles et vu ce qui se produirait dans le futur s’ils acceptaient que le combat ait lieu. L’idée était de voir s’ils étaient capables de soutenir à la fois ce qui se passe sur Terre en ce moment en relation avec les mises en place énergétiques effectuées par la ‘comète’ ISON et la future arrivée de l’Evènement.
Pour une raison particulière, l’attaque reptilienne devait être permise. Et cette raison est, que cela donnait aux Siriens l’occasion de mettre en œuvre toute une série d’éléments-clés du passé de notre planète dont les effets commencent à porter leurs fruits dans les jours actuels, agissant ainsi comme un catalyseur pour la transformation de l’état et de la conscience de notre planète.
Même si les lignes temporelles changent en permanence à l’intérieur de certaines limites, les Siriens nous ont laissé entendre que dès l’automne 2013 l’humanité gagnerait clairement sa bataille contre la cabale maléfique sur Terre soutenue par les Reptiliens, peu importe la ligne temporelle que nous prendrions à partir de ce moment.
Cependant, ils ont également souligné que la durée de la bataille ne dépendait que de nous, les humains. Ils nous ont dit que, à partir de ce moment, l’issue finale de la bataille ne pouvait plus être changée : l’humanité gagnera.
D’un autre côté, Salash a révélé quelques éléments relatifs à la psychologie actuelle des Reptiliens.
Grâce à l’attaque effrénée lancée contre les Siriens, ils avaient espéré gagner du temps et retarder la transformation de la planète dans l’espoir que, ce faisant, ils seraient capables de découvrir un moyen qui pourrait les propulser sur la voie d’une évolution semblable à celle des Siriens. Cela leur aurait permis d’exiger à exercer plus d’influence dans la galaxie et de prendre le contrôle complet de notre planète.
Cependant, c’est une conception erronée à la base, car il n’est  pas possible d’atteindre le même niveau que les Siriens à moins d’évoluer spirituellement - tout comme ils l’ont fait. Mais les Reptiliens ne sont pas en phase avec cette voie et leur structure mentale les tient écartés de l’évolution.
Nous pouvons nous interroger pourquoi les Reptiliens ne comprennent pas d’eux-mêmes cette simple vérité. La réponse réside dans la manière même dont ils considèrent notre monde et tout ce qui les entoure. Leur compréhension est troublée par leur expérience en tant que race depuis les temps immémoriaux.
En soumettant de nombreuses planètes au cours du temps, les Reptiliens ont utilisé une stratégie perverse: dans des batailles cosmiques qu’ils mènent contre des civilisations très évoluées depuis le plan éthérique, ils essaient toujours de faire appel à l’ego de leurs opposants en leur disant qu’ils sont courageux et forts parce qu’ils ont choisi de rester dans la dimension 3 D, alors qu’ils pourraient se retirer dans la dimension éthérique subtile supérieure, même s’ils ne pouvaient accéder qu’à ses très basses fréquences.
En agissant ainsi, les Reptiliens essaient d’inciter les Siriens et d’autres civilisations qui sont très évoluées spirituellement et technologiquement à s’engager dans un conflit. Malheureusement pour eux, ces civilisations ne savent que trop bien qu’elles ne doivent pas attaquer, mais au lieu de cela, se défendre avec fermeté.
Puis les Reptiliens disent que puisque les Siriens et d’autres civilisations avancées qui ont évolué vers les niveaux subtils supérieurs ne veulent pas les combattre, cela signifie qu’elles ne portent plus aucun intérêt au plan physique et doivent donc les laisser faire ce qu’ils veulent dans la dimension physique parce qu’ils ont été assez courageux pour y rester.
Le contexte dans lequel les Reptiliens posent le problème est en effet très pervers, mais les Siriens ne sont pas intéressés par les Reptiliens mais par l’évolution de l’âme qui recherche Dieu. Comme c’est également la voie de l’amour et de l’altruisme, ils ont le rôle et la mission de maintenir l’harmonie dans la galaxie et de venir en aide aux civilisations qui traversent un dilemme, tout en respectant les principes inviolables du Créateur Tout-Puissant. C’est pourquoi le point de vue reptilien est profondément erroné.
Cette sorte de perversité est stupéfiante, mais témoigne en même temps d’une terrible décadence de la race. Les Reptiliens sont intelligents,  jusqu’à un certain point, possèdent une technologie évoluée, ont même une certaine connaissance des lois universelles qui est cependant limitée au monde physique ou aux plans éthériques inférieurs. Ils ne peuvent pas comprendre les aspects supérieurs des plans subtils supérieurs ni la manière harmonieuse selon laquelle l’Univers fonctionne, en raison de leurs résonances maléfiques et de leurs conceptions profondément enracinées dans un égoïsme atroce.
La manière perverse selon laquelle les Reptiliens agissent a également été décrite dans la série télévisée Stargate SG-1, où les êtres ascensionnés n’interfèrent pas et ne veulent plus aider l’humanité ou les êtres humains du plan  physique de 3 D inférieur sous le prétexte de respecter leur libre-arbitre.
Donc c’est une sorte de reconnaissance des moyens par lesquels les être maléfiques  (les Reptiliens dans notre cas) peuvent agir comme ils le veulent au niveau physique. En d’autres termes, chacun de leurs problèmes a besoin d’être résolu par eux-mêmes, sans l’intervention de la part d’autrui. En tant que partisans de tels raisonnements insidieux, les Reptiliens ignorent le sentiment de compassion, d’amour et par conséquent d’aide désintéressée, de soutien altruiste et d’assistance divinement intégrée qui peut être offert à ceux qui sont sur le chemin de l’évolution.
Un tel soutien est précisément ce que les Siriens ont proposé à l’humanité en unisson avec d’autres civilisations extraterrestres bienveillantes réunies dans une alliance galactique très forte.
Après que l’énorme flotte reptilienne ait été complètement détruite au cours de cette violente bataille cosmique, un grand nombre de Reptiliens ont été  ‘piégés’ dans le niveau éthérique de notre planète et dans ses environs, à une altitude relativement faible. En d’autres termes, les Reptiliens ne sont plus dans la proximité physique de la Terre et ne peuvent plus agir comme ils le faisaient précédemment parce que leur liberté a été drastiquement limitée.
De ce point de vue, perdre la grande bataille cosmique a eu sur eux des répercussions dramatiques. Ainsi, à la suite du conflit, de nombreux êtres reptiliens et leurs alliés ont été forcés et même ‘poussés’ à rester bloqués sur le plan éthérique, proche de la Terre. Cette raison et la pression exercée sur les Reptiliens, les empêchent de contacter leurs semblables sur d’autres planètes et de demander de l’aide, car ils sont maintenant sous le contrôle de l’alliance galactique bienveillante.
Dans leur désespoir et dans une tentative de chantage sur les Siriens et leurs alliés bienveillants pour relâcher la pression qu’ils exercent sur eux, les Reptiliens ont commencé à attaquer et détruire les corps éthériques des êtres humains dans la zone éthérique très proche de la Terre. Donc, peu après que le conflit spatial se soit terminé dans le plan physique, une autre bataille violente a commencé, qui se déroule cette fois sur le plan éthérique, entre les Reptiliens qui sont restés là-bas et les Purificateurs de l’armée Sirienne.
Ce nouveau scénario est exactement celui décrit par le vaisseau-mère Anaïs lorsqu’il a montré la situation avec la comète ISON: en raison de la restructuration à grande échelle des fréquences qui a lieu au niveau du champ magnétique terrestre et de l’issue de la bataille spatiale récente, les esprits maléfiques des Reptiliens semblent être sortis de leurs cachettes pour s’en prendre aux corps éthériques des êtres humains, générant ainsi de la peur et une grande tension.
Ils font cela à l’aide d’une sorte d’arme plate qui émet un faisceau de particules qui tue le corps éthérique des êtres humains, ou plutôt, le désintègre. Dans une large mesure, le plan éthérique ressemble au plan physique; à la différence que la fréquence vibratoire de la matière éthérique est plus élevée.
Dans les plans éthériques où ils ont été confinés, les Reptiliens ont commencé à pénétrer dans les logements des gens, semant la peur dans leurs âmes. Ils ont emporté plusieurs corps éthériques avec eux et en ont détruit d’autres, ce qui sur le plan physique s’est traduit par la mort rapide ou soudaine, inexpliquée et inattendue de l’être humain.
Cependant, ce genre d’actions maléfiques sont contrées par l’intervention des Purificateurs Siriens qui, en utilisant leurs vaisseaux équipés de technologie extrêmement évoluée, pénètrent dans la ‘bande’ du plan éthérique entourant la Terre et détruisent les Reptiliens.
D’après ce qui nous a été montré, il y a un grand vaisseau de commandement stationné à haute altitude au-dessus de la Terre qui coordonne toutes les attaques menées contre les Reptiliens qui restent sur le plan éthérique inférieur à proximité immédiate de la Terre. D’un autre côté, les Reptiliens, incapables d’attaquer les Purificateurs, utilisent les corps éthériques des humains comme boucliers.
A l’intérieur de la section du plan éthérique autour de notre planète, les Reptiliens ne disposent pas de vaisseaux, donc ils se déplacent par deux sur des sortes de plateformes oblongues qui planent juste au-dessus du sol. Ils se signalent l’un à l’autre où attaquer et puis viennent sur ces plateformes et prennent les corps éthériques des êtres humains.
Comme nous avons pu le voir, sur le niveau éthérique alloué à la Terre les gens sont dans un état de choc et ne sont pas capables de comprendre ce qui se passe. Ils ne comprennent pas pourquoi deux civilisations extraterrestres se battent sur notre planète.
De telles batailles, cependant, ont été menées à de nombreuses reprises dans l’histoire de notre planète, même sur le plan physique. Elles ont été vues depuis le sol comme se déroulant dans le ciel. Une illustration notable en est, par exemple, la bataille étonnante qui s’est déroulée le 4 avril 1561 au-dessus de la ville de Nuremberg dans l’Allemagne médiévale, telle qu’elle est documentée dans les archives de l’époque.
De nos jours, les batailles menées sur le plan physique se déroulent dans l’espace lointain, loin de notre planète. Les batailles menées au niveau éthérique, aussi violentes qu’elles soient, ne durent pas assez longtemps pour avoir des effets sérieux dans notre dimension d’existence.
Même ainsi, beaucoup de gens sont agités car ils ne peuvent pas comprendre les phénomènes dont ils sont parfois les témoins. Il s’ensuit une grande confusion parce qu’un grand nombre de morts subites se produisent au plan physique qui sont étranges et inexplicables.
Le vaisseau-mère Anaïs nous fait savoir que même si des batailles se déroulent de nos jours sur le plan éthérique, un niveau parallèle au plan physique dans lequel nous vivons en tant qu’êtres humains avec un corps humain, l’affrontement entre les Purificateurs et les Reptiliens est si violent que certaines des explosions ou moments très intenses de ces batailles peuvent être vus également sur le plan physique.
Par exemple, des apparitions très étranges et soudaines peuvent se produire, telles qu’un avion de ligne dans une région éloignée, très loin des voies aériennes normales. Ou une explosion sans cause apparente; ou des gens qui  disparaissent sans qu’on ne les revoie plus jamais ou qu’on n’en entende jamais plus parler.
A ceux qui assistent à de tels phénomènes il semblera qu’un avion de ligne apparaisse soudainement sans prévenir à leurs yeux, ou qu’un homme disparaisse soudainement en pleine vue, ou que des gens meurent de façon inexpliquée !
En fait ces disparitions/apparitions trouvent leurs causes dans les suites des batailles menées sur le plan éthérique. D’un autre côté, ceux qui meurent sur  le plan éthérique aux mains des Reptiliens ou du fait qu’ils servent de boucliers contre les attaques des Purificateurs, ont des résonances de basses fréquences. Et lorsque cela survient, ils meurent subitement sur le plan physique et peuvent même en disparaître tout aussi soudainement.
Par conséquent, ces actions sont corrélées dans la dimension universelle et obéissent fidèlement à la loi de cause à effet. Par ces actions, les Reptiliens visent à générer la peur, la terreur et la tension tout comme l’élite maléfique l’a fait dans le cas du vol MH370 de la Malaysia qui a été déclaré perdu au-dessus de l’Océan indien.
Bien que les raisons sous-jacentes dans ce cas soient d’une nature différente, il compte malgré tout comme une disparition mystérieuse. Nous pourrions même dire que ce cas de l’avion disparu a enflammé l’imagination de beaucoup, presque toutes les ‘versions’ d’explications publiées étant plus ou moins hallucinatoires et rendues publiques soit comme faisant partie d’une manipulation de la multitude ou d’un exercice d’imagination.
Cependant, jusqu’ici nous n’avons entendu personne capable de décrire ce qui s’est vraiment passé. Comme cet incident représente également un des évènements importants qui s’est produit durant ces derniers mois au niveau mondial et parce que son mystère a alimenté un tas de débats houleux, nous allons traiter brièvement cette question dans notre documentaire à paraître prochainement.

LE CHRONOVISEUR ETHERIQUE ET DES ÉLÉMENTS CONCERNANT LE FUTUR PROCHE.

Ce documentaire a été créé à la lumière de l’école de yoga MISA, Roumanie.
Musique d’INDRA

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.