vendredi 27 janvier 2017

+27/01 - VICTORIA NULAND QUITTE 
LE DÉPARTEMENT D'ÉTAT AMÉRICAIN. 

Et c'est une bonne nouvelle ! La grande purge commence.

La diplomate américaine Victoria Nuland, qui a participé largement à la crise politique ukrainienne, a annoncé qu'elle quittera son poste.
Victoria Nuland, assistante du secrétaire d'État américain pour l'Europe et l'Eurasie, ainsi que plusieurs diplomates haut placés, démissionnent cette semaine et quittent le département d'État, relate l'agence de presse AP.


Mme Nuland a visité Kiev à maintes reprises lors de la crise politique, en 2013-2014. En décembre 2013, elle distribuait des biscuits sur la place de l'Indépendance à Kiev, parmi les manifestants. Plus tard, elle a déclaré qu'il s'agissait de sandwichs qu'elle distribuait non seulement parmi les manifestants mais parmi les policiers.
Outre Victoria Nuland, Patrick Kennedy, sous-secrétaire d'État chargé de questions administratives, Joyce Barr et Michele Bond, assistants du secrétaire d'État, démissionneront également. Gentry Smith, chef du Bureau des missions étrangères quittera également son poste.

Rex Tillerson
Après la démission de John Kerry, c'est Thomas Shannonqui assurera l'intérim au poste de secrétaire d'État (ministre des affaires étrangères), avant la nomination de Rex Tillerson dont la candidature a été déjà approuvée par la Commission des affaires étrangères du Sénat américain, suite à un vote qui s'est tenu le 23 janvier.
L'homme choisi par Donald Trump pour diriger le département d'État a été responsable des projets du géant pétrolier ExxonMobil en Russie dans les années 1990. En tant que PDG du groupe depuis 2006, il a également signé un contrat avec le russe Rosneft sur la prospection pétrolière dans l'Arctique et a à plusieurs reprises mené des négociations avec le dirigeant russe Vladimir Poutine. En 2013, il a reçu l'Ordre russe de l'Amitié.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire