vendredi 26 janvier 2018

28/01 - TRUMP : LES VACCINATIONS CONTRE LA GRIPPE 
FONT INJECTER DE MAUVAISES CHOSES DANS VOTRE CORPS ! 

Donald Trump n'est pas un cobaye ! 
Donald et Mélania
Trump, même Combat !
Il sait que les vaccins antigrippaux sont une arnaque totale parce que tous ses amis qui se font vacciner chaque année ont toujours la grippe alors qu'il n'en a jamais et ne contracte pas la grippe sans vaccination ! J'adore la partie où il dit : "Je n'aime pas l'idée de me faire injecter des mauvaises choses dans mon corps comme le mercure et l'aluminium."
Trump a raison, les vaccins antigrippaux sont la plus grande imposture médicale de l’histoire. Ils sont pleins de « trucs malsains », en particulier de formaldéhyde et de mercure – deux puissantes neurotoxines – et l’industrie vaccinale admet même que les tests de laboratoire prouvent que cette injection largement répandue ne marche pas. [NdT : Par dessus le marché, dans le cas improbable où la grippe serait œuvre de virus, jamais le bon « virus » ne sert à fabriquer le vaccin de l’année, puisqu’il est préparé avant l’arrivée de l’épidémie (toujours consécutive à des festivités… comme c’est bizarre !), c’est-à-dire avant que le « virus » ne soit connu. Et ils nous disent qu’il faut se faire piquer tous les ans, parce que le « virus » est différent chaque année ! Les instances médicales prennent vraiment les gens pour des autruches !]

Selon le Président Donald Trump, le vaccin contre la grippe est la plus grande escroquerie de l’histoire médicale, créée par Big Pharma pour piquer de l’argent aux gens vulnérables et les rendre malades.
Lors d’une interview avec Opie et Anthony pour Sirius XM, Trump a taxé les piqûres contre la grippe de « totalement inefficaces » et a dit n’en avoir jamais eu

La vérité inestimable d'un grand homme ! 
Maintenant, nous espérons que nous pourrons bientôt obtenir des lois nationales qui empêchent quiconque d'être forcé de se faire injecter des poisons quel que soit le motif ! C'est ce que les démons du corps médical craignent le plus car actuellement les moutons le font parce qu'on leur a menti et qu'ils n'ont pas le choix ! Que Dieu nous donne le choix de ce qu'il faut mettre dans notre corps  ! Le gouvernement, les entreprises et les hôpitaux ne peuvent jamais être autorisés à injecter à quiconque, y compris les médecins et les infirmières, contre leur gré !
Sinon c'est la définition de la tyrannie !

Pourquoi une mystification médicale dangereuse, étayée par rien d’autre qu’un dogme de croyance vaudou et le marketing malin, est-elle préconisée à toute la population chaque année ?
Les vaccinations sont le seul acte médical pour lequel aucune preuve scientifique d’innocuité et d’efficacité n’est exigée de quiconque : ni de la FDA, ni du CDC, ni des médias. Le Congrès a même adopté une loi accordant l’immunité juridique absolue à l’industrie vaccinale, même si elle fabrique et vend des produits gâtés qui font du tort au gens ou les tuent.
Et les fabricants de vaccins nous mentent depuis des années sur les concentrations toxiques de mercure dans les vaccins contre la grippe.
Tout le monde sait que le mercure injecté dans l’organisme humain est toxique. Cela ne fait pas l’objet de débats, à part par de négationnistes irrationnels anti-scientifiques.
Alors pourquoi les fabricants ne retirent-ils pas le mercure ? Et pourquoi Big Pharma continue-t-elle à préconiser un produit dont l’industrie des vaccins admet qu’il ne marche même pas ?

Vidéo en anglais :
https://vimeo.com/252796567 
-----------------------------------------------
Vaccins. Trump, la tornade, nomme un Kennedy dans une commission sur l'innocuité des vaccins.

Nous disposons de plus en plus de faits scientifiques qui tendent à démontrer que les vaccins sont en grande partie responsables de nombreuses maladies, comme l'autisme, la fatigue ...... M. Trump a également suggéré à plusieurs reprises un lien entre les vaccins et troubles du spectre de l'autisme.
TRUMP, un homme enfin a la position et la volonté pour régler ce problème vital.
MELANIA TRUMP - SON MESSAGE COURAGEUX SUR LA VACCINATION
« Dans ma jeunesse, l’autisme n’était vraiment pas un problème », déclare Trump. Et maintenant, tout d’un coup, nous avons affaire à une épidémie. Chacun a sa théorie. Moi, j’ai la mienne parce que j’ai de jeunes enfants. On administre aujourd’hui massivement des vaccins en une seule fois. Je pense vraiment que tout cela agit d’une manière ou d’une autre sur les enfants. »

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire