samedi 15 juillet 2017

15/07 - KLAUS EBERWEIN SUICIDÉ 
POUR QU'IL NE DÉPOSE PAS CONTRE LES CLINTON. 

Klaus Eberwein et sa femme. Ils ont 3 enfants.
Klaus Eberwein, un ancien responsable du gouvernement haïtien qui devait exposer l'ampleur de la corruption et de la faute professionnelle de la Fondation Clinton la semaine prochaine, a été retrouvé mort à Miami à l'âge de 50 ans.
Eberwein devait comparaître mardi prochain devant la Commission de l'éthique et de la lutte contre la corruption du Sénat d'Haïti où il était censé témoigner à l'effet que la Fondation Clinton détournait les dons des donateurs internationaux pour le tremblement de terre en Haïti.
Selon le médecin légiste, la cause officielle du décès est "une balle à la tête ". La mort d'Eberwein a été enregistrée comme un "suicide".
Eberwein, qui avait reconnu que sa vie était en danger, était un féroce critique des activités de la Fondation Clinton dans l'île des Caraïbes, où il a été directeur général de l'agence du développement économique du gouvernement, des Fonds d'assistance économique et sociale pendant trois ans.
Selon Eberwein,

- 0,6% des dons faits par les donateurs internationaux à la Fondation Clinton avec l'intention expresse d'aider directement les Haïtiens se sont finalement rendus aux mains des organisations haïtiennes.
- Un autre 9,6% des dons s'est retrouvé dans les mains du gouvernement haïtien.
- Les 89,8% restants - soit 5,4 milliards de dollars - ont été affectés à des organisations non haïtiennes.
"La Fondation Clinton, ce sont des criminels, ils sont des voleurs, ils sont des menteurs, ils sont une disgrâce", a déclaré Eberwein lors d'une manifestation à l'extérieur du quartier général de la Fondation Clinton à Manhattan l'année dernière.
L'ancien directeur général d'Haïti, qui a également servi de conseiller auprès du président haïtien Michel Martelly, a également été partenaire d'une populaire pizzeria en Haïti, Muncheez, et a même une pizza à son nom, "le spécial Klaus".
Selon le journal "Haïti Libre", Eberwein était considéré comme un "bon esprit" avec des plans pour l'avenir. Ses proches, amis et partenaires commerciaux sont choqués par l'idée qu'il se soit suicidé.
"C'est vraiment choquant ", a déclaré le propriétaire de Muncheez, Gilbert Bailly. "Nous avons grandi ensemble; Il était comme un membre de la famille" .
Bailly a dit qu'il avait parlé pour la dernière fois à Eberwein il y a deux semaines et qu'il était de bonne humeur. Ils étaient enthousiasmés par les futurs plans d'affaires et travaillaient à ouvrir un restaurant Muncheez à Sunrise, a-t-il dit.
Le gouvernement haïtien a émis un avis officiel remerciant Eberwein pour son service et soulignant le deuil suivant sa mort prématurée.


Charles Ortel                                                                         


Charles Ortel: The Clinton Foundation is a Massive 
https://www.youtube.com/watch?v=ECb_4VxEQdk
Source:

Depuis 2010, la Fondation Clinton a recueilli plus de 30 millions de dollars pour Haïti, y compris des fonds de secours ainsi que des projets axés sur le soutien aux petites et moyennes entreprises d'Haïti, en améliorant les moyens de subsistance, en améliorant l'éducation et en explorant le lien entre l'agriculture, l'énergie et l'environnement:

Charles Ortel, l'enquêteur qui a révélé les irrégularités financières de General Motors avant que son stock ne s'écrase, affirme que la Fondation Clinton est "la plus grande fraude caritative". 

Tremblement de terre provoqué de 2010
Plus 300.000 morts, 300.000 blessés et 1,2 million de sans-abris
https://fr.wikipedia.org/wiki/S%C3%A9isme_de_2010_%C3%A0_Ha%C3%AFti




-----------------------------
Les Restaveks, enfants esclaves en Haïti
Un enfants sur quatre est séparé de sa famille
En Haiti, de nombreux parents pauvres des campagnes envoient leurs enfants chez des cousins ou amis des villes, pour qu'ils y obtiennent une éducation et gagnent en qualité de vie. Mais une fois dans leurs familles d'accueil, trop souvent le traitement de ces "restaveks" tourne à l'esclavage.
300.000 enfants sont touchés
- https://www.tdh.ch/fr/actualite/restaveks-enfants-esclaves-ha%C3%AFti
-----------------------------
Haïti, une pays persécuté. parce que le premier qui se serait libéré de l’esclavage.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire