dimanche 8 juin 2014

08/06 - LA FABRIQUE DE MALADIES, 
LA MAFFIA PHARMACO-MÉDICALE.

La médecine est un business 
et nous les CON sommateurs !
Il y a une époque, c'était les appendicites, 

il y a des modes...
Assurez-vous, d'avoir lu le dossier "MALADIE des MORGELLONS : ENFER NANOTECHNOLOGIQUE ET CHEMTRAILS ", à la même date.

- Guérir l'autisme avec le MMS un produit miracle qui soigne réellement et dérange la maffia pharmaco-médicale.
- En fin d'article :
Des médecins dénoncent à travers des livres et des vidéos.

Commencez par cette vidéo dynamite qui fait bien l'état des lieux:
Mafia médicale (Labo, Sida, Vaccins)

* * * * * 

Le MMS, produit miracle, et toutes les explications avec de nombreux témoignages :
Jim Humble nous raconte dans cette vidéo combien il est indésirable pour le système, et comment, en Afrique il a pu soigner des gens du Sida !!!

Jim Humble, le MMS en Afrique : Traiter VHS et cancer
Interrogé par les meilleurs : Projet Camelot


La troisième carrière de l'ingénieur aérospatial Jim Humble a commencé accidentellement au cours d'un voyage de prospection à la recherche d'or dans la jungle du Venezuela. Là, en utilisant de l'oxygène stabilisé, il a improvisé un remède efficace pour ses collègues qui avaient été frappés par la malaria. Ce fut le début de l'étonnante mise au point d'un produit, le MMS, semble-t-il aussi efficace que très peu dispendieux et libre d'accès, pour lutter contre un très grand nombre d'infections.

La présente interview évoque la façon dont Jim aurait rétabli la santé de centaines d'Africains atteints du SIDA, de même que celle de cancéreux, en quelques semaines à peine, en utilisant un nouveau protocole. Il décrit le MMS2, qui, semble-t-il, fonctionne vraiment bien en combinaison avec le MMS1dans le traitement du cancer. En plus d'offrir des informations de valeur pour quelqu'un de sérieusement malade, la vidéo est un réel plaisir pour tous ceux qui estiment Jim et le travail remarquable qu'il réalise.
La vidéo : 

* * * * * 
Un livre - Guérir Les symptômes connus comme l'autisme par Kerri Rivera (Deuxième édition)
Healing the Symptoms Known as AutismPaperback
(Il s'agit de la 1ère édition La 2e édition - avec le même titre -. Est maintenant disponible et est une amélioration par rapport au 1er édition) En mai 2013, 93 enfants déjà diagnostiqués avec l'autisme régressif ont pu se défaire de leur autisme diagnostic, les symptômes, et le retour à un état général de santé et de vitalité en utilisant les protocoles révélés dans ce livre. Kerri Rivera a décrit une approche très complète de récupération de l'autisme qui inclut une compréhension de l'importance de la théorie du biofilm et du protocole. Elle recommande des interventions sûres qui font pas de mal, et aident à faire face à une épidémie croissante.L'approche de Kerri Rivera comprend le sens commun recommandations alimentaires, l'utilisation de suppléments pour rétablir l'équilibre du corps et le système immunitaire, ainsi que les thérapies d'oxydation douces pour traiter l'infection chronique et l'inflammation. Elle a pris les enfants qui étaient dans les affres de l'autisme (ce qui signifie une maladie chronique) à la guérison. Les symptômes étant étiquetés comme l'autisme sont en train de disparaître, les enfants parlent et de socialisation, et leurs scores ATEC prouvent sans l'ombre d'un doute ce que leurs parents réclament: leurs enfants n'ont plus l'autisme. La portée de Kerri Rivera d'une approche biomédicale à la reprise de l'autisme, couplé avec sa passion pour le service a permis aux familles de tous les milieux socio-économiques d'avoir ce qu'ils n'auraient jamais trouvé autrement: un moyen par lequel pour aider leurs enfants. Ce livre contient plus de 120 

* * * * * 
LES LIVRES qui suivent vous éviteront de tomber dans les pièges de "Super Pharma" et vous éclaireront sur les primes ou sanctions de votre médecin et de votre pharmacien selon son obéissance au système.

Docteur 
Sauveur Boukris
Les 3 livres de du Docteur Sauveur Boukris
J'ai rencontré cet homme, il mérite son prénom de Sauveur !!!
Mais, voulez-vous être sauvé ou plumé !!

Son dernier livre (2014) :
"Demain, vieux, pauvres et malades ! - Comment échapper au crash sanitaire et social"
Être vieux, pauvre et malade, c’est la triple peine. Les plus de 60 ans, qui représentent aujourd’hui 20% de la population française, seront 31 % en 2035 et 33 % en 2050. Par ailleurs, depuis plusieurs années, la grande précarité progresse et s’installe en France, le nombre de pauvres de plus de 60 ans a augmenté entre 2003 et 2008 de plus de 40%... Et, plus l’on vieillit, plus les maladies chroniques se développent. Paradoxalement, nous devons faire face à une pénurie de médecins et de professionnels de santé… Il y a urgence à réagir. Le docteur Boukris, observateur de ces nouveaux phénomènes de société, nous livre ses propositions, telles que la création d’une assurance dépendance ou le développement d’une médecine de proximité pour les personnes âgées. Nous devons créer un modèle de société où «bien vieillir» et «mieux vivre» son troisième et quatrième âge devient possible.

"La fabrique de Malades"
Vidéo de 3 mn - france 3 le 17 janvier 2013
Cancer de la prostate, voir Hôpital St Louis… 70% ne nécessitent pas l’opération !
Cholestérol, hypertension, cancer, dépression, ostéoporose, ménopause, etc. Et si l'on en faisait un peu trop ? L'excès de médecine nuirait-il à la santé ?

"Tout bien portant est un malade qui s'ignore", disait le docteur Knock. Aujourd'hui, "tout bien portant est quelqu'un qui n'a pas eu de dépistage". Des centaines de milliers de Français consultent à l'hôpital ou en cabinet pour pratiquer un bilan médical, radiologique ou biologique. Inquiets et prudents, ils pensent qu'il vaut mieux prévenir que guérir et comptent ainsi éviter une maladie silencieuse.
Dans ce livre, le docteur Boukris évoque la "médecine marketing" et montre comment on manipule médecins et malades en jouant sur les peurs, comment on médicalise nos vies pour pratiquer davantage d'examens biologiques, de radiographies et faire consommer toujours plus de médicaments.

Transformer des sujets bien portants en malades potentiels, tel est l'objectif de certains secteurs médicaux, privés ou publics, qui transmettent un message trompeur, lequel engendre de l'anxiété et génère un gâchis financier.
Surmédicalisation, sur-diagnostic, sur-traitement, ce document nous ouvre les yeux sur des pratiques du monde médico-industriel qui peuvent être nuisibles pour la santé et bouleverse de nombreuses idées reçues. 

Vidéo - Les génériques, une arnaque médicale et économique pour Sauveur Boukris.

Pour le docteur Sauveur Boukris, les médicaments génériques sont une arnaque médicale et économique. Il l'explique dans son livre «Médicaments génériques : la grande arnaque».
Le livre : "Les génériques ça ne devrait pas être systématique !" 
Tel pourrait être le mot d'ordre du docteur Sauveur Boukris à destination des patients français. A force de constats alarmants dans sa pratique quotidienne de médecin généraliste, l'auteur a décidé de mener l'enquête sur les médicaments génériques. Pourquoi ces effets secondaires inattendus ? Pourquoi ces retards dans le processus habituel de guérison ? Qui a autant intérêt à prescrire des génériques coûte que coûte ? Les résultats de son investigation ne sont pas rassurants. 

Témoignages de médecins méprisés, alertes de collèges médicaux demeurées sans suite, retraits de génériques dans d'autres pays, scandales étouffés... Bienvenue dans le business pharmaceutique et le labyrinthe des autorités sanitaires qui n'ont qu'une idée en tête : le gouffre de la Sécu ! Aubaine apparente pour le consommateur et le système de santé, le commerce des génériques cache des deals énormes au niveau international, des pressions morales et financières sur les médecins et les pharmaciens, tout cela dans une totale opacité sur les procédés de fabrication en Inde ou en Chine.
A l'heure où la traçabilité des aliments devient une exigence, le docteur Sauveur Boukris pose une question majeure : et si le grand perdant était le malade lui-même ?

"Ces médicaments qui nous rendent malades - Sauver des vies et faire des économies" paru le : 29/09/2011

Un médicament peut être un remède ou un poison. Prendre un médicament n'est pas un geste anodin. Les effets secondaires et indésirables des médicaments constituent un réel problème de santé. En France, on estime que le nombre de décès dus aux médicaments se situe entre 8000 et 13000 par an, soit deux à trois fois plus que les accidents de la route ! On compte plus de 130000 hospitalisations chaque année imputables aux médicaments. 
Les médicaments ont tué mes parents.


La durée d'hospitalisation est d'environ 9 jours, ce qui signifie que les effets secondaires sont graves. Les médicaments constituent un immense marché mondial qui aiguise l'appétit de grandes multinationales. Les Français sont les plus grands consommateurs de médicaments en Europe. Plus la consommation est élevée et plus les risques d'accidents ou de décès augmentent. Depuis les affaires des statines, du Viox, de l'Acomplia et du Zyprexa, qui ont occasionné le retrait de plusieurs médicaments, on se pose des questions sur les objectifs des firmes pharmaceutiques, sur les moyens de contrôle et de régulation de cette puissante industrie, sur l'indépendance et la rigueur des " experts ", sur l'information et la formation des médecins prescripteurs.
Le médicament n'est pas une marchandise comme une autre, il touche à un besoin essentiel : la santé. Et la santé est notre préoccupation à tous.
Les médecins sont des commerciaux au service des labos, formés par eux et récompensés ou pénalisés selon leurs services. J'ai travaillé à un haut niveau dans un des plus grands labos. OUI, je me suis dit qu'il me fallait faire quelque chose. Nous devons tous agir!!!

Santé : "la démolition programmée" - Les malades en danger paru le : 06/10/2011

Forfait hospitalier, franchises médicales, dépassements d'honoraires, déremboursements de médicaments, percée des génériques, automédication, fermetures d'hôpitaux et réduction du nombre de lits, pénurie de médecins, notre système de santé connaît, depuis plusieurs années, un grand bouleversement. Nous assistons en silence, sans véritable débat, à une réorganisation de notre système de soins et une privatisation rampante de la sécurité sociale. 

Le malade est le grand perdant de ces changements et de cette révolution silencieuse. Aujourd'hui, l'accès aux soins et aux spécialistes devient de plus en plus difficile. Demain, se soigner va-t-il être un luxe ? La médecine va-t-elle devenir un commerce ? Les plus riches s'en sortiront. Mais pour les autres ? Est-ce le début de la régression sociale ? Déjà des millions de Français renoncent aux soins, faute de moyens.
L'économie est entrée dans le champ de la santé : c'est le loup dans la bergerie. Après des reformes désastreuses comme celle du numerus clausus et des dépassements d'honoraires dont on mesure les dégats, la nouvelle loi HPST (Hôpitaux, Patients, Santé et Territoire dite loi Bachelot) va-t-elle donner trop de pouvoir aux préfets sanitaires pour organiser les structures de soins dans notre pays ? Lorsque la bureaucratie avance, l'humanisme recule.
Le Dr Sauveur Boukris, médecin généraliste de terrain, nous alerte et dénonce l'évolution et les dérives d'un système qui devient de plus en plus illisible, incohérent et inégalitaire. Il est encore temps de se réveiller et d'ouvrir le débat. Ne laissons pas ce sujet aux experts et aux économistes. Cela nous concerne tous. c'est un débat citoyen qui engage notre avenir. Après son dernier livre Ces médicaments qui nous rendent malades, le Dr Sauveur Boukris aborde les questions de notre système d'assurance maladie.
Il faut sauver notre sécurité sociale et ne pas la laisser aux assurances privées. La pire des injustices est celle liée à la santé.

* * * * *  


"Omerta dans les labos pharmaceutiques"
confessions d'un médecin - les pratiques de certains industriels de la santé: experts soudoyés, essais cliniques biaisés etc

Vidéo - Le Dr Bernard Dalbergue dénonce les méthodes immorales des laboratoires pharmaceutiques
Le livre  :

"Omerta dans les labos pharmaceutiques" du Dr Bernard Dalbergue et Anne-Laure Barret paru le : 05/02/2014 E-BOOK - EPUB 
Alors que l'actualité a révélé au grand jour des scandales médicamenteux, le docteur Bernard Dalbergue brise la loi du silence. Cet ancien cadre qui a travaillé pour plusieurs laboratoires pharmaceutiques dévoile une des causes de ces drames : le soutien d'experts médicaux rémunérés peut biaiser la politique de santé. Un secret de famille souvent tu. Le jour où il a refusé de jouer le jeu, la carrière du docteur Dalbergue s'est arrêtée net. Son témoignage, sincère et percutant, dresse un constat terrible : obnubilée par un marketing débridé, surfant sur les failles du système de sécurité du médicament, l'industrie perd parfois de vue sa mission principale, soigner. La journaliste Anne-Laure Barret étoffe ce récit d'une enquête où elle revisite le scandale oublié du Vioxx et montre comment le vaccin Gardasil a été recommandé à la population contre l'avis de nombreux spécialistes.

* * * * *

"VACCIN, mais alors on nous aurait menti ?"
Scandale des sois disant sectes, c'est à dire ceux qui ne font pas vacciner leurs enfants, ne les mettent pas dans les écoles de formatage, font de l'agriculture naturelle...!


Maître Joseph est avocat au barreau de Grenoble. Il a été amené à traiter plusieurs affaires liées à des minorités ou personnes discriminées en raison de leurs pratiques de santé alternatives ou de leur démarche spirituelle. Il évoque ici le contexte dans lequel le rapport parlementaire de 1995 sur les sectes a été publié. Ses propos incisifs, percutants et sans détour donnent à réfléchir sur des événements présentés d'une manière différente par les autorités et les médias

"VACCIN, mais alors on nous aurait menti ? Ils sont inefficaces, nous rendent malades, détruisent notre immunité naturelle, mais… ils sont obligatoires" par Jean-Pierre JOSEPH
Paru le : 07/06/2013
Nouvelle édition. L'année 2012 n'aura pas été l'année de la fin du monde, mais l'année de la Révélation (véritable traduction du terme grec " Apocalypse"), c'est-à-dire le moment où nous cessons d'être des moutons, et où nous nous posons enfin les questions de simple bon sens, que nous aurions dû nous poser depuis longtemps. Pourquoi nous avoir caché la multiplication étonnante des cas de maladies, après les vaccinations de masse dans le monde entier : multiplication par 6 des cas de variole aux Philippines en 1918 après la vaccination contre la variole, multiplication par 2 des cas de diphtérie en France après le vaccin anti-diphtérique, ou par 7 en Allemagne en 1935 pour le même vaccin, multiplication par 4 des cas de polio en France en 1956/1957 après la vaccination anti-polio, etc… Plus récemment, pourquoi une étude réalisée en Californie en 2010, montre-t-elle que 92 % des enfants atteints de coqueluche étaient vaccinés ? Pourquoi nous a-t-on caché le fait que des milliers de malades neurologiques graves (dont certains sont décédés) avaient pour point commun le fait d'avoir été vaccinés contre l'hépatite B ? Pourquoi 13 pensionnaires d'une maison de retraite de Lorraine, vaccinées contre la grippe, sont-elles mortes de la grippe en hiver 2005 ? Pourquoi l'autisme (dont le nombre de cas s'est multiplié par 10 en 5 ans aux U.S.A.) ne touche-t-il pas les enfants non vaccinés (ex les Amish) ? Pourquoi nos brillants experts sont-ils dans le déni systématique du lien de causalité entre les vaccins et les graves handicaps atteignant aujourd'hui de nombreuses personnes qui étaient en bonne santé avant la vaccination ? On nous aurait menti ? Mais pourquoi ? Et alors que faire pour nos enfants risquant des effets secondaires graves, uniquement car "c'est obligatoire ?". Comment la Justice réagit-elle à cette situation ? Cette obligation, qui n'existe plus depuis longtemps chez nos voisins, ne serait-elle pas contraire au droit Européen, comme l'a laissé entendre récemment la Cour de Strasbourg ? Les vaccins ne sont en effet plus obligatoires que dans 5 pays sur les 27 que compte l'Europe. Jean-Pierre Joseph est avocat au Barreau de Grenoble, auteur du célèbre "les radis de la colère" qui montre les aberrations de la chasse aux sectes en France, et du roman "Même les beaufs en robe noire dansent avec le diable". 
Il est aussi instructeur de karaté, musicien et auteur compositeur.


* * * * * 
Philippe Even et Bernard Debré  
Philippe Even, né en 1932 à Paris, est médecin pneumologue français.
Il a écrit "
"Les adjuvants des vaccins expliqués par Philippe Even"

"Statines, la molécule du diable - l'Arnaque du Cholestérol "- 13 prix Nobel !!!!!

À la suite du Dr de Lorgeril, auteur de "Cholestérol, mensonges et propagande", le Pr Philippe Even démonte méthodiquement l'arnaque du cholestérol soi-disant "toxique" et des statines, véritables poisons pour l'organisme, deux arnaques savamment organisées par les laboratoires pharmaceutiques dans l'unique but de faire du profit sur le dos des patients naïfs, des médecins désinformés, et de la santé publique.

C'est, pour lui, un véritable "crime contre le vie"...

Voici une longue interview en vidéo du Pr Even réalisée par BioticTV. 
Pour ceux qui n'ont pas encore tout compris à la controverse scientifique suscitée en France par le Dr de Lorgeril, le Dr Even raconte magistralement deux histoires :
1 -  Cholestérol : molécule de vie
Le cholestérol est un cristal rigide, un élément structurant de la vie, indispensable à nos cellules, qui ne présente aucun danger. Comme un professeur face à ses étudiants, Philippe Even donne un cours très accessible sur la biochimie du cholestérol. Cette biochimie a été comprise dans les années 1980 mais reste ignorée de nos médecins. Ce qui persiste c'est le dogme, dogme qui découle d'une erreur de la pensée médicale des années 1950 : les maladies artérielles sont dues aux plaques d'athérosclérose, il y a du cholestérol dans les plaques donc le cholestérol est coupable.
2 -  Statines : molécules du diable
Philippe Even raconte l'histoire de la supercherie des statines. Il raconte comment, sur la base de cette erreur de la pensée médicale des années 1950, l'industrie a réussi à créer le plus grand marché pharmaceutique du monde. Il décrit les effets secondaires des statines, prédit leur déclin et l'évolution probable du marché des médicaments anti-cholestérol dans les années à venir avec l'arrivée de nouvelles molécules.
Pr Philippe Even : "cette controverse scientifique suscitée en France par le Dr de Lorgeril (que j'essaie d'aider et à laquelle j'essaie de participer) doit amener les médecins à s'interroger. Il ne s'agit pas de croire sur parole. Il s'agit qu'ils se posent au moins la question et qu'ils cherchent par brefs efforts à la résoudre parce que ce bref effort leur ouvrira les yeux, à condition que le bref effort ça ne soit pas d'aller lire les revues générales ou les éditoriaux imposés dans la presse par l'industrie pour répéter la vulgate : le cholestérol est le diable, il encrasse vos artères, il les bouche, vous allez en mourir avec un infarctus !"

Ces médecins ne savent pas encore que toute ces erreurs sont voulues ?

* * * * *

Bernard Debré, né le 30 septembre 1944 à Toulouse (Haute-Garonne), est un urologue et homme politique français

Bernard Debré : L’homme politique - Un François Hollande "pathétique"

* * * * *

«Guide des 4000 médicaments - Utiles, inutiles ou dangereux au service des malades et des praticiens»
Par les professeurs  Bernard Debré, Philippe Even PARU LE : 13/09/2012

Des dépenses de 1,3 à 2 fois supérieures à celles de tous les autres grands pays européens, soit 10 à 15 milliards d'euros jetés par les fenêtres, sans aucun bénéfice pour la santé, plus que le déficit de l'Assurance-maladie, aux dépens des véritables priorités : hôpitaux, maternités, infirmières, handicaps physiques et mentaux, dépendance et vieillesse. Ce guide s'adresse d'abord aux malades et aux praticiens pour les alerter et les éclairer sur l'efficacité réelle et les risques des médicaments. 

Ensuite aux politiques et aux agences qui autorisent les médicaments, accordent aux firmes des prix de vente exorbitants et remboursent les médicaments sans discernement. Cette politique n'est pas au service des malades et des citoyens qui paient, mais à celui de l'industrie pharmaceutique qui encaisse, alors que, depuis 25 ans, elle n'invente plus guère et est devenue la moins éthique et la plus lucrative de toutes les industries, confortée par le silence indifférent ou complice d'une gronde part de l'élite médicale universitaire. 

La justice, la sécurité et la crise imposent de tailler à coups de serpe dans des dépenses injustifiées et des médicaments trop souvent dangereux.

Et bien sur, la sanction tombe !
Bernard Debré et Philippe Even interdits d'exercer la médecine pour leur Guide des médicaments.
MEDECINE - Les professeurs Philippe Even et Bernard Debré ont été sanctionnés par l'Ordre des médecins pour leur livre controversé "Guide des 4000 médicaments utiles, inutiles ou dangereux". Publié il y a deux ans, ce best-seller avait indigné le corps médical pour ses nombreux blâmes.
Dans leur livre, ils étaient loin d'être tendre avec leurs collègues. Et c'est ce qui leur a porté préjudice. Deux ans après la publication du controversé "Guide des 4000 médicaments utiles, inutiles ou dangereux", les médecins Philippe Even et Bernard Debré : un an d'interdiction d'exercer la médecine dont six mois avec sursis. Une sanction à portée symbolique, puisque les deux auteurs n'exercent plus. 
Ils ont été sanctionnés par l'Ordre des médecins. 
Une décision à laquelle ils ne s'attendaient pas 
"Nous sommes tous les deux à la retraite, cela ne rime à rien. Au point de vue moral, c'est une honte", a déclaré le Pr Debré, urologue et député UMP. Ce dernier a affirmé son intention de faire appel avec Philippe Even, Professeur de médecine et président de l'Institut Necker. "C'est inacceptable, c'est un déni de liberté de parole, on n'a tué ni violé personne", a-t-il encore déclaré. 

Le motif de cette sanction dans le sillage du Mediator.
Des médecins directement attaqués
L'ouvrage a rencontré un grand succès auprès du public. Présenté comme le fruit de "7000 heures d'analyse de 20.000 références internationales", il s'attaquait directement à l'industrie pharmaceutique. Ainsi, 50 % des médicaments seraient inutiles, 20 % mal tolérés, et 5 % potentiellement très dangereux, entraînant "près de 100.000 accidents nécessitant une hospitalisation". Surtout, le livre mettait à mal certaines professions médicales, notamment les allergologues et les cardiologues.

* * * * * 
Sylvie Simon, ses nombreux livres, ses vidéos vous expliquent que les gens non vaccinés sont moins malades
    Sylvie Simon née à Narbonne le 26 octobre 1927 et décédée le 8 novembre 2013 , est journaliste et écrivain, spécialisée dans les thèmes de santé. Elle a écrit, entre autres, "La Dictature médico-scientifique" (1997), "Vaccinationl'overdose" (1999), "Déjà vacciné ?" (1999), "Faut-il avoir peur desvaccinations ?" (2000).
    Elle est connue pour ses travaux ainsi que ses publications en faveur de la médecine non conventionnelle et sur l'écologie.
    Issue d'une famille aisée de Narbonne, dans le sud de la France (son grand-père, Gabriel, puis son père, Marcel Rachet, furent notamment des pionniers du cinéma en ouvrant quelques-unes des premières salles de projection françaises, sœur de l'écrivain Guy Rachet, Sylvie Simon a été antiquaire pendant plusieurs dizaines d’années, parcourant la France et le monde pour y découvrir des objets et meubles précieux. Elle est à l’origine de la création à Paris de la Cour aux Antiquaires, faubourg Saint-Honoré, et du Louvre des Antiquaires, rue de Rivoli, puis s’est installée rue de Beaune au cœur du fameux Carré des Antiquaires. N'achetez plus d'antiquités vous financeriez peut-être les vrais terroristes (voir article récent).
    Elle a publié plusieurs romans et de nombreux essais dans lesquels elle prend position sur des sujets de société, en particulier la controverse sur la vaccination, prônant les valeurs de la médecine alternative qu'elle oppose aux intérêts de l'industrie pharmaceutique et à ce qu'elle appelle «l'engrenage mortel de la société de consommation». Elle a également publié des centaines d’articles dans plusieurs journaux concernant la santé et l’écologie.

    Le scandale vaccinal

    Le lobbying et la PEUR - Révolution qui consiste à dire NON en nous unissant
    Sylvie Simon dénonce dans cette interview la manipulation des lobbies en général et de l'industrie pharmaceutique en parlticulier. "Aux yeux d'une industrie qui veut gagner toujours plus, il faut créer plus de malades pour vendre plus de vaccins et de médicaments ! Et c'est ce qu'ils font, ils fabriquent des malades !". Sylvie Simon
    https://www.youtube.com/watch?v=QynrV1jcClw


    Enfants actuels: une nouvelle conscience planétaire - Conférence de Sylvie Simon – 38 mn
    « Einstein était un très mauvais élève…Ce ne sont pas les enfants qui ont des problèmes, mais la société dans laquelle ils vivent. Pas sévir, mais éduquer ! »
    Nous sommes arrivés à une époque où nous devons choisir entre la survie de la Terre et le pillage quotidien de ses richesses, dont cet ouvrage fait le bilan. En même temps, nous observons l'émergence d'enfants qui pensent et agissent en dehors des normes, contestent nos institutions, sont passionnés par les technologies modernes. Le regard qu'ils portent sur le monde est bien différent du nôtre, et ressemble à s'y méprendre à celui des physiciens quantiques qui nous parlent de la solidarité de l'homme avec l'univers et de l'appartenance de tout au Tout. On les appelle " Enfants Indigo ", d'après la couleur de leur aura décrite par des voyants. Seraient-ils venus pour aider l'humanité à évoluer ? L'ambition de ce livre est de tenter de répondre à cette question en réfléchissant sur les mutations actuelles de la Terre et de ses habitants et l'arrivée massive de ces enfants. C'est la réédition d'un ouvrage publié en 2004 elle a publié La Mémoire de l'au-delà.


    Son site :

    Autres vidéos :

    Sylvie a aussi dénoncé le trafic d'organes y compris dans les "orphelinats" à New-York, je crois me souvenir que c'est dans le livre qui suit.

    SES LIVRES :


    "La nouvelle dictature médico-scientifique - L'emprise des lobbies sur notre santé" paru le : 01/01/2006
    Nous avons souvent la faiblesse de croire que le monde médico-scientifique œuvre avec passion et dévouement pour le bien de l'humanité, alors qu'il s'agit d'une industrie qui génère des intérêts d'autant plus colossaux qu'ils sont directement financés par des Etats crédules et parfois complices. Loin d'être un réquisitoire contre la science ou la médecine, ce livre pointe du doigt l'inquiétante corruption de ces milieux, cause de scandales et de mensonges institutionnalisés : médicaments dangereux (voire mortels), résultats falsifiés, sang contaminé, pollutions diverses, mensonges sur le cancer, le sida, la grippe aviaire, les hormones, les vaccinations... Sylvie Simon indique clairement à qui profite cette désinformation et donne la parole à des chercheurs, biologistes, médecins qui tirent la sonnette d'alarme. La première version de cet ouvrage, paru il y a 10 ans, reste demandée par des lecteurs avides de vérité. C'est pourquoi l'auteur signe cette nouvelle version, réactualisée par de nouvelles informations, rarement connues du grand public.

    "Les 10 plus gros mensonges sur les vaccins" paru le : 01/09/2005
    Les vaccins ne sont pas des médicaments et sont destinés à des êtres en bonne santé dans le but de prévenir une maladie hypothétique. Aussi, il serait normal que tout candidat aux vaccins reçoive une information honnête, précise et complète, sur les risques de la maladie dont il souhaite se protéger, mais aussi sur les risques qu'il court en se faisant vacciner. Or, l'histoire de la vaccination est jalonnée de falsifications, de dissimulations et de mensonges. Il était aisé d'en trouver dix, mais difficile de n'en sélectionner que dix. Aussi, l'auteur a opté pour les dix plus flagrants, chacun ayant engendré des quantités de plus petits mensonges. Si vous croyez vraiment, entre autres, que - Pasteur est un bienfaiteur de l'humanité, - vacciner un enfant, c'est le protéger, - il faut éradiquer les microbes et virus, - le vaccin contre le tétanos est indispensable. Alors ce livre est fait pour vous : ne vous laissez pas désinformer plus longtemps !

    "Vaccin hépatite B. Les coulisses d'un scandale" paru le : 15/03/2002
    Dans le monde entier, avec la connivence de l'OMS et de divers gouvernements, les fabricants du vaccin anti-hépatite B (OGM), ont orchestré des campagnes publicitaires éhontées, basées sur la manipulation de la vérité scientifique au profit du seul intérêt financier. Le succès de ces opérations a abouti à un drame effroyable pour les dizaines de milliers de victimes à travers le monde, dont certaines sont décédées, alors qu'elles avaient bien peu ou même aucun risque de contracter la maladie. Preuves à l'appui, les auteurs dénoncent cette manipulation, à la fois financière et médicale. Ils ont enquêté dans de nombreux pays, particulièrement en France, Italie, Etats-Unis et Grande-Bretagne.

    "L'aspartame - Sucre ou poison ?" paru le : 14/04/2008
    Saviez-vous que... pratiquement toutes les études qui affirment l'innocuité de l'aspartame ont été financées par l'industrie, l'approbation de ce produit est due à des procédés dignes de la mafia, il peut être meurtrier pour les diabétiques, il existe des milliers de plaintes concernant l'aspartame qui font état de maladies multiples - dépressions, désordres neuro-dégénératifs, troubles intestinaux graves, problèmes de vue, rhumatismes, sclérose en plaques, lupus, Alzheimer, coma, cancer, tumeurs, prise de poids. Pourtant ce produit se trouve, scandaleusement, à portée de main dans les rayons de nos supermarchés. Il représente un chiffre d'affaires colossal. Ce qui explique sans doute le reste... Lisez et vous saurez...

    Et bien d’autres. 
      * * * * *

      Le Dr Ghistaine Lanctot et le livre " la mafia médicale" paru le : 12/09/2003
      Médecin canadien qui a eu 3 cliniques et a tout abandonné après avoir réalisé que plutôt que guérir, les vaccinations et beaucoup de médicaments rendaient les gens malades

      Elle nous parle du Canada, mais, ce sont les mêmes exploiteurs dans tous les pays.
      Pensez à la pièce de théâtre KNOCK. Louis Jouvet dans Knock 1951
      Knock et la médecine moderne
      Un texte visionnaire servi par un acteur hors du commun. Le Dr Knock, récemment installé, explique au pharmacien comment il va exploser son chiffre d'affaire et décrit la "médecine moderne".

    Pour les personnes qui ne pensent pas que nous avons une âme, l'explication de Ghis va leur sembler étrange.
    Notre système de (maladies) santé - Les financiers de la santé. Ne sommes intéressants que quand nous sommes malades ou avons peur de la maladie…
    Ghis (Ghislaine Lanctôt), nous par les de notre système de santé qui n'est pas vraiment un système de santé mais un système de maladies, conçus pour rendre les gens malades. Pourquoi? Pour enrichir les grandes compagnies pharmaceutiques.
    Car il ne faut pas se leurrer, le gouvernement n'a jamais été a notre service. Il a toujours été au service de l'industrie. Nos représentants sont des traites qui nous trahissent quotidiennement. Ils ne valent pas mieux que de vulgaires prostituées. Ils vendent leurs âmes en échange de projets de lois qui va servir l'industrie au détriment du peuple.
    Car il faut comprendre que la maladie, c'est payant. Plus il y a de gens malades, plus c'est payant pour l'industrie. Et nous payons un système de maladie pour rendre les gens malades. En plus de se faire voler de l'argent, on se fait voler notre santé!
    À propos, des remèdes contre le cancer existe comme le 714-X. Contrairement à la chimio ou la radiothérapie qui sont très violents pour l'organisme, ces derniers sont doux pour l'organisme, et efficace. Le lobby pharmaceutique avec la complicité du gouvernement a boycotté ces produits et interdit leur distribution et publication. Arrêtez de croire que le gouvernement est bon pour vous. Le gouvernement est notre ennemi!
    * * * * *

    A quoi servent réellement les vaccinations. L’association de Bill Gates ne travaille pas pour notre bien.

    Les Etats-Unis stérilisent la population des pays en développement - 12 avril 2014
    Pandémies fictives, lois sur la vaccination obligatoire – ce ne sont que des préparatifs de la stérilisation totale de la population «inutile» de la Terre.
    En 1989 une étude Memorandum-200, œuvre du conseiller à la sécurité nationale américaine Henry Kissinger (Membre de la Cabale) datant de 1974, a été rendue publique. L’étude était consacrée à l’augmentation de la population dans le monde et aux conséquences que celle-ci pourrait avoir pour la sécurité des Etats-Unis et des intérêts américains dans le monde.
    En guise de solution le Memorandum-200 proposait de réduire la population des pays en développement ce qui permettrait aux Etats-Unis d’accéder aux ressources naturelles de ces derniers.

    Le plan secret de Kissinger a été immédiatement mis en œuvre. Dans les années 1980-1990 la stérilisation est devenue le moyen de contraception le plus populaire en Amérique latine. Plusieurs organisations et agences proposaient la stérilisation mais seulement quelques-unes étaient brésiliennes. Fédération internationale de planification familiale, Pathfinder Fund américain, Association pour la contraception chirurgicale volontaire toutes les organisations opéraient sous l’égide de l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID).

    En 1989 le gouvernement brésilien, jadis fervent partisan du programme de stérilisation ayant pour l’objectif affiché la lutte contre la pauvreté, a déclaré que ce programme était devenu «excessif et superflu». Selon certaines données presque 90% de femmes brésiliennes d’origine africaine ont été stérilisées dans le cadre de ce programme.

    Depuis 2011 une vaste campagne de stérilisation a été lancée au Rwanda en visant 700 000 hommes. S’étalant sur 3 ans, elle est intégralement financée par l’USAID. La campagne est certes volontaire mais «à chaque fois qu’une campagne de stérilisation a des dimensions considérables, elle aboutit à une coercition», fait remarquer le président de l’Institut américain de recherche sur la population (Population Research Institut) Steven Mosher. Il considère que «les conséquences pour la vie familiale et le développement économique du Rwanda seront assez tangibles» et qu’il s’agit du «meilleur moyen» de prévenir le SIDA. (le virus du Sida se trouvait dans un vaccin) Il oublie cependant que les lois américaines interdisent à financer des avortements forcés et des stérilisations.
    Il ne s’agit que des plusieurs exemples de ce qui se passe un peu partout dans le monde. Dans une guerre pour les ressources la fin justifierait les moyens surtout si l’augmentation de la population compromet l’avenir économique des pays développés, dirait Kissinger. Mais il ne faut pas oublier que la stérilisation forcée est constitutive d’un crime contre l’humanité, si elle est pratiquée de façon importante et systématique. Ses auteurs devront alors être jugés par la Cour pénale internationale.
    de
    Le vaccin leur sert à stériliser ou à créer des pandémies comme dernièrement, Ebola, plus ancien, la grippe espagnole.....

    Y aurait-il un super business de la maladie qui ne tiendrait pas compte des patients ?
    Jean-Yves Bilien  qui a réalisé les deux films relatant l’affaire André Gernez sous le titre: « Le scandale du siècle » lance aujourd’hui un appel public: Il faut faire connaître très largement le travail du Docteur Nicole Delepine et de son équipe lourdement menacés par le ministère de la santé. Il faut que le service de Garches soit maintenu!
    Le docteur Nicole Delépine, Cancérologue, responsable de l’unité d’oncologie pédiatrique de l’hôpital universitaire Raymond Poincaré à Garches (APHP), pratique avec son équipe une cancérologie individualisée et sans aucun doute mieux tolérée et de surcroît plus efficace. Ses résultats parlent d’eux-mêmes : plus de 90% de réussite sur des cancers de l’os chez l’enfant si la prise en charge est immédiate contre 50% ailleurs.
    Après trente ans de bons et loyaux services le Dr Delépine s’apprête à partir en retraite en juillet prochain et à cette occasion les pouvoirs publics envisagent très sérieusement la fermeture du service. La présence de la petite équipe des 8 médecins séniors pédiatres qui exercent avec elle, depuis plus de trente ans garantit la pérennité de ses méthodes et pourtant l’avenir du service reste très incertain.
    La suite :

    André GERNEZ Le scandale du siecle
    André Gernez est le père de la théorie des cellules souches, il révise dans les années soixante le dogme du double cycle cellulaire et de la fixité neuronale. Le Docteur Gernez est en mesure de contrôler le cancer, l'Athéromatose, la sclérose en plaques, la schizophrénie, la myopathie de Duchenne, l'Asthme et l'allergie, le Psoriasis, le Parkinson, l'Alzheimer.
    Il y en a plein comme ça !

    * * * * *

    Dessins humoristiques de René Bickel concernant la santé à faire circuler !

    * * * * *
    Les stratégies liées aux nanotechnologies dans l’eau, l’alimentation, les médicaments et les vaccins
    L’enjeu de la substance quantique humaine Par Salim de Véga

    L’être humain génère et déploie une immense quantité d’énergie quantique. Telle est son essence et telle est sa destinée car il a été créé pour ensemencer à son tour la création. Toute cette énergie qui est déployé est très convoitée. Elle est d’autant plus importante, en quantité, que les sphères émotionnelles et mentales spécifiques à l’être humain participent à cette prolifération de flux vibratoires et d’énergie de toute sorte. La puissance énergétique, au-delà de toutes les formes dans lesquelles elle peut apparaitre, est une forme créatrice unique. C’est pour cette raison qu’il vous appartient de préserver votre énergie, de la stocker en vous, pourrais-je dire, et de limiter au maximum son épuisement et ses pertes. A l’échelle galactique, certaines sphères de vie comme la vôtre apparaissent comme des générateurs énergétiques fournissant une source quasi-inépuisable tant et si bien que les êtres qui y demeurent, en l’occurrence vous, continuent leur évolution dans l’illusion qui leur est donnée. La question n’est plus de savoir combien de temps les êtres vivants pourront fournir cette ressource énergétique mais par quels moyens ils peuvent encore être contraints et maintenus dans ces schémas qui semblent leur convenir.

    Cela ne doit pas vous effrayer. Au contraire, ces informations doivent vous donner la force d’aller plus loin, de chercher au cœur de qui vous êtes, pour ne plus vous laisser bercer par l’illusion. Tout est illusion, certes, mais tout est aussi réalité. Le monde dans lequel vous vivez est bien réel et ce ne sont que les paramètres et les systèmes qui le portent qui font partie de l’illusion. La nature de votre monde est la réalité à laquelle vous devez vous raccrochez. La nature de votre être profond l’est tout autant. Lorsque je vous dis qu’il existe un enjeu planétaire et galactique quand à la substance quantique humaine, vous devez prendre cette information de façon à créer de nouvelles possibilités d’évolution pour ne plus vous laisser submerger par ce qui n’est pas essentiel. La substance quantique humaine est issue de la quantité d’énergie que vous déployez. C’est pour cette raison qu’il vous est nécessaire de reconnaitre, d’apprendre et de réveiller votre structure quantique. C’est par le biais de ce réveil que vous aurez la possibilité de préserver votre énergie à la fois individuelle et globale.

    Depuis des éons, les secrets de l’énergie quantique de l’être humain ont été voilés. Cependant, certains êtres de votre monde, humains et supra-humains, connaissent cette puissance et la maintiennent à l’état latent pour que vous puissiez continuer à obéir inconsciemment aux règles qui vous sont imposées et que vous croyez avoir vous-même prédéfinies. La substance quantique humaine est un enjeu et vous devez vous réapproprier ce pouvoir car il vous appartiens. Plusieurs sciences et approches au niveau de la recherche et de la génétique, particulièrement dans le domaine de la santé et du développement technologique, tendent à maitriser la puissance quantique humaine en la détournant de vous-même. Elle pourrait ainsi être utilisée sans que vous n’en ayez conscience. Il existe des dangers considérables liés aux nouvelles substances qui entrent en contact avec le corps humain, depuis quelques décennies. Celles-ci sont créées pour vous maintenir dans un état d’auto-suffisance illusoire afin que vous ne ressentiez pas la nécessité ni l’appel de réveiller votre propre pouvoir et de l’utiliser par vous-même.

    Ces substances vous sont transmises sous diverses formes, notamment à travers l’alimentation, les médicaments, les vaccins et, depuis quelques temps, l’eau. Sachez que dans l’eau qui vous est donnée à boire se trouvent des nano-particules qui sont destinées à annihiler l’hybridation de certains brins d’ADN en vous, en votre structure physique et par-là même en votre structure quantique. Les molécules d’eau sont perméables aux nanotechnologies car elles possèdent des micro-capteurs, ou nano-capteurs, qui permettent à certains flux dirigés de se loger dans la structure de l’eau elle-même et de libérer leurs gènes nocifs lorsqu’ils sont en contact avec certaines particules quantiques de l’organisme humain. Plusieurs concepts ont été élaborés et sont actuellement développés pour modifier le génome humain dans sa substance la plus infime, c’est-à-dire dans sa structure quantique. Cela n’a pour l’instant pas abouti car l’évolution de l’être humain semble aller à l’encontre de ce que certains tentent de lui imposer. Il est donc de votre devoir de préserver vos ressources énergétiques et votre pouvoir. Vous pouvez contrer les effets néfastes générés par la substance déviée de l’eau en la modulant fréquentiellement grâce à votre propre pouvoir.

    Oui, cela est possible et facile à effectuer. Il vous faut simplement être persuadé que vous en avez la capacité et c’est cela qui semble le plus difficile lorsque nous vous observons. Vous n’avez pas assez confiance en vous et en ce pouvoir que vous détenez. Et pourtant, c’est grâce à lui que vous pouvez renforcer et préserver tout ce qui vous constitue pour que votre essence divine puisse scintiller totalement dans votre incarnation. Avant de boire de l’eau ou avant de vous laver, c’est-à-dire avant tout contact avec l’eau, à partir de maintenant vous pouvez, si vous le souhaitez, tenter de bloquer tout ce qui est destiné à déstabiliser et à déséquilibrer votre structure interne, externe, énergétique et quantique. Je dis tenter, car il est évident que beaucoup d’entre vous n’ont pas encore la conviction qu’ils disposent de la puissance nécessaire à parvenir à cela. Alors, tentez, mais tentez en confiance et en essayant de vous persuader un peu plus à chaque reprise que ce que vous faites peut entrainer des résultats rapides et effectifs. La puissance de votre esprit sur la matière est indéniable et c’est cette ressource que vous devez utiliser pour préserver la substance de l’eau afin qu’elle ne contienne plus aucun élément susceptible de détruire votre structure quantique ou d’atteindre sa substance.

    La puissance de votre esprit sur la substance de l’eau se traduit par l’assimilation de particules organiques-quantiques par les molécules d’eau. Ces particules sont générées par votre cerveau, au niveau de certaines zones quantiques, lorsque vous focalisez votre attention et votre intention à cela. Par des réseaux de fréquences porteuses d’énergie quantique, les particules vont se fixer à la substance de l’eau et bloquer les énergies qui pourraient vous nuire. Vous pouvez faire cela en tenant un verre d’eau entre vos mains avant de le boire, par exemple, ou tout simplement en regardant, par vos yeux humains, l’eau que vous aller boire ou utiliser. Lorsque vous la regardez, imaginez que vous diffusez des rayons de lumière blanche et dorée par vos yeux. Ce sont des rayons qui vont toucher la substance de l’eau. Délimitez en vous les zones qui sont à même de générer des flux d’énergie conséquents. C’est en effet en connaissant votre propre fonctionnement que vous pourrez à la fois vous libérer de ce qui vous encombre et vous préserver des effets néfastes des éléments extérieurs qui tenteraient de s’emparer de votre propre puissance. Lorsque vous souhaitez délimiter ces zones, en vous, dans votre corps physique et votre organisme, respectez un moment de calme et de silence afin d’aligner tous les centres énergétiques de votre corps.

    Ensuite, commencez par vous observer mentalement, c’est-à-dire que vous allez imaginer que vous inspectez tout votre corps avec votre conscience. Voyez alors si vous percevez certaines zones génératrices d’énergie. Délimitez-les simplement en les reconnaissant. Puis, associez votre ressenti à cet exercice. Sentez à l’intérieur de vous ce qui se produit et retrouvez les endroits qui génèrent de l’énergie, en vous, en votre corps. En délimitant de cette façon les zones susceptibles d’être touchées par des flux intérieurs tentant de s’approprier votre énergie, vous renforcez toute votre structure. L’alimentation et plus précisément vos systèmes d’alimentation à grande échelle constituent un vecteur essentiel à la circulation d’éléments perturbateurs visant à annihiler certains aspects de votre nature énergétique et quantique. En effet, les micro-organismes qui sont pour le plus souvent nano-particulaires, contenus dans la nourriture industrielle que vous ingérez, ont pour destination les organes de votre corps et en particulier le foie et les poumons. Nous ne vous disons pas que tout ce que vous mangez est nocif pour votre santé mais que la plupart des grands groupes industriels diffusent, parfois à l’insu des personnes qui travaillent au sein de ces structures, de la nourriture contenant des particules et des éléments très mauvais pour la santé de l’être humain.

    En touchant le foie et les poumons, ces nano-particules s’attaquent aux capteurs énergétiques de certaines particules quantiques qui sont véhiculées dans votre corps. N’ayant plus la possibilité d’être logées correctement au sein de vos organes, ces particules vont devenir inutiles et votre système énergétique quantique va en diffuser d’autant plus pour combler le manque de résultat, ce qui peut aboutir à un épuisement énergétique global. Cela entraine de grosses fatigues et des états de somnolence, parfois entrecoupés de périodes d’insomnies. De plus, les éléments nano-particulaires organiques qui viennent se fixer sur vos organes vont déployer ce que l’on appelle des résurgences organiques, qui sont des particules qui se multiplient d’elles-mêmes dès lors qu’elles ont trouvé un terrain approprié. Ces particules sont celles qui engendrent des déficits et des dérèglements hormonaux dans votre système physique. Il est donc temps de revoir votre alimentation. Sans pour autant vous affoler, vous devez prendre conscience de cette nécessité de contrôler les chaines qui mènent jusqu’au produit fini que vous achetez et ingérez. Si cela n’est pas possible, alors achetez différemment, consommez des aliments frais provenant de petits producteurs locaux par exemple.

    Enfin, un troisième support qui cible notamment le cerveau humain et ses fonctions est lié au secteur de la santé, aux contenus des médicaments et notamment des vaccins. Sachez que tous les médicaments qui sont commercialisés comportent, sans exception, des micro-éléments nano-particulaires destinés à bloquer l’ouverture de certaines zones quantiques du cerveau humain. Il s’agit d’un enjeu de taille, en effet. Lorsque les zones quantiques du cerveau humain sont correctement ouvertes, activées et stimulées, alors tout l’organisme en bénéficie et les déséquilibres au niveau de la santé peuvent être rapidement résorbés. C’est la raison pour laquelle l’ouverture de ces zones est sciemment bloquée. Ceci afin de vous maintenir dans un état d’obéissance et d’acceptation de ce qui vous est proposé pour soigner vos déséquilibres, à savoir les médicaments qui entrainent eux-mêmes ces mêmes blocages au niveau de votre cerveau. Voyez-vous, le cercle est savamment bouclé pour que vous ne puissiez pas en sortir, ou, du moins, pour vous donner l’illusion que vous ne pouvez pas vous en sortir et que seul le système de santé auquel vous collaborez peut vous aider.

    Cela est une grande supercherie et vous êtes de plus en plus nombreux à en prendre conscience. Surtout, préservez tout ce qui compose votre cerveau humain. Ses potentialités latentes sont bien plus importantes que vous ne le pensez. Voyant que vous êtes de plus en plus nombreux à comprendre cela, les grands groupes, et surtout ceux qui sont derrière, mettent en place de nouvelles stratégies, notamment l’insertion directe dans le sang d’éléments nano-particulaires destinés à détruire votre système d’auto-régénération et de possibilité d’ouverture de vos énergies quantiques. Cela se fait par le biais des vaccins qui contiennent et contiendront, dans les années à venir, de nouveaux éléments, des molécules de synthèse sciemment élaborées pour vous détruire ainsi que des soi-disant adjuvants chimiques de plus en plus nocifs que l’on vous vendra comme novateurs et bienfaisants pour chacun de vous. Les nouveaux-nés seront particulièrement touchés car certaines injections seront, et sont déjà, faites dès leur naissance. Préservez vos enfants car ce sont eux qui dirigeront le monde de demain.

    Parallèlement aux vaccins, il existe d’autres vecteurs largement utilisés dans vos systèmes médicalisés afin de propager directement dans le sang des particules déséquilibrantes. Il s’agit de tout ce qui est injecté dans le corps lors d’opérations chirurgicales ou, tout simplement, lors de perfusions, transfusions et autres interventions impliquant une injection liquide directement dans le sang. Une fois de plus, ne vous alarmez pas car vous avez toujours la possibilité de vous défendre contre ce que vous ne voulez pas voir pénétrer dans votre corps. S’il vous semble que vous êtes impuissants, cela n’est pas tout à fait juste car vous disposez de clés, à l’intérieur de vous, pour stopper les déséquilibres de ces particules non désirées. Générez des flux contraires qui vont créer et engendrer la prolifération de nano-particules vibrantes visant à détruire celles qui tenteraient de prendre le contrôle sur votre autonomie énergétique. Vous pouvez travailler à cela en créant des fluides quantiques de lumière comme je vous l’ai indiqué précédemment dans ce livre.

    Ajoutez l’intention de créer des nano-particules vibrantes destinées à stopper les éléments destructeurs dans votre organisme et dans votre structure physique et quantique. Vous pouvez également utiliser l’énergie solaire et lunaire afin de recevoir des particules plasmiques puissantes que vous pourrez stocker dans votre Plexus Solaire et diffuser de façon jaillissante dans tout votre organisme une fois par jour par exemple. Pour cela, concentrez au maximum l’énergie solaire et l’énergie lunaire au niveau de votre Plexus, puis laissez cette même énergie unifiée jaillir comme des jets de lumière très puissants et très rapides dans tout votre corps. Chers amis, il n’est plus temps de vous morfondre ou de vous complaire dans vos états de somnolence vibratoire mais de vous battre pour préserver l’être fabuleux que vous êtes. Ceci n’est pas une guerre mais une bataille ou chacun d’entre vous se doit de prendre ses responsabilités pour grandir et d’éviter de sombrer dans une illusion elle-même contenue dans l’illusion. Réveillez-vous avec l’assurance que vous êtes plus puissant que tout ce qui tente de s’imposer à vous. C’est à vous de décider, c’est à vous de créer, c’est à vous de vivre, tout simplement.

    Extraits tirés du livre intitulé : Le réveil de L’ADN Quantique Les chroniques de VEGA Tome III

    Auteur : Nathalie Chintanavitch

    Ces extraits de livre de Nathalie Chintanavitch envoyés par une correspondante Européenne font partie de sa bibliothèque personnelle. Cette âme généreuse prend sur son temps de taper ces extraits de livre dans un esprit strictement altruiste afin de faire connaître ces vérités cachées contenues dans ces livres pour l’éveil des consciences. Cet exercice de partage devient conjoint et vise à encourager les lecteurs à se procurer en complémentarité les livres de l`auteure mentionnée, en poussant plus loin leurs recherches ce qui fait partie de l`Éveil. Bonnes découvertes…

    Envoi de Frédérique Ravel

    * * * * *

    LE CONTRÔLE DES CONSCIENCES PAR L’ALIMENTATION

    Interview du Dr. Radical sur les OGMs

    L’Organisme est Génétiquement Modifié par une extrême violence sur la nature. Le but du jeu : faire rentrer de l’ADN étranger dans une cellule. Pour le blé, le maïs ou le riz, ils utilisent la technique suivante : la biolistique. On appelle également cette technique « canon à gènes ». Elle consiste à bombarder les cellules (par exemple, de la tomate) de projectiles constitués de billes d’or ou de tungstène. 

    couvertes des molécules de l’ADN étranger (ADN insecticide, par exemple). La nature voulant se protéger naturellement, la plupart des cellules tentent de se défaire de ces billes, tout comme nous luttons parfois contre les maladies. Environ 1 cellule sur 1000 finit par accepter cet ADN étranger et peut ainsi au final générer une plante transgénique. L’homme utilise des technologies violentes pour forcer des cellules à accepter des gènes d’autres espèces. Les OGM sont le degré final dans l’échelle de la manipulation, après le bourrage de crâne culturel. En voulant nous imposer des aliments dénaturés, l’élite planétaire concrétise son emprise sur l’humanité jusqu’au stade terminal. Cessons de croire qu’il s’agit d’intérêts économiques car ceux-ci ne sont qu’un appât pour stimuler la recherche sur les OGM.


     Il s’agit d’une guerre totale contre l’être humain pour le réduire à l’état de robot. 

    Avec notre ami et conseiller Mister RADIKAL, partageons une vision aussi décapante qu’optimiste.
    Mister Radikal : A chaque fois que je lis une étude scientifique bien intentionnée montrant les risques des OGM, je me demande si les bons sentiments ne sont pas encore plus dangereux que les périls qu’ils dénoncent.
    En consultant les parutions «alternatives» de médecines douces ou d’écologie, on ne peut se défaire d’un sentiment de malaise, tellement les argumentaires «scientifiquement corrects» sont faibles en comparaison de la brutalité de l’agression des manipulations génétiques.
    Chacun y va de ses doutes et de ses interrogations comme le feraient des demeurés qui, regardant une maison en train de brûler, se demanderaient s’il faut appeler les pompiers: «Ne croyez-vous pas, cher ami, que ce feu risque de tout détruire ? Les expériences passées ont montré qu’à partir d’un certain seuil de chaleur, la charpente ne résiste pas, quoique cela dépende des matériaux…bla…bla…»
    La plupart des parutions alternatives bien-pensantes qui traitent de sujets aussi graves que les vaccins ou les OGM sont tout aussi irresponsables ! Le discours des opposants aux manipulations scientifiques est devenu si mou qu’on pourrait presque dénoncer leurs auteurs comme des «collabos».
    L’écosophe : C’est un peu exagéré. Si on prend les esprits courageux fort rares au demeurant- qui depuis cinquante ans ont dénoncé la dangerosité des vaccins. Je pense à ces médecins qui…
    Mister Radikal : Parlons-en! Depuis le docteur Lautrec qui prophétisait dans les années 50, l’émergence d’une puissante ligue antivaccinaliste, ce ne fut qu’une surenchère de thèses et d’analyses en réponse à la science officielle, comme si on pouvait contrer des chars d’assaut avec des discours. J’affirme que ces messieurs-dames qui nous démontrent «preuves à l’appui», depuis cinquante ans, que les vaccins sont nuisibles, sont totalement à côté de la plaque ! 
    Oui, les vaccins sont criminels, non parce qu’ils contiennent des substances nocives mais, surtout, parce qu’ils ont été inventés dans le but de nuire. 
    Je dis «inventés», et non «fabriqués». Les antivaccinalistes camouflent ce fait avec leurs analyses «scientifiquement correctes» parce qu’ils refusent de voir l’intention de base. C’est comme si, après un attentat à la bombe, on dépensait des trésors d’intelligence pour démontrer que la poudre est explosive et qu’elle est, par conséquent, dangereuse si on l’utilise dans une rue passante. Vous me suivez ? Voilà ce qu’on observe depuis un siècle dans le domaine des vaccinations.
    On voudrait contrer la folie scientiste par la sagesse scientifique, en laissant croire que cette folie n’est pas mal intentionnée mais seulement le fruit de l’ignorance.
    L’écosophe : Cela signifie-t-il que la plupart des opposants aux découvertes nuisibles le sont pour des raisons secondaires et non en vertu de principes absolus ? Cela entraînerait-il une impuissance à agir ? Pire encore, cela révèle-t-il une sorte de collaboration tacite ?
    Mister Radikal: Exactement. Comme des croyants qui se disputent, de manière totalement stérile, sur la nature de Dieu. Prenez l’énergie atomique. Que n’a-t-on pas dit, à juste titre, sur la pollution de la radio-activité ? Cela a-t-il inquiété le moins du monde ces messieurs d’EDF? Au contraire, ils ont élaboré un argumentaire sophistiqué en faveur de l’atome, qui est d’autant plus pernicieux. On a embourbé le débat dans une querelle sans fin sur les seuils nuisibles de radio-activité. Je vous prouve ceci et vous allez me démontrer cela. Il s’agit de querelles de théologiens. Il est scandaleux d’entrer dans un débat truqué, lorsque les intérêts supérieurs de l’humanité sont en jeu.
    L’écosophe : C’est juste, mais nous ne sommes pas habitués à penser ainsi, précisément à cause des experts qui interfèrent avec notre instinct de vérité, lequel n’a pas besoin de leurs analyses pour savoir que la pluie mouille.
    Mister Radikal: Nous n’avons pas besoin d’experts pour savoir que l’injection du germe de la maladie implique l’acceptation de vivre avec cette maladie latente dans notre corps énergétique. Quiconque possède un tant soit peu de jugeote saisit immédiatement le danger, sans avoir besoin de réfléchir à la composition des vaccins. On se dit que le vaccin ne doit pas être sans incidence sur l’énergie vitale et, par conséquent, sur le système nerveux et sur la conscience. On n’a pas besoin d’avoir étudié la question de manière «scientifique». Faites une enquête autour de vous, au sein de la population spontanément réfractaire aux vaccins. Les anti-vaccinalistes scientifiques ne prêchent que des convaincus. On pourrait admettre qu’ils font un travail de clarification indispensable pour le débat, mais cela a-t-il empêché l’obligation vaccinale ?
    Je vous affirme que les expertises et les contre-expertises ne servent à rien, sauf quand il est trop tard parce que vous avez été estropié par un vaccin et que vous allez porter plainte en vous appuyant sur les analyses existantes. Mais, là encore, les querelles d’experts noient les vraies questions qui sont : premièrement, est-on libre de sa vie et son corps ? Deuxièmement, et c’est le plus important, qui a imaginé de nous empoisonner de la sorte ?
    L’écosophe : Qui a imaginé de nous empoisonner de cette sorte, sous couvert de nous protéger du mal ? La question semble fondamentale si l’on veut résoudre le problème jusque dans ses racines. Mais cette question est précisément celle qui n’est jamais posée par les anti-vaccinalistes et les militants pour la liberté de vaccination. Pourquoi ?
    Mister Radikal : Pourquoi n’allons-nous pas au fond des problèmes ? C’est la question. Il faut tout d’abord se demander pourquoi nous ne voyons pas l’intention derrière l’acte ?
    C’est pourquoi les analyses «scientifiques» semblent des aveux d’impuissance. C’est comme si on ne voulait pas savoir. Nous avons pris l’exemple des vaccins et de leur origine occulte mais nous verrons qu’il en va de même pour l’atome ou les manipulations génétiques.
    Il y a toujours une intelligence derrière une invention. Lorsque l’invention est scabreuse, mais qu’on veut l’imposer par la force de la loi, il faut se demander : «Où veulent-ils en venir ?» Hélas, c’est ici que les analyses «scientifiquement correctes» brouillent tout. On tente de discuter avec le diable pour lui prouver qu’il se trompe. «Monsieur le Diable, j’ai démontré que vos vaccins et vos OGM risquent d’affaiblir l’immunité. Au vu de ces preuves, voudriez-vous revoir vos inventions, je vous prie ?» Le Diable se marre.
    L’écosophe : Il en rigole encore. Il va même pouvoir encore mieux vendre sa camelote, car on lui fournit les réponses et les arguments. Il sait ce qu’il doit nier et ce qu’il doit affirmer. Toutefois, il y a une faiblesse dans votre raisonnement. La plupart des gens bien intentionnés qui veulent démolir une théorie scientifique par une autre théorie scientifique n’ont aucune idée de l’existence du Diable, comme vous dites. Ils risquent même de vous prendre pour un fou. Pour eux, tout cela est accidentel. C’est l’ERREUR SCIENTIFIQUE !
    Mister Radikal : Ne nous fixons pas sur des mots. Qui est le Diable ? C’est le criminel qui a eu l’idée d’inventer ces poisons dans le but explicite de nous empoisonner, et non par erreur scientifique. Quelle foutaise que l’erreur scientifique lorsqu’on connaît un tant soit peut le fonctionnement des loges où tout cela se concocte. Mais, si nous ne pouvons pas admettre que le but premier d’un poison est d’empoisonner des victimes, alors vous pouvez continuer à l’analyser jusqu’à la fin du monde. Pendant ce temps, l’empoisonneur continue son trafic. De plus, il s’enrichit, et il offre une brillante carrière aux mercenaires scientistes qui ne sont pas des lumières sur le plan philosophique. Ce sont même de parfaits ignorants à l’esprit perverti, et qui sont, de ce fait, aisément corruptibles. Un expert en manipulation génétique l’est aussi en matière de corruption, n’est-ce pas ?
    Voilà le nœud du problème que je soulève avec impertinence. Si on refuse d’identifier la responsabilité ultime dans une affaire de crime contre l’humanité, alors il faut se rendre à l’évidence, on collabore avec l’adversaire. En s’opposant à lui pour de mauvaises raisons, on fait son jeu et on le dédouane en partie de sa responsabilité morale. Il peut alors nous amuser indéfiniment en nous embourbant dans des débats scientifiques et des expertises de spécialistes. Par pitié, ne devenez jamais un spécialiste, cela rend myope et borné.
    L’écosophe : Le ciel m’en a préservé jusque là. Vous avez sans doute raison. En consultant les sites Internet qui traitent de la question des OGM, on comprend l’impasse dans laquelle nous sommesD’un côté, les lobbies qui vantent leur marchandise, souvent sur la base des arguments fournis par leurs détracteurs. Et de l’autre, les opposants souvent sincères et compétents mais pas assez malins pour réaliser qu’ils dénoncent un vrai péril, mais pour de mauvaises raisons. Comment lutter contre un fléau lorsqu’on ne l’a pas encore compris ?
    Mister Radikal : Je connais les arguments des anti-OGM, et je n’ai pas besoin de préciser que je suis d’accord avec eux sur ces points. Mais on ne peut s’empêcher d’éprouver une sainte colère lorsqu’ils ressassent leur sempiternelle dénonciation de «l’erreur scientifique» ou de l’avidité des capitalistes des laboratoires. C’est pathétique. Je crois que la lecture des protestations anti-OGM doit faire beaucoup rire dans certaines loges de haut niveau. Comment peut-on s’imaginer que ces savants soient assez stupides pour n’avoir pas réalisé qu’un gène de scorpion dans un grain de blé risquait d’avoir des conséquences fâcheuses ?
    L’écosophe : Vous voulez donc dire qu’ils en connaissent les risques ?
    Mister Radikal : Parfaitement ! Tout comme ils savaient que les expériences nucléaires allaient augmenter la radio-activité sur la Terre, et qu’il y aurait inévitablement des fuites, sans parler des déchets qui s’accumulent. Voudriez-vous me faire croire que ces brillants scientifiques avaient tout simplement oublié le «détail» des déchets nucléaires? Et la chute de l’immunité par les antibiotiques et les vaccins ? Et l’atroce soupe génétique qui risque de se répandre à travers la nature de manière incontrôlable ? Ils sont déments mais pas stupides. Il ne faut pas mépriser l’adversaire.
    L’écosophe : Venons-en au fait. Au sujet des OGM, les « conspirationnistes » prétendent que ces conséquences secondaires sont voulues de manière rigoureuse afin d’induire des effets inconnus et des mutations irréversibles dans la conscience humaine. Est-ce cela qu’il faut redouter et qui vous révolte tellement chez les opposants naïfs qui continuent à gober la farce de l’erreur scientifique, quand ce n’est pas l’avidité capitaliste ?
    Mister Radikal : Les sbires des labos ne commettent pas d’erreur, ils font ce qu’on leur ordonne de faire. Quant aux marchands, ils vendent. Le problème ne se situe pas à ce niveau… Non, les manipulations génétiques ont un tout autre but que de procurer des médailles aux savants et de rapporter de l’argent aux labos. Il ne faut pas gaspiller d’énergie en leur opposant des arguments humanistes car il n’y a rien d’humain là-dedans. Ce n’est ni une erreur, ni de l’immoralité, c’est un complot.
     L’écosophe : Nous sommes d’accord, mais un complot dans quel but et organisé par qui ?
    Nous avons déjà apporté un élément de réponse au sujet de l’implication des Rothschild dans le conseil d’administration de l’Institut Pasteur, dès sa fondation à la fin du 19ème siècle. Mais les gens ne voient pas en quoi cela rendrait les vaccins encore plus suspects. On préfère se dire: «Ah bon, c’est Rothschild ? C’est encore une question de gros sous ! »
    Et l’on élude ainsi le problème, à savoir : pourquoi se préoccupe-t-on de notre santé ? Pourquoi veut-on nous injecter, par la force de la loi, des bouillons de culture immondes ?
    Mister Radikal : Avez-vous enregistré des réactions, lors de cette révélation de la collusion entre Rothschild et l’Institut Pasteur ?
    L’écosophe : Cela ne semble pas intéresser les anti-vaccinalistes. La plupart des chercheurs sont d’une grande naïveté. C’est pourquoi, depuis plus d’un siècle, nul ne creuse la science noire. On aimerait qu’ils mettent autant d’énergie à réfléchir aux implications profondes qu’aux analyses chimiques.
    Mister Radikal : La science noire, oui, c’est ainsi qu’il faut la nommer. Je crois qu’il ne faut pas s’occuper de ceux qui vivent encore dans le mythe de la raison des «lumières». Si l’on vous dit que l’Institut Pasteur est un enfant de la maison Rothschild et que vous n’y voyez que du feu, il n’y a rien à ajouter, à moins que vous y preniez prétexte à une tirade antisémite de mauvais goût… Non, les juifs n’ont définitivement rien à voir dans les magouilles de la Maison Rothschild qui s’autorise à les envoyer au casse-pipe lorsque cela l’arrange. Il faut comprendre pourquoi ces êtres nous empoisonnent ? Quel est le mobile du crime ?
    L’écosophe : Nous contrôler. Nous affaiblir et amoindrir nos résistances psychiques, ce qui revient au même.
    Mister Radikal : Exact ! L’empoisonnement médical «scientifiquement correct» permet de nous affaiblir, de nous stresser par la peur des virus et de nous rendre dépendant des remèdes. Cela a surtout un effet idéologique : celui de croire aveuglément en la science en espérant un salut provenant du progrès scientifique.
    La question présente est de comprendre pourquoi la dénaturation de notre support nourricier biologique leur est nécessaire ? Il y a plusieurs pistes. Avez-vous une idée ?
    L’écosophe : Nous savons que la manipulation commence par des suggestions en vue de nous imprimer les idées qui constituent la culture globale dans laquelle nous baignons, et que pratiquement personne ne met en doute. Ensuite, pour que ces suggestions deviennent des certitudes que nous croyons issues de notre propre esprit, il faut une propagande culturelle, politique et idéologique qui nous saisit émotionnellement -les films, les informations, les idées à la mode, les célébrités qui font l’actualité et qui ne manquent jamais de renforcer la pensée unique comme, par exemple, les bons sentiments humanitaires ; bref, le matraquage quotidien. Celui qui ne gobe pas ceci gobera cela. Personne n’y échappe complètement, croyez-moi.
    En bout de chaîne, afin de nous faire passer pratiquement au comportement voulu, il faut nous faire absorber une nourriture adaptée, riche en certains éléments et appauvrie en d’autres. Alors, la boucle est bouclée. Depuis les aspects supérieurs de notre être jusqu’à nos actes les plus concrets, nous voilà conditionnés comme des robots, sans nous en rendre compte. Le formatage est terrifiant.
    Mister Radikal : Comme il est pathétique l’homme moderne avec sa «liberté de conscience», sa revendication des «droits de l’homme», alors qu’il n’y a jamais eu aussi peu de liberté. Comme il est drôle avec son individualisme alors qu’il pense exactement comme tout le monde sur tous les sujets. Avez-vous remarqué la rapidité du phénomène ? Mais pourquoi faut-il qu’ils en arrivent à manipuler l’alimentation alors que la victoire leur est acquise sur tous les fronts ? Je veux voir si vous êtes perspicace.
    L’écosophe : Ils doivent s’assurer d’un conformisme absolu de notre part et que nos capacités vont muter dans le sens qui leur est favorable.
    Mister Radikal : Ils tentent de nous faire muter négativement avant que nous prenions conscience de notre capacité de mutation positive. Cet enjeu semble si dramatique qu’ils ont lancé le plan de manipulations génétiques en riposte à quelque chose dont ils ont peur. Sinon pourquoi cette précipitation, sachant qu’ils nous tiennent déjà sous contrôle et cela depuis fort longtemps ? Il faut qu’il y ait urgence ou une échéance grave pour bousculer avec violence l’ordre naturel immémorial. Je ne crois pas que des esprits rationalistes puissent suivre mon raisonnement car les gens sont contaminés par l’idée du progrès. Ils ne réalisent pas que rien n’arrive sans la volonté d’un penseur qui a décidé de faire bouger les choses dans une direction donnée. Les gens croient au hasard.
    L’écosophe : Oui, les gens croient que tout évolue naturellement et que les découvertes scientifiques, bonnes ou mauvaises, procèdent de ce mouvement. C’est pourquoi, il n’y a pas de révolte. Tout semble naturel, y compris les manipulations les plus monstrueusement antinaturelles. Admettez qu’à ce stade, la question vraiment importante n’est pas de connaître l’identité d’un responsable aussi puissant qu’invisible, mais d’en appeler à notre responsabilité en nous demandant pourquoi nous sommes si passifs et si ignorants, ce qui me semble la cause de notre apathie ?
    Mister Radikal : Nous pourrions être plus dynamiques si ceux qui défendent les bonnes causes et qui prétendent nous informer, n’étaient pas aussi désinformés eux-mêmes.
    Il n’y a rien de pire que des révoltés mous, des dissidents conformistes et des résistants idéalistes qui refusent de voir en face le rapport des forces. L’un se bat contre les moulins à vent pendant que l’autre fait la révolution sur Internet. Interné sur Internet !
    Il faut éveiller les esprits à la véritable nature des dangers et se réveiller soi-même de l’illusion de ce jeu diabolique.
    L’écosophe : Je crains que vous ne demandiez aux gens l’impossible en leur proposant de mener une guerre pacifique. Jusqu’ici, il y a ceux qui prient ou ceux qui descendent dans la rue. Nous n’avons pas encore compris que, dans l’ère nouvelle, il va falloir trouver un juste milieu entre la résistance et la sérénité. On est écœuré lorsqu’on lit la propagande new age qui appelle au secours le ciel. Autant appeler ses gardiens à l’aide lorsqu’on est prisonnier ! Alors, à qui se référer ?
    Mister Radikal : Sans vouloir prêcher, je crois qu’il faut faire confiance au vide régénérateur qui est au cœur de tous les phénomènes. Rien ne dure. 


    Des forces sont à l’œuvre. Nous devons simplement leur ouvrir une voie par notre prise de conscience. Mais attention, pas de demi-mesure, il ne faut pas craindre de regarder les choses en face. Conscience toute ! Tout ça va devenir très intéressant. J’ai hâte de voir la suite. Il va y avoir du sport !


    Extrait de Kali Yuga

    La fin du Kali Yuga
    Selon la tradition cosmologique hindoue, nous sommes dans le Kali Yuga (l'Age de Fer), qui est le dernier et le plus négatif des quatre cycles - les 4 yugas - de l'évolution cosmique. Chaque yuga est comme la saison d'une année super-cosmique, encore plus grande que l'année cosmique de la succession des équinoxes.
    Lorsque la Terre arriva à son actuelle phase de manifestation et que
    1. le premier Âge, le Satya Yuga commença (Satya = pureté), l'humanité sortait à peine de son état originel d'innocence quasi-divine. Ce fut l'Age d'Or originel. Comme le temps s'écoulait, la planète tomba sous l'influence d'une spirale descendante négative, et la qualité de la vie dans chaque yuga successif s'éloigna de plus en plus de la connaissance de la vérité et de la Loi naturelle (la Réalité). 
    2. Dans le second yuga, le Treta Yuga (l'Age d'Argent), la conscience spirituelle diminua d'un quart 
    3. et pendant le temps du troisième cycle, le Dvapara Yuga (l'Age de Cuivre ou bronze) la négativité atteignit 50%.
    4. Pendant le Kali Yuga la conscience planétaire est devenue très obscure et l'humanité travaille contre des conditions difficiles. Le sens de la justice a diminué jusqu'à un maigre quart de sa force originelle. Pendant notre histoire actuelle nous avons créé, et nous avons libéré tous les maux de la Boîte de Pandore. Il n'est pas étonnant que la race humaine connaisse une époque si difficile. Mais le moment d’un cycle de renouvellement est arrivé, et l'aube répand encore une fois sa lumière sur une planète confuse et ignorante.

    Le Vishnu Purana, l'un des plus anciens textes sacrés de l'Inde, dit à propos du Kali Yuga: « Les chefs qui régneront sur la Terre seront violents et s'empareront des biens de leurs sujets ... Ceux qui sont paysans ou commerçants devront abandonner leur métier et vivront comme des serviteurs. Les chefs, par les impôts, voleront et déposséderont leurs sujets et mettront fin à la propriété privée. Les valeurs morales et le règne de la loi s'affaibliront de jour en jour jusqu'à ce que le monde soit complètement perverti et l'incroyance l'emportera parmi les hommes. »

    * * * * *

    Science sans conscience.....

    ENSEIGNEMENT - Gregg Braden (pas QUE scientifique !)

    Auteur à succès et guide de sites sacrés à travers le monde, Gregg Braden a participé, en tant qu'invité d'honneur, à plusieurs conférences et événements médiatiques portant sur les changements personnels et planétaires. Auparavant chercheur en sciences de la nature et concepteur senior de systèmes informatiques dans l'industrie aérospatiale , Braden est maintenant reconnu dans le monde entier dans les domaines de la philosophie spirituelle et des traditions anciennes et indigènes. Grâce à ses voyages dans des villages de montagnes reculés, dans des monastères et des temples des temps anciens, il réussit à faire le pont entre la sagesse passée et la science moderne, assimilant les bénéfices des traditions perdues à notre vie de tous les jours.
    "Sentiments, Energie & Conscience"
    La science, nous dit Gregg Braden dans cette vidéo, permet dorénavant de vérifier la véracité d'une hypothèse soutenue depuis la nuit des temps par diverses traditions et cultures : à savoir que les humains sont tous liés les uns aux autres par un champ magnétique et qu'ils font partie intégrante de la terre et de ses changements. Et du fait même de ce lien, l'être humain, consciemment ou inconsciemment, agit aussi sur le champ magnétique terrestre par les pensées qu'il entretient et les émotions qu'il ressent comme cela a été démontré, par exemple, par les relevés satellites juste avant la catastrophe du 11 septembre.

    Gregg Braden Milan-Séquence censuré dans un hôpital en chine ( ils soignent par le son..)
    Disparition d'une tumeur cancéreuse dans un hôpital en chine. Pratique courante pour ces praticiens du langage de la matrice... Extrait de la conférence "La divine matrice" présentée par Gregg Braden à Milan.

    Nous avons des pouvoirs qu’on nous a fait ignorer
    Lire « La vie des maîtres » Jesus a dit ce que je fais vous le ferez. Le moment est venu !
    Ecrit par les scientifiques au sujet du pouvoir de certains moines au Tibet

    * * * * *

    Lecture pour savoir qui est le Christ et connaitre ses vrais enseignements.

    Les lettres du Christ - Les 9 Lettres et les Articles
    Cette nouvelle version du livre "le Christ revient" comprend les 9 lettres plus les articles, et propose une traduction française complètement remaniée. Christ dit : "Je viens pour rectifier les mauvaises interprétations qui ont été faites des enseignements que j'ai donnés alors que j'étais connu sous le nom de Jesus en Palestine, il y a 2000 ans". Il dit aussi : "Du fait que les peuples abordent une crise mondiale de proportions gigantesques, il est vital, pour leur survie, que moi, le Christ, je puisse m'adresser à tous ceux qui écoutent. 
    Vous savez peu de choses des véritables processus de création dans lesquels vous jouez vous-mêmes un rôle majeur. Il est impératif que vous les compreniez suffisamment pour pouvoir vous engager dans la mise en pratique d'une vision plus élevée, pour le bénéfice de toute l'humanité". "Il est impossible à ma conscience spirituelle de prendre une forme humaine : afin de pouvoir vous parler directement, j'ai déprogrammé et préparé un esprit réceptif et obéissant à recevoir ma Vérité et la transcrire en mots. 
    C'est ma Porte-Parole."

    Ici la lettre 1 - Message très fort du Christ !!! 
    Extrait :


    * * * * *
    Voir ses nouvelles écritures très récentes et même actuelles sur ce blog :

    Aucun commentaire:

    Publier un commentaire

    Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.