mardi 25 juillet 2017

++25/07 - L'ASSEMBLÉE NATIONALE 
GROS BORDEL. ÇA BOUGE ! ON Y PARLE ENFIN VRAI. 



"ça n'est pas le gouvernement qui fait la loi, c'est l'Assemblée Nationale. Faisons la loi."

Assemblée: S.CHENU CLASHE violemment la majorité 25/07 + N.DUPONT-AIGNAN, E.MÉNARD, SJUMEL, A.BERGÉ
Loi de moralisation de la vie publique. Séance du 24 juillet 2017 jusqu'à 2h du matin. Les meilleurs discours.
Description de séance: Pour faire simple, le gouvernement veut retirer une enveloppe aux députés irfm mais pas aux ministres, ce qui engendre bien sur des tensions à l'assemblée. Surtout que le président veut donner des droits et aussi une enveloppe à sa femme donc sous un nouveau statut de première dame... (pour acheter des robes, des bijoux, organiser des dîners, inviter des personnalités etc... ça c'est mon propre commentaire) Ça ne passe pas très bien et ça se comprend.

Gros BORDEL à l'assemblée en fin séance 25/07 2h du matin. Colère !
Rappel au règlement de Delphine Batho et les députés hurlent car ils n'ont pas eu la parole ou le droit réponse. La présidente est perdue !
La séance finissait à 2h du matin et l'opposition fut en quelque sorte muselée. La colère monte !
Les coupures son sont du à la coupure du micro de la présidente, c'est normal :)
Même si on ne comprend rien à leur règle, ce gros foutoire nous confirme que le Peuple se réveille, les vieux députés ont dégagé. Les nouveaux députés ne dorment plus.
Plein d'autres vidéos sur la chaîne " Debout les Patriotes"
---------------------------
Macron nous fait croire qu'il va réparer les conneries de Sarkozy qui a fait assassiner Kadhafi et a mis son pays à sang.
Il endosse aujourd'hui l'habit de zorro
Emmanuel Macron réunit les deux rivaux libyens à Paris pour des pourparlers (Direct dy 25.07)
Les adversaires libyens, le chef du gouvernement de Tripoli Fayez al-Sarraj et le maréchal Khalifa Haftar, sont accueillis près de Paris par le président français qui est attendu à l’issue de la rencontre pour une déclaration sur les résultats du règlement du conflit. 
Macron reçoit, fait sa com, mais n'accorde aucune interview aux journalistes. Il sait que le vent tourne et que les français ne l'ont pas élu. Il fait ce qu'il veut sans vouloir avoir à rendre de comptes. 
https://www.youtube.com/watch?v=rNzQmeh_Qh0

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire