vendredi 30 décembre 2016

++30/12 - SYRIE - AYSSAR MIDANI : 
LA JUSTE VOIX FRANCO-SYRIENNE. SYRIE - 


Ayssar Midani, présidente de la Fondation « Descendants d’Ashtar », a récemment donné une conférence à Paris sur la situation en Syrie. Cela fait du bien d'entendre de la géopolitique de ce niveau, en France, ces derniers temps. 

« Ça fait 10.000 ans qu’on vit ensemble, ils ne vont pas nous séparer comme ça ! »
Ayssar Midani est partagée entre la douleur et la certitude. D’ailleurs elle a les larmes aux yeux et le public le sent bien. Fiable capacité de la foule a sentir le juste…Nous sommes en mai au premier étage d’un café parisien. A peu près 50/60 personnes…
Ayssar Midani est syrienne, présidente de la Fondation « Descendants d’Ashtar »,  qui vit la plupart du temps en Syrie depuis que c’est la guerre alors qu’avant sa vie était plutôt en France. Mais elle en a eu marre de la désinformation, des mensonges et de voir son pays de naissance partir dans le sang sous le regard, réjouit et complice, du gouvernement français. C’était insupportable, alors elle est rentrée dans son autre bercail, Damas.

« Moi je pense que Bachar Al Assad est le nouveau De Gaulle de L’Orient ! » et je vous conseille de tourner 7 fois votre langue dans votre bouche avant de lui répondre….
----------------------
Confrontation entre le sayan BHL et Ayssar Midani
----------------------
Sarkozy, le faux cul reçoit Assad, l'honnête Homme.

Ayssar Midani sur le déroulement de la crise syrienne
Nous y voyons aussi le fourbe Juppé
Franco-syrienne, Ayssar Midani est la présidente de Nosstia, une association de scientifiques syriens expatriés, mais aussi d’une association culturelle euro-syrienne : Afamia, et membre de plusieurs associations de défense de la Palestine.
Pour ERTV, elle revient sur le déroulement de la crise syrienne, de ses débuts jusqu'à aujourd'hui. Elle nous parle également du massacre de la ville d'Adra, toujours tenue par "l'opposition"
----------------------------------

Le site de Thierry Meyssan nous informait depuis le début au sujet de la Syrie. Des photos de snippers tirant à la fois sur la police de Bashar el Assad et sur les manifestants ont été retirées du net. Le journaliste belge Michel Collon informait qui ne voulait pas suivre le langage unique des merdias.


Que se passe-t-il en Syrie ?
par Domenico Losurdo
Alors que des centaines de Syriens, civils et militaires, viennent de tomber sous les coups de snipers financés par les saidiris et encadrés par la CIA, les médias occidentaux accusent le gouvernement de Bachar el-Assad de tirer sur sa population et sur ses propres forces de l’ordre. Cette campagne de désinformation vise à justifier une possible intervention militaire occidentale. Le philosophe Domenico Losurdo rappelle que la méthode n’est pas nouvelle. Simplement, les nouveaux moyens de communication l’ont rendue plus sophistiquée. Désormais, le mensonge n’est pas seulement véhiculé par la presse écrite et audiovisuelle, il passe aussi par Facebook et YouTube.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire