lundi 3 juillet 2017

+03/07 - LE PEUPLE JUIF EXPLIQUÉ PAR LUC FERRY, 
UN ANCIEN "BON" MINISTRE DE L'ÉDUCATION NATIONALE. 


Beaucoup de juifs ignorent ou veulent ignorer tout ceci.
Pas mal de musulmans me posent souvent des questions au sujet du peuple juif. Il savent qu'ils sont musulmans, mais pas Djihadistes, alors ils se doutent qu'il y a la même ambiguïté chez les juifs.
"Juif n'est pas une religion, une race ni une citoyenneté."
Musulman. Qu'est-ce que cela veut dire ?
J'en reviens à ma religion de l'Amour qui peut convenir à Tous.
En nous disant que nous sommes tous frères et en mettent de côté toutes ces étiquettes qu'on nous a collé, tout peut s'arranger très vite. Mais, je constate chaque jour que c'est très difficile pour beaucoup, même s'ils sont de bonne volonté. Ils vous redisent, "je suis musulman" de peur de ne plus être personne, de se retrouver seul. Les manipulateurs de l'Islam compte là dessus.

Une courte vidéo. La fable du peuple juif déplacé :
Comment le peuple juif fut inventé par Schlomo Sand, historien Israélien


Pour ceux qui ont déjà lu ces infos, il y a une nouvelle vidéo en fin d'article.
Hitler n'a pas assassiné des juifs, mais les descendants de Khazars

Rappel de l'histoire des kazars qui est importante :
Luc Ferry: Sionisme, Khazars et invention du peuple juif
Il résume bien le livre de  Shlomo Sand
---------------------------
Comment le peuple Juif fut inventé  – 3 septembre 2008 de Shlomo Sand
Quand le peuple juif fut-il créé ? Est-ce il y a quatre mille ans, ou bien sous la plume d’historiens juifs du XIXe siècle qui ont reconstitué rétrospectivement un peuple imaginé afin de façonner une nation future ? Dans le sillage de la « contre-histoire » née en Israël dans les année 1990, Shlomo Sand nous entraîne dans une plongée à travers l’histoire « de longue durée » des juifs. Les habitants de la Judée furent-ils exilés après la destruction du Second Temple, en l’an 70 de l’ère chrétienne, ou bien s’agit-il ici d’un mythe chrétien qui aurait infiltré la tradition juive ? Et, si les paysans des temps anciens n’ont pas été exilés, que sont-ils devenus L’auteur montre surtout comment, à partir du XIXe siècle, le temps biblique a commencé à être considéré par les premiers sionistes comme le temps historique, celui de la naissance d’une nation. Ce détour par le passé conduit l’historien à un questionnement beaucoup plus contemporain : à l’heure où certains biologistes israéliens cherchent encore à démontrer que les juifs forment un peuple doté d’un ADN spécifique, que cache aujourd’hui le concept d’« État juif », et pourquoi cette entité n’a-t-elle pas réussi jusqu’à maintenant à se constituer en une république appartenant à l’ensemble de ses citoyens, quelle que soit leur religion ? En dénonçant cette dérogation profonde au principe sur lequel se fonde toute démocratie moderne, Shlomo Sand délaisse le débat historiographique pour proposer une critique de la politique identitaire de son pays. Construit sur une analyse d’une grande originalité et pleine d’audace, cet ouvrage foisonnant aborde des questions qui touchent autant à l’origine historique des juifs qu’au statut civique des Israéliens. Paru au printemps 2008 en Israël, il y est très rapidement devenu un best-seller et donne encore lieu à des débats orageux.
Né en 1946, Shlomo Sand a fait ses études d’histoire à l’université de Tel-Aviv et à l’École des hautes études en sciences sociales à Paris. Depuis 1985, il enseigne l’histoire contemporaine à l’université de Tel-Aviv. Les Mots et la terre (Fayard, 2006), est son dernier ouvrage publié en français.
-------------------------------
Le canular historique le plus cruel : Les Khazars sémites
-------------------------------
Ancien article :
LA FIN DU SIONISME EST PROCHE. Comment le peuple juif fut inventé.
http://vol370.blogspot.fr/2014/08/1108-la-fin-du-sionisme-est-proche_10.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire