jeudi 23 février 2017

23/02 - LA RUSSIE EN APPELLE À L’ÉLIMINATION 
DU NOUVEL ORDRE MONDIAL. 

Ministre des Affaires
 Etrangères Russe,
Serguei Lavrov
Par Jonas E. Alexis de VeteranToday le 21 février 2017
 « Lavrov a déclaré que l’époque où l’Occident donnait le ton était révolue et, qualifiant l’OTAN de relique de la Guerre Froide, a ajouté : « J’espère que (le monde) fera le choix d’un ordre mondial démocratique – un monde post-occidental – dans lequel chaque pays se définira par sa propre souveraineté ».


LA RUSSIE POURSUIT SON OFFENSIVE CONTRE LE NOUVEL ORDRE MONDIAL
S’exprimant à la Conférence sur la Sécurité de Munich, on nous dit que le Ministre des Affaires Etrangères Russe, Serguei Lavrov « a appelé samedi à en finir avec un ordre mondial dominé par l’Occident et déclaré que Moscou voulait établir une relation « pragmatique » avec les Etats-Unis.

Voici certainement un coup dévastateur infligé aux agents du Nouvel Ordre Mondial comme John McCain et les Néoconservateurs, qui n’ont de cesse de s’abreuver du sang d’autrui au Moyen-Orient et ailleurs. Et ce n’est qu’un début :
« Lavrov a déclaré que l’époque où l’Occident donnait le ton était révolue et, qualifiant l’OTAN de relique de la Guerre Froide, a ajouté : « J’espère que (le monde) fera le choix d’un ordre mondial démocratique – un monde post-occidental – dans lequel chaque pays se définira par sa propre souveraineté ». Lavrov a dit que Moscou voulait établir avec Washington des relations qui seraient « pragmatiques dans le respect et la reconnaissance mutuels de notre responsabilité en faveur de la stabilité mondiale ».

Lavrov, qu’il ait voulu le souligner ou non, exige le retour du bon sens au firmament de la politique. Sa plaidoirie est certainement conforme à ce que Kant appellerait l’impératif catégorique, qui est de rechercher des principes universels. Comme je l’ai présenté par le passé, l’impératif catégorique prohibe la contradiction et l’irrationalité précisément parce qu’il est fondé sur la loi morale elle-même. Il énonce :
« Agissez seulement selon la maxime par laquelle vous pouvez en même temps vouloir qu’elle devienne une loi universelle ». (1)

Cela jette évidemment l’idéologie du Nouvel Ordre Mondial par la fenêtre parce que le Nouvel Ordre Mondial lui-même ne peut devenir universel. Les agents du Nouvel Ordre Mondial continuent de détruire un pays après l’autre sans un quelconque principe moral. Ce qui est étonnant pour la plupart du monde est que les agents du Nouvel Ordre Mondial ne voient rien de condamnable à supprimer des hommes, des femmes et des enfants. Ils n’ont absolument aucun remord. Ecoutez Ann Coulter avec attention lorsqu’elle dit :
« Nous sommes désolés de devoir intervenir dans votre pays, lrakiens, mais vous avez permis à Saddam de prendre le pouvoir, et nous allons instiller la "démocratie" dans votre pays ». (2)
Ann Coulter on the War in Iraq on Hardball with Chris Matthews

Pour « instiller la démocratie », des hommes, des femmes et des enfants doivent mourir. Des mères doivent pleurer leurs bébés, et les pères doivent partir ailleurs. Cette « démocratie » ressemble fort à l’enfer sur terre. Coulter et ses patrons continuent de vivre dans un monde d’illusion où le bon sens n’a pas cours. Si cela vous semble tiré par les cheveux, peut-être faut-il faire intervenir le flamboyant Néoconservateur Juif Michael Ledeen. Il a déclaré :
« La destruction créative est notre mot d’ordre, aussi bien dans notre société qu’à l’étranger. Nous abattons l’ordre ancien quotidiennement, des affaires à la science, de la littérature, l’art, l’architecture et le cinéma à la politique et la loi. Nos ennemis ont toujours détesté ce tourbillon d’énergie et de créativité qui menace leurs traditions (quelles qu’elles soient) et leur fait honte par leur incapacité à suivre la cadence … Nous devons les détruire pour progresser dans notre mission historique ». (3)

Il semble bien que le Nouvel Ordre Mondial, que la Mafia khazar et ses laquais ont établi au cours des années ne soit pas fondé sur la poursuite de la vérité ou des principes moraux, mais sur la poursuite de mensonges catégoriques, d’énormes canulars, de moyens trompeurs et d’histoires inventées de toutes pièces. 
Vous souvenez-vous comment les agents du Nouvel Ordre Mondial ont conduit le peuple américain en Irak ? Vous souvenez-vous comment ils ont conduit le « troupeau » en Afghanistan et ensuite en Libye ? Vous souvenez-vous comment ils voulaient faire de même en Syrie ?

Vous voyez, personne ne peut universaliser le Nouvel Ordre Mondial parce qu’il est existentiellement et fondamentalement incohérent. Et Kant l’aurait certainement jeté dans les oubliettes de l’histoire une fois pour toutes.

La morale ou la loi universelle, dit Kant, est ce qui nous unit en tant que créatures rationnelles. Tout écart par rapport à la loi morale est une recette du désastre. Donc, tout système qui cherche à s’affranchir de la loi morale doit être erroné précisément parce que ce système va inévitablement s’avérer incohérent et métaphysiquement sans valeur. Kant continue en disant que pour qu’une action soit bonne : « il ne suffit pas qu’elle soit conforme à la loi morale – elle doit également être accomplie dans l’intérêt de la loi morale ». (4)

Kant tue à nouveau l’idéologie du Nouvel Ordre Mondial. Et si vous pensez que Kant est à côté de la plaque, écoutez le Néoconservateur flamboyant John Bolton :
« C’est une grande erreur de notre part d’accorder une quelconque valeur à la loi internationale … parce que sur le long terme, le but de ceux qui pensent qu’elle a une quelconque signification sont ceux qui veulent limiter la latitude des Etats-Unis ». (5)

Ce que Bolton a fini par dire est que la loi internationale et l’idéologie du Nouvel Ordre Mondial sont incompatibles. Pour que l’un existe, l’autre doit être supplantée. Mais Bolton ne s’est pas arrêté là. Il a poursuivi en déclarant explicitement qu’il voulait « prôner » le « secret » et – notez cela – la « tromperie » ! « Si je devais dire quelque chose que je savais erroné pour préserver la sécurité nationale », avait-il déclaré il y a quelques années, « je le ferais ».

En d’autres termes, des gens comme Bolton sont payés pour mentir au peuple Américain. Ce sont des Satanistes.

A l’évidence, Serguei Lavrov semble avoir suivi le modèle de Kant lorsqu’il a essentiellement plaidé pour une fin du Nouvel Ordre Mondial, qui est le Satanisme sous une forme déguisée. Il ne devrait surprendre personne que les agents du Nouvel Ordre Mondial soient toujours furieux et attristés que la Russie continue de jouer un rôle majeur dans l’établissement de ce que Lavrov appelle un ordre mondial « pragmatique ».

Mais qui a propagé l’idéologie du Nouvel Ordre Mondial dans le monde entier ? Qui est à l’origine des guerres perpétuelles en Irak et ailleurs ? Qui est à l’origine de l’immigration illégale massive en Amérique et même en Europe ?
La réponse courte est … la Mafia khazar.

La Russie perturbe leur monde, et ils veulent répliquer – pas en termes moraux, mais selon un principe essentiellement diabolique. La Russie les a empêchés de rayer la Syrie de la carte, mais ils ne pardonneront jamais à Vladimir Poutine ce péché politique à leur encontre.
C’est une des raisons pour lesquelles les agents du Nouvel Ordre Mondial et les Satanistes envoient des marionnettes néoconservatrices comme John McCain en première ligne. C’est une des raisons pour lesquelles McCain est incapables d’aligner deux pensées cohérentes.

Traduction de Patrick T.


--------------------------------
[1] Emmanuel Kant, Foundations of the Metaphysics of Morals (Indianapolis : Bobbs-Merrill, 1959), 39.
[2] George Gurley, “Tea With Miss Coulter,” NY Observer, le 12 Novembre 2011.
[3] Quoted in John Laughland, “Flirting with Fascism,” American Conservative, le 30 juin 2003.
[4] Emmanuel Kant, Groundwork for the Metaphysics of Morals (New York : Torchbooks, 1964), 390.
[5] Jon Basil Utley, “Trump and the Neoconservatives,” American Conservative, le 13 novembre 2016. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire