mercredi 7 juin 2017

07/06 - SANTE - CANCER DE STADE 4, VAINCU 
PAR LE BICARBONATE DE SOUDE


Lorsque Vernon Johnston a reçu le diagnostic du cancer de la prostate de stade 4, ses options étaient peu nombreuses. Le traitement standard lui imposait de se soumettre à des sessions de chimiothérapie avec l’espoir que les médicaments toxiques introduits dans son corps pourraient tuer les cellules cancéreuses plus rapidement qu’ils ne tuent les cellules saines et normales.
La chimiothérapie représente une mesure radicale que les oncologues sont tous trop désireux de recommander et c’est une option que les patients redoutent pour de bonnes raisons. Très souvent, la chimiothérapie laisse le corps épuisé et le système immunitaire endommagé.
Lorsqu’elle échoue, et elle échoue souvent, la chimiothérapie réduit sévèrement les chances de succès de toutes les options ultérieures de traitement. Et pourtant, 9 patients sur 10 se tournent vers la chimiothérapie en premier.

Dans le cas de Vernon, le cancer de la prostate était déjà avancé et a métastasé aux os. La chimiothérapie aurait été longue et coûteuse et il n’y avait aucune garantie que ces médicaments allaient agir.
Donc, Vernon a pris les choses personnellement en mains. Pour ce faire, il s'est tourné vers la thérapie au cesium.
La thérapie au cesium est un protocole de traitement connu en thérapie du cancer. Et c’est un choix que les médecins proposent rarement à leurs patients cancéreux.
Le traitement du cancer avec du césium s’est révélé offrir un taux de 50% de guérison. La thérapie par le césium, comparée à la chimiothérapie et à la radiothérapie, produit de meilleurs résultats. Les taux de succès de ce traitement sont même plus impressionnants si l’on considère le fait que la plupart des patients du cancer qui reçoivent du césium ont déjà subi sans résultat la chimiothérapie, la radiothérapie et / ou la chirurgie.
Au lieu de tenter sa chance avec ces protocoles de traitements orthodoxes, Vernon a simplement commandé du chlorure de césium.
Malheureusement, le césium n’est jamais arrivé. Cependant, Vernon n’a pas abandonné son projet d’élever ses niveaux de pH et de rendre son corps trop alcalin pour que les cellules cancéreuses se propagent. En recherchant des alternatives, il a trouvé une source d’alcalinisation disponible et bon marché: le bicarbonate de soude.
Cet article de cuisine très courant est souvent ajouté aux boissons pétillantes et également utilisé comme antiacide pour neutraliser l’acide de l’estomac dans le traitement de l’ulcère et du reflux acide gastrique.
Le remède que Vernon Johnston a trouvé comprenait un mélange de bicarbonate de soude avec du sirop d’érable. Comme il n’avait pas de sirop d’érable sous la main, il a mélangé le bicarbonate de soude avec de la mélasse.
Vernon a combattu son cancer avec des ingrédients de sa cuisine. Ses efforts et ses succès sont documentés sur son blog décrit avec justesse comme « danse avec le cancer ».
En prendre de temps en temps chaque matin pour éviter le cancer.
Vous devez écouter votre corps, il sait quand il y a un problème. Maladie = le mal a dit. Boire 1 c/s de vinaigre de cidre avec 1 c/s de miel dans un verre d'eau tiède nettoie aussi l’organisme.

Qu’est-ce que le bicarbonate de soude?
Le bicarbonate de soude est un solide cristallin blanc qui a l’apparence d’une poudre fine. Son nom chimique est bicarbonate de sodium ou de hydrogénocarbonate de sodium.
Le bicarbonate de soude est différent des cristaux de soude (carbonate de sodium), bien qu’ils partagent le même goût légèrement salé et alcalin.
Ce bicarbonate de soude largement utilisé est généralement dissous dans de l’eau minérale et utilisé comme agent levant pour la cuisson. Il fonctionne comme agent levant en neutralisant les composants acides de la pâte. La neutralisation libère du dioxyde de carbone et conduit à faire lever les aliments cuits au four.
Le bicarbonate de soude a aussi été utilisé pour adoucir les légumes et attendrir la viande.
En tant que produit ménager, le bicarbonate de soude est utilisé comme agent de nettoyage. Il est inclus dans les pâtes dentifrice, pour des raisons similaires, où il sert de neutralisant de l’acide et d’antiseptique, un agent qui blanchit les dents, retire la plaque dentaire et nettoie.
Il y a d’autres produits d’hygiène personnelle dans lesquels on trouve le bicarbonate de soude comme les déodorants et les shampooings.
Autant faire ces produits soi-même ceux que l'on trouve dans le commerce étant mauvais pour la santé, comme le fluor dans le dentifrice, sauf un seul dans les magasin bios.

Les bienfaits du bicarbonate de soude
Les utilisations médicales du bicarbonate de soude concernent toutes l’élévation du pH du corps en neutralisant les acides. C’est pourquoi le bicarbonate de soude est utilisé comme antiacide (pour neutraliser l’acide de l’estomac et traiter les ulcères, les brûlures d’estomac et l’indigestion acide) et pour traiter l’acidose (élever le niveau de pH du sang lorsqu’il est proche de 7.0).
Le bicarbonate de soude peut également être utilisé comme agent antiseptique topique (sur la peau) pour prévenir les cloques et les cicatrices. Enfin, il est aussi utilisé pour réduire les démangeaisons causées par des réactions allergiques cutanées provoquées par les plantes telles que le sumac vénéneux.
Du fait que le bicarbonate de soude neutralise l’acide gastrique, il peut être utilisé pour traiter une overdose de médicaments acides comme l’aspirine et les antidépresseurs tricycliques. Comme il fournit davantage de sodium au corps, il est également utilisé pour traiter l’hyperkaliémie (taux sanguins élevés de potassium).
Cependant, la consommation excessive de bicarbonate de soude peut tout aussi facilement causer des niveaux élevés de sodium dans le corps (hypernatrémie) et l’hypertension. D’autres problèmes peuvent survenir d’un excès de bicarbonate de soude comme l’alcalose métabolique, l’insuffisance cardiaque congestive et l’oedème provoqué par des taux sanguins élevés de sodium.

Comment le bicarbonate de soude peut aider à « guérir » le cancer
Fondamentalement, les tumeurs malignes sont des masses de cellules à croissance rapide. La croissance rapide de ces cellules signifie que le métabolisme cellulaire fonctionne lui aussi de façon très rapide.
Par conséquent, les cellules cancéreuses utilisent beaucoup plus de glucides et de sucres pour produire de l’énergie sous forme d’ATP (adénosine triphosphate).
Cependant, certains des composés formés à partir de la production d’énergie comprennent l’acide lactique et l’acide pyruvique. Dans des circonstances normales, ces composés sont éliminés et utilisés dès qu’ils sont produits. Mais les cellules cancéreuses connaissent un métabolisme à un rythme beaucoup plus rapide. C’est pourquoi ces acides organiques s’accumulent dans l’environnement immédiat de la tumeur.
Le niveau élevé d’acidité extracellulaire autour de la tumeur est l’une des forces motrices entraînant la métastase des tumeurs cancéreuses. Ce qui revient à dire que le système entier empêche le fonctionnement normal des cellules, celles-ci ne peuvent plus éliminer, elles deviennent toxiques. C’est pourquoi d’autres foyers tumoraux se déclarent.
Fondamentalement, les cellules cancéreuses ont besoin d’un environnement acide pour croître et se propager rapidement.
Certains spécialistes du cancer, par conséquent, pensent qu’en entourant la tumeur d’un microenvironnement alcalinisant, le pH des tumeurs peut suffisamment s’élever pour affamer la tumeur et arrêter sa croissance et sa propagation.
Curieusement, cette solution plutôt simple au cancer a été prouvée juste.
Ce qui est encore plus remarquable, c’est qu’il n’est pas nécessaire de concocter un médicament synthétique pour réduire l’acidité dans l’environnement immédiat de la tumeur. C’est ce que fait un simple composé que l’on peut se procurer facilement comme le bicarbonate de soude.
De toute évidence, il est souhaitable de faire passer le bicarbonate de sodium aussi près de la tumeur que possible, car son effet d’élévation du pH est nécessaire dans le microenvironnement de la tumeur. C’est pourquoi injecter directement du bicarbonate de soude à l’endroit de la tumeur est considéré comme une meilleure solution qu’une administration orale. Cependant, le bicarbonate de soude par voie orale est juste plus sûr et peut être facilement utilisé à la maison.

Preuves cliniques de l’efficacité du bicarbonate de soude dans la thérapie du cancer
Deux études
Une étude de 2009 publiée dans la revue Cancer Research, est parmi les premières à confirmer que l’effet alcalinisant du bicarbonate de soude peut en effet stopper le cancer.

En injectant du bicarbonate de soude à un groupe de souris, les auteurs de l’étude ont été en mesure de déterminer comment la croissance et la propagation des tumeurs cancéreuses ont été affectées par l’élévation du pH de l’organe affecté par le cancer.
Les résultats de l’étude ont montré que le bicarbonate de soude a effectivement élevé le pH et réduit les métastases spontanées chez des souris de laboratoire avec un cancer du sein induit.
Les chercheurs ont également établi que le bicarbonate de soude agit en élevant le pH à l’extérieur des cellules et non à l’intérieur des cellules. C’est une découverte importante car cela suggère que le bicarbonate de soude n’interfère pas avec le métabolisme cellulaire et qu’il rend impossible la croissance tumorale dans le microenvironnement.
D’autres résultats de cette étude montrent que le bicarbonate de soude:
Réduit la participation du ganglion au transport des cellules cancéreuses
Ne réduit pas les niveaux de cellules tumorales en circulation
Réduit la participation du foie et par conséquent, la propagation des cellules tumorales à d’autres organes
Inhibe la colonisation d’autres organes par les cellules tumorales circulantes.
Les chercheurs ont noté que l’injection de bicarbonate de soude dans d’autres modèles animaux pour le cancer a montré que ce composé peut aussi inhiber la propagation du cancer de la prostate mais pas du mélanome.
S’appuyant sur ces résultats, les chercheurs essaient de déterminer si de meilleurs résultats peuvent être obtenus en combinant le bicarbonate de soude avec des médicaments contre le cancer.
Dans une étude de 2011 publiée dans le journal BMC Cancer, un groupe de chercheurs a étudié les effets du dichloroacétate et la combinaison de dichloroacétate et un sel de bicarbonate sur un modèle de souris pour le cancer du sein métastasé.
Le dichloroacétate est un médicament anticancéreux sélectif qui fonctionne de façon similaire au bicarbonate de soude. Il augmente le taux de pH autour des cellules cancéreuses en inhibant la dégradation des sucres et la production d’acidité dans ces cellules.
Les résultats de l’étude ont montré que la combinaison d’un médicament synthétique contre le cancer, le dichloroacétate, et le simple remède maison attesté, le bicarbonate de soude oral, n’a pas réduit les métastases ni la taille de la tumeur.
Cette étude a montré que le bicarbonate de sodium est non seulement un remède pour le cancer plus sûr et moins cher, mais il est plus efficace que le dichoroacétate.

L’utilisation du bicarbonate de soude en oncologie
Même si la plupart des oncologues ne recommandent pas le bicarbonate de soude pour leurs patients, ils l’utilisent en fait pour ses propriétés en chimiothérapie. En combinant cet agent alcalinisant avec des médicaments de chimiothérapie, ils protègent les organes de la destruction par les effets toxiques de ces médicaments.
Essentiellement, le bicarbonate de soude augmente le pH autour de ces organes vitaux et empêche le cancer de se propager et limite les effets destructeurs des médicaments de chimiothérapie.
Le Dr. Mark Sircus, directeur de l’association médicale Veritas International, a approfondi le lien entre le cancer et le pH ainsi que l’utilisation du bicarbonate de soude comme agent anti-cancer dans son livre Sodium Bicarbonate – Rich Man’s Poor Man’s Cancer Treatment.
Le Dr. Tullio Simoncini, un oncologue italien, traite régulièrement ses patients atteints de cancer avec du bicarbonate de soude. Dans son expérience, l’administration orale, intraveineuse et aérosol de bicarbonate de soude est efficace dans le traitement des cancers du sein et de la prostate ainsi que d’autres type de cancer, à l’exception du cancer du cerveau.
Bien que le Dr. Simoncini pense que le bicarbonate de soude par voie orale est le plus approprié pour les cancers affectant les voies digestives, les oncologues et les autres patients atteints de cancer tels que Vernon ont prouvé que le bicarbonate de soude par voie orale peut traiter efficacement le cancer qui affecte les organes profonds.
Le Dr. Sircus recommande aussi l’administration du bicarbonate de soude par voie orale. Beaucoup de ses patients se demandent s’il convient d’y mélanger du sirop d’érable, de la mélasse, du miel, de l’eau ou toute autre boisson. Comme les cellules normales sont affamées chez les patients cancéreux, l’oncologue recommande des sources d’énergie telles que le miel, la mélasse noire et le sirop d’érable.
Le Dr. Simoncini, en revanche, donne du glucose par voie intraveineuse en même temps que du bicarbonate de soude dans le même but.

La formule au bicarbonate de soude pour le cancer
Pour préparer le traitement naturel contre le cancer avec le bicarbonate de soude, vous avez besoin d’y ajouter du sirop d’érable, de la mélasse ou du miel.
Dans le livre du Dr. Sircus, il a détaillé la façon dont un patient a utilisé le bicarbonate de soude et la mélasse pour combattre un cancer de la prostate qui avait métastasé à ses os. Le premier jour, le patient a mélangé une cuillère à café de bicarbonate de soude avec une cuillère à café de mélasse dans une tasse d’eau.
Il a pris ce mélange trois jours de plus, et le pH de sa salive se montait à 7.0 et le pH de son urine à 7.5.
Encouragé par ces résultats, le patient a pris la solution 2 fois le jour 5 au lieu d’une fois par jour. Et à partir du jour 6 jusqu’au jour 10, il a pris 2 cuillères à café de chaque, bicarbonate de soude et mélasse, deux fois par jour.
Le 10ème jour, le pH du patient était monté à 8.5 et les seuls effets secondaires qu’il ait éprouvés étaient des maux de tête et des sueurs nocturnes (similaires à la thérapie par le césium).
Le lendemain, le patient avait une scintigraphie osseuse et deux autres tests médicaux. Ses résultats ont montré que son niveau de PSA (antigène prostatique spécifique, la protéine utilisée pour déterminer la gravité du grossissement de la prostate et du cancer de la prostate) était descendu de 22.3 à 0.1.
Une autre formule au bicarbonate de soude recommande de mélanger 90 cuillères à café de sirop d’érable avec 30 cuillères à café de bicarbonate de soude.
Pour ce faire, le sirop d’érable doit être chauffé pour devenir moins visqueux. Puis, le bicarbonate de soude est ajouté et mélangé pendant 5 minutes jusqu’à ce qu’il soit complètement dissous.
Cette préparation devrait assurer environ 10 jours du traitement au bicarbonate de soude. 5 à 7 cuillères à café par jour est la dose recommandée pour les patients du cancer.
Il faut être prudent lorsqu’on utilise le traitement au bicarbonate de soude pour soigner le cancer. C’est dû au fait qu’en maintenant un niveau de pH élevé, on peut causer une alcalose métabolique et un déséquilibre électrolytique. Ceux-ci peuvent entraîner un oedème et affecter aussi le coeur et la pression artérielle.
Idéalement, vous devriez consulter un médecin avant d’adopter la solution bicarbonate de soude. Un oncologue au fait de ce remède serait très utile.
Source: 
-------------------------------------
L'Inde a une médecine bien meilleure que la notre dans un cadre agréable avec des personnes adorables :
Cancer et médecine ayurvédique

 Autres produits miracles contre le paludisme et bien plus..... !!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire