vendredi 4 juillet 2014

04/07 - NOUVEAU SYSTÈME FINANCIER 
Mise en route le 20 juillet 2014 ?
Au cas où le nouveau système se trouve bloqué et que l'ancien système est effacé 
avec toutes les sommes sur les comptes, 
- prévoir d'avoir des réserves de nourriture pour une semaine à un mois, 
- avoir du liquide et faire des relevés de compte le 19 juillet 
pour prouver les sommes que vous aviez sur votre compte si cela disparaît !
En cas de graves problèmes, coopérer avec vos voisins ! 

BRICS : Brésil Russie Inde Chine Afrique du Sud
La Réinitialisation Globale du système Financier Mondial semble très proche !
     La date du 20 juillet circule !
Christine Lagarde, présidente du FMI, avait déjà fait une conférence début 2014 assez énigmatique où elle abordait la numérologie et du chiffre magique 7 caractérisant l'année 2014 et de la date du 20 juillet 2014. Le 27 juillet est aussi possible!
     Cela pouvait être la date de l'écroulement du système actuel et donc le démarrage du nouveau système !
Cela correspond au dimanche suivant la réunion des BRICS au Brésil du 14 au 16 juillet où va être annoncé le lancement d'un Fonds de Réserve Monétaire (CRA) et une banque de développement, Banque BRICS ! Voir article ci-dessous.
     Les réunions de Pékin sont terminées avec de bons résultats comme promis !
Tous les pays du monde ont convenus d'arrêter le viol et le pillage de la planète !
L'état actuel des choses ne sera plus toléré et ni autorisé à se poursuivre !

Les arrestations de la cabale sont imminentes !
     La nouvelle réglementation financière et les nouveaux organismes de réglementation seront mis en place en juillet 2014.
     La réinitialisation globale commencera lorsque le nouveau Règlement financier sera en place !

Les dettes de tous les pays du monde seront remises à zéro !
     Avant de recommencer les échanges financiers, tous les fonds qui seront utilisés devront justifier de leur provenance pour être autorisé à entrer dans le nouveau système financier !
     Les fonds illégaux ou de contrefaçon seront supprimés.
     Pour résoudre les problèmes des populations déshéritées, les associations et les fondations humanitaires seront financées pour que leurs actions puissent s'amplifier !
Ces organismes devront avoir démontré leurs actions passées !
Tout un plan de reconstruction des infrastructures de nombreux pays est prévu !
Les Banksters seront une chose du passé ! 

     La mise en place du nouveau système financier est la première grande étape du Grand Changement !
     Les révélations sur notre histoire proche et éloignée vont se succéder de plus en plus rapidement, mettant en cause de nombreuses personnalités qui seront arrêtées et jugées !
     Les gouvernances des pays seront remises en cause, conduisant à créer des assemblées constituantes pour la mise en place de processus vraiment démocratiques dans tous les pays !
     Tous les conflits sur Terre seront stoppés et le désarmement des pays généralisés ! 

     Ensuite les divulgations sur les accords de certains pays avec les extra-terrestres et l'existence de ces civilisations se feront assez vite pour permettre les premiers contacts officiels pour le public !
     Cette coopération avec les extra-terrestres permettra de bénéficier de leurs techniques rapidement pour nettoyer la radio-activité de Fukushima et restaurer les milieux naturels !
     L'arrivée des énergies libres permettra de réduire les pollutions et d'arrêter les centrales nucléaires en quelques années !

Se préparer à l'événement du 20 juillet :
     Normalement, le nouveau système est testé depuis plus de 3 ans et le basculement du système FED au système mondial équitable ne devrait pas poser de problème, sauf si la Cabale dans un dernier sursaut bloque le système Internet mondial dont elle a encore le tableau de commande !
     Au cas où le nouveau système se trouve bloqué et que l'ancien système est effacé avec toutes les sommes sur les comptes, prévoir d'avoir des réserves de nourriture pour une semaine à un mois, avoir du liquide, acheter quelques pièces en argent (Hercule, semeuses années avant fin 1979 (après c'est en Nickel),…), et faire des relevés de compte le 19 juillet aux distributeurs pour prouver les sommes que vous aviez sur votre compte si cela disparaît !
En cas de graves problèmes, coopérer avec vos voisins !

Lorsque le nouveau monde sera en route 
il est prévu d'organiser des fêtes pendant un mois dans le monde entier ! 


* * * * * * * * * * * * * * * *
Christine Lagarde veut la saisie des assurances vie pour rembourser la dette des pays !
4 Juillet 2014


Christine Lagarde est-elle la femme la plus dangereuse du monde ? Là, elle se moque de nous ! Vu que la dette est une belle arnaque.

* * * * * * * * * * * * * * * *
La confiscation globale des comptes bancaires 
a-t-elle commencé ?

Non, vous ne lisez pas une page de faits divers à propos d'une série de braquage de banques... Ce sont des gouvernements eux-mêmes qui organisent ces actions sous couvert de la loi sur les "Biens Non-Réclamés". Sommes-nous dans les prémices d'une confiscation de richesse à grande échelle pour sauver les Etats en faillite ? Quelques précautions en fin d'article...

Repérages, perçages au foret, 
ouvertures forcées de coffre-forts blindés... 
Etat des lieux de cette série de braquages à ciel ouvert...
80 000 comptes bancaires de ménages australiens ont été vidés depuis le début de l'année par leur gouvernement (environ 360 millions de dollars saisis pour ne pas dire... volés)
50 états américains ont fait appel à des sociétés privées pour localiser les comptes bancaires "dormants" qui peuvent être saisis.à tout moment (environ 32 milliards de dollars)
En Australie...
Le gouvernement fédéral a saisi la somme record de 360 millions de dollars de comptes bancaires de ménages qui étaient en sommeil depuis trois ans seulement, ce qui incite l'indignation ainsi que des plaintes de retraités ayant perdu leurs dépôts.
90% des comptes saisis par le gouvernement avaient un solde de moins de 5000 dollars...
Témoignages de victimes australiennes...

"Nous avons des grands-parents qui mettent de l'argent de côté pour l'avenir. Ce sont des agriculteurs qui ont mis de l'argent de côté pour les mauvais jours pour leurs petits-enfants, mais tout a été transféré au gouvernement", a déclaré M. Munchenberg à la société de presse Fairfax Media.

Connie Franze, 68 ans, et son fils Vince, 45 ans, ont déclaré à Fairfax Media qu'ils essaient de récupérer leurs économies d'une vie (environ 12.000 dollars) qui ont été saisi par le gouvernement australien en Juin dernier.
Aux Etats-Unis...
Le cas le plus frappant est celui de la Californie qui a engagé des sociétés spécialisées dans la recherche de "biens non-réclamés". A l'image des cambrioleurs, l'Etat de Californie procède à des repérages de richesse potentielle pour ensuite vider les comptes bancaires et coffres de banque :
Témoignage d'une victime américaine...
- San Francisco - Le coffre-fort bancaire de Carla Ruff a été foré, saisi et remis à l'état de Californie, et marqué "propriétaire inconnu." Elle a ensuite découvert que les documents contenus à l'intérieur étaient déchiquetés et que les bijoux de sa grand-mère avait été vendu aux enchères pour seulement 1800 dollars (estimation du préjudice : 82500 dollars)
"J'étais consternée", a déclaré Carla. "Je me sentais violée."
... Pourtant, le nom de Carla figurait sur les documents dans la caisse sécurisée à la Banque Noe Valley of America.

Explications sur ces attaques en série de banques...
     Les conditions économiques deviennent encore pires et la tentation pour les gouvernements de saisir des comptes bancaires privés risque de devenir une habitude.

Mesures de vigilance...
     Nous avons noté une recrudescence de cambriolages gouvernementaux dans votre secteur d'habitation. Merci de nous indiquer ici (dans les commentaires ci-dessous) toute loi ou comportement suspect de votre gouvernement à proximité de vos comptes et livrets bancaires. En cas de doute, veuillez contacter immédiatement votre chargé de compte afin de procéder au transfert de vos richesses en lieux sûrs.
Pour faire simple : protégez votre argent du grand banditisme gouvernement !

* * * * * * * * * * * * * * * *

Vers une nouvelle architecture financière
par Ariel Noyola Rodríguez

     Les BRICS mettent place l’ébauche d’une nouvelle architecture financière avec le CRA et leur Banque. Cependant, note Ariel Noyola Rodríguez, la coopération entre ses membres se double de fortes rivalités qui rendent difficile leur accord.
Le VIème sommet des BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud) débutera au lendemain de la finale de la Coupe du monde de football au Brésil. Les 14, 15 et 16 juillet 2014, Forteleza et Brasilia seront les villes phares de cette rencontre qui tentera d’asseoir enfin une nouvelle architecture financière sous le slogan : « Croissance incluante et solutions durables ». À la différence des initiatives de régionalisation financière asiatique et sud-américaine, les États des BRICS, ne forment pas un espace géographique commun et sont moins exposés à subir en même temps des turbulences financières. Ils accroissent ainsi l’efficacité de leurs instruments défensifs.
     Un Fonds de réserve monétaire nommé Accord de fonds de réserves (« Contingent Reserve Arrangement — CRA » en anglais) et une banque de développement, appelée Banque BRICS, rempliront les fonctions de mécanisme multilatéral d’appui aux balances des paiements et de fonds de financement de l’investissement. De facto, les BRICS prendront leurs distances avec le Fond monétaire international (FMI) et la Banque mondiale (BM), institutions crées il y a 70 ans dans l’orbite du département du Trésor états-unien. Au milieu de la crise, les deux initiatives ouvrent des espaces de coopération financière face à la volatilité du dollar, et des alternatives de financement pour les pays en situation critique sans les soumettre à conditions à travers des programmes d’ajustement structurel et de reconversion économique.
     La décélération croissante de l’économie mondiale a rendu plus compliqué pour les pays des BRICS d’atteindre des taux de croissance supérieurs à 5 %. La baisse soutenue du prix des matières premières à usage industriel, due à une moindre demande du continent asiatique, et le retour de capitaux à court terme vers Wall Street ont eu un impact négatif sur le commerce extérieur et le taux de change. À l’exception de la légère appréciation du yuan, les monnaies des pays des BRICS ont perdu de 8.80 (roupie indienne) à 16 (Rand sud-africain) pour cent face au dollar entre mai 2013 et juin de cette année.
     Le CRA BRICS —c’est-à-dire le Fonds de réserve— est doté de 100 milliards de dollars, composé d’un apport de 41 milliards de dollars de la Chine, de 18 milliards de dollars du Brésil, de l’Inde et de la Russie et enfin de 5 milliards de dollars d’Afrique du Sud. Une fois en marche, il réduira de façon substantielle la volatilité des changes sur les flux de commerce et d’investissement entre les membres du bloc. Les sceptiques arguent que le CRA aura une importance secondaire et exercera seulement des fonctions complémentaires à celles du FMI. Laissant de coté que, contrairement à l’Initiative Chiang Mai (Chiang Mai Initiative en anglais, dont font partie la Chine, le Japon, la Corée du Sud et 10 économies du l’Asean), le CRA BRICS pourra se passer de l’aval du FMI pour réaliser ses prêts, ce qui garantit une plus grande autonomie face à Washington. La guerre des devises des économies centrales contre les économies de la périphérie capitaliste exige sa mise en œuvre dans de brefs délais.
Par ailleurs, la Banque BRICS a suscité beaucoup d’attentes. La Banque qui débutera ses opérations avec un capital de 50 milliards de dollars (avec des apports de 10 milliards et 40 milliards en garanties de chacun des membres), aura la possibilité d’atteindre en deux ans 100 milliards de dollars et en 5 ans 200 milliards ; elle comptera avec une capacité de financement allant jusqu’à 350 milliards de dollars pour des projets d’infrastructures, d’éducation, de santé, de sciences et technologie, et d’environnement. Néanmoins, en ce qui concerne l’Amérique du Sud, les effets à moyen terme ont un double aspect. Tout ne va pas sur des roulettes sur les marchés de crédit. D’un côté, la Banque BRICS pourrait bien contribuer à réduire les coûts du financement et renforcer la fonction contre-cyclique de la Corporación Andina de Fomento (CAF), à travers l’augmentation de crédits en période de crise et ainsi éliminer les prêts de la Banque mondiale et de la Banque interaméricaine du Développement (BID). D’un autre côté, comme pourvoyeur de crédit, la Banque BRICS entrera en concurrence avec d’autres entités d’influence considérable dans la région comme la BNDES (Banque nationale de Développement économique et social du Brésil), la CAF, et les banques chinoises qui ont un plus grand pouvoir de crédit (China Development Bank et Exim Bank of China). Il est peu vraisemblable que les institutions financières citées fassent converger leurs offres de crédit de façon complémentaires sans affecter leurs portefeuilles d’emprunteurs.
Au sein des BRICS aussi il y a des frictions. L’élite chinoise prétend faire l’apport majoritaire (à la différence de la proposition russe d’établir des apports fractionnés). Elle espère aussi que Shanghai devienne le siège de l’organisme (au lieu de New Dehli, Moscou ou Johannesburg). Dans le cas où les prêts de la Banque BRICS seront libellés en yuans, la monnaie chinoise s’internationalisera et affirmera graduellement sa position comme moyen de paiement et comme monnaie de réserve au détriment des autres devises. Au-delà de la consolidation d’un monde multipolaire, le CRA et la Banque BRICS, représentent les graines d’une architecture financière qui émerge dans une période de crise pleine de contradictions, caractérisée tant par la coopération que par la rivalité financière. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.