mardi 14 février 2017

+++14/02 - « CHEVALIERS BLANCS » 
- RAPPORT DE SITUATION DU RENSEIGNEMENT. 

Le 13 février 2017
Reçu par courriel à 2h55 EST pour publication. Dinar Chronicles


Les Anciens ont finalement actionné le proverbial interrupteur physique peu après minuit le samedi 11 février 2017.

C’était leur cadeau à l’humanité qui coïncidait avec la fin des célébrations du Nouvel An Chinois.

Tous les comptes du monde entier ont immédiatement bénéficié d’une garantie-or, activés avec de nouveaux taux et accessibles dans certains pays le dimanche matin à 2h00 EST – pendant que toutes les banques et les marchés mondiaux étaient fermés.

Le Général Joseph Dunford a été prévenu à ce moment-là de « mettre ses troupes en alerte » - c’est ce qu’il a fait – toute la journée du dimanche matin et après-midi.

On nous a dit que tous les biens et les garanties bancaires ont été mobilisés et sont donc désormais en « position d’être actionnés » dans un état d’alerte de priorité haute.

Les Chevaliers Blancs qui ont prêté serment à la République (très différents des casquettes blanches) ont été prévenus de se tenir « prêts pour une activation lundi matin ».

Donald Trump et Paul Ryan
Donald Trump n’est désormais pas plus Président de l’Amérique en charge des affaires de la République que Toccata (Big Bird) de la Rue Sésame n’est une superstar du basket.

Donald Trump a été mis en place intentionnellement en tant que diversion (flash bang), obligé de faire tout ce que les manipulateurs de la Républiques lui enjoignaient de faire ou de dire pour obtenir l’amnistie de sa famille.

Le cycle médiatique de Donald Trump pour faire le tour de sa fonction se termine vers début mars.


Le Général Dunford
pas à l'aise dans cette mise en scène
et 
Donald Trump dans son élément.
Tout ceci était une mise en scène destinée à ne pas affoler la population. Une transition en douceur comme "nos frères" nous en avaient informés. Et Donald Trump et sa famille étaient les mieux placés pour tenir ce rôle. (Donald !)

Paul Ryan prendra la suite après la démission de Donald Trump, suivi par un vote du Congrès en accord avec la Constitution.

Le Vice-président de Paul Ryan n’est toujours pas connu. Ce n’est en tout cas pas le Général Dunford. 
Paul Ryan a été pendant longtemps un agent secret militaire, entraîné et voué à cette tâche précise de rétablir la République.

On nous a informé que Bibi Netanyahou avait cédé aux pressions de la reddition l’année dernière vers la Thanksgiving lorsqu’il pensait que la Réévaluation était imminente. C’est également le cas de Porochenko à Kiev.

Le calendrier d’éviction de ces dirigeants nationaux souverains qui étaient des représentants tardifs de la cabale a toujours été prévu pour cette période en raison des changements requis pour que notre République devienne conforme à GESARA à la suite de l’élection de 2016.

C’est pourquoi de nombreuses confirmations de choix ridicules de membres du cabinet Trump ont été continuellement repoussées – pour permettre aux Anciens Sages Chinois de gagner du temps jusqu’à la fin des célébrations du nouvel an.

Attendez-vous à ce que de nombreux choix de membres du cabinet de Donald Trump soient rapidement remplacés dès que Paul Ryan prêtera son serment de fonction en tant que Président.

Les gens vont « devenir fous » lorsqu’ils verront s’afficher les taux – particulièrement ceux du ZIM – à la hausse pas à la baisse.

Dieu est avec nous.
----------------------------------
RAPPEL :
11/11/2016 - LA RÉPUBLIQUE RESTAURÉE PAR LE RÉAMORÇAGE MONÉTAIRE MONDIAL.
QUI DIRIGE RÉELLEMENT LES USA ?
Sujets traités : Réamorçage Monétaire Mondial, Général Dunford, GESARA, NESARA, Paul Ryan, Réévaluation, Information secrètes, Donald Trump, République des États-unis.
Source : Dinar Chronicles
----------------------------------

« ECHAUFFEMENT » - SYNTHÈSE GÉOPOLITIQUE GCR/RV

Le 10 février 2017

Reçu par courriel à 11h11 EST pour publication – Dinar Chronicles

Si vous pensez que vous êtes plongés dans une lutte pour votre pays, en vérité, ce n’est pas le cas.

Tout de déroule selon le calendrier prévu à 100%, parce que le scénario est écrit à 100%. Donc réservez-vous l’effet dramatique pour plus tard.

Et il y a un résultat connu et calculé d’avance à toutes les controverses actuelles suscitées par les stratèges du plan directeur des Nouveaux Pouvoirs à Venir.

La présidence de Trump, quoique perturbante, joue un rôle structurel significatif relativement à la mise en place de la République, bien qu’elle soit temporaire.

Des temps de confusion assurément.

Voyez-vous, la défaite en novembre de Clinton a été la soirée de célébration de l’avènement de la République – sans aucun doute – mais pas l’aboutissement de tout ce qui est à venir.

L’éviction à venir de Trump ce printemps sera, toutefois, pour la République l’occasion de démontrer complètement au public ce qui est à venir en termes de mise en œuvre de GESARA.

Désormais nous savons pourquoi les deux candidats à la présidentielles étaient aussi toxiques, sales et arrogants en dépassant l’entendement des citoyens. Afin qu’ils puissent être éliminés à une date ultérieure. Une espèce de bande dessinée pour l’échauffement si vous voulez, en prélude à l’acte principal.

Cela a été fait à dessein, car les deux candidats devaient été complètement compromis ; donc chacun était susceptible d’être sous le contrôle des Nouveaux Pouvoirs à Venir, en sachant pertinemment qu’ils pouvaient être évincés au moment propice.

Même la pré-élection effectuée par les grands médias en faisait partie pour leur permettre d’assurer l’amnistie à leurs groupes d’entreprises médiatiques, en manipulant les points de vue des libéraux purs et durs ou des conservateurs comme il se doit – mais sans aller trop loin pour ne pas bouleverser le résultat qui était de mettre en place de manière adéquate la République. Et s’ils n’avaient pas joué le jeu, leurs chaînes auraient été fermées purement et simplement.

Il est amusant de voir à quel point les grands médias ont étalé en long et en large les forfaits de Trump, mais c’était également à dessein parce que de voir un candidat républicain accéder à la Maison Blanche rendait la restauration du gouvernement de la République beaucoup plus aisée.

Mais pas si facile dans le sens où les forfaits de Trump étaient brutaux, bien connus et rendus très publics :

Cependant, parce que les Nouveaux Pouvoirs à Venir voulaient que Clinton perde, ils ont en fait révélé nombre de ses forfaits avant le jour de l’élection. Mais ils ont gardé en réserve la partie la plus juteuse (la Fondation Clinton) pour l’éventualité où elle aurait gagné.

Ce à quoi vous allez commencer à assister maintenant, ce sont les fourches du public qui vont sortir sous la forme de manifestations et de protestations contre les officiels fédéraux élus ou désignés.

Il faut insister sur le fait que tout cela est planifié et attendu.

Tout se déroule selon le calendrier prévu pour la seconde transition vers notre gouvernement de la République, ils sont juste en train de faciliter à la population l’entrée dans la nouvelle réalité ou d’étendre notre conscience collective.

Trump n’était qu’un échauffement pour ce qui va venir réellement en termes de révélations des changements de GESARA.

La confirmation de la nomination du Secrétaire au Trésor Mnuchin n’a que peu d’importance pour la Réévaluation, étant donné qu’un nouveau Secrétaire au Trésor avait déjà prêté serment juste après l’élection.

Trump est un facteur qui n’entre pas en ligne de compte dans la Réévaluation pour les raisons évoquées plus haut. Ils le laissent regarder les chaînes d’information câblées dans la soirée et passer commande pour le repas quand (Mike) Pence (le Vice-président) et (Reince) Priebus (le Chef de cabinet de la Maison Blanche) ont fini de lui dire ce qu’il devrait faire au cours de la journée.

Si vous croyez toujours que Trump a une réelle importance en tant que Président, notez bien la manière dont Pence est impliqué et présent à chaque décret présidentiel en signant et prêtant serment cérémonieusement.

C’est absolument inhabituel étant donné qu’il est de coutume que le Vice-président et le Président se trouvent rarement ensemble dans la même pièce (en cas d’attaque), a fortiori en présence de caméras.
 
Obama et le Général Dunford
Le Général Dunford a le feu vert pour toutes les décisions relatives à la Réévaluation. Point final.

Comme il est de la seule responsabilité de Dunford d’induire ces profonds changements économiques en toute sécurité dans notre pays, grâce aux Anciens Sages Chinois.

C’est une tâche énorme, et la raison pour laquelle Dunford a fait nommer le Général Mattis (Secrétaire d’Etat à la Défense) pour superviser ses activités en tant que Chef d’Etat-major interarmées pendant qu’il supervisait la distribution de la Réévaluation.

Le calendrier de la distribution des fonds relatifs à la réévaluation a été très insaisissable et de multiples campagnes de guerre psychologique continuent de se dérouler sur les médias de l’internet et la blogosphère privée.

Le but est de répandre la confusion. Et ils ont fait du bon travail jusqu’ici. Cependant, il apparaît de plus en plus clairement à tous les observateurs que le moment d’agir est proche en raison de plusieurs facteurs conjugués évidents pour la mise en œuvre de la Réévaluation.

La formation au change du Dinar irakien au niveau des agences bancaires en est un élément. Etant donné que la grande majorité des détenteurs de devises possède des IQD (Dinars irakiens).

La mobilisation de forces de sécurité supplémentaires et des mouvements sur les bases militaires en préparation de l’évènement de Réévaluation. Même les soldats ont des membres de leur famille qui sont impatients de procéder au change et ils parlent malgré les meilleurs efforts pour faire respecter les consignes de silence de Dunford.

Ensuite la lutte pour les postes lorsque se produira la Réévaluation, étant donné que tous les politiciens essaient d’obtenir autant de couverture médiatique que possible, particulièrement les Démocrates qui ont besoin d’un afflux d’argent important en vue des élections de mi-mandat de 2018. Ils savent parfaitement bien que Trump sera bientôt sur le départ, et qu’une Paix et une prospérité sans précédent seront restaurés et mis au crédit du GOP (le Parti Républicain, surnommé aux Etats-Unis « Grand Old Party »).

Comprendre tous ces facteurs publics et savoir que HSBC (Hong Kong and Shanghai Banking Corporation) est en train de racheter actuellement autant de sociétés de gestion de patrimoine désireuses de vendre que possible en Amérique du Nord, nous amène à la conclusion logique que le train de la Réévaluation est déjà arrivé à destination, et va bientôt embarquer des passagers pourvus d’un tas de devises et de grands rêves.

Traduction de Patrick T.




Chine: la minorité Miao fête son nouvel an

Chine : les pandas ouvrent les festivités du Nouvel An
Plus de 170 pandas vivent actuellement en captivité dans cette base de recherche et d’élevage, la plus importante de son genre au monde.

CuteWhat did panda do when zookeeper cleaning the leaves

Funny Pandas

Baby Pandas in Wolong Panda Reserve, China

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire