dimanche 21 janvier 2018

++21/01 - CANNABIS. PLUTÔT QUE DE LE LIBÉRER, 
L'ÉTAT NOUS ARNAQUENT UNE FOIS DE PLUS. 


Interdire le Cannabis à usage médical est un crime, il guérit le cancer.



Voir dans un autre article à ce jour que j'avais préparé sur Bob Marley, sans avoir connaissance de cet nouvelle loi, et où il est question des nombreux bienfaits du Cannabis.

Partout où le Cannabis est légalisé, la consommation baisse ainsi que la criminalité. Les interdits excitent la jeunesse à les braver et le cannabis rend plus zen, il n'est qu'à voir comment étaient Bob Marley et ses amis les rastas.

Bob Marley nous parle du cannabis

Porter les couleurs rasta est le début de la guérison, à la place du noir qui nous a été imposé sans que personne ne s'en rende compte. Même des indiennes riches commentent à porter des saris noirs !!!!
-----------------------------------------------
Où en est-on en France et en Europe actuellement?


-----------------------------------------------
La législation sur le cannabis dans le monde


-----------------------------------------------
Cannabis, stupéfiants: bientôt des PV pour les consommateurs?
A quand les PV parce qu'on respire?
Les automobilistes ne leur suffisent pas pour nous pomper un argent durement gagné, enfin, celui qui nous reste après leur très nombreux prélévements.
 ---------------------------------------------------
Article du journal "Le Point"
Macron, la marionnette, suivra ses Maîtres
où le peuple quand celui-ci aura décidé
de reprendre son pouvoir.
Se voir vainqueurs y aide grandement. 
La consommation de cannabis bientôt passible d'une simple amende ? Simple signifie, rapide à encaisser.
Mais par là ils nous font croire qu'ils nous font une fleur!
http://www.lepoint.fr/politique/la-consommation-de-cannabis-bientot-passible-d-une-simple-amende-21-01-2018-2188414_20.php
---------------------------------------------------
Une étape vers la légalisation ? Dans les 2 cas, ils vont chercher à encaisser un maximum.
La légalisation du cannabis, à prix majoré et dans le cadre d'un monopole public, rapporterait 1,8 milliard d'euros à l'État, selon une étude du groupe de réflexion Terra Nova
Pour son rapport, Terra Nova a élaboré trois scénarios - la dépénalisation, la légalisation dans le cadre d'un monopole public, la légalisation dans un cadre concurrentiel - et en a mesuré les différents impacts sur les finances publiques.
https://www.corsematin.com/article/derniere-minute/selon-une-etude-legaliser-le-cannabis-rapporterait-18-milliard-deuros-a-leta
---------------------------------------------------
L'inévitable légalisation du cannabis
Les USA - Trump est favorable « à 100 % » pour le cannabis à usage médical.



Depuis le 1er janvier 2018, les Californiens peuvent légalement acheter, vendre et consommer du cannabis pour un usage récréatif. Cette loi particulièrement progressiste ouvre la voie à une légalisation mondiale de plus en plus inévitable

Par voie de référendum, la Californie devient le neuvième état à légaliser l’usage récréatif du cannabis. Elle avait déjà ouvert la voie à la dépénalisation en 1996, en autorisant son usage médical. Cette décision fut progressivement suivie par vingt-neuf états. Désormais, c’est la légalisation à grande échelle qui devrait suivre.

Ruée vers l’or vert
Car avec la Californie, on ne parle plus d’un petit état de la taille du Colorado ou d’une nation modeste comme les Pays-Bas, mais de la sixième économie mondiale. De très loin le plus peuplé (38 millions d’habitants), la Californie est le second État par sa superficie et la première zone économique du pays, avec un PIB légèrement supérieur à celui de la France. L’industrie du cannabis représente déjà un marché légal de 7 milliards de dollars qui emploie deux cent cinquante mille personnes. Avec la Californie, le marché va tripler de taille, et générer des recettes fiscales dépassant le milliard de dollars annuel pour le seul « golden state ».
Les expériences des États de l’Oregon et du Colorado (où le cannabis est légalisé depuis 2014) laissent entrevoir une hausse modeste de la consommation, une diminution de la consommation chez les jeunes, une baisse de la criminalité et une hausse d’emplois. La manne économique sera largement redéployée pour faire de la prévention auprès des mineurs, construire des écoles et financer les centres de désintoxications dédiés aux victimes de drogues dures (héroïnes, opioïdes, alcool…) comme cela a été fait ailleurs.
Vers une baisse spectaculaire de la criminalité
La législation californienne fait preuve d’une rare intelligence. Elle prévoit d’attribuer de façon prioritaire les licences de vente dans les quartiers défavorisés, victimes de la «guerre contre la drogue» et vivant de l’économie souterraine. Cela ouvre une porte de sortie à la petite délinquance qui dépendait du trafic.
Suivant la même logique, les personnes emprisonnées pour consommation ou trafic de cannabis pourront faire rétroactivement appel de leur condamnation, avec la possibilité de voir leur peine de prison réduite ou abrogée.
Comme dans tous les autres états et pays ayant fait l’expérience, on devrait assister à une baisse spectaculaire de la criminalité.
https://weedseedshop.com/fr/blog/quel-avenir-pour-le-cannabis-sous-donald-trump/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire