samedi 7 janvier 2017

07/01 - ÉRIC ZEMMOUR GAGNE FACE À ITÉLÉ.

Le journaliste avait dénoncé une campagne orchestrée contre lui.
La chaîne iTélé a été condamnée à verser 50 000 euros à Eric Zemmour pour « rupture abusive » de contrat. Il y a deux ans, fin 2014, la chaîne de télévision avait mis fin à l’émission « Ca se dispute » dans laquelle Eric Zemmour intervenait quotidiennement, à la suite d’une polémique provoquée par une interview du journaliste à un journal italien. Depuis, il a été démontré que les propos du chroniqueur sur "les musulmans" avait été rapportés de manière tronquée et inexacte. Eric Zemmour avait dénoncé une campagne orchestrée contre lui visant à le rayer du paysage audiovisuel français.

Jean Michel Ribes à un journaliste du Figaro Lisez votre journal, c'est un tract !
Ce matin, dans "L'Heure des pros" sur iTélé, Pascal Praud proposait un débat sur les artistes qui s'engagent en politique.
Sur le plateau, le journaliste avait notamment réuni Guillaume Perrault, grand reporter au Figaro, et Jean-Michel Ribes, le directeur du théâtre du Rond-Point à Paris.
Alors que les invités évoquaient la pétition signée par plusieurs artistes contre le Hollande Bashing, une tension s'est déroulée entre les deux hommes.
"Faîtes pas ce genre de pétition, ça donne l'impression de donner des leçons à la Terre entière", a déclaré le journaliste du Figaro.
"Quand vous dîtes "faites votre métier, c'est tout ce que l'on vous demande", si faire mon métier c'est fermer ma gueule, et bien on ne fait pas le même métier, Monsieur !", s'est emporté Jean-Michel Ribes, qui a été l'un des premiers signataires de la pétition.
Et d'ajouter : "Lisez votre journal, c'est un tract ! Votre journal est un tract !".
Quelques instants plus tard, Pascal Praud a tenu à apaiser la tension en diffusant une page de publicité.
https://www.youtube.com/watch?v=pft5dn5KNBc

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire