lundi 22 mai 2017

22/05 - CANTINES : UN DÉCRET REND LA VIANDE 
OBLIGATOIRE À TOUS LES REPAS ! 

Dans les cantine, ils est autorisé d'avoir des repas spéciaux pour les musulmans, mais que deviennent les végétariens ?
Manger de la viande rend agressif et ne présente aucun intérêt et même est néfaste à la santé physique et mentale étant donné ce que les animaux, mangent, les médicaments qui leur sont données et les conditions d'élevage stressante. Stress que nous faisons notre en les mangeant. Il n'est pas de l'intérêt des labos que nous devenions végétariens car nous allons éviter la maladie et ils vont disparaître. C'est pourquoi ils ont incité les végétariens à remplacer la viande par le soja qui est aussi mauvais pour la santé.*
----------------------------------------
Fin 2011, un décret gouvernemental visant à rendre obligatoire la présence de produits d’origine animale dans tous les plats proposés dans tous les restaurants scolaires s’est attiré les foudres des végétariens, végans, défenseurs de la cause animale, mais également des défenseurs des libertés individuelles.
On peut en effet comprendre qu’une partie de l’opinion prenne cette décision comme une véritable provocation, ou clairement un mépris des libertés individuelles et de la conscience des réalités. Alors que le présent voudrait que l’on s’attache à consommer localement, avec la conscience de ne pas gaspiller, de respecter la nourriture en n’entretenant pas le modèle industriel débridé de l’élevage, cette impression de marcher à reculons est déprimante…
"Un steack par jour donne du travail au médecin" :
Végétarisme, véganisme, depuis quelques années, ces modes de consommation ont le vent en poupe. Sans aller jusqu’au choix d’un régime alimentaire aussi strict, la réduction de la part de viande dans les assiettes de certains ménages français est une évolution constatée, allant de paire avec la démocratisation des connaissances inhérentes à la réalité des contraintes productivistes de l’industrie au détriment de la qualité sanitaire des produits, du respect des animaux et de la santé publique.

L'élevage industriel de porcs est souvent décrié pour de nombreuses raisons sanitaires : porcs piqués aux oestrogènes pour booster es portées... A priori, ce n'est pas vers l'élevage local et bio que se tourneront les restaurants scolaires devant assurer un certains rendement...

Un décret en totale contradiction avec notre conscience du moment de l’alimentation :
Avec ce décret, le végétarisme en restaurant scolaire est pour le moins… interdit. Imposer cela revient à faire fi des avancées scientifiques et sanitaires qui ont bien prouvé le lien entre une consommation trop fréquente de produits animaux et un risque pour la santé, en terme de maladies cardio-vasculaire ou d’obésité. En effet le gouvernement affirme que sans produits animaux un régime alimentaire ne peut être équilibré. Ce qui est clairement faux. De plus la suspicion de connivence entre les industries de l’élevage et l’Etat n’est pas mise à mal par de telles décisions.
Le décret est entré en application au lendemain de sa publication pour tous les établissements scolaires servant plus de 80 repas par jour toute l’année. Il sera appliqué le 1er septembre 2012 aux autres établissement scolaires servant moins de repas.
-         Signer la pétition
Le 2 décembre 2011, l’association végétarienne de France, One Voice, Ecologie sans Frontières, L214 et la société végane ont déposé un recours en annulation devant le Conseil d’Etat au motif de la violation de la liberté de conscience, de la non-durabilité du régime alimentaire imposé et de l’incompétence du pouvoir réglementaire.
* LE SOJA AU BANC DES ACCUSES. LE SOJA EST UN PIÈGE À VÉGÉTARIENS. 
http://vol370.blogspot.fr/2015/06/2206-le-soja-au-banc-des-accuses.html
------------------------
Viande, agriculture : les livres qui accusent
https://www.consoglobe.com/viande-agriculture-les-livres-qui-accusent-cg

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire