lundi 30 janvier 2017

+++30/01 - RESPECTER LES INDIENS, C'EST RESPECTER NOTRE TERRE, NOUS RESPECTER, nous Sauver.

LES PROPHÉTIES DU 5ème MONDE.LES INDIENS HOPI, LES KOGIS... 
DESCENDANTS DE LA LEMURIE. 

A ne surtout pas prendre pour des arriérés !

Indiens KOGIS .

Tout d'abord, la situation actuelle :
Préparez vos mouchoirs ! Le grand changement est arrivé.
USA : des vétérans demandent pardon aux Indiens


Les occidentaux ont, en effet, entre autres, propagé des maladies pour disséminer les indiens, pris leur terre, les ont parqué et ont pollué les terres qu'il leur restait. Mais le moment est venu pour la réparation. Tous égaux ! Tous UN ! Tous Frères !


Nous sommes responsables.
LE DERNIER COMBAT DES AWA !!! Les indiens de l'état de Maranhão " Brésil "
Pour le soutien des indiens Awa... dans leur combat contre la déforestation intensive et la défense de leur territoire.
Avec la culture de chanvre, nous pouvons éviter cela aux indiens, nos frères qui eux aiment notre mère la Terre qui est vivante et souffre par notre faute.

Reportage d'1 h en fin d'article

Un génocide ! 95 % des Indiens d'Amérique ont été exterminés
Une « Révolution » Américaine faite par les génocidaires des « Indiens »
Dans les manuels scolaires, dans les programmes scolaires, il n'y a rien sur le génocide indien (entre 80 et 100 millions de morts). Pourtant il est comparable à la Shoah dans l'horreur des méthodes employées !
 Ils ont transmis aux populations locales la variole et autres microbes (choléra, grippe). Cette attaque 
------------------------------
Obama a promis aux indiens de ne pas les oublier
Obama annonce le rejet du projet d'oléoduc Keystone XL

Les Indiens d’Amérique du Nord se mobilisent contre la construction d'un oléoduc géant
Le long combat des Sioux pour protéger leurs terres du Dakota du Nord a payé.  Les autorités américaines ont annoncé dimanche le rejet du tracé de l’oléoduc qui menaçait l’environnement et les sites funéraires sacrés des Indiens des grandes plaines.

USA: victoire des Amérindiens contre un oléoduc controversé - 05.12.2016


------------------------------
Trump a relancé le projet d'oléoduc, il ne peut se permettre de ne pas jouer un peu le jeu des personnes riches dont il s'est entouré, parce qu'il risque de perdre ses appuis, mais bientôt avec les nouvelles technologies qui vont enfin être libérées, tout ceci ne sera plus un problème?

Etats-Unis: Trump relance le projet d'oléoduc controversé Keystone
Le président américain Donald Trump a redonné vie au projet du gigantesque oléoduc Keystone XL reliant le Canada aux États-unis.

Donald Trump Président : qu'en pensent les Indiens d'Inde
qui ont la même origine et on le ressent en voyageant dans ces 2 contrées.
Donald Trump a des supporteurs jusqu'en Inde. Mardi 14 juin, des conservateurs hindous du groupe Hindu Sena ont célébré le 70ème anniversaire du candidat républicain à la Maison-Blanche. Ils ont prié pour sa victoire et mangé du gâteau sur lequel était écrit "Donald Trump", comme on peut le voir dans la vidéo.
"C'est notre héros parce qu'il parle de mettre fin à la terreur islamique", explique Vishnu Gupta, président de l'Hindu Sena. En Inde, les tensions entre hindous et musulmans ont longtemps été fortes, à la hauteur des relations que le pays entretient avec son voisin musulman, le Pakistan.
Oui, ils sont fous ces indiens et c'est pour cela que je les aime, mais, ils ont du flair. Fous comme l'est Trump. Et si ce grain de folie se propageait en France.....

------------------
LES INDIENS HOPI
Hopi, un mot qui semble avoir conservé toute sa sagesse sur une planète littéralement dévorée par une civilisation, la nôtre, devenue quasi virtuelle.

Les Hopis (contraction de Hopitu-shinumu, «le peuple de la paix» en français) font partie du groupe amérindien des Pueblos d'Amérique du Nord, voisins des Apaches, des Navajos, des Papagos, et des Zuñis. Les Hopis vivent dans le nord-est de l'Arizona, dans la région des Four Corners, une région très aride. Dans des textes anciens, le peuple est souvent appelé Moki ou Moqui1.
On recensait 7.494 Hopis répartis en 7 pueblos en 1775, alors qu'il n'y en avait plus que 6.500 en 1990.

LA PROPHÉTIE HOPIS : La grande purification du monde
Les Indiens Hopis d'Arizona ont prophétisé depuis des siècles sur de nombreux événements d'ampleur planétaire.

Ils avaient annoncé des générations à l'avance la venue d'une race d'hommes barbus, à la peau claire, montés sur des animaux étranges et portant des armes inconnues. Ceux-ci arriveraient d'au-delà de la grande mer de l'Est et auraient pour emblème la croix (le christianisme), mais ils allaient briser le cercle sacré de la nation et de l'harmonie avec la Mère Terre, en introduisant un mode de vie déséquilibré appelé Koyaanisqatsi qui serait éventuellement appelé à disparaitre.

Depuis longtemps, les Hopis avaient prédit avec précision l'avénement des deux dernières guerres mondiales, de la bombe atomique, la formation de l'O.N.U. et la conquête américaine de la lune. Ils avaient prophétisé qu'une gourde de cendres devait tomber du ciel, faisant bouillir les mers et brulant les terres (la bombe atomique, 1945), et que l'aigle marcherait sur la lune (capsule Eagle I, d'Appollo 11, 1969); ils sauraient alors que le mode de vie déréglé, Koyaanisqatsi, serait sur le point de disparaitre. Ils auraient alors à se rendre à la grande maison de mica située à l'Est, où seraient rassemblés tous les chefs de la Terre (O.N.U.), pour leur faire entendre leur message de Paix.

Depuis le début des années soixante-dix, les Hopis en tête du mouvement indigéniste planétaire, se sont rendus à plusieurs reprises aux Nations Unies, afin de demander la reconnaissance du droit inhérent des peuples autochtones du monde à l'autodétermination. Le début de ces efforts coïncide avec l'apparition du mouvement Arc-en-ciel qui s'est appliqué, depuis sa naissance, à défendre les mêmes causes. Il fallut attendre jusqu'en 1993 pour que soit déclaré officiellement une année internationale des peuples indigènes. Cette initiative fut suivie par la décennie internationale des Indigènes, de 1995 à 2004.



Cette ouverture de la part de l'O.N.U. laisse entrevoir l'espoir d'une Ère d'amélioration de la situation générale des peuples autochtones et par le fait même, de toute l'humanité. Les 400 millions d'Indigènes de par le monde, malgré leur grande diversité linguistique et culturelle, s'accordent tous sur une même philosophie de base axée sur le respect de l'Être humain et de la Mère Terre et sur la Paix entre les peuples.

Souvent appelé le quart-monde, les peuples indigènes doivent partout lutter contre les politiques d'assimilation et de marginalisation des états qui les dominent, afin de pouvoir perpétuer leurs cultures et traditions. L'ancienne sagesse ancestrale que ces peuples ont su conserver peut aider l'humanité à résoudre les grands problèmes prioritaires auxquels elle doit faire face en cette fin de XXème siècle: crise écologique, prolifération des armements, atteintes aux droits de l'homme...

Les prophéties des Hopis parlent encore d'une troisième guerre d'ampleur mondiale qui amènera une grande purification par le feu et causera la fin de notre monde actuel, le quatrième monde.
Nous avons, en principe, passé ce cap.
Cette vision apocalyptique de fin du monde, commune à d'innombrables prophéties de diverses traditions, ne marque que l'aboutissement nécessaire d'un cycle avant d'entamer la prochaine étape de notre évolution dans le monde à venir, le cinquième.
 
Calendrier aztèque
À l'instar de plusieurs grandes traditions ancestrales de l'humanité, les Hopis affirment que la Terre a été déjà détruite et remodelée trois fois, par de grandes purifications qui marquent la fin des cycles de l'évolution. L'histoire de quatre mondes successivement créés et anéantis se retrouve chez de nombreux peuples amérindiens aussi bien qu'en Afrique, en Australie, au Tibet et dans les Védas sanscrits.

Le premier monde fut détruit par le feu des volcans et des météorites; le second fut anéanti par les Ères glaciaires; quant au troisième et dernier monde, il fut englouti durant l'Ère diluvienne. Nous sommes présentement à la fin du quatrième monde que l'humanité ait connu depuis sa création. D'un monde à l'autre, les humains développent leurs moyens matériels au détriment de leurs pouvoirs spirituels qui se sont amoindris progressivement depuis notre création.

Le monde actuel doit être lui aussi purifié par le feu. Les traditionnalistes Hopis disent que nous avons attiré nous-mêmes ce feu par nos agissements et que nous ne pouvons aucunement blâmer le Créateur des conséquences de nos actes. Ils ne s'opposent pas à cette grande purification, si telle est la volonté du Créateur et anticipent un cinquième monde, renouvelé et purifié.

Les prophéties hopies disent aussi que ceux qui survivront à cette grande purification, comme ce fut le cas lors des précédentes, seront ceux qui vivront en harmonie avec le plan de la Création. Ce seront ceux qui vivront selon le mode de vie hopi, c'est-à-dire d'une manière pacifique, simple, humble et spirituelle, en communautés tribales, dans le respect de la Terre nourricière.

C'est ainsi que les enseignements prophétiques de la tradition spirituelle du peuple Hopi définissent le mode de vie équilibré tel qu'il fut conçu dans le plan du Créateur.

Une première série d’avertissements avait eu pour but d’alerter les Anciens Hopis futurs de l’approche de cet avènement ; signe qui leur était donné de rompre le silence et de livrer au monde une deuxième série de prédictions annonçant l’imminence de la purification par le feu.

Voici la première série de prédictions :
Avertissement : Un cheval de fer viendra au pays de l’homme rouge.
Réalisation : Le chemin de fer a été construit au XIXe siècle.

Avertissement : L’homme blanc dressera des fils de métal dans le ciel.
Réalisation : Ce sont les lignes télégraphiques au XIXe, et, au XXe siècle les câbles porteurs d’électricité.

Avertissement : Des toiles d’araignées sillonneront le ciel.
Réalisation : Ce sont les traînées de condensation des avions (chemtrails).

Avertissement: Les puissances du rouge, de la svastika et du soleil menaceront l’île de la Tortue.
Réalisation : Vue de l’espace, l’Amérique du nord ressemble au profil d’une tortue (Ne me demandez pas comment des voyants pré-colombiens savaient cela). Pendant la seconde guerre mondiale et la guerre froide qui suivit, l’Amérique du nord fut menacée par ces trois « puissances ». La croix gammée des nazis et plus tard, les forces rouges communistes russes et chinoises entourèrent l’île de la Tortue. La toute puissance du soleil brûla le sol natal lorsque l’homme blanc essaya ses bombes atomiques dans le Nevada et au Nouveau Mexique, proches de la terre sacrée des Hopi en Arizona.

Avertissement: L’homme blanc créera une gangue de cendres qui empoisonnera la terre et la rendra stérile pour des générations.
Réalisation : Les bombes atomiques encore et les radiations stérilisantes.

Avertissement : L’accomplissement de cette première série de signes autorisera les Anciens Hopi à sortir de leur long silence et à répandre le message prophétique de l’imminence de la grande purification. Ils partageront leur connaissance et leur sagesse avec les peuples du monde, afin que chacun puisse se préparer ou amortir le choc sur la Terre.
Réalisation : Il y a 50 ans, en effet, les Anciens Hopi reconnurent que le premier train de signes était avenu. Ils commencèrent donc à révéler au monde les prophéties d’une purification prochaine. Certains Anciens, tel que Thomas Banyaca, ont expliqué ces prophéties à la télévision et ont parlé devant l’Assemblée Générale des Nations Unies.

Le chef des indiens Hopi d'Amérique, Thomas Banyacya , parle à l'ONU 12/11/1992

Le cri de la Terre - Part 10 of 12 - Délégation Hopi  (anglais 53mn)
Au cours de l'hiver 1993, les chefs spirituels de sept nations autochtones d'Amérique du Nord sont venus aux Nations Unies pour livrer leurs prophéties traditionnelles relatives à la terre.
Algonquin - Mi-kmaq - Huichol - Maya - Lakota - Iroquois - Hopi
Ils sont venus des quatre directions pour transmettre leurs messages urgents à un public de dignitaires des Nations Unies et d'invités d'honneur.

La fonte des glaces de l'Antarctique nous dévoilent des choses bien étranges. Les pyramides se remettent en fonction. Prochain article.

Bhagwan Sri Rajneesh
ou OSHO 1931-1990
Et voici la seconde et dernière série d’avertissements :
Avertissement : Une tribu d’hommes vêtus de capes rouges et coiffés de chapeaux de même viendront de l’est en grand nombre, voyageant par les airs. Ils coloniseront les terres de l’ouest américain, se disperseront et disparaîtront.
Réalisation : Lorsque les trois premiers signes précurseurs de leur prophétie, vieille de 1.200 ans, concernant la transplantation de leur religion vers l’Amérique furent accomplis, les tibétains rendirent visite aux Anciens Hopi. Cette prophétie donnée par le fondateur du bouddhisme tibétain, Padmasambhava, s’énonce : « Quand volera l’oiseau de fer (l’avion) et que le cheval courra sur les routes (autos), le peuple tibétain sera dispersé comme des fourmis sur la face de la Terre, et le Dharma viendra au pays des hommes rouges ». Depuis 1970, le Dalaï Lama et un certain nombre de prêtres aux capes marrons accomplissent la prophétie Hopi en visitant les Anciens Hopi, puis en poursuivant leur migration. De nombreux Hopi croient aussi que leur prophétie se complète par une seconde visite, dans les années 80, des disciples vêtus de rouge de Bhagwan Sri Rajneesh, arrivés par milliers dans l’ouest de l’Oregon. Effectivement, un groupe de partisans de Rajneesh rendit visite au chef des Anciens Hopi, Grand Père David Monogye, en 1985, pour ensuite disparaître suivis de leurs compagnons de voyage en capes rouges. Cette rencontre est très bien évoquée dans le livre : "Les Messies : Visions et Prophéties du 2ème avènement" .

Avertissement : L’homme blanc volera des roches de la lune. Ceci est un signe de danger car nous serons dans les derniers jours avant la purification.
Réalisation : Les missions Appolo ramenèrent sur Terre des centaines de kilos de roches prélevées sur la Lune.

Avertissement : L’homme blanc construira une maison permanente dans le ciel. Ceci est l’avertissement final avant la purification.
Réalisation : Les fragments de MIR ont tracé une trajectoire de feu jusqu’à l’océan, mais aujourd’hui la Station Internationale de l’Espace, bien plus permanente, parcourt le ciel. Elle sera tout à fait opérationnelle dans quelques années. On pourrait même dire qu’elle est opérationnelle et que les temps de la purification sont arrivés.

Aux Temps Anciens, Waka Tanka, le Grand Esprit, a réuni les quatre races de l’humanité.
Aux hommes Blancs, il a donné le Feu à garder.
Aux hommes Jaunes, il a donné l’Air à garder.
Aux hommes Noirs, il a donné l’Eau.
Aux hommes Rouges, il a donné la Terre.
Aujourd’hui, qu’en ont-ils fait ?
L’Homme Blanc a crée la lumière électrique, le laser mais aussi la bombe atomique.
L’Homme Jaune maîtrise les techniques de la respiration qui aident à la méditation, mais l’air est pollué et à Tokyo, on est obligé de porter des masques pour se protéger de la pollution.
L’Homme Noir, qu’a-t-il fait de l’eau pour en manquer autant en Afrique ?
Seul l’Homme Rouge a conservé au mieux qu’il a pu la Terre qu’il a reçu en garde.
Quand l’Homme Blanc est arrivé sur les Terres Indiennes, il a demandé à l’Homme Rouge de lui acheter ses terres.
Celui-ci lui ayant répondu : «Je ne peux te vendre la terre car elle ne m’appartient pas, je n’en suis que le Gardien. Nous ne sommes pas propriétaires de la Terre, nous en sommes les dépositaires pour nos enfants.»
Alors, l’Homme Blanc a répondu : «Si elle ne t’appartient pas, alors je la prends»

La Terre porte en elle les quatre couleurs de la peau des Hommes, à certains endroits elle est rouge, à d’autres, blanche, noire ou jaune. Les océans séparent les continents, mais ils sont de toute façon liés à la Terre en dessous de l’eau.
Pourquoi les continents se déchirent-ils alors qu’ils font partie de la même Terre?
Tel est l’Enseignement des Anciens


L'OR NOIR DES HOPIS
--------------------------


LES INDIENS KOGIS. LES DERNIERS SAGES.

Ils nous nomment gentiment "les PETITS frères".
Eric Julien a été sauvé d’un œdème pulmonaire par les kogis alors qu’il découvre la Sierra Nevada, Eric Julien est devenu le principal interlocuteur entre la société kogie et l’Occident. Géographe et consultant en entreprise, il se décrit comme un «explorateur d’interstices ». Son association « Tchendukua », Ici et Ailleurs, s’emploie à restituer des terres aux Kogis, condition cruciale à leur survie.

Aidons les Kogis... à nous transmettre leurs 10 valeurs primordiales
Par Éric Julien


Depuis dix ans, grâce aux dons de milliers de citoyens français, l'association Tchendukua, animée par Éric Julien et par Gentil Cruz*, a pu acheter treize terres (soit 1.500 hectares) et les restituer aux Indiens Kogis de Colombie. Mais voilà que Gentil Cruz, le Colombien qui méritait bien son nom et que tous les Indiens appréciaient, est assassiné et que deux des terres rachetées sont volées par des milices d'extrême-droite associée aux narcotrafiquants, qui n'hésitent pas à tuer plusieurs hommes, à violer des femmes et à chasser tout le monde à marche forcée. 
------------------------
Gentil Cruz chez les Kogis

*Documentaire Gentil, passeur de mémoires 
Il retrace 30 années que Gentil Cruz a passé auprès de la communauté Kogi en Colombie.
Bande annonce d'un documentaire préparé à partir des archives vidéo de l'association Tchendukua filmées entre 1995 et 2010 par Eric Julien et Patrice Livet.
Gentil nous propose de servir de pont dans la compréhension de cette société pré-colombienne.
Un DVD sera disponible vers le mois de Juin 2015
Pour tout renseignement : tchendukua@wanadoo.fr
En réponse à cette tragédie, Éric Julien a courageusement repris la route sans son ami et alter ego. Avec sa femme Muriel, et les nombreux membres de Tchendukua, il s'est lancé dans l'achat de nouvelles terres, que l'association Tchendukua transformera symboliquement en « terre de Paix Internationale ». Des terres choisies par les Kogis, dans une région encore libre d'accès. Une fois de plus, des centaines de chèques de solidarité parviennent au siège de l'association. Quant à ceux qui sont trop fauchés, ils peuvent participer en envoyant un message, un poème ou un dessin exprimant leur solidarité, leur émotion, un vœu, ou toute autre idée qui leur semble juste
L'idée centrale d'Éric Julien et de Tchendukua est que leur démarche humanitaire ne relève pas d'une charité à sens unique, mais qu'elle ouvre à un échange, à une réciprocité : nous devons aider les Indiens Kogis, pour qu'ils aient une chance de survivre, mais aussi parce qu'ils ont des choses essentielle à nous apporter. Quand nous avons demandé à Eric à quelles « choses essentielles » il pensait, il nous a répondu par l'article qui suit.
La suite :
---------------------------------------------------

ERIC JULIEN/KOGIS "LA DERNIÈRE SOCIÉTÉ PRÉCOLOMBIENNE ENCORE EN ÉTAT DE MARCHE"

Quand les indiens Kogis nous parlent de la Terre - 14mn
"Il est important de Remercier la Terre"
Avant de regarder cette vidéo, il faut se souvenir que certains fleuves n'arrivent plus à l'océan à cause de barrages qui ont inondé des villages, de villes comme Las Vegas qui pompent tant d'eau pour le superficiel... !
L'INREES a rencontré deux représentants de la communauté des Indiens kogis, peuple autochtone de Colombie, venus en France à l'occasion d'une tournée de conférences intitulée « Regards Croisés sur ce monde qui vient ». Quels sont leurs liens à la nature et au vivant ? Que pensent-ils de notre comportement à l'égard de l'environnement ?

Vidéo - Eric Julien/Kogis "la dernière société précolombienne encore en état de marche" - 5mn
Eric Julien, fondateur et président de l'association Tchendukua -- Ici et ailleurs, intervenant du Grand Parcours revient sur son combat pour défendre la communauté des Indiens Kogis en Colombie.

* 50 ans, Géographe, diplômé en Sciences Politiques (IEP), accompagnateur de montagne, il a complété son parcours par une maîtrise des Sciences et techniques de la communication, et un DESS Informatique et Systèmes multimédias. En 1997, il crée l’Association Tchendukua-Ici et Ailleurs (Pierre Richard* et Edgar Morin sont Présidents d’honneur – 6.000 adhérents / donateurs), il est expert APM (Association pour le Progrès du Management) GERME et intervenant à HEC. En 2007, il crée dans la Drôme l’Ecole de la Nature et des Savoirs lieu de formation aux nouveaux enjeux et paradoxes du développement durable. Il est membre fondateur de l’Alliance pour la planète (90 ONG environnementales).
Suite :
Pierre Richard, mais si ! "le grand blond avec une chaussure noire", mais, il a bien d'autres cordes à son arc.
http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19450024&cfilm=4740.html

Pierre Richard, pour sauver les Kogis
Le comédien est le parrain d'une association dont le but est le rachat et la restitution de territoires volés aux indiens kogis de Colombie. Avec Eric Julien, créateur de Tchendukua,

Pour nos amis joggeurs.
À la rencontre de la sagesse des Kogis - Partage n°1 - Se promener et prendre soin de la nature
Roberto et Mariana Nacogui, deux guides spirituels Kogis, étaient en visite à la grande maison les 7 et 8 mai 2016, pour partager la sagesse de leur tribu. Dans ce premier partage, il nous parle de l'importance pour leur peuple de se promener et de prendre soin de la nature.

Les indiens Kogis sont les descendants de Atlantes dont certains sont dans la terre creuse. Nous allons très bientôt nous retrouver.

KOGIS, le message des derniers hommes
Depuis 10 ans, Éric Julien aide les indiens Kogis à reconquérir leurs terres. Cette communauté constitue l'ultime témoignage des peuples précolombiens. À méditer...

Un indien qui travaillait sur le terrain quand Julien était en France a été assassiné.
Du paysage au Pays Sage, vers le troisième monde.
En crise profonde, notre monde doit évoluer vers une nouvelle organisation des hommes entre eux et envers la nature. Prenant l'exemple de la société des Kogis, est-ce l'organisation nécessaire vers ce troisième monde ?

Pour les voir dans un ministère en France
Kogis, message des derniers humains


---------------------------------------
LE SYSTÈME DE CIRCUITS VITAUX DE LA TERRE
ALIGNEMENTS GÉOMÉTRIQUES DE LIEUX SACRÉS
Par Alain Boudet Dr en Sciences Physiques, Thérapeute, Enseignant

---------------------------------------
KEVIN ANNETT SE BAT DEPUIS 20 ANS POUR FAIRE CONNAITRE LE GÉNOCIDE RÉCENT DES ENFANTS INDIENS DANS LES ORPHELINATS AU CANADA.
On ne peut parler des indiens sans parler du fabuleux travail que fait un ancien pasteur au Canada depuis 20 ans, il a évité certains sacrifices humains d'enfant. Mais, j'ai déjà fait pas mal d'articles sur lui.
Son film parlera mieux que toutes les paroles.

Son film - "UNREPENTANT : le génocide des amérindiens au Canada" (Kevin Annet)

Rev Kevin D. Annett, M.A., M. Div.
Né en 1956 au Canada, marié et père de trois enfants
Actuellement Secrétaire exécutif du Tribunal International contre les Crimes de l'Eglise et de l'Etat (ITCCS)
Récompensé pour le film documentaire dont il est l’auteur (Impénitent, 2007)
Diplômes : B.A. (Anthropologie), Université de la Colombie-Britannique (UBC), 1983; MA (sciences politiques), UBC, 1986; M. Div. (Master of Divinity), Vancouver Ecole de Théologie, 1990.
Ordonné prêtre par l’Église-Unie du Canada en 1990. A occupé trois postes pastoraux, y compris le ministre à l’Église-Unie de Saint-André, Port Alberni, 1992-1995. Congédié sans motif valable et révoqué du ministère sans procédure régulière, 1995-97, après avoir exposé publiquement la mort des enfants aborigènes et le vol des terres par l'Église-Unie.
Ordonné dans la Coopérative Communautaire Fellowship Church, en 1995
A organisé la première enquête publique sur les crimes commis dans le cadre des pensionnats canadiens pour les enfants amérindiens, coparrainé par l'ONU d'affiliation IHRAAM, Juin 12-14, 1998, à Vancouver. A établi le premier organisme permanent afin de poursuivre cette enquête en Septembre 2000, Vancouver : La Commission pour la Vérité sur le génocide au Canada; est nommé Secrétaire par intérim.
A publié le premier compte-rendu sur les crimes du Génocide dans les pensionnats indiens, février 2001: "Silence de l'Histoire sur l’Holocauste Canadien"
A fondé les Amis et les Familles des Disparus conduisant aux occupations de l’église, à Vancouver et à Toronto, entre 2005-2010. A forcé le gouvernement canadien à « s’excuser » pour les internats indiens, en Juillet 2008
Co-fondateur du Tribunal International contre les Crimes de l'Eglise et de l'Etat (ITCCS), à Dublin en Octobre 2009, avec six autres organisations; y est nommé Secrétaire.
A conduit des manifestations publiques et des exorcismes au Vatican en 2009 et 2010; ITCCS est approuvé par le Parti Radical et d'autres politiciens, à Rome.
Co-fondateur du Tribunal International de Droit Coutumier, au printemps 2011 à Bruxelles.
Fondateur et coordonnateur, de La Communauté Levellers en 2012 -Publications: les livres n’existent qu’en anglais
Love and Death in the Valley (First Books, 2001)
Hidden from History: The Canadian Holocaust (2001, 2005, editions 2010)- Hidden No Longer: Genocide in Canada, Past and Present (2010) Unrepentant: Disrobing the Emperor (O Books - Amazon, 2011)
Sites internet et Contact: 
---------------------------------------
UN FILM INCONTOURNABLE :
"Les Dieux sont tombés sur la tête" ( The Gods must be crazy )
Extrait :

Éclatez-vous !
"Les Dıeux sont tombés sur la tête" - Film complet en français

Film "Les Dieux sont tombés sur la tête". Un message pour nous au sujet de Coca-Cola

2 LIVRES TRÈS FORMATEURS DE LAURENT GOUNELLE :
Le Philosophe qui n'était pas sage (qui se passe auprès d'indiens)
Roman de Laurent Gounelle de 2012
Le Philosophe qui n'était pas sage est le troisième roman de l'écrivain français Laurent Gounelle, paru en 2012. À travers l’histoire de Sandro, Laurent Gounelle nous offre une réflexion sur notre modèle de société.

Et le dernier qui nous explique enfin ce qu'est Dieu et nous montre que els religions ont été faites pour nous séparer.
"Et tu trouveras le trésor qui dort en toi"
Roman de Laurent Gounelle de 2016
Tout commence le jour où Alice, une jeune femme dynamique et audacieuse, retrouve son ami d’enfance, Jérémie. Devenu prêtre de campagne, il lui confie être accablé par le faible nombre de fidèles qui le suivent. ...


Rendez-vous en terre inconnue - Gérard Jugnot chez les Chipayas


INDIENS.D.AMAZONIE.LE.DERNIER.COMBAT

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire