mercredi 18 janvier 2017

18/01 - MANUEL VALLS GIFLÉ EN BRETAGNE :
IL VA PORTER PLAINTE.

Bretagne. Ce jeune Homme à droite, face à Valls, n'a pu résister à le gifler comme on le fait avec un sale gamin.

Vive les bretons ! Ce sont de vrais résistants.

Vous en avez tous rêvé ! Il l'a fait. Le héros du jour. Nous devons lui éviter des ennuis :

RT France (sauf commentaires en italiques)
L'ancien Premier ministre Manuel Valls a annoncé qu'il allait porter plainte contre le jeune homme qui l'a giflé lors d'un déplacement de campagne en Bretagne, pour «ne pas laisser passer un acte de violence».
Les familles des morts en Syrie n'ont pas eu que 2 doigts qui frôlent un visage et n'ont aucun recours. Il faut l'enfermer !

«Je porterai plainte parce que c'est un coup», a déclaré à des journalistes le candidat à la primaire socialiste élargie, dans le train qui le ramenait à Paris. «L'acte physique est violent, ce n'est pas comme la farine», a-t-il souligné, en référence à un premier incident de campagne le 22 décembre à Strasbourg, où il avait été enfariné par un homme lui reprochant l'usage du 49-3. «Si vous laissez passer un acte de violence, si vous ne portez pas plainte, vous donnez l'impression que c'est possible», a fait valoir l'ancien Premier ministre.
Manuel Valls a été giflé par un jeune homme alors qu'il se trouvait à Lamballe, à une vingtaine de kilomètres de Saint-Brieuc. «Ici, c'est la Bretagne !», a lancé distinctement son agresseur, avant qu'un membre du service de sécurité ne le plaque au sol.
Remis à la gendarmerie de Lamballe, l'agresseur de Manuel Valls, âgé de 18 ans, a été placé en garde à vue pour «violences sur une personne chargée d'une mission de service public», a-t-on appris auprès du parquet de Saint-Brieuc.
Service public ! Il travaille pour lui et ses amis !
-------------------------
Enfarinés, claqués, (en)tartés... la vie dangereuse des politiques au contact du public
Mais je pense que celui qui bat les records, c'est BHL et il mérite bein plus que ça!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire