jeudi 11 mai 2017

++11/05 - MESSAGE DE BENJAMIN FULFORD


Benjamin Fulford relaie, dans cet article, l'information venue du Japon accusant Marine Le Pen d'être la fille d'un agent du Mossad. Il devrait vérifier ses sources. J'ai quelque fois retiré un paragraphe de Fulford qui s'attaquait à une personne haut placée qui nous aide, mais là, comme je sais que d'autres relaient les messages de Fulford j'aimerais que vous fassiez tourner la rectification à ce sujet. (Voir en fin d'article**)
"Au secours,Jeanne", dirait Jean-Marie Le Pen, le papa de Marine Le Pen, devant la statue de Jeanne d'Arc, Place des Pyramides à Paris, où il donne un discours tous les ans au 1er mai . 
---------------------------------------------
Fulford le le 8 mai 2017
IL EST TEMPS POUR UN RACHAT PAR ENDETTEMENT PAR LE CANADA DE LA SOCIÉTÉ PRIVÉE EN FAILLITE DU GOUVERNEMENT DES ÉTATS-UNIS. 

Malgré les dénégations en cours qu’il ne s’est rien passé, il s’avère que le gouvernement privé des États-unis basé à Washington DC et enregistré à Porto Rico, a réellement fait faillite la semaine dernière. La faillite de Porto Rico diffère de la faillite de la ville de Detroit parce que Porto Rico est une filiale à 100 % de Washington DC et que donc la maison-mère doit en assumer les conséquences. C’est pourquoi le Ministre des Finances Chinois a soudainement annulé une réunion avec ses homologues Japonais et Sud-Coréen la semaine dernière pour cause « d’urgence financière ».

C’est également la raison pour laquelle la famille royale Britannique a tenu une réunion de crise la semaine dernière au Palais de Buckingham pour ensuite annoncer la retraite du Prince Philip.

Résultat de recherche d'images pour "Petchili"
Petchili 
Les deux réunions de crise concernaient l’encaissement de Super Petchili ou obligations de Lung-Tsing-U-Hai garanties par l’or chinois et détenues par de nombreux membres des familles royales mondiales, selon une source bancaire de haut niveau. Pour être exact, selon cette source, en échange de sa démission, le Prince Philip a été autorisé à encaisser ses Petchili, ce qui signifie que la Famille Royale Britannique dispose désormais de suffisamment d’argent pour transformer totalement la planète.

Si c’est le cas, cela signifie que le Canada est maintenant en mesure de demander aux créanciers de la Société des Etats-Unis en faillite de financer un rachat par endettement de ses entreprises. Le résultat serait de mettre fin au règne de l’insanité et de la criminalité qui prévaut à Washington DC.

Nous allons y revenir plus bas parce que, en termes de conséquences sur la planète, cette initiative qui se passe sous le radar est beaucoup plus importante que l’élection présidentielle Française. Celle-ci a été truquée par les Rothschild au profit de leur esclave Emmanuel Macron, avec un résultat de 66,06%* qu’ils vous ont flanqué en pleine figure.
macron 66,06 pyramide


L’élection Française était en réalité l’enjeu d’une guerre par procuration Germano-Russe pour le contrôle de l’Europe. Le renseignement naval des États-unis a annoncé que des troupes allemandes avaient été envoyées en France préalablement à l’élection alors que des sources du Pentagone affirment que des troupes russes ont été envoyées en Serbie à peu près au même moment.

Telles que les choses se présentent maintenant, la fille d’Hitler Angela Merkel a réédité l’exploit de son père en conquérant la France, cette fois par la ruse plutôt que par la guerre ouverte.


Peu importe cependant, le renseignement militaire japonais affirme maintenant que la candidate présidentielle vaincue, Marine Le Pen, était en fait la fille d’un agent du Mossad*. Ce que cela signifie est que les Rothschild auraient gagné l’élection Française même si elle était devenue Président. La bataille pour la France n’est en aucun cas terminée, étant donné que la majorité des Français ont considéré l’élection comme « le choix entre la peste et le choléra, entre une dictature fasciste et celle des banquiers ».
Rectification en bas d'article.**

Les preuves de l’évasion fiscale de Macron et autres actes criminels révélés par des hackers juste avant l’élection ne vont pas s’envoler et l’hypothèse de poursuites pénales suivies par une véritable Révolution Française est toujours dans l’ordre des choses. Bon revoilà son alarmisme maintenant. Il travaille à nous faire peur ce qui est très mauvais ! Personnellement, je ne relaierais pas les messages de Fulford. Mais comme des collègues qui aiment s'attirer des lecteurs avec des informations croustillantes le font, je suis obligée de le faire aussi, sinon les lecteurs ne resteront pas sur ce blog qui a pour but de répandre la Lumière et de réveiller les consciences endormies.

En tout cas, le trucage de l’élection en France ne change rien à la donnée fondamentale que la France est en faillite*, de même que l’Italie et l’Espagne et que l’Allemagne est leur principal créancier, ce qui signifie que ces pays ont été conquis par la ruse au moyen de la finance.
* ça recommence ! Il a dit à combien de reprises que le gouvernement privé des États-unis basé à Washington DC et enregistré à Porto Rico, a réellement fait faillite ?  Ici, il y a à prendre et à laisser, mais cela nous apprend à utiliser notre guide intérieur, notre intuition.
Fulford, comme beaucoup d'hommes, aime parler de guerre, il en voit partout, alors que nous allons vers la Paix. 

La concurrence par pays interposés entre l’Allemagne et la Russie pour imposer leur influence sur l’Europe se déplace dorénavant vers l’Est.

Sur ce front les Russes ont envoyé au moins 150.000 soldats «pour défendre la Serbie et mettre fin aux trafics d’héroïne et de haschich de Daesh dans les Balkans*, selon des sources du Pentagone. Les Russes y sont également allés pour arrêter un projet de grande Albanie de la Mafia khazar, poursuivent les sources. En plus de garantir une nouvelle voie d’acheminement pour l’héroïne afghane, le projet de grande Albanie des Khazars vise également à accaparer l’équivalent de milliers de milliards de dollars de ressources minérales, selon des sources du renseignement serbe. Les Russes sont maintenant en train de mettre fin au pillage de ces ressources et au nettoyage ethnique des Chrétiens par les Khazars. Dans l’ensemble, il semble que les Allemands et les Russes sont en lutte pour établir leurs zones d’influence respectives en Europe.
* Les Balkans, boulevards de la drogue
***
La guerre contre les Khazars adorateurs de Satan semble maintenant s’étendre vers quelque chose qui implique toutes les religions monothéistes. La première manifestation en a pu être observée en 2016 lorsque le Pape François et le Patriarche Kirill de l’Église Orthodoxe Russe ont tenu leur première réunion entre chefs des deux églises depuis 1.000 ans. La semaine dernière, le Pape François est allé en Égypte pour y rencontrer les hauts-dirigeants musulmans afin de recueillir leur soutien contre les Satanistes et leur armée de Daesh.

A présent, le Président des Etats-Unis Donald Trump va se rendre au Vatican, en Israël et en Arabie Saoudite à la fin de ce mois. Il s’agit des hauts-lieux respectifs de la Chrétienté, du Judaïsme et de l’Islam, les trois principales religions monothéistes au monde. Quelque chose d’important relatif au monothéisme est-il près de se produire ? Cela a-t-il quelque chose à voir avec les réunions d’urgence financières en Chine et au sein de la famille royale britannique ? Restez à l’écoute.

La faillite de fait de la Société des États-unis pourrait avoir contraint son président, Donald Trump et les pouvoirs en place qui le soutiennent, à adopter une attitude plus ferme envers les Satanistes Khazars, selon des sources de la Société du Dragon Blanc (WDS). C’est pourquoi Trump a accepté les zones d’exclusion aérienne en Syrie proposées par les Russes, les Iraniens et les Turcs, y compris sur les Hauteurs du Golan occupées par Israël, selon des sources du Pentagone et du Mossad. Les Israéliens sont hors d’eux à présent, parce qu’ils sont contraints par le reste du monde de renoncer à leurs territoires occupés illégalement et à faire la Paix avec les Palestiniens. Ce qui est différent cette fois-ci, c’est que les États-unis ne soutiennent plus inconditionnellement leur comportement sociopathe.

Le haut-commandement du Pentagone a également forcé Trump à signer des plans pour contrer les attaques khazars contre les Chrétiens en Afrique et au Moyen-Orient.

La situation avec la Corée du Nord s’est également détendue lorsque l’élan de Trump a été brisé et qu’il a été contraint de déclarer qu’il serait disposé à rencontrer le gros garçon joufflu (Kim Jong Un), selon des sources du Pentagone.

Le plan des Rothschild de remplacer Kim Jong Un par une fausse marionnette a été avorté grâce à la coopération entre des sociétés secrètes occidentales et asiatiques, selon des sources de sociétés secrètes. Leur plan pour mettre au pouvoir la marionnette des Rothschild Français, Taro Aso, en tant que Premier Ministre du Japon a également été mis en échec, selon des sources du Pentagone.

Il y a également des indices qu’une sorte d’accord secret aurait été trouvé entre les États-unis et la Chine à propos de la Mer de Chine méridionale. Le renseignement militaire japonais affirme que les États-unis ont dit vouloir reconnaître le contrôle des Chinois sur les Îles controversées connues sous le nom de Senkaku par les Japonais et Tiaoyutai par les Chinois. En échange, les Chinois ont accepté de détourner le regard par rapport au fait que les Etats-Unis installaient une nouvelle base navale sur les Iles Indonésiennes proches du Détroit de Malacca, selon des sources du Pentagone.

Ce développement a incité les pouvoirs en place au Japon à rechercher une plus grande indépendance par rapport aux États-unis, selon des sources de l’Extrême-droite japonaise. Une des manifestations de cette tendance a été un appel public lancé par le Premier Ministre Shinzo Abe pour que le Japon révise sa Constitution imposée par les États-unis. Les Japonais intensifient également leurs contacts avec la Russie afin de contrebalancer la menace contre leur indépendance que représente l’amitié croissante entre les Etats-Unis et la Chine, selon des sources japonaises et russes.

Un autre développement intéressant relatif à la coopération américano-chinoise est le fait que la Chine a décidé d’accorder à une société appelée Frontier Services Group (FSG) deux bases d’opération dans les provinces du Xinjiang et du Yunnan qui sont au cœur du grand projet de la Chine, Un Pont terrestre, Une Route, d’une infrastructure de voie ferrée à grande vitesse, de port et de gazo-oléoduc. Le Président du Conseil d’Administration et Directeur Général de FSG et n’est autre qu’Erik Prince, le fondateur de la désormais défunte et notoire Blackwater Security.

Il semble que les Chinois aient suivi le conseil de la WDS (Société des Dragons Blancs) qu’il est moins cher et plus sûr de nourrir un chien de garde que de lutter contre un loup affamé. Il y aura également beaucoup de travail pour des mercenaires à la recherche d’un emploi pour sécuriser les projets d’infrastructures asiatiques en Afrique et certainement ailleurs.

Dans l’ensemble, l’amitié qui se noue entre les plus grandes puissances mondiales signifie qu’il pourra être mis fin désormais à toutes les menaces de guerres criminelles transnationales sur cette planète.

La proposition de rachat par le Canada de la Société en faillite des Etats-Unis pourrait contribuer à accélérer énormément ce processus. Réfléchissez-y, alors que les États-unis se sont engagés dans une guerre quasi-ininterrompue depuis la fin de la Deuxième Guerre Mondiale, le Canada est venu proposer et contribuer à appliquer l’idée de mettre fin à la guerre avec des troupes de maintien de la Paix. Le savoir-faire canadien serait également utile pour régler deux des plus gros problèmes des États-unis, son désastreux système de santé et sa criminalité.
Les Canadiens dépensent deux fois moins que les Américains pour la santé et vivent pourtant plus longtemps. De plus, le taux d’homicide aux États-unis est 23 fois plus élevé que celui du Canada, bien que les Canadiens aient également accès aux armes à feu. Comme bonus, beaucoup d’Américains pourraient commencer à passer leurs étés dans des cabanes au Canada.

Le Canada pourrait également contribuer à l’établissement d’une commission de vérité et de réconciliation pour le gouvernement des Etats-Unis, afin que les gens de bien impliqués dans un organisme criminel puissent repartir de zéro. L’ancien Président américain Bill Clinton, qui est apparemment au seuil de la mort, donne l’exemple en faisant sa confession pour libérer sa conscience avant de quitter ce monde. 
Bill Clinton Calls Reporter So He Can ‘Die With A Clean Conscience’
Clinton aimerait partir, la conscience tranquille


La bataille de l’évolution n’est pas gagnée par le lion qui se bat, elle est gagnée par le lion qui retourne dans son repaire pour faire l’amour. C’est pourquoi la WDS soutient le hippie qui dit : faites l’amour, pas la guerre.

Source : Antimatrix.org 

Traduction de Patrick T.
----------------------------
66,06% de voix. Christine Boutin voit l’œuvre de Satan dans le score d’Emmanuel Macron
Sur "20 minutes", Journal gratuit distribué dans le métro :
Dans d'autre journaux :
La Dépèche :
VSD :
L'express  :
France soir :
LCI :
Etc.....
--------------------------
** Fulford confond Marine Le Pen, candidate aux élections présidentielles 2017, avec sa nièce Marion. Mais ceci est grave au moment où le FN essaie de redresser le pays et qu'ils ont la Cabale en face !!! 
C'est le père biologique de Marion Maréchal Le Pen qui était un agent du Mossad. Et ça n'est pas parce qu'un agent du Mossad a fait un enfant à la sœur de Marine Le Pen que tout le clan doit encore en payer le prix. Marion Maréchal Le Pen vient de se retirer de la politique. Je pense qu'elle n'a pas envie que les journalistes continuent à salir toute sa famille et que sa petite fille de 3 ans se trouve aussi mêlée à tout ceci. La famille Le Pen se bat pour que tout ce monde d'intrigue s'écroule. Et ils sont sans cesse accuser de tous les crimes du monde.
Roger Auque était le père biologique de Marion Maréchal Le Pen. Personne dans la famille ne connaissait son rôle. Il était journaliste et un agent du Mossad.  
Marion a été élevée par Mr Samuel Maréchal et n'a revu son père biologique qu'à partir de 2002, et n'a appris la vérité sur son rôle dans la CIA que par son livre paru après la mort de celui-ci en 2014.


Le journaliste Roger Auque, décédé en septembre 2014, a livré dans ses mémoires posthumes des confessions sur sa vie. Dans les dernières semaines de sa vie, en 2014, il a rédigé «Au service secret de la République», ses mémoires riches en révélations sur la vie incroyable de celui qui fut journaliste, ambassadeur de France et aussi… espion pour le compte des services secrets israéliens et français. Otage du Hezbollah à Beyrouth, Roger est alors correspondant de guerre quand il est libéré, en 1987. Très vite, le Mossad le contacte. Puis la DGSE. Grand connaisseur du Moyen-Orient, le chasseur de scoops continue à publier des articles -notamment à Paris Match- tout en aidant les services secrets à libérer des otages. Même la CIA le convie: « A cette époque, les États-unis cherchaient des renseignements sur l’Iran et l’Irak... (déjà). Je me suis rendu à New York (…), mais également au Pentagone pour rencontrer des agents américains. »
L’ex-otage au Liban raconte beaucoup de choses dans cet ouvrage.
Parallèlement, ce gaulliste convaincu devient Franc-Maçon, ce qui l’aide à entrer en politique. Puis en diplomatie. Sous Sarkozy, il devient ambassadeur en Erythrée. Les ors de la république comme un ultime baroud d’honneur pour ce fils de courtier d’assurances qui a grandi près de Dunkerque.
Roger Auque évoque dans le livre une part méconnue de sa vie : sa fille, Marion Maréchal-Le Pen. En novembre 2013, la mère de la jeune députée FN avait confié à une journaliste préparant un livre, que le père de sa fille était Roger Auque. Elle ne savait pas à cette époque que Roger  Auque était un agent de la CIA. Il ne faut jamais faire de confidences aux journalistes. Déjà un écrivain qui était venu écrire un livre sur Jean-Marie Le Pen lui avait pris sa femme et celle-ci a été incitée à lui porter du tort dans des articles et vidéos.
Roger Auque évoque un «instant bouleversant» au moment de retrouver sa fille. «J’étais très ému, très intimidé», écrit Roger Auque. «Depuis, nous n’avons cessé de nous voir», ajoute-t-il. De sa relation avec sa fille, aujourd’hui députée, il dit qu’il s’est «davantage vécu comme un parrain que comme un père». «Marion ne m’appelle pas « papa », mais Roger», précise-t-il.
--------------------------------------------
Quand le respect de la vérité est sans cesse bafoué
L'engrenage : Agent du Mossad et de la CIA – présenté comme « journaliste indépendant » par les médias traditionnels – Roger Auque a travaillé comme correspondant pour la télévision publique suisse romande (RTS) en Irak, au Liban, en Syrie, jusqu’en 2007. Il convient de s’en souvenir et de souligner que ce n’est ni le premier ni le dernier agent à avoir collaboré avec cette télévision.
D’une guerre à l’autre [Israël, Yougoslavie, première guerre du Golfe, Afghanistan, Irak, Libye, Syrie] le même scénario s’est répété : les rédactions de la RTS s’appuient sur des experts ou journalistes au service de la propagande des puissances en guerre. Elles calquent leur présentation des faits sur les versions officielles. Ce qui montre, s’il en était encore besoin, leur degré de collusion avec de prétendus « grands reporters », dont le rôle est de servir de couverture aux agresseurs. Plus grave, leur mépris pour les peuples agressés victimes de ces guerre atroces.
La RTS a-t-elle pris soin de rectifier les informations qui se sont révélées inexactes ? Bien sûr que non…
Roger Auque, le « grand reporter », que s’arrachaient jadis les « grands médias », était, dès les années 80, un agent double travaillant pour le compte de la CIA et des services secrets israéliens et français. 

Auque a avoué peu avant sa mort avoir été recruté dès 1989 par le Mossad.
Les journaux et chaînes télévisées qui, pendant des années ont déroulé le tapis à cet agent, prétendront bien sûr qu’ils l’ignoraient.
Pourtant, toute personne avertie pouvait comprendre que Roger Auque, du Liban, à l’Irak et à la Syrie, était payé pour mentir ; que ses reportages étaient « bidons ». Sa couverture de la guerre de G.W Bush en Irak, respirait le mensonge. Il sautait aux yeux qu’il distillait la propagande de guerre d’Etats, qui comme les Etats-Unis et Israël, sont continuellement engagés dans la déstabilisation du Moyen-Orient.

Les résistants sont les terroristes. L’envahisseur est toujours dans son bon droit
Chaque passage de Roger Auque au téléjournal de la Télévision suisse romande (RTS) nous laissait dans un état de révolte. Ses commentaires faisaient systématiquement apparaître la victime – le résistant libanais luttant contre l’occupant israélien, le résistant irakien luttant contre l’envahisseur occidental -comme étant le criminel, « le terroriste ». Rien n'a changé !
Tout le monde sait aujourd’hui que Roger Auque était un agent double au services des puissances en guerre contre les pays qu’Israël avait en ligne de mire. Mais le mal est fait. Le Proche et le Moyen-Orient sont à feu et à sang.
Et la vraie question reste posée : quand les rédactions des médias traditionnels cesseront-elles de s’appuyer sur des faux reporters et des propagandistes étatiques, payés pour abreuver le public de fausses nouvelles sur les conflits et les guerres en cours ?
Silvia Cattori le 10 février 2015

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire