samedi 31 décembre 2016

+31/12 - VLADIMIR POUTINE TERMINE L’ANNÉE 2016
EN APOTHÉOSE. 


Globalement, 2016 a été une année prospère ou productive pour la Russie. 
Et 2017 ne semble pas prometteuse pour les agents du Nouvel Ordre Mondial.

Poutine : “Il semble que, au lieu d’apprendre des erreurs des autres, certains préfèrent les répéter et continuer à exporter des révolutions ».

Afficher l'image d'origine
En novembre de l’année dernière, le Washington Post clamait que le «Poutinisme» allait prendre fin à cause de la Syrie, dont ils pensaient qu’elle allait succomber. (1) Et que tout était de la faute de Poutine parce qu’il avait décidé de protéger Assad. La Radio Nationale Publique – ou devrions-nous dire la Radio Nationale de Propagande – disait pratiquement la même chose. (2)

En été de la même année, le Washington Post déclarait à nouveau que Poutine «étouffait son propre pays». (3) C’était un mensonge éhonté. 7 jours auparavant, la Russie frappait l’Etat Islamique et tuait 600 terroristes d’un coup. (4) Un mois auparavant, la Russie commençait à rendre la vie impossible à l’Etat Islamique.

Le Washington Post est désormais inefficace parce que Vladimir Poutine, que le Nouvel Ordre Mondial le veuille ou pas, a d’ores et déjà imprimé sa marque indélébile sur le vingt-et-unième siècle. Ses opposants, parfois délibérément et parfois involontairement, pervertissent, inversent ou subvertissent ce qu’il dit pour des raisons politiques.

Nous savons tous à présent qu’il a été appelé le «nouvel Hitler». Pourquoi ? Parce qu’il a «annexé la Crimée», selon les agents du Nouvel Ordre Mondial ; qu’il n’aime pas «les opposants et les journalistes» tels que Mikhaïl Khodorkovsky (en France toutes ces personnes sont en liberté); qu’il hait les «activistes » telles que les Pussy Riot ; qu’il méprise les ONG de George Soros ; qu’il aime soutenir les «régimes terroristes» tel que celui d’Assad ; et ainsi de suite.

Comme nous l’avons prouvé au cours des deux dernières années, toutes ces affirmations sont catégoriquement fausses. Mais il faut avoir assez de ressort moral, politique et intellectuel pour y répondre. Poutine a de façon répétée invité les agents du Nouvel Ordre Mondial à débattre avec lui sur ces questions. Ils ont fini par envoyer des gens comme Charlie Rose (CBS) et Fareed Zakaria (CNN). Il les a mis intellectuellement K.O. au premier round. Puis cela a été au tour de Hillary Clinton de monter sur le ring. Elle non plus n’a pas tenu très longtemps.

Les agents du Nouvel Ordre Mondial ont apparemment cessé d’envoyer des opposants inutiles et faibles et ont dû recourir à de nouvelles stratégies. Ils ont commencé à utiliser les médias et autres moyens pour attaquer Poutine de manière plus vicieuse. Plus de vingt livres ont été écrits sur Poutine pour déclarer qu’il est au fond l’incarnation du mal.

Mais toute cette offensive idéologique s’est à nouveau révélée inefficace. C’était au point où Jim W. Dean a fini par dire : «Aucune personne dotée du moindre bon sens ne croit à toutes ces tentatives publiques de diaboliser la Russie en tant que menace imminente. Même les chauffeurs de taxi du monde entier savent que les Etats-Unis créent le chaos à leur profit».

Nous approchons de la fin de 2016, et la Russie est toujours florissante. Poutine a déclaré récemment que la Russie était plus puissante que n’importe quel agresseur potentiel – c’est- à-dire les pays ou entités qui cherchent à détruire la Fédération de Russie. 
Poutine a ajouté :
« Les Etats-Unis ont ouvert la voie à une nouvelle course aux armements en se retirant du Traité des missiles antibalistiques. C’est évident. Lorsqu’une partie se retire unilatéralement du traité en annonçant qu’elle allait édifier un parapluie nucléaire à son profit, l’autre partie doit édifier son propre parapluie nucléaire (ce qui nous paraît inutile étant donné l’efficacité douteuse de ce programme), ou développer des moyens efficaces de mettre en échec ce système de défense anti-missile en améliorant notre propre système de missiles offensifs, ce que nous faisons avec succès. Ce n’est pas nous qui avons concocté cela. Mais il nous fallait réagir à ce défi.

« En parlant de nos progrès (et ils sont significatifs), en effet, nous progressons, mais dans les limites de nos accords. J’aimerais insister là-dessus. Nous ne contrevenons à aucun accord, y compris START III. Nous respectons tous les accords concernant le nombre de vecteurs et de têtes nucléaires.

« Très récemment, des observateurs américains sont venus dans nos usines nucléaires pour voir comment nous produisons nos missiles et engins nucléaires. Vous en rappelez-vous tous ? Au lieu de maintenir nos relations de manière similaire, les Etats-Unis se sont retirés du Traité de Missiles Antibalistiques. Ce n’est pas nous qui l’avons fait. »

La Russie s’est également fait pas mal d’amis au cours des derniers mois. L’ambassadeur de France à Moscou, Jean-Maurice Ripert, a déclaré récemment :
« Il est certain que nous voulons coopérer avec la Russie, et avec d’autres partenaires pour mettre fin à la guerre. Et Moscou est d’accord avec cela … Nous poursuivons tous le même but – éliminer le terrorisme ». (5)
Ripert a évidemment compris que la Russie faisait ce qu’elle disait dans des endroits comme la Syrie. Les Chrétiens et les civils d’Alep ont été libérés, et les soi-disant rebelles ont accepté un cessez-le-feu dans la région. (6)

Pourtant, au lieu de parvenir à un accord raisonnable avec la Russie au cours des derniers jours de sa présidence, le gouvernement des USA a décidé de prendre des sanctions contre tout le pays. Pourquoi ?

Eh bien, la Russie a de nouveau piraté le DNC (Comité National du Parti Démocrate). Qui a accès aux preuves ? Seulement la CIA, la même entité qui a été impliquée dans des opérations secrètes sur tout le globe – y compris le trafic de drogue dans des endroits comme l’Afghanistan et l’Asie. (7) La CIA a-t-elle fourni des preuves du soi-disant piratage ?

Non. Ils continuent de répéter que la Russie s’est mêlée de l’élection, mais personne n’a présenté de données factuelles. Comme l’ancien officier de la CIA, Philip Giraldi, l’a formulé récemment : « On n’a fourni aucune preuve matérielle pour identifier les véritables pirates informatiques ou les relier au gouvernement russe, encore moins au Président Vladimir Poutine ». (8) Dans la même veine, l’ancien ambassadeur du Royaume Uni, Craig Murray, a déclaré que la revendication que la Russie ait piraté le DNC était de la « connerie ». (9)

Donc, il était malhonnête de la part du gouvernement des USA d’émettre des sanctions envers la Russie. Mais il y a un autre aspect à prendre en compte ici. Comme l’a formulé Jim W. Dean :
«Obama va mettre fin en janvier à toutes les manipulations secrètes d’élections, aux révolutions de couleur et aux activités inconstitutionnelles de changement de régimes à l’étranger».

Gardez à l’esprit que c’est la Néoconservatrice Victoria Nuland (Sous-secrétaire au Département d’Etat) qui a été en grande partie responsable de la crise ukrainienne. (10) En fait, lorsque Nuland a réalisé que les choses ne se passaient pas comme prévu, elle a dit au monde entier « j’emmerde l’UE ». (11)

Angela Merkel a dit que la remarque de Nuland était inacceptable, (12) mais personne n’a même osé suggérer que Nuland aurait dû être virée de son poste.

Cette même femme a dépensé au moins 5 milliards de $ pour déstabiliser la situation en Ukraine. (Vous pouvez être sûr que c’était avec l’argent des contribuables). Il y a même eu mieux. Nuland a coopéré avec les Néo-Nazis pour verser de l’huile sur le feu dans la crise ukrainienne. (13)

Les organes de presse sionistes tels que le New York Times, le Washington Post, Fox, CNN, etc., ont-ils seulement mentionné ces activités de Nuland ? Non. Ils étaient trop occupés à diaboliser la Russie.

Il y a plus. L’ancien Directeur exécutif de la CIA, Michael Morell, a dit clairement en août dernier que les Etats-Unis devraient commencer à tuer des Russes.

Charlie Rose (présentateur TV de la chaîne CBS) :
« Nous leur en faisons payer le prix en tuant des Russes ? »
Morell : « Ouais ».
Rose : « Et en tuant des Iraniens ? »
Morell : « Oui … Vous n’en parlez pas officiellement … Mais vous vous assurez qu’ils le sachent à Moscou et à Téhéran ».
Une fois encore, Morell n’a jamais été réprimandé pour avoir dit ces saloperies. Aucun organe de presse sioniste n’a dit que Morell avait commis une erreur cruciale. Mais malgré tout cela, la Russie continue de se développer et à encourager d’autres pays à se dresser contre l’idéologie du Nouvel Ordre Mondial. 
En général, 2016 a été une année prospère et productive pour la Russie. Et 2017 ne semble pas prometteuse pour les agents du Nouvel Ordre Mondial.

Par Jonas E. Alexis le 29 décembre 2016

Traduction Patrick T.


Au cas où vous n'auriez pas vu cette courte vidéo hier :
VLADIMIR POUTINE, SIMPLEMENT

https://www.youtube.com/watch?v=XAgYDSKyF48

RT FRance :
Poutine : la Russie n’expulsera personne en riposte aux sanctions américaines
En réponse à la proposition de la diplomatie russe de répondre de façon «symétrique» aux sanctions antirusses adoptées par les Etats-Unis, le président russe a déclaré que Moscou n’allait pas s’abaisser à faire «de la diplomatie de cuisine».

Une (nouvelle) «fake news» sur la Russie : non, Poutine n'a pas fermé l'école américaine de Moscou !
Au lendemain de l'annonce de sanctions contre 35 diplomates russes par Washington, CNN a relayé les allégations d'un représentant des Etats-Unis affirmant que l'école américaine de Moscou avait été fermée en représailles. La Russie a dû démentir.

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *




NATHALIE- BECAUD

Nathalie - Choeurs de l'Armée Rouge, Michel Lebb et Pierre Perret  auteur de " ouvrez la cage au oiseaux "

Pour les paysages et les belle femmes russes


* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

[1] Colbert I. King, “Is Syria the beginning of the end of Putinism?,” Washington Post, November 27, 2015.
[2] Steve Inskeep, “Did Vladimir Putin Just Trick Himself Into Solving Syria’s War?,” National Public Radio, November 19, 2015.
[3] “Vladimir Putin is suffocating his own nation,” Washington Post, July 28, 2015.
[4] “Russian cruise missiles hit ISIS from Mediterranean & Caspian; 600 killed in one strike,” Russia Today, November 20, 2015.
[5] “France Wants to Cooperate With Russia to End War in Syria – French Ambassador,” Sputnik News, December 27, 2016.
[6] “Agreement reached on ceasefire in Syria & readiness to start peace talks – Putin,” Russia Today, December 29, 2016.
[7] Peter Dale Scott, Cocaine Politics: Drugs, Armies, and the CIA in Central America (Berkeley and Los Angeles: University of California Press, 1992 and 1998); American War Machine: Deep Politics, the CIA Global Drug Connection, and the Road to Afghanistan (Lanham: Rowman & Littlefield, 2010); Drugs, Oil, and War: The United States in Afghanistan, Colombia, and Indochina (Lanham: Rowman & Littlefield, 2003).
[8] Philip Giraldi, “Christmas Crackers, Moscow-Style,” American Conservative, December 28, 2016.
[9] “CIA’s Russia hacking claims dismissed as ‘bulls***’ by former UK ambassador Craig Murray,” Belfast Telegraph, December 12, 2016.
[10] Pour une analyse d’expert sur cette question, voir John J. Mearsheimer, “Why the Ukraine Crisis Is the West’s Fault: The Liberal Delusions That Provoke Putin,” Foreign Affairs, September/October 2014.
[11] “‘Fuck the EU’: US diplomat Victoria Nuland’s phonecall leaked – video,” Guardian, February 7, 2014.
[12] Ed Pilkington and Luke Harding, “Angela Merkel: Victoria Nuland’s remarks on EU are unacceptable,” Guardian, February 7, 2014.

[13] Max Blumenthal, “Is the US backing neo-Nazis in Ukraine?,” Salon, February 25, 2014; “Ukraine: US, NATO, EU want Nu

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire