mercredi 12 juillet 2017

12/07 - BENJAMIN FULFORD. PARMI LES 20 DIRIGEANTS DU G20,
19 SONT DES ESCLAVES DES BANKSTERS FRAUDEURS. 

le 10 juillet 2017
La réunion du G20 du week-end dernier des soi-disant dirigeants mondiaux était extrêmement édifiante parce que 19 des 20 présents ont publiquement endossé l’arnaque du réchauffement climatique mondial connue sous le nom d’accords de Paris. Cela s’est passé malgré le fait que le réchauffement mondial dû aux émissions de carbone se soit révélé être une escroquerie aussi bien juridique que scientifique.(1) 

Michael Mann, l’auteur du graphique en forme de « crosse de hockey » du réchauffement climatique, qui est utilisé par le Groupe d’Experts Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat (GIEC) approuvé par les Nations Unies, risque une peine de prison pour avoir refusé la requête d’un juge de montrer comment il avait obtenu les données pour appuyer ses affirmations que le monde se réchauffait rapidement. Entre-temps, une autre étude scientifique montre que presque la totalité du réchauffement enregistré au cours des dernières années est le résultat de données de température qui ont été augmentées après avoir été mesurées.

En ignorant ces faits et se faisant les propagateurs de la fraude du réchauffement climatique mondial, aussi bien le Président Chinois Xi Jinping que le Président Russe Vladimir Poutine ont prouvé qu’ils étaient des laquais des Rothschild. Le seul dirigeant qui a publiquement dénoncé la fraude du réchauffement climatique mondial est le Président des Etats-Unis Donald Trump et c’est pourquoi les médias contrôlés par la Mafia khazar le présentent comme étant isolé.
Pas d'accord pour Poutine. Tour ça est un show.

Cependant, les choses sont en train de changer en profondeur, selon des sources de la CIA, du Pentagone et autres. Les appareils militaires et du renseignement de la Russie, des Etats-Unis et de la Chine sont tous en train de coopérer malgré les attitudes hostiles des politiciens respectifs de ces pays, selon les sources.

Cela pourrait être la raison pour laquelle le Pape François a ressenti le besoin de faire appel à un journaliste la semaine dernière pour diffuser le communiqué suivant : « J’ai bien peur qu’il y ait des alliances très dangereuses entre les puissances qui entretiennent une vision déformée du monde : l’Amérique et la Russie, la Chine et la Corée du Nord, la Russie et Assad dans la guerre en Syrie ».

Rappelez-vous que c’est le Pape François qui a remis à Trump un document de 260 pages en faveur de l’arnaque du réchauffement climatique lors de leur rencontre en mai.

L’autre élément à noter est que le G20 a appelé à une gouvernance mondiale centrée sur le FMI. Je vous prie de vous rappeler que le dirigeant du FMI n’est pas choisi par le peuple de la planète, mais par le même groupe de lignées khazars qui choisissent les dirigeants des Nations Unies, de la Banque Mondiale, etc. Rappelez-vous que le FMI et ses soutiens ont érigé des grilles au temple de Baal, autrement connu comme Satan, lors de ses réunions.

Le Pape François a sans doute de bonnes intentions, mais il se fait des illusions s’il pense qu’une personne sélectionnée par la loge maçonnique P2 comme Marco Di Mauro va être adoubé comme dirigeant d’un gouvernement mondial contrôlé par les lignées familiales.

En tout cas, François est secoué par un autre scandale du Vatican, en l’occurrence une orgie homosexuelle à grands renforts de drogue qui a été interrompue par la police après que des voisins se soient plaints du bruit. Cela pourrait mener au limogeage d’un Cardinal de plus, affirment des sources de la CIA.

Le Pape devrait plutôt concentrer ses efforts pour combattre la menace bien réelle des Satanistes qui étaient, jusqu’à récemment, sur le point de prendre le contrôle du monde. Un autre ancien Sataniste s’est manifesté par un témoignage sur les sacrifices humains à grande échelle et d’autres atrocités perpétrées par ces gens. Ce clip de neuf minutes est très perturbant à écouter, mais constitue certainement un appel à agir.

Des actions sont bien sûr entreprises. La dernière était l’annonce en Allemagne la semaine dernière du démantèlement d’un réseau pédophile comprenant 87.000 personnes. Vous pouvez être sûrs que beaucoup de gens participant à des sacrifices d’enfants étaient ciblés par cette opération.

Aux Etats-Unis également, le nettoyage final des Khazars se poursuit. Aux dernières nouvelles, le procureur général de l’ancien Président Barack Obama, Loretta Lynch, a fourni un témoignage détaillé des crimes de ses anciens patrons Clinton/Bush, selon des sources de la CIA et autres. 

Des sources du Pentagone affirment que ce changement relationnel est le reflet d’une campagne de séduction du régime de Trump envers la Russie, pour l’inciter à rejoindre une alliance contre le contrôle des Chinois et des Khazars.

« Dans son entreprise de démolition de la cabale et de l’état secret, le novice politique qu’est Trump a été « honoré » de rencontrer l’homme d’état chevronné qu’est Poutine, étant donné que le plan de Poutine pour rétablir la grandeur de la Russie en harmonie entre l’église et l’état servira sans aucun doute de modèle à Trump pour rendre sa grandeur à l’Amérique (« make America great again »), selon des sources du Pentagone.

« Trump se révèle comme un défenseur de la civilisation Occidentale contre la destruction Judaïque (Satanique), et il y a été aidé avec compétence par Poutine et le Pape pour former un grand bloc Chrétien pour contenir la Chine et faire l’holocauste de la Mafia Juive mondiale », selon une source unique du Pentagone.

La WDS stipule clairement qu’il n’y aura pas de punition collective et que les seules personnes qui sont visées sont celles qui ont participé à des massacres de masse au moyen d’armes biologiques, de terrorisme nucléaire, de sacrifices humains, de guerres illégales, etc.

Cependant, il est évident que l’administration Trump représente une réaction généralisée contre le contrôle khazar qui pourrait dégénérer en offensive contre les Juifs en général. Lors de son voyage en Pologne, Trump a refusé de se rendre au monument du Ghetto Juif de Varsovie. Dans son discours en Pologne, lorsque Trump a mentionné des menaces venant de l’intérieur et du Sud et de l’Est, il faisait référence à l’Arabie Saoudite, à Israël et à sa 5ème colonne aux Etats-Unis, affirment des sources du Pentagone.

Il y a également le fait que les Néoconservateurs, H.R. McMaster et Jared Kushner ont été empêchés d’assister à la réunion entre Trump et le Secrétaire d’Etat Rex Tillerson et leurs homologues Russes Poutine et le Ministre des Affaires Etrangères Serguei Lavrov. Au cours de la réunion, les Etats-Unis ont fait le forcing pour restaurer les liens entre les Etats-Unis et la Russie afin de contrer la Chine, selon le Pentagone. Les Américains ont également proposé une « unité de cybersécurité Russo-Américaine destinée à empêcher le piratage informatique, l’interception de courriels et autres cyberattaques Israéliens et Chinois », selon les sources.  

Les sources Russes, de leur côté, continuent de dire qu’elles sont méfiantes envers la soudaine amitié Américaine, en raison de la longue histoire des agressions américaines contre la Russie. Les Russes affirment qu’ils sont opposés à la constitution de blocs et préfèrent un monde où tous se montrent amicaux. Néanmoins, les initiatives agressives des Chinois contre l’Inde semblent à l’évidence s’être retournées contre la Chine.

« La Russie se montre très préoccupée à propos de l’agression Chinoise en Mer de Chine méridionale et dans le sous-continent Indien, ce qui est la raison pour laquelle le Premier Ministre Vietnamien a été invité au G20 », selon des sources du Pentagone. La Marine Américaine, de son côté, a envoyé un message clair en organisant récemment des manœuvres navales conjointes avec le Japon et l’Inde.
Les Chinois semblent avoir fait marche arrière à la suite d’une réunion entre le Président Chinois Xi Jinping et le Premier Ministre Indien Narendra Modi en marge du G20.

Un autre fait intéressant à noter sur le G20 est que le Roi Saoudien « Salman et le prince guerrier Mohammed Bin Salman ont été déclarés persona non grata au G20 pour être un sous-traitant d’Israël », affirment des sources du Pentagone. Elles disent que le Qatar est du côté des gagnants dans son désaccord avec l’Arabie Saoudite et que le prince héritier Nayef évincé pourrait être rétabli dans ses fonctions.

Le Premier Ministre Japonais Shinzo Abe, de son côté, a offert des pots-de-vin en échange de sa protection au G20, selon des sources de l’extrême-droite japonaise proches de l’Empereur. Le parti d’Abe a subi une défaite écrasante lors des récentes élections municipales à Tokyo, et il est probable qu’il devra tenir des élections cette année où il sera éliminé de la politique nationale, selon les sources.

Ce qui est indéniable est qu’il existe une rupture majeure au sommet de la structure de pouvoir Japonaise. Cela se traduit dans les sondages d’opinion publiés par les journaux japonais où le journal national de droite Sankei montre un soutien de 86% pour Abe, alors que le journal à tendance de gauche Asahi fait apparaître que le soutien à Abe n’est que de 14%. Le journal régional centriste Tokyo Shinbum publie que ce soutien n’est que de 5%. Le lien suivant est en Japonais, mais le pourcentage mentionné montre les incroyables écarts dans les sondages d’opinion des journaux.

Des sources de la droite Japonaise affirment que la faction nationaliste Tanaka s’oriente vers un changement de régime au Japon et que cela va se traduire par une élimination des agents Coréens qui ont sous-traité le règne du Japon au profit des Khazars depuis la fin de la Deuxième Guerre Mondiale.

Le fait qu’Abe était en train de mettre sur pied un grand centre de recherche de guerre chimique et biologique sous la façade du Collège Vétérinaire Kake Gakuin, a révélé que lui et son régime étaient des criminels de guerre génocidaires. Plusieurs sources de l’aile droite m’ont appelé pour m’informer qu’Abe n’avait plus que trois mois à vivre.

Entre-temps, alors que les fauteurs de guerre sont évincés du pouvoir dans le monde entier, des indices d’un boum de la construction sont en train d’émerger. Des sources de la WDS en Indonésie affirment que le gouvernement Indonésien prévoit de construire une nouvelle capitale pour remplacer la cité surpeuplée et déclinante de Djakarta.

Le milieu Japonais, de son côté, se prépare à ramasser un pactole alors que le gouvernement Chinois envisage de transférer de nombreux services gouvernementaux vers une nouvelle ville à 150 kilomètres de Beijing. Un patron du milieu Japonais affirme que les sociétés japonaises vont obtenir des contrats juteux pour le ramassage des ordures et autres travaux environnementaux dans la nouvelle capitale parce que les Chinois veulent profiter du savoir-faire Japonais dans la construction de mégapoles propres. Le merdier existe et il faut bien que quelqu’un le nettoie.

Une fois que le règne des Khazars aura pris fin au Japon, en Israël, en Arabie Saoudite et en Ukraine, le monde sera prêt à entrer dans un nouvel âge d’or.

Source : Antimatrix.org

Traduction de Patrick T.
--------------------------------------
(1) ARNAQUE DU RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE.

L'AGENDA 21. UNE ARNAQUE MONUMENTALE !
Un plan pour une dictature fasciste mondiale.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire