dimanche 1 janvier 2017

01/01 - TURQUIE : ATTENTAT . AU MOINS 39 MORTS 
DANS UNE ATTAQUE À MAIN ARMÉE 
DANS UNE DISCOTHÈQUE À ISTANBUL. 



Attentat particulièrement traumatisant, un jour de fête, lors du démarrage d'une nouvelle année que nous souhaitons plus paisible.
La Turquie s'alliant avec la Russie et l'Iran, ça ne plait pas aux tyrans !

Une attaque était en cours dans la nuit du Nouvel an dans une très populaire boîte de nuit d'Istanbul Reina, rapporte plusieurs médias turcs. Il y aurait de nombreux blessés. Deux assaillants auraient pris part à l'attaque, selon les témoins.
39 morts, dont 16 étrangers, et 69 blessés - Vidéo de l'attaque.
«Des personnes baignaient dans leur sang»: des survivants de l’attaque d’Istanbul évoquent le massacre :
Certaines personnes ont sauté dans la mer pour échapper aux coups de feu. Ceux qui ont survécu dans l’attentat dans la boîte de nuit d’Istanbul survenu en pleine célébration du Nouvel An partagent leurs souvenirs terrifiants de cette nuit : fusillade au hasard, violente bousculade et la plongée dans la mer pour se sauver.
https://francais.rt.com/international/31612-gens-se-baignaient-dans-leur
---------------------------
Poutine et Erdogan travaillant enfin ensemble.

L'attentat d'Istanbul vise à «semer le chaos» en Turquie, a déclaré le président turc Recep Erdogan en commentant l’attaque meurtrière de cette nuit.
Le propriétaire de la boîte de nuit Reina, Mehmet Kocarslan, a révélé avoir été mis en garde par les services de renseignement américains contre une possibilité d'attentat. Selon lui, toutes les mesures de sécurité avaient été prises. «Le renseignement américain nous a mis en garde de la possibilité d'une telle attaque il y a une semaine ou dix jours et des mesures ont été prises, notamment en mer. 
Les autorités avaient annoncé avoir déployé 17 000 policiers dans Istanbul, afin d'encadrer les festivités du Nouvel An. 
L'attaque contre Reina, emblématique boîte de nuit de la capitale turque, sur la rive européenne d'Istanbul, est survenue alors que le pays est secoué depuis plus d'un an par une série d'attentats meurtriers.
Trois semaines plus tôt, un attentat revendiqué par un groupe radical kurde a fait 44 morts, dont une majorité de policiers, dans le centre d'Istanbul.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire