samedi 17 juin 2017

+17/06 - POUTINE ET MAINTENANT DONALD TRUMP 
VEULENT METTRE FIN AUX CHEMTRAILS. 

Les parlementaires européens dénoncent les Chemtrails - Josefina Fraile

Pilotes,scientifiques et docteurs dénoncent les Chemtrails en Californie

Vladimir Poutine se lève contre le gouvernement américain à nouveau:
il dit avoir exigé que les forces gouvernementales occidentales arrêtent la pulvérisation de chemtrails en Syrie.
Les forces militaires russes ont travaillé étroitement avec les forces occidentales sur les « détails opérationnels » qui n’ont pas été entièrement divulgués et restent «au-delà de top secret » des deux côtés, mais selon un rapport des Services de Sécurité Fédéral (FSB), d’importantes sources au Kremlin en contact proche avec des hauts gradés militaires russes, les renseignements Russes ont appris des tactiques et des procédures des occidentaux concernant l’exploitation normalisées (des chemtrails).
Le président Poutine, qui est fondamentalement opposé à la guerre « herbicide », est dit être «profondément troublé» et «furieux».
« Si je comprends bien, les Américains ne sont pas intéressés à vaincre ISIS mais ils sont intéressés au contrôle des esprits de la population syrienne ».

Les Chemtrails sont resté régulièrement dans le ciel nord-ouest de la Syrie pour des journées entières au cours de frappes aériennes dirigées par les Américains sur Khorasan et al-Nusra, selon le rapport du FSB. Il est dit que ce déploiement chimique ne fait pas de victimes civiles, mais que les chemtrails sont là pour le contrôle psychologique et physique.
La destruction des cultures et des tentatives de contrôler le temps sont un anathème pour le président Poutine. Il est un ardent partisan de la Convention sur la modification de l’environnement qui interdit «toute technique visant à modifier la composition ou la structure du biotope de la Terre. »
Les forces militaires américaines et britanniques ont été ignoré ouvertement ces lois internationales depuis des décennies. Pendant la guerre du Vietnam aux États-Unis ont utilisé des herbicides et agents incendiaires comme le napalm, arguant qu’ils ne relevaient pas de la définition des «armes chimiques», et ils ont utilisé des avions pour pulvériser 10% de la surface totale des terres du Sud-Vietnam. 85% de la pulvérisation était pour de la défoliation et environ 15% était pour la destruction des cultures.
Et en 2016, ils continuent de pulvériser les populations civiles dans une tentative de les contrôler, de modifier la structure du biotope de la Terre et aussi pour en faire une arme de contrôle du climat. Poutine est profondément opposé à cela. Il considère manipulation de la météo comme étant un jeu dangereux qui a des conséquences désastreuses.
L’enfance de Poutine pourrait expliquer sa compréhension du fait que la nature doit être respectée et cultivée, et non pas manipulée et transformée en arme.
Après le siège de Leningrad, qui a presque tué sa mère, sa famille a été forcée de se déplacer dans un bâtiment communal infesté de rats. Poutine a passé des heures à courir après les rongeurs dans l’escalier. Il a développé une maladie respiratoire. Quatre adultes, plus Poutine et son frère, étaient entassés dans une seule pièce de 20 pieds carrés sans eau chaude, ni salle de bain, ou toilettes. Il a surmonté ces conditions désastreuses en embrassant ses études ainsi que le judo, le karaté, le sambo qui est un art martial russe qui exige un intense équilibre entre l’esprit et le corps. Le président russe comprend la nécessité d’une vie saine et disciplinée.Donald Trump, accompagné de certains membres de son cabinet, a visité un avion de dispersion de chemtrails à la base aérienne d'Andrews hier après-midi, selon un rapport d'information de NBC d'aujourd'hui. 
----------------------------------------------
DONALD TRUMP VEUT METTRE FIN AUX CHEMTRAILS. 
Le président s'engage à mettre fin au programme controversé et à réorienter le financement du gouvernement des opérations de géoingénierie et vers d'autres programmes comme les routes, la réfection des infrastructures vieillissantes du réseau électrique et bien sûr pour son mur à construire entre les États-Unis et le Mexique. "Aujourd'hui, c'est une excellente journée pour notre pays où nous allons tourner le dos à l'empoisonnement secret de nos cieux et chercherons un nouvel avenir avec de meilleures routes, un réseau électrique sécurisé et un grand mur pour nous protéger du Mexique", a déclaré le président Trump qui lisait un texte préparé à l'avance devant un Boeing 767 qui avait été adapté pour la pulvérisation chimique. "Et écoutez-moi, nous n'allons pas laisser les scientifiques et d'autres responsables de l'élite de nous dire la façon de contrôler l'environnement. C'est l'Amérique d'abord, pas le ciel d'abord !"
Il a ensuite enfoncé son index dans les air comme s'il s'agissait d'une petite bombe.
Selon un initié de la Maison Blanche, c'est le vice-président Mike Pence qui a manifesté son intérêt pour démanteler le partenariat entre le secteur public et le privé qui inclu la Fondation Bill Gates, Monsanto, l'EPA, plusieurs branches de l'armée et un homme connu au Pentagone comme "le Colonel". Avant qu'il ne s'y penche, il devra assumer le contrôle du programme dans le seul but de l'éteindre. "Ce sera une bataille difficile pour Pence", a déclaré le journaliste de NBC News, Sharon McDonnel, qui couvrait l'événement.
"L'État profond est "divisé par l'enfer", selon un initié, "sur le maintien du programme en cours d'exécution. Donc, le vice-président Pence devra déterrer stratégiquement certaines parties du programme jusqu'à ce qu'il s'effondre de lui-même. Le processus pourrait prendre des années." Des militants anti-chemtrail à travers le pays ont célébré cette bonne décision.


Certains, y compris l'activiste anti-chimie de la zone, Saihra Ramun, croient que c'est une raison d'être optimiste. "J'avais averti les activistes que l'administration Trump avait beaucoup d'enthousiasme pour les projets de géo-ingénierie", a déclaré Mme Ramun par téléphone. Cependant, je suis satisfait à ce que le président soit contre. Je vais le surveiller pour m'assurer que cela sera suivi d'effets. Je pense que Pence est le choix parfait pour diriger cette entreprise." "Le président ne sera pas en mesure de rediriger le financement vers d'autres projets sans impliquer le Congrès. Il fait face à une opposition à son plan à la Chambre des Représentants, et aussi au Sénat, où de nombreux Sénateurs favorisent les efforts de géo-ingénierie à grande échelle et de contrôle de la population !"

--------------------------------
CHEMTRAILS Les preuves en photos sont la !

Eau, vaccins, chemtrails Ils effacent votre mémoire 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire