lundi 22 janvier 2018

22/01 - DONALD TRUMP. SON DISCOURS HISTORIQUE ET MAGNIFIQUE 
DE À LA 45ème MARCHE POUR LA VIE AUX ÉTATS-UNIS ! 


Alors qu'en France le gouvernement nous plume et nous abandonne :


---------------------------
Revenons aux USA :
La Marche pour la Vie est un mouvement né de l’Amour” avec un grand A
Donald Trump s’est adressé à la Marche pour la Vie de Washington, vendredi, depuis la Roseraie de la Maison Blanche : événement véritablement historique puisque c’est la première fois qu’un Président des États-Unis a rejoint la manifestation par vidéo en direct.  
Ici la traduction intégral de son intervention, qui a suivi celle de Mike Pence qui lui-même avait été présenté par son épouse Karen. 
Ce texte est superbe. Ne nous étonnons plus de voir Donald Trump tellement haï par les grands médias… – Jeanne Smits
------------------------------------------------ 

Grand merci, c’est tellement gentil. 

Il y a des dizaines de milliers de personnes qui regardent depuis la rue tout à côté, des dizaines de milliers. 
Et donc, je vous félicite ! 
Et au moins, nous avons choisi une journée magnifique, impossible d’avoir une journée plus magnifique. Je veux remercier notre vice-président Mike Pence pour cette superbe introduction. 

Je veux aussi vous remercier, vous et Karen, d’être de vrais champions pour la vie. Merci à vous, et merci à Karen. Aujourd’hui, je suis honoré et vraiment fier d’être le premier président à me tenir avec vous ici à la Maison Blanche pour m’adresser à la 45ème Marche pour la Vie – c’est extraordinaire, cela, la 45ème Marche pour la Vie – et ce groupe est véritablement remarquable. 
Aujourd’hui des milliers de familles, d’étudiants et de patriotes, des citoyens extraordinaires, en fait, sont réunis ici au Capitole de notre nation. Vous êtes d’origines et de lieux très divers, mais vous êtes tout cela pour une seule cause, magnifique : pour construire une société où la vie est célébrée, protégée, chérie. La Marche pour la vie est un mouvement né de l’Amour : vous aimez vos familles ; vous aimez votre prochain ; vous aimez notre nation ; et vous aimez chaque enfant, né ou à naître, parce que vous croyez que chaque vie est sacrée, et que chaque enfant est un don précieux de Dieu.

Nous savons que la vie est le plus grand des miracles. Nous le voyons dans les yeux de chaque nouvelle mère qui tient son nouveau-né merveilleux, innocent et splendide dans ses bras aimants. Je veux remercier chaque personne présente ici aujourd’hui, et tout ce qui à travers notre pays travaille de si grand cœur et avec un dévouement inlassable afin d’assurer que les parents reçoivent le soutien bienveillant dont ils ont besoin pour choisir la vie. A cause de vous, des dizaines de milliers d’Américains sont nés et ont pu réaliser tout ce potentiel que Dieu leur a donné ; grâce à vous. Vous êtes des témoins vivants du thème de la Marche pour la Vie de cette année, et ce thème c’est : "L’Amour sauve les Vies". 

Comme vous le savez tous, "Roe versus Wade" a abouti à mettre en place des lois sur l’avortement qui sont parmi les plus permissives au monde. Par exemple, les États-Unis est l’un des sept seuls pays à permettre l’avortement tardif choisi, ainsi que la Chine, la Corée du Nord et d’autres. 
A l’heure qu’il est, dans nombre d’États, la loi permet qu’un bébé soit avorté du sein de sa mère au cours du neuvième mois.
C’est mal. Cela doit changer !  


Les Américains sont de plus en plus pro-vie. 
On voit cela tout le temps. 
En réalité, seuls 12 % des Américains sont favorables à l’avortement à la demande à n’importe quel moment de la grossesse. Sous mon administration, nous défendrons toujours le tout premier droit de la déclaration d’indépendance, et c’est le "droit à la vie". 

Demain, cela fera exactement un an que j’aurai prêté serment en tant que président. Et je dirais que notre pays se porte vraiment bien. Notre économie est peut-être dans le meilleur état qu’elle n’ait jamais connu. Regardez les chiffres de l’emploi, les entreprises qui reviennent en masse dans notre pays, voyez la Bourse qui a atteint un niveau record, le chômage est au plus bas depuis 17 ans, le chômage pour les travailleurs Afro-Américains est à son plus bas dans l’histoire de notre pays, le chômage des Hispaniques a atteint un niveau historiquement bas, le chômage des femmes – pensez-y – est à son plus bas depuis 18 ans.
Nous sommes vraiment fiers de ce que nous sommes en train de faire. Et au cours de ma première semaine de mandat, j’ai rétabli une politique qui avait été d’abord mise en place par le président Ronald Reagan, la politique de Mexico.

J’ai fortement soutenu la loi sur les enfants à naître capable de ressentir la douleur présentée à la Chambre des représentants, qui cherchait à mettre fin aux avortements tardifs douloureux dans l’ensemble du pays. Et j’appelle le Sénat à adopter cette loi importante et à l’envoyer à mon bureau pour que je la signe.
Lors de la Journée nationale de la prière, j’ai signé un ordre exécutif [décret] afin de protéger la liberté religieuse. Je suis vraiment très fier de cela. 
Aujourd’hui, j’annonce que nous venons de présenter une nouvelle proposition visant à protéger la liberté de conscience et les libertés religieuses des médecins, des infirmières et des autres professions médicales. C’est tellement important.
Je viens également d’inverser la politique de l’administration précédente qui empêchait les États de s’assurer que les fonds Médicaux ne soient pas versés aux avortoirs qui violent la loi.

Nous protégeons le caractère sacré de la vie et de la famille en tant que fondement de notre société. Mais ce mouvement ne peut réussir qu’avec le cœur et l’âme et la prière du peuple.

Aujourd’hui, nous avons avec nous Marianne Donadio de Greensboro, Caroline du Nord.  Où est Marianne ? 
Bonjour, venez me rejoindre ici Marianne. Venez. C’est super de vous voir, au fait. Marianne avait 17 ans lorsqu’elle a découvert qu’elle était enceinte. Au début, elle avait l’impression de n’avoir nulle part où aller. Mais lorsqu’elle en a parlé à ses parents, ils ont répondu avec un amour total, une affection totale, un soutien total. Des parents géniaux ? Géniaux ? [Marianne acquiesce.] 
Oui, je pensais bien que vous alliez dire cela. Il fallait bien que je fasse attention… Marianne a courageusement choisi la vie et peu après elle a donné naissance à son fils. Elle l’a appelé Benedict, ce qui veut dire bénédiction. Marianne avait tant de gratitude pour ses parents qui l’avaient aimée et soutenue qu’elle s’est sentie appelée à venir en aide à ceux qui n’avaient pas sa chance. Elle s’est réunie avec d’autres personnes de sa communauté pour fonder un foyer maternel afin de prendre soin des femmes enceintes sans domicile. C’est magnifique. Ils l’ont appelé : "De la place à l’auberge". Aujourd’hui, Marianne et son mari, Don, sont parent de six magnifiques enfants. Et son fils aîné Benedict et sa fille Maria nous rejoignent ici aujourd’hui. Où sont-ils ? Venez là. Magnifique. 
Tout au long de ces 15 dernières années, "De la place à l’auberge" a offert un abri, des soins aux enfants, des conseils, de l’éducation et des formations à l’emploi à plus de 400 femmes. De manière plus importante encore, le foyer leur a donné l’espérance. Il a prouvé à chaque femme qu’elle n’est pas oubliée, qu’elle n’est pas seule, et qu’elle a véritablement aujourd’hui toute une famille de gens qui vont l’aider à réussir. Cette espérance est le véritable don de ce mouvement incroyable qui nous rassemble ici aujourd’hui. C’est le don de l’amitié, le don du parrainage bienveillant, le don de l’encouragement, de l’amour et du soutien. Ce sont des mots magnifiques et ce sont des dons magnifiques. Plus important encore, c’est le don de la vie elle-même. C’est pourquoi nous marchons, c’est pourquoi nous prions, et c’est pourquoi nous déclarons que l’avenir de l’Amérique sera rempli de bonté, de paix, de joie, de dignité et de vie pour chaque enfant de Dieu.

Merci à la Marche pour la vie, des gens vraiment, vraiment formidables. Nous somment avec vous, à fond. Que Dieu vous bénisse et que Dieu bénisse l’Amérique. Merci. Merci.
--------------------
Discours de Paul Ryan

Paul Ryan au centre. Un beau trio !

"Pouvons-nous seulement remercier Dieu de nous avoir donné un président pro-vie à la Maison Blanche? Quelle foule. Cela est si excitant. C'est tellement excitant de voir autant de jeunes ici aujourd'hui. Votre énergie est si contagieuse!

"Vous savez, je participe à la Marche et une chose qui me frappe encore maintenant, c'est la vigueur et l'enthousiasme du mouvement pro-vie. «En regardant cette foule, je peux voir qu'il y a des gens de tous les âges, de tous les horizons, mais les jeunes sont si inspirants parce que ça me dit que c'est un mouvement qui monte. "Et savez-vous pourquoi le mouvement pro-vie est en hausse? Parce que la vérité est de notre côté. La vie commence à la conception.

"Savez-vous pourquoi le mouvement pro-vie est en hausse? Parce que la science est de notre côté. Il suffit de regarder les ultrasons qui nous ont montré plus sur l'enfant prénatal que jamais auparavant. Comment ils se développent, comment ils réagissent, comment ils ressentent la douleur. 
"Plus important encore, le mouvement pro-vie est en hausse parce que nous avons l'Amour de notre côté. Nous croyons que chaque personne est digne d'Amour et de Dignité. C'est pourquoi le mouvement pro-vie est en hausse.

"Vous savez, une chose qui se perd dans toute la controverse, c'est la compassion du vrai mouvement pro-vie. C'est ce qui est perdu par tous ces détracteurs. «Je suis tellement fier du travail que ce mouvement a fait pour aider les femmes, en particulier les femmes qui ont souffert de l'avortement. Ce mouvement les aide à trouver la guérison et l'acceptation. "Je suis tellement fier de ce mouvement et de la façon dont il soutient les mères célibataires qui luttent pour élever leurs enfants. Comment cela leur donne des ressources à travers des milliers de centres de grossesse de crise phénoménale à travers le pays. C'est le visage du mouvement pro-vie. «Nous sommes très fiers du mouvement et de ce qu'il fait pour tendre la main aux travailleurs, pour aider ceux qui ont de nouvelles perspectives à trouver de nouveaux emplois et à prendre un nouveau départ. "C'est la vraie compassion. C'est le vrai Amour. C'est ce dont parle ce mouvement - et c'est pourquoi la Marche pour la vie est une marche si joyeuse. Quiconque est ici aujourd'hui peut sentir combien il y a de joie dans cette foule. Quiconque regarde à la télévision peut le voir.

"Les gens viennent de tout le pays. Vous marchez avec vos paroisses, vos amis, vos voisins. Vous marchez avec joie et espoir, pas avec colère ou haine. "Vous savez ce qui est si excitant et si béni ici, c'est que je ici parmi ces piliers phénoménaux de la vie pro-vie au Congrès. "C'est le visage du mouvement pro-vie en Amérique. C'est le visage du mouvement pro-vie au Congrès. "Nous nous efforçons de faire de notre temps au Congrès une marche pour la vie en soi. Nous nous efforçons de nous battre pour l'enfant à naître, d'adopter une législation pro-vie importante par le biais du Congrès, de travailler avec l'administration Trump pour adopter des politiques et des lois favorables à la vie. "Et nous faisons beaucoup de progrès.

«À la Chambre, nous avons adopté une loi qui exclut Planned Parenthood.
«À la Chambre, nous avons adopté la Loi sur la protection de l'enfant à naître, capable de soulager la douleur, qui limite les avortements après 20 semaines.
"Nous avons adopté la Loi sur la protection de la conscience, qui garantit que personne n'est obligé de pratiquer un avortement contre sa volonté. La liberté de religion est le premier amendement. C'est la première protection de notre déclaration des droits.
«Et il y a quelques minutes à peine, aujourd'hui, nous avons adopté la loi sur la protection des survivants vivants de Born Alive. Il protège la vie de ces bébés qui souffrent d'avortements ratés. "Mais le plus important, nous nous efforçons de le faire sans jugement dans nos cœurs - mais avec compassion et amour pour toutes les victimes.  
"Je veux vous remercier. Je veux vous remercier d'être ici, d'avoir pris le temps, d'avoir prié, d'avoir eu la joie, la compassion et l'amour que vous manifestez ici en mars. C'est pourquoi le mouvement pro-vie est en hausse.

"Rappelez-vous, le mouvement pro-vie est notre outil le plus puissant contre les douleurs de l'avortement. C'est  C'est ce combat que nous allons gagner ce jour. Merci et que Dieu vous bénisse et dise à tout le monde, reviens vers nous et amène trois amis. "
La vidéo - President Trump addresses 2018 March for Life
-----------------------------
Vidéos du défilé à l'opposé de la Gay Pride. Les américains sont moins frileux que les français, ils s'expriment et ils sont surtout plus Famille et plus chrétiens.
"Dieu gagnera!"

La Marche pour la Vie de 2018: Incroyable participation depuis que Trump est aux commandes
Regardez les meilleurs clips vidéo de TFP Student Action de la Marche pour la vie à Washington, DC, le 19 janvier. 
La détermination pro-vie à mettre fin à l'avortement est forte chez les jeunes. Des centaines de milliers d'Américains pro-vie ont conquis le Capitole vendredi. Que Dieu écoute notre prière et hâte le jour où nous pourrons dire: L'avortement est impensable. Notre culture a été transformée. L'Amérique s'est convertie.
-----------------------------
David et Joe parlent de leur expérience lors de la Marche pour la vie 2017 à Washington, D.C. (en anglais)
Les américains respectent Dieu et leur pays
dans cette vidéo, on y voit une magnifique basilique présentée par ces 2 jeunes de la marche. Il y a des petites chapelles pour différents peuples.
La Russie a elle aussi la foi alors q'en France, nous laissons détruire nos églises. Où pouvons-nous nous rencontrer ? Oui, nos prêtres ne sont pas à la hauteur pour beaucoup, mais nous pouvons les changer en n'acceptant plus leur discours qui cherche à nous culpabiliser.
---------------------------
Un flot incessant de personnes défile dans la bonne humeur :
Marche pour la Vie! Hou la la! Une mer continue de personnes! Voici à peu près la moitié.

---------------------------
19 février 2017 -Mort de l’Américaine à l’origine de l’emblématique arrêt  IVG «Roe v. Wade»
L’Américaine qui fut à l’origine du droit constitutionnel à l’avortement aux Etats-Unis est morte samedi à 69 ans. Norma McCorvey, qui avait saisi la justice américaine sous le pseudonyme de «Jane Roe», avait donné son nom à l’arrêt historique de la Cour suprême «Roe contre Wade» du 22 janvier 1973 : la plus haute juridiction américaine définissait ainsi un cadre limité dans lequel une femme pouvait légalement mettre fin à une grossesse. L’arrêt marqua l’épilogue d’une procédure entamée trois ans plus tôt au Texas. Enceinte pour la troisième fois, Norma McCorvey, mère célibataire fragilisée par une enfance difficile, avait souhaité avorter. Le Texas ne le permettait alors qu’en cas de danger pour la mère ou l’enfant. Conseillée par deux avocates féministes, «Jane Roe» avait saisi la justice, s’opposant au procureur de Dallas Henry Wade. Son enfant est né, mais l’affaire a suivi son cours jusqu’à la Cour suprême. Ironie de l’histoire, Norma McCorvey, convertie au protestantisme évangélique puis au catholicisme, est par la suite devenue une fervente opposante à l’IVG. 
------------------------------------------
En France, plus d'un millier d'opposants à l'avortement et à la PMA défilent à Paris sous la pluie.
Les femens s'invitent : Armées de seaux visant à récolter des dons de sperme, des militantes Femen sont brièvement intervenues ce dimanche 21 janvier pour défendre "la PMA pour toutes" et réclamer la "charité chrétienne pour les lesbiennes" lors de la "Marche pour la vie" organisée par des associations anti-avortement, qui a réuni plus d'un millier de personnes.
Rappelons qu'elles sont financées par l'organisation Sorros qui a pour but de provoquer les guerres, les désordres, la perversion.
Les "sexactivistes" aux seins nus, dont le corps était recouvert de peinture, ont été rapidement écartées du cortège par le service d'ordre, non sans essuyer coups et insultes de personnes participant au défilé. Alors que viennent de s'ouvrir les États généraux dans le cadre de la révision de la loi de bioéthique de 2011, les participants à la Marche ont réaffirmé leur opposition à la PMA et à toute forme d'euthanasie.
Les femens ont réussi leur coup puisqu'on ne trouve presque que cette information au sujet de cet événement.

Marche pour la vie - Histoire :
https://www.youtube.com/watch?v=945wb_hwHC0



VIDÉO - Plus d'un millier d'opposants à l'avortement et à la PMA défilent à Paris
La douzième "Marche pour la vie" est partie dimanche de la porte Dauphine en direction du Trocadéro, sous la pluie.
Alors que les États généraux de la bioéthique se sont ouverts jeudi, les participants à la "Marche pour la vie" ont réaffirmé leur opposition à la PMA et à toute forme d'euthanasie.Affiches multicolores, produits dérivés dont des sweats à capuche floqués "j'aime la vie", la 12ème "Marche pour la vie" est partie de la porte Dauphine en direction du Trocadéro, sous la pluie, en début d'après-midi. Première cible des manifestants, l'IVG. Une pancarte montrant un fœtus proclamait : "C'est mon corps, pas ton choix". Lors d'un point de presse, Madeleine, infirmière, a témoigné de son expérience comme stagiaire dans un bloc opératoire en maternité-gynécologie et de "l'horreur" ressentie à la vue d'un "enfant mort dans un grand seau blanc". "Je n'ai jamais fait d'IVG mais mes collègues qui en ont fait souffrent mais ne le disent pas", a-t-elle assuré. "Il faut libérer la parole, dire que ça ne fait pas souffrir que les mamans", a-t-elle dit.

manif600


Un mouvement opposé à l'élargissement de la PMA aux couples de femmes et célibataires. Alors que viennent de s'ouvrir les États généraux dans le cadre de la révision de la loi de bioéthique de 2011, les participants à la Marche ont réaffirmé leur opposition à la PMA et à toute forme d'euthanasie. "La PMA sera au cœur de la vie politique en 2018", a estimé Victoire de Gubernatis, porte-parole de la Marche. Le mouvement, qui voit dans la PMA "l'homme trié, congelé, manipulé", s'oppose à son élargissement aux couples de femmes et aux femmes célibataires et réclame aussi une révision de la législation actuelle. Autre sujet, la fin de vie, des pancartes affirmant que "sédation définitive = euthanasie active".

saut600

Une militante Femen écartée du défilé par un membre de la manifestation. 
"Don de sperme pour les lesbiennes". Quelques représentantes des Femen sont brièvement intervenues pour défendre "la PMA pour toutes" et réclamé la "charité chrétienne pour les lesbiennes". Aucune personnalité politique n'était attendue, mais le député européen polonais Marek Jurek est venu parler de la situation de son pays où les ultraconservateurs souhaitent limiter encore le droit à l'IVG, déjà très restreint. Les militantes Femen ont tendu des seaux aux manifestants réclament du "don de sperme pour les lesbiennes". 

seaux600


Le collectif d'associations veut diminuer les 220.000 avortements annuels.Initiée par un collectif d'associations En marche pour la vie, qui réunit notamment Choisir la vie, la fondation Jérôme Lejeune, Renaissance catholique ou les Survivants, la "Marche pour la vie" dénonce la "banalisation" de l'IVG et prône "une politique de santé digne de ce nom visant à diminuer les 220.000 avortements annuels". Le nombre d'IVG en France est d'un peu plus de 200.000 par an, avec un taux de recours quasi stable depuis 2006.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire