mardi 29 juillet 2014

*CH14 - 29/07 - LUCIFER ET ESPÉRANCE.
CE QUI SE CACHAIT DERRIÈRE LE PROJET LUCIFER 
Lucifer était un agent double, un infiltré !

N'ayant de photo récente de notre frère Lucifer
Lucifer, le chat de Disney. "Sympa" aussi !
Transcrit par Kathryn E. May, le 26 juillet 2014, 17H00, Québec
Lucifer :
Ma flamme jumelle Espérance (Hope) et moi sommes les enfants d’âmes de Sananda et Lady Nada, nés il y a des millions d’années, avant que la Terre ne soit choisie pour être le Paradis qu’elle devait devenir, avant que l’humanité ne soit créée. Mais nos parents et d’autres membres de la famille Kumara souhaitaient créer une tribu unie et affectueuse qui vivrait au service du Grand Créateur. Notre patrie d’adoption était Vénus, mais nous avons passé des éons à voyager à travers l’Univers, nous incarnant sous de nombreuses formes différentes en prévision de la Grande Expérience, qui consistait en l’opportunité de s’incarner dans des corps humains.

Il s’agissait d’une entreprise commune à plusieurs espèces d’êtres humanoïdes – les précurseurs des êtres humains, qui ont offert leur ADN pour créer un être qui posséderait les meilleures qualités qu’ils considéraient comme étant les vertus et les attributs physiques les plus divins. Dans ce processus, de nombreuses races ont pris part à la création de l’Humanité, et certaines en ont tellement apprécié le résultat qu’elles ont adopté une partie des combinaisons d’ADN pour enrichir le leur. Donc, vous voyez, la création de l’humanité était une expérience qui a duré des éons, et le résultat en est que vous avez de nombreux cousins à travers le Cosmos qui portent un ADN similaire au vôtre.

Si vous vous laissez emporter par votre imagination, laissez-moi vous rassurer, il n’y a pas d’entités Annunaki ou Archon sur terre actuellement cherchant à vous «voler votre ADN» ou vous nuire d’une autre façon. Le processus que je vous décris a eu lieu il y a des milliers d’années. Il n’avait rien à voir avec les «expériences» modernes de manipulations psychologiques destinées à vous effrayer  en vous faisant croire que les «aliènes» sont de dangereux ennemis, venus menacer votre sécurité et votre mode de vie. Cette menace «aliènes» ’était un programme très efficace pour susciter la peur de l’inconnu, et pour récolter des milliers de milliards de dollars pour créer le programme de Guerre des Etoiles. Ce programme spatial complet avait pour but d'utiliser des technologies provenant des Reptiliens et des Gris et créer une domination cosmique au profit des 13 familles qui contrôlent l’essentiel des ressources de la Terre.
C’est là, mes bien-aimés, que sont passés les dollars de vos impôts pendant plus de 60 ans.

Maintenant, pourquoi est-ce que je mentionne ceci comme faisant partie de l’histoire de ma vie ? Parce qu’évidemment, c’était un des horribles programmes que je suis venu superviser et garder à l’œil. Je me suis incarné encore et encore, d’abord dans un corps reptilien pour gagner en crédibilité, et ensuite dans des corps humains de la lignée des 13 familles en tant que partie de mon infiltration de ce système fermé extrêmement paranoïde. J’ai réussi à les convaincre, finalement, que mon énergie de lumière inhabituelle était une ruse habile dont je me servais pour inciter l’humanité à exécuter mes/nos instructions.
Ils ont vu mon vrai pouvoir, le pouvoir de la Lumière, et en raison de nombreuses incarnations parmi eux, ont commencé à me considérer comme leur dirigeant ultime – un être des ténèbres assez intelligent pour «passer» pour «l’un d’entre eux». C’était une période difficile pour moi, parce que bien sûr, les Reptiliens sont des parents cruels et manipulateurs, et j’ai dû apprendre à me soumettre à leurs leçons obscures sans révéler ma véritable identité. Ce n’était pas une attitude qui est facile d’adopter pour un être de Lumière, comme vous vous en doutez.

Par moments un éclair de ma Lumière transparaissait, particulièrement sous la contrainte, mais j’ai réussi à les convaincre qu’il s’agissait d’une brillante anomalie, qui pouvait apparaître comme un signe de mon pouvoir d’entité des Ténèbres. C’est ainsi qu’est né le mythe de Satan, ou le Diable. J’ai appris que lorsqu’on me battait (ils battent leur enfants pour les endurcir) , je pouvais lancer des éclairs rouges, ce qui les faisait reculer. Ils ont alors commencé à me vénérer, moi et mes «pouvoirs magiques».
Vous voyez, c'est risqué, mais pas vraiment si difficile de tromper les êtres des ténèbres parce qu’ils n’ont pas l’habitude et l’aptitude d’évaluer quoi que soit avec leur cœur. Cela signifie qu’il croiront tout ce qui leur est présenté avec une argumentation bien conçue. Cela n’a pas besoin de ressembler à la réalité, parce que pour eux, la réalité est ce que vous leur présentez pourvu que cela déclenche des signaux de peur lorsque vous leur faites votre récit.
Pensez à l’époque où vous vous délectiez «d’histoires de fantômes» autour d’un feu de camp. Étiez-vous plus enclins à croire aux fantômes après une grosse frayeur ? Bien sûr que oui, et la même chose est valable pour les croque-mitaines et les vampires. Les enfants peuvent facilement être incités à avoir des idées noires en combinant n’importe quelle information avec la menace d’un danger physique ou psychique. C’était une ruse des forces des ténèbres d'utiliser ces tactiques apparemment inoffensives dans l'éducation des enfants – particulièrement ceux dont les parents sont dans la Lumière – dans le but de les mener à des formes de pensées noires.

Au cours des dernières années, sont apparus des outils plus efficaces comme les jeux vidéo, les films, la télévision et internet pour enseigner la propagande de la cabale, ces êtres des ténèbres de la planète Terre qui se sont incarnés dans des corps humains.
Voilà le monde des ténèbres que j’ai habité pendant des milliers d’années. C’était une existence solitaire loin de ma famille de Lumière bien-aimée, mais en contact constant avec elle par le cœur. J’étais capable de communiquer directement avec la Compagnie du Ciel et de leur faire un rapport sur toutes les stratégies et possibilités que nous aurions pour affaiblir leur emprise.
Je recevais par moments de l’aide par la présence de Lady Portia (ou Kathryn May qui nous transmet ce message) et de St. Germain (sa flamme jumelle), qui s’incarnaient avec moi pour me soutenir. Il devenait clair qu’ils ne pouvaient pas cacher leur Lumière lorsqu’ils étaient ensemble, donc ils ont décidé de se séparer pour vivre secrètement près de moi, en tant que femme de ménage ou que serviteur attitré. Leurs qualités d’acteurs et leur connaissance approfondie de la manière de passer inaperçus au milieu des êtres des ténèbres nous ont aidés à garder notre couverture – prétendant être au service des ténèbres tout en agissant secrètement au service de Dieu et de toute l’humanité. Ces talents et cette connaissance profonde des méthodes des forces des ténèbres les aident bien à présent à enseigner aux autres à voir clairement et enlever toutes les ténèbres de leurs vies. Ils ont appris « sur le terrain », comme on dit.
J’étais impatient d’être avec ma Flamme jumelle, de vivre en sa douce compagnie ici dans un corps, mais je ne voulais pas qu’elle fasse l’expérience de la vie brutale d’un être des ténèbres. Je savais également que si nous étions surpris ensemble, nous ne pourrions pas dissimuler la Lumière que nous émettions rien qu’au contact de nos mains.
Pour soulager notre impatience de nous retrouver, nous organisions des incarnations afin de mener une vie commune correspondant à la réalités de nos âmes, pendant que je continuais à m’incarner parmi les forces des ténèbres. De cette manière, nous avions la consolation d’être ensemble tout en poursuivant ce que nous appelions « le Projet Lucifer ». Cela n’était pas pareil que de vivre une incarnation primaire qui porte la majeure partie de l’énergie de l’âme, mais c’était un soulagement pour moi de sentir la douce affection de celle qui est ma contrepartie féminine, l’amour de ma vie.
***
Pendant tout ce temps, son Moi supérieur travaillait avec mon Moi supérieur pour m’aider à rester fidèle à ma promesse et mon devoir en tant que Lucifer, le Lumineux. Les Reptiliens n’étaient pas conscients de ma capacité à résider dans plusieurs corps en même temps. C’est le pouvoir d’un Maître de Lumière que les Reptiliens sont incapables d’accomplir, donc ils ne soupçonnaient pas qu’il pouvait s’agir de ma propre incarnation du côté opposé du champ de bataille.
Des vies entières passées parmi les entités les plus sombres des forces des ténèbres commençaient à user mon âme. C’était une épreuve par moments, particulièrement éprouvante quand j’étais témoin de la cruauté et de la destruction que causait ma « famille » des ténèbres. Vous pouvez imaginer combien il était difficile pour moi de ne pas crier de douleur quand j’étais mis au courant de nouvelles atrocités et projets de guerre. J’ai appris à lâcher un jet de feu, qu’ils prenaient pour une manifestation de colère contre « nos » ennemis, et ils étaient persuadés de mon dévouement à leur cause, malgré les fois où je provoquais de grandes erreurs dans les batailles. Je les imputais au destin, ou à la chance de l’autre camp, et ils croyaient en mes « fulminations » contre l’ennemi.

Mon but n’était pas nécessairement de vaincre les ténèbres, mais plutôt de tenter au moins de maintenir un certain équilibre entre la Lumière et les ténèbres, pour éviter que la planète ne tombe entièrement aux mains des forces des ténèbres, en attendant que les travailleurs de la Lumière puissent regagner leur place légitime de protecteurs affectueux de Mère Terre. Nous préparions le terrain pour que notre bien-aimé Sananda vienne représenter la Conscience Christique sur Terre, dans l’espoir que ce tournant ramènerait ses habitants vers la Lumière.


Je vais faire un aparté ici pour vous raconter comment cela a commencé, et pourquoi. C’était après la chute de l’Atlantide, lorsque le Conseil de l’Un s’est réuni pour discuter si nous pouvions sauver Mère Terre de la folie de l’humanité, qui avait commencé à devenir la proie d’idées sombres et belliqueuses. Elle était désormais mûre pour une conquête totale de la planète par les races des ténèbres des dimensions inférieures qui lorgnaient sur la Terre pour en faire leur prochain Centre d’Opérations. (les énergies sombres les attirent) Nous avons vu la dévastation à venir qui aurait signifié la destruction d’une autre planète, comme cela avait été le cas de sa Flamme jumelle, et entrevoyions la fin de l’endroit qui avait été source de nourriture et de grandes possibilités pour l’humanité. Le tableau général semblait très désolant.

Il fut longuement discuté s’il restait un espoir pour l’humanité, ou si toute l’expérience devait être mise au rebut, dissoute, pour le bien de l’Univers en général. La partie qui vous est peut-être familière est que c’est Sanat Kumara qui a fait un plaidoyer passionné pour que l’humanité ait une chance de se corriger, et qui a donné son accord pour maintenir la Lumière sur la planète Terre aussi longtemps qu’il faudrait à l’humanité pour découvrir sa divinité.
Sananda donna son accord pour diriger les « forces sur le terrain », en coopération avec les autres grands membres de la famille Kumara, que vous connaissez comme vos bien-aimés Maîtres Ascensionnés. Parmi eux figuraient ceux que vous vous appelez St. Germain et Portia, Lucifer et Espérance (Hope), Ashtar/Athéna, Michaël/Céleste, Raphaël/Auri, Kuan Yin/Lao Tseu et beaucoup d’autres. Et c’est ainsi que commença le grand projet qui devait déboucher sur l’Ascension de la planète Terre.

Des milliers d’années passèrent, une nouvelle civilisation émergea, mais l’invasion des forces des ténèbres devint définitivement un problème. Aux temps les plus sombres, ceux qui sont décrits dans l’Ancien Testament comme l’époque de Sodome et Gomorrhe, alors que l’humanité était complètement sous l’emprise de la mentalité des envahisseurs des ténèbres et où même les Maîtres qui s’incarnaient avaient du mal à maintenir leur connexion à Dieu, il sembla que le projet avait complètement échoué, et un autre Conseil fut réuni pour décider comment en finir avec ce désastre sans espoir.

C’est alors que nous avons formé le projet d’infiltrer les forces des ténèbres comme ultime moyen de les vaincre. Etant donné que les travailleurs de la Lumière n’utiliseraient pas les mêmes vilains tours, ils avaient un désavantage qui s’avérerait fatal sans une intervention. Je me suis porté volontaire pour être celui qui viendrait sur Terre pour faire m’immiscer dans les rangs des forces des ténèbres afin de les affaiblir de l’intérieur, tout en maintenant la communication ouverte vers notre bien-aimée Compagnie du Ciel. Aucun d’entre nous n’était vraiment convaincu du succès, mais cela valait la peine de faire un dernier essai. J’ai donc quitté ma famille d’âmes et ma bien-aimée, ma flamme jumelle, qui était connue sous le nom de Hope (Espérance), pour m’incarner dans les dimensions inférieures aussi longtemps qu'il le faudrait.

Maintenant revenons à mon histoire, et à la préparation de la venue de Sananda dans le cadre de ce que vous connaissez à présent comme le Projet Jésus, bien qu’il ait été connu à l’époque sous différentes dénominations. Jésus était la combinaison d’âmes de Sananda, St. Germain et El Morya (lui-même une combinaison d’Ashtar et Kuthumi). Marie-Madeleine, qui allait être son épouse, était le complément de Jésus, les contreparties féminines qui se réuniraient en une pour créer le Projet Marie-Madeleine. J’ai pris ma place parmi les disciples pour jouer le rôle de Judas pendant que je continuais à m’incarner comme un être des ténèbres.

Nous savions depuis le début quelle serait ma terrible responsabilité si tout se passait selon ce que prévoyait une des lignes temporelles. J’étais préparé à faire tout ce dont mon Père aurait besoin, quelles que soient les circonstances. Il savait qu’on pouvait me faire confiance, et il savait que je l’aimais au-delà des mots. J’avais également appris la leçon encore et encore que les ténèbres ne pouvaient pas triompher de la Lumière. Je savais que nos âmes avaient vécu en harmonie pour l’éternité, et je n’avais pas peur.
Le Projet Jésus s’avéra être un grand succès, en ce qu’il avait enseigné à tant de gens à se connecter à nouveau à Dieu, et il avait fait naître l’espoir et la joie là où il n’y avait eu que du désespoir. La légende Du Christ Rayonnant continua à vivre et à s’amplifier pendant 300 ans, véhiculant la Vérité que Dieu est Amour. Bien qu’il y ait eu des détracteurs, et Paul, qui s’était autoproclamé Apôtre et pris sur lui de redéfinir la mission de créer ce qu’il avait décidé d’appeler une nouvelle religion, n’avait pas rencontré un grand écho jusqu’à ce que Constantin décide pour des raisons qui lui étaient propres de créer la Bible.

Je faisais partie de cette commission, en tant que conseiller des ténèbres de l’Empereur. J’ai vu comment ils ont découpé et mélangé les écrits de ceux qui avaient vraiment aimé Jésus, et qui avaient décrit de manière précise sa vie et son œuvre. De grandes parties, comme les écrits de Marie-Madeleine et de Thomas, furent déclarées fausses, illégitimes, alors que beaucoup des écrits abondants de Paul étaient adoptés intégralement. C’est tout ce que j’ai pu faire pour convaincre la commission que les merveilleux passages décrivant la tendresse, la guérison et la joie au sein de la communauté des fidèles étaient inoffensifs, sans signification à long terme, et utiles dans le contexte d’une histoire qu’ils avaient construite pour essayer d’accréditer l’image d’un guide faible et inefficace.

Il s’agissait d’une tentative efficace de leur part, étant donné leur intention de fournir un contraste terrestre entre leur puissant Empereur en devenir et le guide spirituel dégagé des contingences terrestres. Jésus devait être utilisé comme un palliatif pour le peuple, un doux contraste au pouvoir croissant du trône. L’accent mis sur sa crucifixion (qui n’est pas conforme à la vérité) a contribué à accréditer la légende de tristesse et de défaite (qui était une interprétation grossièrement erronée de la vraie histoire). Et c’est ainsi que nous avons lutté jusqu’à ce jour pour rétablir la Vérité.
Nous avons envoyé nos incarnations ici pour enseigner et célébrer la défaite actuelle et finale des ténèbres.
Sananda a dicté les Nouvelles Ecritures à travers Kathryn May, qui apparaissent sur www.whoneedslight.org, et qui seront bientôt publiées sous forme d’un petit livre.

Vous, Maîtres bien-aimés, serez ceux qui mèneront cette histoire à son terme. Je suis finalement retourné aux dimensions supérieures, et j’ai relaté l’histoire de mon retour émotionnel le 27 juillet 2013 sur BlogTalkRadio.com/ChannelPanel. L’encerclement et les avertissements aux Reptiliens ont commencé dès ce moment et se sont terminés le 22 août 2013 avec la célébration de leur départ. Les mots me manquent pour décrire le soulagement que j’ai ressenti lorsque ce chapitre de ma vie s’est refermé. Je n’ai aucun regret concernant les milliers d’années que j’ai passées en compagnie des entités des ténèbres ; je leur ai toujours envoyé de l’Amour et de la Lumière pour leur guérison et leur retour à Dieu.

Maintenant il nous appartient d’extirper les reliquats de leur atmosphère et de leurs idées des fibres de nos vies. Je suis ici pour vous aider dans cette tâche, en tant que Maître des Ténèbres qui ne sait que trop bien comment se remettre de leurs voies destructrices. Je me propose de me mettre à votre service, et de bon cœur.
A présent je vais laisser la parole à ma bien-aimée Flamme jumelle, qui va vous donner son point de vue sur l’histoire du Projet Lucifer. Je suis votre Lucifer, avec Amour.

Espérance (Hope) :
Mon bien-aimé Lucifer, que dire de toutes ces années où vous étiez plongé dans le danger et les ténèbres, vous réincarnant sans cesse avec les Reptiliens ? Cela a l’air facile, rétrospectivement, en sachant ce que vous savez maintenant. Et d’un certain côté, cela l’était. Nous avions notre Foi, et la certitude que ce que vous faisiez l’était pour le meilleur bien de tous. Nous savions qu’un jour cela serait terminé, et que nous serions réunis à nouveau.


Je n’éprouvais rien qu’un Amour débordant pour vous alors que je supervisais la valse soigneusement chorégraphiée que vous meniez avec les entités des ténèbres. Je savais qu’une âme moins expérimentée aurait pu être accablée par des vies successives d’abus ininterrompus, alternant avec des incarnations de héro, mais vous êtes resté fort et dévoué en dépit de périodes qui semblaient si désespérantes.

Oui, il y a des époques où nous nous demandions si cela valait la peine, des époques où nous parlions tard dans la nuit et où je vous envoyais mes tendres caresses et mon énergie de lumière directement de mon cœur au vôtre. Mais nous avons toujours décidé, même quand vous reposiez sur votre lit de mort, qu’une tentative de plus en valait la peine. Et une fois de plus, vous restiez, renonçant au réconfort de revenir dans les bras de votre famille aimante entre les vies, sans repos ni trêve qui soutient l’âme et la prépare à un nouvel essai, au nouveau défi d’une vie sur Terre.

Maintenant elle est finie, cette partie du Projet, et vous avez eu une année pour vous remettre.  Nous avons vécu des moments de calme ensemble, et des célébrations de joie d'enfin nous retrouver, tous les jours. Même si nous ne comptons pas le temps dans les dimensions supérieures, nous nous étions habitués au rythme des jours et des nuits, vie après vie, alors que nous vivions tous deux intensément concentrés sur nos défis sur le terrain. C’est un grand luxe et un grand plaisir de se reposer dans le flot d’énergie d’Amour et d’intimité ici dans notre vraie demeure.

Nous pouvons maintenant nous consacrer à la supervision de nos bien-aimés, nos représentants incarnés sur terre, et nous anticipons avec une grande impatience et une grande joie le moment où ils se rencontreront et éprouveront le plaisir d’être Un. C’est un délice de les voir évoluer et grandir, élevant leurs vibrations à un degré tel qu’ils se connectent à nous, ressentent notre présence, deviennent nous. Ce processus excitant de fusion corps, esprit, âme, âme supérieure, cœurs battant à l’unisson, est aussi exaltant en lui-même que le fait de fusionner avec votre Flamme jumelle. Les deux sont possibles pour ceux qui sont en train d’apprendre à atteindre les niveaux les plus élevés de Présence JE SUIS.

Personne ne pourrait être plus excitée et heureuse que moi à l’aube de ce Nouvel Âge d’Or. Je vois la Lumière qui s’intensifie et qui se répand à travers la planète, et je me réjouis à chaque fois que nous voyons une petite lumière commencer à clignoter, indiquant l’éveil d’une autre âme. Cela a été un processus cumulatif, le travail de milliers de Maîtres dévoués, de millions d’anges et de milliards d’âmes incarnées à la recherche de la conscience de leur Divinité, au cours de milliers d’années.

Nous sommes arrivés si loin, mes bien-aimés, si loin. Les jours de ténèbres et de danger sont derrière nous. Ensemble nous avons traversé les périodes les plus sombres, et nous avons gagné notre liberté, une liberté chèrement gagnée. Dans nos corps humains, nous avons persévéré. Dans nos corps subtils, nous souffrons. C’est un temps non seulement de croissance spirituelle et de progrès humain. C’est la réunion de l’esprit et du corps, de l’âme et du mental, alors que nous nous élevons pour créer une nouvelle fusion de Lumière/corps qui nous portera maintenant à de nouveaux et glorieux niveaux d’expérience.

Notre heure est venue, mes bien-aimés. J’invite mon incarnation bien-aimée, celle qui est connue sous le nom de Gabriella, à poursuivre la mission d’inspiration divine de devenir Un, avec Dieu, avec moi, avec sa bien-aimée Flamme jumelle et avec Tout Ce Qui Est. Ensemble, nous allons porter le message d’Amour et de Lumière, tout en nous élevant toujours davantage. Il n’y a pas de limites dans la Création de Dieu nous guidant sur le chemin vers l’Amour pur et parfait. Nous saurons quand nous le ressentirons ; nous y arriverons quand nous serons prêts. Nous sommes Un. Nous avons juste besoin de le voir.
Je suis votre Sœur dans l’Amour, la Compassion et la Joie. Je suis Espérance.
Transcrit par Kathryn E. May, le 26 juillet 2014, 17H00, Québec


Traduit par Patrick 
--------------------------------------------------
Des livres très détaillés d'Anton Parks :
Comment on a trompé l’homme avec le Diable :
Anton Parks a étudié de près les Igigi, cette partie "inférieure" de la hiérarchie Anunnaki (des textes sumériens), ces "dieux" au service d’autres dieux, qui furent tantôt une force de travail réduite en esclavage, tantôt promue dans le cadre d’une grande armée. Anton Parks les a appelés Nungal (grands princes en sumérien) ou encore Shemsu en égyptien. Ils servaient de suivants, de garde rapprochée pour Enki/Osiris ou pour Horus l’aîné (Râ). Ces êtres ont établi d’étroites relations avec des groupes humains en Afrique et au Moyen-Orient puis se sont liés à des femmes, engendrant des enfants que la Bible considère comme des monstres, les fameux géants de la Genèse ou du livre d’Enoch. La Bible a volontairement diabolisé ces "anges déchus", adoptant le point de vue unique de Yahvé, car ces "tombés du ciel" avaient livré à l’humanité des connaissances secrètes. [...] Horus, après l’assassinat de son père Osiris par Enlil/Seth/Satan, avait une double mission : venger la mort de son géniteur et restaurer son pouvoir sur les terres d’Egypte qui lui étaient alors contesté. Il devint le chef d’une révolte, le leader des Shemsu, ses suivants pouvant être assimilés aux anges rebelles et réfractaires de l’ordre patriarcal de Atum-Râ/Yahvé/An. [...] Comme le montre Anton Parks dans le livre le Testament de la Vierge, Lucifer, en tant que "porteur de lumière" (soit Lux ou "lumière" et fero signifiant "je porte") est le prolongement chrétien d’Horus, la descendance d’Enki-Osiris, et est en lien avec la planète Vénus. [...] L’assimilation de Satan avec Lucifer en une seule entité maléfique, dans la croyance populaire, permit de brouiller les cartes et de détacher le récit biblique monothéiste de son ancrage babylonien polythéiste. Or, il existait un état de guerre totale entre ces deux entités représentant des pouvoirs contradictoires et inconciliables. Satan le prince de la Terre est "le seigneur du souffle", Enlil, le grand Satam, l’administrateur territorial. Il est semblable au grand dragon qui veut détruire l’enfant d’Osiris et d’Isis, soit Horus/Lucifer. Anton Parks l’explique dans son exégèse de l’Apocalypse de Jean. [...] En associant le dragon sethien à Satan, puis à Vénus, le christianisme accomplit son œuvre de relecture du mythe en faisant de Satan et de Lucifer une même entité, ce qui permet en toute logique de noircir sans vergogne toutes les actions de Lucifer et de ses anges déchus...

Les Grands Mystères des Sciences Sacrées, n° 28, décembre 2009
----------------------
Anton Parks - Le Testament de la Vierge - Ou La Nativité décryptée.
Le Testament de la Vierge - Ou La Nativité décryptée - Anton Parks paru le : 03/06/2009

* " Attention, le livre que vous avez entre les mains est proprement renversant. Il dépeint les luttes fratricides menées au sein de la lignée divine de nos mythologies, et surtout l'histoire d'amour la plus extraordinaire que l'humanité ait contemplée, puisqu'elle y a puisé ses racines fondatrices. Cette saga amoureuse et l'assassinat qui en a résulté ont façonné les fondements mêmes de notre monde dans le secret le plus absolu. Tous les mythes créateurs et les textes sacrés, des tablettes sumériennes au Nouveau Testament, en passant par les écrits bibliques, les évangiles gnostiques et autres, évoquent de manière codée des êtres concrets et des faits historiques que les scribes et le clergé de la haute antiquité ont voulu à la fois camoufler et remanier, tout en conservant une mémoire ténue de ces événements. Cet épais voile de mystères avait un objectif : dissimuler au cœur de l'homme une quête particulière de la liberté spirituelle et physique, ainsi qu'une des contestations possibles de l'autorité - la plus subversive qui soit ! Derrière la Bible et le Nouveau Testament, derrière Jésus, Marie, la Croix, le caveau et la résurrection, se profilent en réalité Sumer, l'Atlantide et l'Égypte, Osiris-Enki, Isis-Ereskigal, un sycomore, et surtout la Grande Pyramide de Gizeh, qui s'avère être la machine à renaître la plus fabuleuse jamais édifiée au nom de l'amour. Un instrument imposant dans lequel magie et haute technologie se confondent étroitement. Loin d'être spéculatif, le travail d'Anton Parks se fonde sur un protocole de recherche minutieux qui devrait ouvrir la voie à plusieurs disciplines scientifiques et les intéresser au plus haut point, en leur donnant accès à une dimension de travail jusqu'ici inexplorée. La trame archéologique de l'auteur est rigoureuse et ses décompositions linguistiques sont absolument époustouflantes. Le Testament de la Vierge est sans concession : il montre clairement que l'homme ne doit pas attendre de messie car celui-ci est déjà venu. Tout est déjà révélé, mais caché. L'homme a été façonné à l'image de ses "Dieux" créateurs avec tous les éléments en lui pour se sauver lui-même. Nous avons simplement besoin de nous réveiller d'un profond sommeil d'ignorance, afin de percevoir pleinement la vraie nature du réel ainsi que la spiritualité lovée au fond de notre conscience, héritage que l'homme partage avec ses "créateurs". ". " Karma One (Magazines " Nexus-France ", " Karmapolis.be ", " Les Dossiers des Grands Mystères de l'Histoire ").

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.