lundi 14 juillet 2014

15/07 - LES OBAMA. DES QUAKERS? 
Les Quakers - Société "religieuse" des Amis.
Soyons tous des "amis"!
Dans la série de mes articles sur les droits de l'homme
inspirés par St Germain. Quel beau voyage! quelles belles rencontres !

Les Quakers, une branche dissidente du protestantisme qui prône depuis le XVII ème siècle la désobéissance civile, l'ouverture d’esprit, la tolérance et le pacifisme.

quaker persecutionLes Quakers est un mouvement spirituel américain fondée en Pennsylvanie au XVII° siècle, qui fut le premier à signer un traité de paix avec les Indiens et à réclamer l'abolition de l'esclavage. Or, personne ne sait en Europe que des mouvements actuels tels Greenpeace, Amnesty International ou Oxfam ont été fondés par de jeunes quakers modernes et que le nouveau couple présidentiel, Michelle et Barack Obama, ont choisi l’école de Sidwell de Washington pour l'éducation de leurs filles ! Une école aux bâtiments écologiques, profondément dévouée aux valeurs de justice, de tolérance et de démocratie. 
Dans un manuel Quakers de 1864, on trouve «Les filles, ne croyez pas que vous avez seulement été crées pour jouer, danser, chanter, lire des romans d’amour et flirter. Cultivez votre intellect et votre cœur et prouvez au monde que tous les hommes et toutes les femmes sont nés égaux. »
Le site de l’école :

Qui sont les Quakers ?
Le Quakerisme est un mouvement religieux sans clergé ni rite, ni sacrements, fondé sur l’expérience directe de la lumière intérieure que chacun porte en soi.
Dans nos assemblées nous attendons dans le silence et dans la lumière intérieure la voix de notre guide spirituel. Toute personne qui se sent appelée peut prendre la parole.
La voie Quaker a ses origines dans la tradition chrétienne et pour beaucoup d’Amis la Bible est une source précieuse de la vérité. Toutefois nous sommes ouverts à la vérité qui vient d'autres sources, y compris d'autres religions ou chemins spirituels. 

LES PRINCIPES QUI LES GUIDENT : vérité, égalité, paix, simplicité et communauté
Le rassemblement en silence à la recherche de l’inspiration, du « souffle » de l’amour et de la vérité
La liberté intérieure
La simplicité, l’intégrité et la tolérance
Le travail pour la paix
Respect pour la planète et de toute la vie qu’elle porte
Le Quakerisme est un mode de vie, plutôt qu'un dogme ou une doctrine. Il repose sur la conviction qu'en regardant au plus profond de leur cœur, les êtres peuvent avoir une communication directe avec la force qui nous dépasse, qu’on l’appelle Dieu, le Christ vivant, l’énergie créatrice de l’univers, ou de quelque autre manière. Cette expérience ne peut pas, en fin de compte, être décrite par des mots, mais c’est sur celle-ci que les Quakers fondent toute leur vie.
Pas de sacrement, c’est toute la vie qui doit être sacrement.
Ils furent les premiers  revendiquer l’égalité des sexes, à promouvoir une attitude respectueuse envers les malades mentaux et les prisonnier.
Ils respectaient le droit de religion et de propriété des indiens. Opposés à l’esclavage, ils abritèrent des esclaves en fuite.
Les Quakers démissionnèrent du gouvernement en refusant de participer à la guerre contre les indiens et les français
Si c’est avec le philosophe américain henry David Thoreau, au XIXème siècle, que l’expérience et la promotion de la simplicité trouvera son porte parole moderne, ce n’est pas un hasard si le premier à parler de « simplicité volontaire » fut précisément un Quaker, Richard Gregg disciple de Gandhi

Une société sans hiérarchie.

Description de l'image  William Penn.png.
William Penn, le quaker (14 octobre 1644 - 30 juillet 1718) est le fondateur de la Province de Pennsylvanie, qui deviendra plus tard l'État américain de Pennsylvanie.
William Penn naît dans une famille anglaise des plus aisées. Son père est un héros de la marine anobli, l'amiral Sir William Penn ; sa mère, Margaret Jasper, la fille d’un marchand de Rotterdam. Élève brillant, le jeune William dévie cependant de la voie qui lui semble promise en adhérant aux principes du quakerisme. La gestation de sa conversion définitive est longue ; elle intervient finalement en Irlande, où son père l’a envoyé en 1667 pour l’éloigner de Londres et de l’influence des sectes puritaines avec lesquelles William a manifesté une certaine proximité de pensée.
William est alors persécuté comme les autres quakers sur le sol britannique : de décembre 1668 à juillet 1669, il est notamment incarcéré à la Tour de Londres. Il se rallie progressivement à l’idée de fonder une colonie dans les territoires d’Amérique du Nord. Quelques quakers se sont déjà installés dans le New Jersey en 1677. Mais William a désormais les moyens d'un projet plus ambitieux ; la mort de son père l'a en effet laissé à la tête d’une fortune importante. Il hérite en particulier d’une créance de 16 000 livres due par la couronne auprès de son père. Il négocie auprès de la Cour son remboursement contre des terres en Amérique du Nord. Le 4 mars 1681, Charles II lui octroie par charte un vaste territoire situé à l'ouest du New Jersey.
En 1682, le Quaker y fonde la ville de Philadelphie, en y appliquant les préceptes de gouvernement d'une société libérale idéale. La jeune colonie quaker devient rapidement prospère. Il souhaitait que cette cité servît de port et de centre politique. Même si Charles II lui en avait donné la propriété, William Penn acheta la terre aux Amérindiens afin d’établir avec eux des relations pacifiques.
William Penn signa un traité d’amitié avec Tamanend, le chef de la nation Delaware, à Shackamaxon.
Le texte original de la Déclaration d'Indépendance et de la Constitution a été signé au Capitole de Philadelphie aujourd'hui appelé Independence Hall (les texte originaux se trouvent aux archives Nationales à Washington, D.C.). La colonie rachète également d'autres terres, dont l'ouest du New Jersey à William Berkeley en 1674. Les idéaux qui y furent mis en pratique eurent une influence importante sur les futures institutions américaines.

Joan Baez artiste engagée.
Joan Baez
Joan Baez est la fille d’un couple de Quaters. Beaucoup connaissent Bob Dylan, mais, son ex femme Joan Baez continue son combat par la chanson.
Joan Baez (née Joan Chandos Baez ; se prononce en français /ʒɔn bɛz/, en anglais /dʒoʊn baiɛz/) est une chanteuse américaine de musique folk, née à New York le 9 janvier 1941.
Joan Baez et Bob Dylan
Joan Baez est l'une des voix des années 1960 et 1970. Cette soprano, souvent surnommée « la reine du folk », « la madone des pauvres gens », impose Bob Dylan et ses chansons au public américain ainsi qu'au monde entier. Elle chante des ballades anglo-irlandaises adaptées en folk américain au gospel. Son titre le plus connu en France est Here's to you, sorti en 1971. Très présente sur les scènes mondiales, elle participe à des événements musicaux tels le Festival de folk de Newport, festival de Woodstock et le Live Aid de 1985.
Martin Luther King
Soucieuse de son rôle d'artiste engagée à délivrer un message de paix et de liberté, contre la guerre et l'injustice, elle est notamment une amie et supportrice du pasteur Martin Luther King, elle multiplie les apparitions sur toute la planète. On peut citer les marches pour les droits civiques sur Washington, les manifestations antiségrégationnistes de l'Alabama, ou encore la visite de camp de prisonniers de guerre américains sous le feu des bombardements pendant la guerre du Viêt Nam.

Le site des Quakers en France :

Le père de Thomas PAINE (voir récent article) était Quaker.

Amnesty internationale, fondée 3 juristes dont un Quaker,  dénonce le non respect de la déclaration universelle des droits de l’homme.
Détaillé sur l’article du magazine « Nouvelles clés »
Amnesty internationale France : http://www.amnesty.fr/
Amnesty internationale international :  http://www.amnesty.org/fr

OXFAM est une organisation internationale de développement qui mobilise le pouvoir citoyen contre la pauvreté.
OXFAM France : http://www.oxfamfrance.org/
OXFAM international : http://www.oxfam.org/fr

N’hésitez pas à vous abonner au magasine « Nouvelles clés » et abonner vos relations (un chouette cadeau!)  : 
http://www.boutique.nouvellescles.com/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire