jeudi 8 décembre 2016

08/12 - PROTECTION DES FEMMES 
CONTRE LA VIOLENCE ET LE VIOL.

Les femmes ne sont pas des objets. Elles ont une âme et il va falloir expliquer cela aux hommes car les médias ont fait de nous des objets sexuels. Quand vous parlez d'Amour, du grand Amour, la plupart des hommes, maintenant, comprennent sexe et Dieu sait comment la pornographie, voulue par la Cabale, a rendu sale ce qui est divin.

Une campagne européenne contre les violences faites aux femmes

Céline Schoen (à Bruxelles), le 25/11/2016 
L’Union européenne lance ce 25 novembre une campagne pour combattre la violence envers les femmes. Elle s’appuie sur une enquête alarmante qui montre l’étendue de la violence, notamment domestique, en Europe.
« Je veux que 2017 soit l’année qui change la donne et mette fin aux violences envers les femmes », réclame la commissaire Vera Jourova, en charge de la Justice et de l’Égalité des genres. Ce vendredi 25 novembre, journée internationale contre la violence faite aux femmes, elle lance une vaste campagne européenne destinée à atteindre cet objectif.

« Nous avons un problème en Europe »
Vera Jourova ne le cache pas: « Nous avons un problème en Europe. » Les chiffres parlent d’eux-mêmes: dans l’Union européenne (UE), une femme sur trois âgée de plus de 15 ans a été victime de violence physique ou sexuelle, plus d’une sur deux a été victime de harcèlement sexuel et une sur vingt a été violée.
Un sondage « Eurobaromètre », commandé par la Commission en vue de cette campagne, fait la lumière sur la perception de ce type de violence en Europe: il en ressort que près de trois quarts des personnes interrogées (environ mille par État membre) pensent que la violence domestique à l’égard des femmes est répandue dans leur pays.
Un autre résultat est particulièrement alarmant: 27 % des sondés – représentatifs de la population de l’UE – déclarent que les rapports sexuels sans consentement peuvent se justifier dans certains cas (par exemple si la victime est ivre ou sous l’effet d’une drogue, si elle porte une tenue légère, provocante ou sexy, si elle se rend volontairement chez quelqu’un ou si elle ne dit pas « non »). En clair: un Européen sur quatre pense qu’en certaines situations un viol est justifiable.

Construire des réponses « sur mesure » à la violence
« Nous ne voyons aucun changement se profiler, regrette Vera Jourova. Nous devons donc agir de manière proactive. » Pour cela, l’UE débloque une aide de 6 millions d’euros destinée à des organisations qui luttent dans ce domaine; de même, elle cofinancera des campagnes nationales, dans les États membres, à hauteur de 4 millions d’euros.
La commissaire estime que les capitales restent les mieux placées pour construire des réponses « sur mesure » à la violence, adaptées à chaque situation. « Ce qui peut être vu comme un acte de violence en Scandinavie peut être considéré, ailleurs, comme un compliment… », souligne-t-elle, avant de rappeler l’importance à ses yeux de la convention d’Istanbul.
En mars 2016, la Commission avait en effet proposé l’adhésion de l’UE à ce texte, qui oblige les parties prenantes à améliorer la protection des victimes de violence et à condamner les agresseurs.
Ce jeudi 24 novembre, le Parlement européen a adopté, à une très large majorité (516 voix pour, 54 contre et 52 abstentions) une résolution dans le but d’accélérer la mise en œuvre du texte. Tous les États membres ont signé cette convention, mais seulement quatorze – dont la France – l’ont ratifiée. Un pays de l’UE sur deux, donc.
Il y a des "personnes" qui ne sont pas d'accord pour protéger les femmes ?!

Près d'un meurtre sur cinq résulte de violences conjugales

Un rapport dénonce une « tolérance sociale » face au viol

« 80 % des viols sont commis par des proches de la victime »

La violence conjugale

Les femmes souvent victimes de harcèlement dans la rue

Qui sont les femmes battues?

Violences conjugales, les entreprises doivent-elles s’impliquer?

Mettre fin à l'alcoolisme. Celui-ci est encouragé, ça rapporte gros !

---------------------------------------------------------

Le célèbre photographe anglais David Hamilton nous a quitté.
David Hamilton Flavie Flament : chronologie d'un scandale

La loi protège le violeur. Flavie ne dira rien, c'est Thierry Ardisson, le Zoro de ces dames abusées,qui révélera son nom. Oui, il va falloir revoir le système judiciaire ou comme dit Tauzin, tout effacer et reconstruire du nouveau.

Flavie Flament - Intégrale du 05/11/2016 - Thé ou Café
Nous pouvons toutes nous en sortir. 
Nos épreuves sont des expériences qui nous font grandir.

VIDEO – Affaire Flavie Flament : Thierry Ardis­son balance un nom
Photographe connu de 83 ans qui fait des photos de petites filles, des flous..., la recherche était facile ! Merci Thierry pour nous toutes. Tant de jeunes filles ont été violées et le sont encore. 

Marie Laforêt révèle avoir été violée à 3 ans.
....ssssssssss


Quelqu'un a fait justice. Il y a tellement de personnes dont il va falloir nous débarrasser et nous avons une justice pourrie. Aussi nous dirons que c'est la justice divine qui fait le travail. 

-----------------------------------


David Hamilton décédé : 


Les véritables causes de sa mort

 6


David Hamilton décédé : Les véritables causes de sa mort© abaca
D'après les informations du magazine Closer, le photographe David Hamilton, qui s'est suicidé vendredi 25 novembre, est mort d'asphyxie.
Ce vendredi 25 novembre, Europe 1 nous apprenait le suicide de David Hamilton. Quelques jours après le décès de l'homme de 83 ans, le magazine Closer apporte de nouvelles informations.
Comme le révèle le rapport d'autopsie, le photographe est mort d'asphyxie. "Le rapport d'autopsie a été envoyé au parquet et l'enquête a été clôturée", indique-t-il. 
C'est le voisin de palier qui a découvert le corps inanimé avec un sac plastique sur la tête à travers la porte entre-ouverte de son appartement. Il a ensuite appelé les secours qui sont rapidement intervenus, tentant un massage cardiaque pour réanimer la victime, sans succès. 
Le décès du photographe a finalement été constaté par les pompiers à 21h28.
Après la réaction de Flavie Flament chez nos confrères du JDD, c'est un ami proche qui avait pris la parole expliquant son incompréhension et son désarroi face à cette terrible nouvelle.
 "Je l'ai eu encore hier matin au télé­phone. Il n'était ni malade ni dépres­sif. Je connais David depuis 40 ans. Je me suis occupé de son mariage puis de son divorce. On est sous le choc. Il était avec un colla­bo­ra­teur qui l'a quitté vers 18–19 heures vendredi, avec plusieurs projets en cours. Il travaillait sur ces prochaines expo­si­tions notam­ment en Belgique. Il devait tour­ner un film sur Saint-Tropez pour Arte", avait-il confié au Point.
David Hamilton faisait l'objet de nombreuses accusations de viol et d'agressions sexuelles de la part de plusieurs femmes dont l'auteure du livre, la Consolation paru courant octobre dernier.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire