dimanche 10 juillet 2016

*+10/07 - MESSAGES DE SANAT KUMARA. 

Transcription des messages canalisés par Kathryn et Christine durant l’émission du 19 juin 2016

Sanat Kumara* – canalisés par Kathryn

Sanat Kumara : Les gros mensonges qui soutiennent la Matrice

Salutations à Meg et à tous ceux qui sont à l’écoute. Oh, quelle belle journée et combien il est excitant pour nous de pouvoir vous fournir ce genre d’informations à ce haut niveau. Vous avez tous accompli tant de choses au cours des mois et des années écoulés. Vous avez écouté nos programmes et les formations qui vous ont été dispensées ; beaucoup d’entre vous ont lu le livre de Kathryn** qui était un effort conjoint résultant du travail accompli ensemble. Vos oreilles grandissent. Je peux le constater. Vous pouvez en entendre plus, vous écoutez assidûment et vous travaillez sans relâche pour appliquer les choses que vous apprenez et nous en sommes ravis.
http://www.whoneedslight.org/

Maintenant je vais vous dresser un tableau qui vous fournira une image de ce qui se passe. C’est le travail que Kathryn et moi avons accompli ensemble. Elle ne savait pas au cours de ces années, lorsqu’elle étudiait et apprenait comment les êtres humains pensent et comment ils se comportent, ce qui se cachait derrière – elle ne savait pas que cela culminerait en ce temps de l’Ascension et qu’elle détiendrait les clés qui aideraient les gens à révéler leur véritable nature. 

Je vous donne les clés pour démanteler la Matrice
A présent, ensemble nous allons vous dresser un tableau de la manière dont la Matrice a été établie sur Terre et comment elle a été ancrée dans votre manière de penser, vos actions, vos traditions et vos systèmes de croyance. Cela semble maintenant avoir été un énorme projet, mais en fait il y a quelques clés que je peux vous décrire, et quand vous prendrez ces clés et déverrouillerez votre propre pensée et votre propre système de croyance, nous allons voir la Matrice se dissoudre et s’évanouir, parce que disposez déjà des clés pour démanteler cette structure factice en fonction de laquelle vous avez vécu.

Sans le soupçonner, sans le savoir, chacun d’entre vous a porté une partie de la Matrice et l’a appliquée dans sa propre vie. C’est ce qui a causé la misère dans toutes les cultures de la Terre – pas seulement ici aux Etats-Unis, pas seulement dans le monde occidental – mais toutes les cultures, toutes les religions, toutes les traditions ont été imprégnées par ces idées simples. Et quand je vous les énumérerai, vous allez vous taper sur le front et déclarer : «Nom d’un chien, et j’ai cru ça ! Oh, bonté divine, cela a créé une boucle de rétroaction en moi, chez d’autres, dans la culture, dans le monde entier !» Cela a infiltré la politique, les idées sociales, les philosophies de la vie et particulièrement chaque religion à laquelle vous pouvez penser.

Le gros mensonge qui a posé le fondement de la misère sur Terre
A présent, restez avec moi, voici la grande idée qui crée une boucle. Et cette boucle vous relie à un nœud. Il n’y a pas moyen d’en sortir. Et ensuite, les Anunnaki, qui ont développé la plupart des programmes dont vous faites l’expérience sur Terre, ont utilisé cette grande boucle de rétroaction pour créer des boucles dans la boucle, et des traditions au sein des traditions, et des idées dans les idées qui toutes ancrent et renforcent et constituent une structure rigide et apparemment solide qui serait impossible à démanteler. Et beaucoup d’entre vous ont pensé : «Oh, la Matrice – nous en avons entendu parler, nous savons qu’elle existe – elle semble énorme, je pensais qu’il faudrait des milliards de gens pour la démanteler, et que cela serait dangereux !»

Eh bien, laissez-moi vous fournir la première clé. L’énorme, énorme mensonge qui est devenu la pierre angulaire des cultures de la Terre, le voici : «Le mal est inhérent à nous, l’humanité. Les humains sont intrinsèquement agressifs, malveillants, égoïstes, réticents au partage, défendant leur pré-carré, et destructeurs à tous égards». Maintenant, vous en voyez les déclinaisons possibles : cela imprègne les Religions sous la forme de toutes sortes de tabous sur la sexualité et la sensualité et la manière dont votre énergie pourrait s’exprimer naturellement de manière affectueuseEt au lieu de cela vous êtes encouragé à vous focaliser sur ce qui ne va pas chez vous, ce que vous avez apporté de mauvais en naissant au monde ? Qu’est-ce qu’il y a en vous qui est mauvais et contre quoi vous devez lutter toute votre vie ? Et le mieux que vous puissiez espérer est de le réprimer.

Cela conduit à toutes sortes d’idées concernant les enfants : les Enfants naissent dans le péché. Avez-vous jamais entendu celle-là ? Les Enfants doivent être baptisés afin de les libérer de la malédiction avec laquelle ils sont nés. Il y a toutes sortes d’enseignements religieux à ce sujet : «Jésus est venu nous délivrer de nos péchés». Bien sûr que non ! Jésus est venu pour apporter l’Amour ! Il n’a rien à voir avec le péché.

Mais regardez comment cela a tissé une toile, comme une toile d’araignée autour de chaque pensée sur la vie : vous êtes nés pécheurs ! Eh bien, alors il n’y a pas d’espoir pour vous ! Tout ce que vous pouvez espérer est de lutter contre le péché. Tout ce que vous pouvez espérer est de pouvoir être fier de ne pas avoir agi en pécheur. Et c’est là que – Sérapis et Michaël ont parlé de responsabilité – c’est là où la responsabilité est complètement liée à l’appréhension : «Je ne serai jamais capable d’achever cette tâche. Je vais lutter et faire des efforts, mais je ne vais jamais y réussir».

Et voilà le terrain fertile dans lequel est implanté la honte : vous êtes intrinsèquement mauvais et Dieu le sait ! C’est pourquoi on vous a donné la Bible et tous ces autres livres et traités pour vous parler du mal inhérent en vous et comment vous allez le contrôler, de ce que vous pouvez faire pour y remédier. Parfois, même les enseignements les plus aimables iront aussi loin que d’énoncer : «Dieu est miséricordieux à ce sujet, vous ne serez pas punis trop sévèrement pour cela si vous le confessez et vous repentez et ne l’infligez pas aux autres». Mais bien sûr tous les autres ont le même germe du mal en eux et donc vous ne pouvez jamais réellement faire confiance aux gens – à personne – parce que vous êtes tous nés mauvais !
Regardez cela ! Il n’y a pas moyen d’en sortir. C’est une boucle de rétroaction qui tourne inlassablement et avec laquelle vous devez vivre au quotidien pour l’aborder et y travailler et il n’y a aucun moyen de jamais la surmonter, parce que la croyance est que vous êtes intrinsèquement mauvais ou pécheur. Puis il y a tout un domaine d’enseignement qui l’appelle «péché» et vous corrige dans toutes les manières dont vous péchez et vous aide à vous sentir redevable et reconnaissant pour l’attitude miséricordieuse de Dieu envers votre culpabilité.
Cela vous met tous directement en lumière, car vous avez été surveillés et considérés avec désapprobation et été soumis au jugement pour vos manquements.

Rien ne peut en résulter d’autre que de la honte. La responsabilité est définie comme votre aptitude à reconnaître votre honte et la malveillance inhérente qui en est la cause. Maintenant vous pouvez passer toute votre vie à chercher pour découvrir quel est le crime que vous avez commis, et c’est exactement ce que vous êtes censé faire : focaliser toute votre vie sur votre recherche pour découvrir quel est le crime que vous avez commis !

Des mensonges à l’intérieur des mensonges créent la Boucle de Rétroaction qui vous emprisonne

Vous voyez à quel point cela a étranglé tout le monde, vous a complètement ligoté. Tout d’abord vous ne regardez jamais en vous pour voir d’où proviennent ces enseignements, parce que l’on vous a dit qu’ils venaient de Dieu. Eh bien, évidemment ce n’était pas le cas ! Dieu n’a pas envoyé son propre Fils Unique. Nous sommes tous les Enfants de Dieu ! Chacun d’entre nous. Humains, Galactiques, animaux, tous les royaumes : Nous sommes tous les Enfants de Dieu !

Personne n’avait besoin d’être envoyé pour nous sauver de nous-mêmes. Nous n’avons pas besoin d’être sauvés de nous-mêmes. Nous avons besoin d’être sauvés de la Matrice ! Et c’est pourquoi nous travaillons maintenant sans relâche – nous tous, vous, moi, tous les travailleurs de Lumière et même les gens qui ne savent pas qu’ils sont des travailleurs de Lumière – tous travaillent dur à regarder en eux-mêmes. Mais je vous donne cet «encouragement» : ce que vous ne cherchez pas, c’est à quel point vous êtes un pécheur !

Ce que je ne veux pas que vous cherchiez ce sont toutes les façons dont vous avez failli dans votre vie. C’était le piège, mes bien-aimés ! Vous n’êtes pas responsable de tout ce qui arrive autour de vous, mais vous avez la responsabilité d’éliminer cette pensée violente malveillante de votre programme. Et lorsque vous le ferez, votre programme disparaîtra et le lien qui vous lie à la Matrice sera dissout ! 

Vous voyez, l’énergie que vous avez consacrée à cela a maintenu la Matrice en vie. Cela a maintenu les systèmes des ténèbres en place. Donc, par inadvertance, en essayant de vous montrer responsable, vous n’avez fait que renforcer le Matrice ! Tous ceux qui adhèrent à une religion ou une philosophie ou une attitude culturelle qui parle de la manière dont l’humanité vit dans le péché ont créé leur propre fondation pour la Matrice !

Maintenant, respirez profondément. Ressentez la Lumière du soleil de Mère et Père ! La Lumière du soleil qui guérit, qui vous libère, et la Lumière du soleil qui filtre à travers toutes ces idées noires dont vous étiez persuadé de la véracité, et qui élimine tout cela. Et ce qui reste, ce n’est pas Adam et Eve qui ont défié Dieu. Ce qui reste sont les humains bien-aimés qui sont venus ici pour servir Dieu. Non pas le Père en colère qui punit, qui était supposé être le seul et unique Dieu. Dieu est Mère et Père ! Et l’Amour de la Mère est gentillesse et douceur, accueillant, rempli de Lumière. Et la Mère sait, elle sait que vous étiez un enfant innocent – un enfant complètement innocent – comme le sont tous les enfants.

Toutes ces idées sur la manière dont vous devez punir, ou contrôler, ou éduquer les enfants à être responsable, vous devez leur montrer ce que sont leurs devoirs. Vous devez les encadrer, les éduquer en permanence, vous devez les surveiller constamment, ou ils vont faire quelque chose de mal – voilà les idées qui constituent les boucles que la Matrice a utilisées pour vous ligoter, pour que vous ne puissiez jamais parvenir à ressentir le Véritable Amour de Mère et Père, leur véritable attitude envers vous, qui est adoration, gratitude et humble reconnaissance pour votre service ici sur Terre.
Maintenant, je vais vous révéler quelques autres pierres angulaires qui sont intégrées à cette idée que «le mal est inhérent en vous». Pensez à toutes les manières dont on vous a enseigné que l’amour existe. Au sein de ce schéma des ténèbres, l’amour est tout ce que les parents vous ont fait. Et s’ils vous ont battu, ou si un membre de la famille a abusé de vous sexuellement – eh bien, vous devez le pardonner et l’oublier, parce que vous l’avez probablement provoqué. C’est vous qui en êtes la cause. Tous les enfants sont mauvais – rappelez-vous – ils ont provoqué toutes les mauvaises choses qui leur sont arrivées. Quelle idée bizarre ! Personne n’est libre, personne n’est net, personne ne peut jamais être pur, personne ne peut jamais être Lumière ou Amour – pas véritablement.

 Voilà les gros mensonges ! Cela a créé chez tout le monde un sentiment de peur et d’appréhension, de fausse humilité – qui est en réalité de la honte – afin que tout ce que vous essayez de faire soit imprégné de ce sentiment d’appréhension : «Je sais que je vais le faire de travers, ou que quelqu’un va me critiquer, ou que je vais être puni pour quelque chose. Je ne sais même pas pourquoi. Et je ne peux même pas découvrir cette faute en moi – donc je suis doublement fautif. Je suis irresponsable et aveugle, parce que je n’arrive pas le découvrir et à m’en guérir».

Donc, on vous inculque des idées comme «il faut respecter l’autorité», parce que quelqu’un – des groupes de gens il faut l’espérer – vont le savoir mieux que moi, et quand ils créent des règles et des règlementations pour contrôler tout le mal dans l’humanité, nous devons leur en être reconnaissant et leur obéir, parce que si nous ne le faisions pas, cela déclencherait l’enfer sur Terre. Si on laissait faire les gens, ils s’entretueraient et la racaille envahirait les rues pour violer et piller, parce que c’est ainsi que se comportent les êtres humains ! 

Bien sûr ce n’étaient que des mensonges ! Il n’y pas d’autorité supérieure à Dieu. Et cette autorité réside dans votre cœur. Vous êtes celui qui sait ce qu’il y a dans votre cœur ! Vous êtes celui qui voit la vérité lorsque vous regardez avec votre cœur.

Votre véritable nature est Amour
Lorsque j’étais ici sur Terre j’ai enseigné le Centrage Visuel. J’ai enseigné à Kathryn comment le faire et l’a utilisé pour apprendre à des gens comment trouver leur équilibre intérieur, comment rester dans leur Pilier de Lumière. Je ne l’ai pas appelé comme cela à l’époque, mais elle l’a senti, elle l’a vu et elle lui a donné ce nom, donc nous l’appelons Centrage Visuel à présent. C’est un moyen d’être à l’intérieur de vous-même, à l’intérieur de votre cœur, et lorsque vous atteignez cet endroit au plus profond de votre cœur, où résident Mère et Père, vous découvrez la liberté et la joie dans votre véritable nature qui est Amour – l’Amour complet, pas la honte, pas le péché, ni toutes ces choses dont on vous a accusé.

Il n’y a personne de vivant sur cette Terre qui n’ait pas été accusé de ces choses d’une façon ou d’une autre, que ce soit dans votre religion, ou dans la manière dont vos parents vous ont considéré, ou dans la manière dont vos professeurs vous ont traité. On vous a tous dit que vous étiez mauvais et à blâmer ! Tout cela n’était qu’un énorme et ignoble mensonge manipulatoire des ténèbres, qui vous a été imposé par les Anunnaki et leurs programmation malveillante ! Vous avez entendu ce que je viens de dire. J’ai dit que le mal n’émanait pas de l’intérieur de vous, il provenait de la programmation Anunnaki ! Il ne trouve pas son origine dans l’humanité, dans le corps humain. Mais bien sûr, vous l’avez perpétué en adhérant à ces croyances.

Je vais me contenter de vous donner quelques informations supplémentaires et puis je veux que vous progressiez rapidement là-dessus par vous-même. Je vais vous donner des indices sur la manière dont cela s’est insinué dans votre vie et votre façon de penser.
Par exemple : qu’en est-il du fait que votre enfance ait été marquée par la maltraitance, horrible, douloureuse ? Certains d’entre vous peuvent prétendre que vous avez véritablement vécu une enfance aisée et heureuse. Les travailleurs de Lumière en particulier choisissent des existences très difficiles afin de les transmuter dans le bon sens à présent. On vous a enseigné que la seule manière de traiter la douleur de l’enfance est de l’oublier. Pardonnez et oubliez, allez de l’avant –  c’est du passé ! Il existe même un dicton dans plusieurs langues – vous entendez les gens qui le citent - il y a un vieux dicton allemand qui dit quelque chose comme : «Cela s’est passé il y a si longtemps, que ce n’est plus vrai !» (En allemand: «es ist schon so lange her, dass es nicht mehr wahr ist»)

Etre un «Lanceur d’alerte» est normal
Evidemment, c’est ainsi que les familles, les cultures ont essayé de traiter, de dissimuler, de faire taire les plaintes des enfants. Un enfant qui pleure est appelé un «enfant à problème», diagnostiqué TDAH*** (Trouble du déficit de l’attention avec hyperactivité), bourré de calmants, pour l’empêcher de dire à son professeur qui a abusé de lui. Et nous sommes éduqués – nous tous – dans l’idée qu’il ne faut pas donner l’alerte, au point que quiconque est appelé lanceur d’alerte est classé dans une catégorie à part dans cette culture, considéré comme appartenant à une espèce rare et inhabituelle. Ils disent la vérité ! Quelle chose dramatique et impossible que de dire la vérité.
*** Voir article à ce jour : Les gangsters de la psychiatrie

Mais vous venez d’entendre de la part de Sérapis et de Michaël : «Dites la Vérité ! Soyez honnêtes avec vous et les autres !» Maintenant je ne dis pas ces choses pour que vous puissiez dire : «Oh, je vois, je ne suis pas responsable de ce que j’ai fait !» Non, cela ne marche pas de cette manière. Mais si vous dites : «Je comprends à quel point j’ai subi un lavage de cerveau et comment j’ai agi sous cette influence !» - c’est cela prendre ses responsabilités. «Et je vois comment mes parents ont subi ce lavage de cerveau et leurs parents à eux, et cela remonte de génération en génération». Ce n’est pas une question de blâme.

Il n’est pas question de blâmer qui que ce soit. Mais nous devons comprendre ce qui est responsable – qui est responsable de quoi. Il n’y a pas d’humain qui n’ait été profondément affecté par ces enseignements, et il n’y a pas d’humain qui ne se soit pas emporté, ou mis en colère et réagi à ces sentiments, en raison de l’oppression. Parce que notre réaction naturelle est de haïr ce qui nous arrive lorsque nous sommes opprimés. Ce n’est pas parce que nous sommes naturellement agressifs, c’est parce que nous avons été opprimés ! Et ensuite la programmation vous ramène dans la boucle de la honte : «Vous ne devez pas en parler. Si vous le faites, vous blessez les gens qui vous ont blessé et donc vous êtes comme eux !»

Faites votre part du travail de démantèlement de la Matrice. Soyez Honnêtes et affectueux !

Voici le genre de trucage mentaux qui ont été perpétrés sur toute l’espèce humaine par la programmation des Anunnaki. Maintenant à vous de faire votre part du travail – chacun et chacune d’entre vous – pour couper la corde qui vous empêtre dans ces horribles mensonges. Et lorsque vous l’aurez fait, vous allez prendre votre essor et vous allez voir les gens autour de vous prendre leur essor. Lorsque vous voyez les autres comme ils sont vraiment – comme l’a dit Michaël – vous verrez leur Lumière, vous verrez qu’ils sont faits de l’étoffe de Dieu – d’Amour et de Lumière – et vous verrez comment ils ont été persuadés, comment ils ont été déformés dans leurs cœurs pour être moins qu’ils ne sont en réalité – incités à croire qu’ils étaient mauvais alors qu’ils ne le sont pas.

Et ensuite bien sûr, si vous dites assez souvent à quelqu’un qu’il est mauvais et malfaisant, il va l’accepter – eh bien c’est comme cela que je le vois – c’est une sorte de fierté et d’esprit rebelle. C’est une utilisation de votre libre arbitre et de votre force de vie pour exprimer quelque chose de désespéré en vous, mais cela a été manipulé. Cela prendrait la forme de quelque chose comme : «vous voulez que je sois mauvais, je vais vous montrer que je le suis !» Nos prisons débordent de gens qui étaient des enfants innocents qu’on a persuadé qu’ils étaient mauvais et qui ont abordé leur vie d’adulte en agissant en fonction de cette croyance.

Nous pouvons guérir cela, mes bien-aimés. Ce n’est qu’un mensonge. Nous pouvons d’abord le guérir en nous, et quand nous l’aurons fait vous allez voir que cela s’étendra à toute votre famille. Vous allez les voir commencer à lever les yeux et prendre plaisir à vous regarder droit dans les yeux et vous exprimer leur gratitude et leur amour. Vous allez vous libérer vous-même et en même temps vous libérerez ceux qui vous entourent – même si vous ne leur dites pas ce que vous faites. Votre énergie, votre soulagement, votre gratitude envers Mère et Père, votre joie de vivre – qui est votre état naturel – seront contagieux. Et cela, mes bien-aimés, va réduire la fausse Matrice – l’illusion – en poussière et à partir de cette poussière croîtra le nouvel Age d’Or. Regardez autour de vous, cela a déjà commencé. La Matrice est en train de s’écrouler au moment où je vous parle. Et vous allez ajouter le dernier élément, vous aller ajouter votre volonté, votre Amour et votre Lumière pour créer à nouveau.     

Je suis votre Sanat. On m’appelle Sanat Kumara. Je suis celui qui s’est porté volontaire pour venir ici et j’ai amené ma Famille Kumara avec moi. Ils sont venus volontairement eux-aussi. Et maintenant nous allons tous joindre les mains. Nous sommes la réussite, nous sommes la gloire, nous sommes le triomphe de la Planète Terre. Et nous sommes bons et honnêtes et Amour – de part en part ! En-Haut comme ici-bas ! Nous sommes Un ! Je vous aime !


Je suis votre Sanat

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire