samedi 18 février 2017

+++/02 - CIA, DROGUE ET TRAFIC D'ARMES.
LE FILS DE PABLO ESCOBAR*: «PAPA A TRAVAILLÉ 

POUR LA CIA VENDANT DE LA COCAÏNE». 


La CIA a joué un rôle majeur pour s'assurer que les Américains aient accès à des quantités illimitées de cocaïne - alors que le gouvernement américain sanctionnait violemment les drogues pour promouvoir la guerre contre les drogues.

Publié le 18 février 2017
Juan Pablo Escobar Henao, fils du seigneur de la drogue colombien, Pablo Escobar, affirme que son père «a travaillé pour la CIA, vendant de la cocaïne».
Dans un étonnant nouveau livre, "Pablo Escobar In Fraganti", Juan Escobar, qui a pris comme pseudonyme Juan Sebastián Marroquín, explique que la CIA a recruté son père pour la vente de cocaïne afin d'éradiquer le communisme en Amérique centrale.

"Il n'a pas fait fortune seul", a déclaré son fils Marroquín dans une interview récente, "mais grâce aux agences américaines qui lui ont permis d'accéder à cet argent. Il avait des relations directes avec la CIA.

Prévisible, cette information est commodément absente des titres des médias en Amérique.
Si la CIA qui trafique la cocaïne aux États-Unis ressemble à une théorie de la complot, réfléchissez à nouveau. Leur prétendu rôle dans le commerce de la drogue a été exposé en 1996 dans une série d'enquête explosive "DarkAlliance" par Gary Webb pour le San Jose Mercury News. L'enquête, dirigée par Webb a révélé les liens entre la CIA, les contras nicaraguayens et le commerce de la cocaïne dans les communautés afro-américaines.

L'enquête a provoqué des protestations massives et des audiences au Congrès, ainsi que des réactions ouvertes des médias traditionnels pour discréditer les rapports de Webb. Cependant, des décennies plus tard, les fonctionnaires se pencheront sur l'enquête initiale de Webb.

Le sénateur John Kerry a même publié un rapport détaillé affirmant que non seulement il y avait «des preuves considérables» reliant les trafics de drogues et d'armes - et que le gouvernement américain savait.
-------------------------------------------- 
Philippe De Dieuleveult, célèbre animateur télé a été assassiné au Zaïre pour avoir découvert ce trafic drogue/arme. 
Révélations sur la mort de Philippe de Dieuleveult 
Ils avaient été au courant d'un trafic de drogues et d'armes (CIA)

Philippe DE DIEULEVEULT " le film souvenir ... "

Une émission en Turquie :
La Chasse au trésor - La Cappadoce (Turquie)
-------------------------------------------- 
El Patron, Escobar a été très célèbre et a amassé plus de richesse que presque n'importe quel trafiquant de drogue dans l'histoire - à un point que ses revenus étaient d'environ 420 millions de dollars par semaine - il fournissait environ 80 % de la cocaïne mondiale. Escobar a atterri sur la liste Forbes de milliardaires internationaux pendant 7 années consécutives et - bien que la nature de l'entreprise empêche de connaître l'ampleur de sa fortune - sa valeur estimée était d'environ 30 milliards de dollars.

Escobar et le cartel de Medellín ont introduit en contrebande 15 tonnes de cocaïne aux États-Unis - chaque jour - et ont laissé une trace de milliers de cadavres pour le faire.

«Ce fut une course de neuf cents milles de la côte nord de la Colombie et fut tout simplement grandiose», a écrit le journaliste Ioan Grillo dans le livre «El Narco: Intérieur de l'insurrection criminelle au Mexique». «Les Colombiens et leurs homologues américains Airdrop charges de souffle à la mer, d'où il serait précipité à terre dans les vedettes, ou même le voler droit sur le continent de la Floride et laisser tomber en bas à la campagne.

Si ce que révèle Marroquín dans le nouveau livre est vrai, cela signifierait que la CIA a joué un rôle majeur pour s'assurer que les Américains aient accès à des quantités illimitées de cocaïne - alors que le gouvernement américain sanctionnait violemment les drogues pour promouvoir la guerre contre les drogues.

En fait, comme le remarque Marroquín, l'interdiction des drogues fait de la meilleure propagande pro-drogue - la nature de quelque chose d'illégal naturellement lui donne un plus grand attrait.

Marroquín croit maintenant que «sa guérison passe par la réconciliation avec les parents de ceux que son père a ordonné de tuer».

Alors que Escobar utilisait la violence ou ordonnait à d'autres de se servir de la violence, il ne manquait pas d'un côté charitable. Comme le note Business Insider, «Il a été surnommé« Robin des Bois »après avoir distribué de l'argent aux pauvres, construit des logements pour les sans-abri, construisant 70 terrains de soccer communautaires et construisant un zoo.

Tout comme Sorros qui détruit, ruine des pays et fait oeuvre de bienfaisance par la Fondation Soros.

El Patron a rencontré son destin en 1993 - par balle car il a essayé de fuir après que sa maison ait été entourée. Cependant, les circonstances entourant son décès sont toujours débattues aujourd'hui. Marroquín insiste sur le fait que son père s'est suicidé plutôt que d'être fusillé ou capturé par les forces de police envoyées pour le traquer. Tandis que d'autres croient que Escobar a été absolument tué par la police.

2 décembre 1993 - Mort du criminel colombien Pablo Escobar

Photos
L'accumulation de richesse d'Escobar pourrait être considérée comme accessoire au rôle qu'il a joué pour la CIA et la guerre contre les drogues - une hypocrisie massive qui sert à garder les gens accrochés à une substance jugée illégale par l'Etat, Les profits générés par les tribunaux, les prisons et le travail policier «nécessaires» pour «lutter» contre la «guerre contre la drogue».

"Mon père était un rouage dans une grande affaire de trafic de drogue universel", explique Marroquín, et quand il ne servait plus à ceux qui l'utilisaient de cette façon, des tueurs ont été envoyés pour en finir avec le problème. 


«Plus mon père avait de pouvoir, plus il vivait.
----------------------------
L'incroyable destin de Sebastian Marroquin, fils du caïd Escobar

Les pêchés de mon père
  1. https://www.youtube.com/watch?v=u4Eg8jic3_s
  2. https://www.youtube.com/watch?v=pegSbtEFt0Q
Original - Juan Pablo Escobar - Los pecados de mi padre 
18/02 - USA - LE SECRÉTAIRE D'ÉTAT REX TILLERSON EXPULSE 
LES EMPLOYÉS DU GOUVERNEMENT DE L'OMBRE. 

LE SECRÉTAIRE D'ÉTAT REX TILLERSON
le 18 février 2017 - Rex Tillerson a expulsé tous les employés du gouvernement de l'ombre travaillant au 7ème étage du bâtiment du département d'État.
Le secrétaire d'État Rex Tillerson a congédié jeudi toute une équipe d'employés du gouvernement secret*, dans un mouvement qui a secoué le cœur du département d'État.
Ils ont été informés jeudi que leurs "services ne sont plus nécessaires."
Le septième étage du Département d'État a été identifié par le FBI suite à une demande de la Loi sur la liberté d'information comme étant "le noyau du  gouvernement de l'ombre."

Selon CBS News:
Alors que Rex Tillerson est sur le point d'effectuer son premier voyage à l'étranger en tant que secrétaire d'État, ses adjoints ont mis à pied le personnel du Département d'État jeudi. Une grande partie du personnel du septième étage, qui travaille pour le secrétaire d'État adjoint à la gestion et aux ressources et les bureaux des conseillers, ont été congédies. En octobre 2016, le FBI a été obligé de révéler, suite à une demande de la FOIA, que les employés qui travaillaient au 7e étage travaillaient pour le gouvernement de l'ombre des États-Unis.

CNBC rapports:
De nouveaux rapports d'entrevue et de notes d'enquête du FBI sur les courriels d'Hillary Clinton informent d'une série d'allégations qui pourraient se révéler intéressantes pour les futures attaques contre le candidat présidentiel démocrate.
Une révélation dans les documents provenant d'une entrevue avec une personne non identifiée attestent Clinton passait par un groupe parfois appelé «le gouvernement de l'ombre». «Ce groupe se réunissait tous les mercredis après-midi pour discuter au sujet des demandes de la FOIA, des dossiers du Congrès .....

LE GOUVERNEMENT SECRET

+18/02 - LE VENEZUELA EXPULSE CNN DU PAYS 
POUR AVOIR DIFFUSÉ DE FAUSSES NOUVELLES. 


CNN a été chassé sans cérémonie du Venezuela suite à un faux reportage sur le fait que le président Maduro aurait vendu des passeports à des terroristes au Moyen-Orient.

Selon le gouvernement vénézuélien, CNN a délibérément tenté de faire tomber le gouvernement au Venezuela, en profitant de l'instabilité économique et de la tension politique accrue dans le pays.

Déjà en septembre 2016 :
Plusieurs correspondants étrangers, dont une journaliste du "Monde", qui prévoyaient de se rendre à Caracas pour couvrir la manifestation anti-Maduro se sont vus refuser l’entrée dans le pays. Ils ont été expulsés après leur arrivée à l’aéroport.

La Commission nationale vénézuélienne des télécommunications (Conatel) a ouvert une "procédure administrative de sanction" contre le canal d'information CNN Español pour avoir prétendument tenté de violer la "paix et la stabilité démocratique" du pays.
Les sanctions ont été imposées «en raison du contenu» qui a été diffusé par les nouvelles internationales de façon «systématique et répétée» dans la programmation quotidienne du canal, a indiqué un communiqué publié par Conatel.
Conatel a jugé que les rapports de CNN «manquent souvent de preuves» et alimentent un «climat d'intolérance» en déformant la vérité d'une «manière inadéquate» - en contradiction avec les dispositions de l'article 58 de la constitution vénézuélienne qui stipule que tout le monde a droit à des informations opportunes et impartiales.
Le déménagement intervient après une enquête conjointe menée par CNN et CNN Español a affirmé avoir découvert de graves irrégularités dans la délivrance de passeports et de visas vénézuéliens à l'intérieur de l'ambassade à Bagdad. Le 6 février, CNN a diffusé un communiqué de presse indiquant que le vice-président vénézuélien Tareck El Aissami était l'un des responsables présumés du régime.
La ministre vénézuélienne des Affaires étrangères, Delcy Rodriguez, a accusé CNN d'avoir lancé une "guerre de propagande" contre son pays, après que la chaîne ait annoncé des ventes de passeports alléguées à des personnes liées au terrorisme et au trafic de drogue. Elle a accusé le canal de diffuser «un mensonge absolu» appelant une telle approche «une pitié».
"CNN en Español a lancé une opération de guerre psychologique, une opération de propagande de guerre, monté absolument sur des mensonges", at-elle dit. Rodriguez a également exigé l'intervention des autorités de radiodiffusion et de l'équipe juridique.
Avant l'annonce de Conatel, le président Nicolas Maduro a indiqué qu'il voulait que la chaîne "sorte" du pays pour sa "manipulation" des nouvelles.

"CNN, n'a pas à intervenir dans les affaires des vénézuéliens. Je veux que CNN disparaisse d'ici. En dehors du Venezuela. Ne mettez plus votre nez au Venezuela ", a déclaré Maduro, comme cité par El Nacional. "Certains médias comme CNN ont essayé de manipuler les vénézuéliens. Ils ne peuvent pas nous manipuler! Le Vénézuéla, C'est l'affaire des Vénézuéliens. "
18/02 - TRUMP: LES MEDIAS MAINSTREAM 
SONT L'ENNEMI DU PEUPLE AMÉRICAIN. 


A quand le nettoyage en France ? 
Publié le 18 février 2017 par Sean Adl-Tabatabai
Le président Donald Trump a critiqué les principaux médias vendredi, affirmant que les "fausses nouvelles" sont des "ennemis du peuple américain".

Dans un tweet mordant, Trump a qualifié le New York Times, le CBS News, le CNN et le NBC News de «fausses nouvelles» et les a critiqués comme étant «l'ennemi du peuple américain».
Cela vient un jour après une longue conférence de presse combative tenue par le président à la Maison Blanche.
Trump a déclaré: «La presse est devenue si malhonnête que si nous ne parlons pas de cela, nous ne rendons pas service au peuple américain. Nous devons en parler. Nous devons savoir ce qui se passe parce que la presse est honnêtement hors de contrôle. Le niveau de malhonnêteté est hors de contrôle. "

Le Comité Trump Make American Great Again, composé de Donald J. Trump pour président et le Comité national républicain, a ensuite envoyé un courriel aux partisans jeudi intitulé «Vous êtes notre dernière ligne de défense».
Cet e-mail comportait un lien vers un «sondage sur la responsabilité médiatique», que le président Trump avait écrit pour que les partisans puissent prendre leur part pour lutter contre les attaques et les tromperies des médias.
Le sondage comprend 25 questions et demande aux gens des choses comme: «Croyez-vous que notre Parti devrait consacrer plus de temps et de ressources à tenir les médias traditionnels responsables?» Ou «Croyez-vous que les médias tentent délibérément de diviser les républicains les uns contre les autres pour aider l'élection des démocrates? "

La dernière partie de la quatrième semaine de mandat de Trump a semblé être concentrée sur une guerre contre la presse après des fuites provenant d'agents du renseignement et de représentants du gouvernement.
Le président a tenu un rassemblement en Floride samedi parce que, selon un porte-parole, la presse ne «relaie pas honnêtement des messages et que personne ne le fera mieux que lui.

« ACHETER AMÉRICAIN ET EMBAUCHER AMÉRICAIN ».
Donald Trump a défendu vendredi le « made in America », dans un hangar de Boeing à Charleston, en Caroline du Sud, aux cris de « USA, USA » scandés par le public, terminant son discours par un retentissant « Que Dieu bénisse Boeing ! ». Ce déplacement a donné l'occasion au milliardaire américain de reprendre l'un de ses célèbres mots d'ordre de campagne : « acheter américain et embaucher américain ». Il avait promis avant de prendre ses fonctions, début janvier, qu'il serait « le plus grand créateur d'emplois que Dieu ait jamais créé ».
Le Sénat américain a confirmé la nomination de Scott Pruitt, un climato-sceptique proche de l'industrie des énergies fossiles, à la tête de l'Agence de protection de l'environnement (EPA) contre laquelle il a initié ou rejoint une douzaine d'actions en justice pour bloquer des régulations sur la qualité de l'air ou de l'eau. Donald Trump avait déjà désigné comme ministre de l'Énergie Rick Perry, un ancien candidat à la primaire des républicains, qui, pendant la campagne, avait appelé à supprimer le ministère dont il a maintenant la charge.
18/02 - 20th CENTURY FOX S’EXCUSE 
POUR LES «FAKE NEWS» SUR TRUMP ET POUTINE. 


20th Century Fox a présenté ses excuses à propos d'une série de faux sites de nouvelles et de fausses histoires destinés à promouvoir le nouveau film de la société américaine. La société a été largement critiquée de tous les côtés.
La société de production cinématographique 20th Century Fox a présenté ses excuses pour l'utilisation de fausses nouvelles pour promouvoir son nouveau film « Un remède pour le bien-être », informe le site Variety.
« Dans le cadre de la campagne de sensibilisation de nos films, nous faisons de notre mieux pour repousser les limites du marketing traditionnel afin d'exprimer notre message aux consommateurs. Dans ce cas, nous avons eu tort », a déclaré la société dans un communiqué officiel.
Plus tôt, la société de production a lancé plusieurs sites qui ressemblent à des sites d'actualité réels. Les producteurs ont créé, notamment, des médias tels que le Salt Lake City Guardian, le NY Morning Post et l'Indianapolis Gazette.

Ces sites présentaient des « nouvelles » inventées sans mentionner qu'il s'agissait de fiction où que les sites faisaient partie d'une campagne publicitaire. En particulier, ces « médias » attiraient l'attention des lecteurs inconscients avec des histoires telles que: Donald Trump rencontre clandestinement Vladimir Poutine, M. Trump interdit les vaccinations, et Donald Trump refuse d'envoyer de l'aide dans une zone sinistrée en Californie.

20th Century Fox a tenté de justifier ses actions en indiquant la particularité de l'histoire du film.
« "Un remède pour le bien-être" est un film sur le "fake" médicament, qui n'aide pas à soigner les gens, mais les rend encore plus malades. Dans le cadre de la campagne publicitaire nous avons créé un faux site sur la santé et nous avons collaboré avec un créateur du fausses infos pour publier ces fausses nouvelles », a informé le New York Times en citant la déclaration de la société.

Après que le subterfuge a été exposé, Fox a été inondé de critiques sur les médias et réseaux sociaux.
« Cela dépasse absolument les bornes. Utiliser un faux site de nouvelles pour inciter les consommateurs à acheter des billets pour le film est en fait une forme de marketing trompeur », a estimé Bonnie Patten, la directrice exécutive de l'organisme pour la défense des consommateurs TruthinAdvertising.org.
À l'heure actuelle, tous les faux sites de nouvelles crées par 20th Century Fox ne fonctionnent pas et redirigent sur le site officiel du film « Un remède pour le bien-être ». 
18/02 - LE PRÉSIDENT SYRIEN BASHAR ASSAD ACCUSE A NOUVEAU 
LA FRANCE DE SPONSORISER ISIS. 

Le leader syrien a accordé une interview aux trois médias belges dans le cadre d’une visite en Syrie effectuée par les députés Filip Dewinter (Vlaams Belang) et Aldo Carcaci (PP).
------------------------
Publié le 17 février 2017 par Sean Adl-Tabatabai au Moyen-Orient
Le président syrien Bashar Assad a accusé la France de parrainer des terroristes, y compris des militants ISIS, en Syrie afin de déstabiliser le Moyen-Orient.
Dans un entretien explosif avec Press TV, Assad a accusé le président français François Hollande de parrainer la terreur en Syrie et encourager d'autres gouvernements occidentaux à mettre fin aux relations diplomatiques avec Assad, afin d'évincer le président syrien du pouvoir.

USA Today rapporte:
Dans l'interview, Assad a déclaré que la politique du président français équivaut à "soutenir les terroristes" en Syrie, ajoutant qu'il préférerait que quelqu'un qui "ne soit pas un belliciste" soit le prochain président français.
Le gouvernement d'Assad a qualifié de "terroristes" toute opposition armée à son pouvoir - y compris les rebelles soutenus par l'Occident.

Les électeurs français vont aux urnes pour élire un nouveau président le 23 avril.
-----------------------------------

ASSAD: LES ETATS EUROPÉENS ENDOMMAGENT LEURS PROPRES INTÉRÊTS EN SOUTENANT LES TERRORISTES EN SYRIE
Assad et Poutine se battent contre les terroristes pendant que Hollande les armes et que le peuple français subit leurs attaques sur leur sol.

Lun 6 févr. 2017 par PressTv
Le président syrien Basher al-Assad, lors d'une réunion avec une délégation européenne à Damas, a critiqué les gouvernements européens pour avoir adopté des politiques irréalistes et fausses envers la Syrie au cours des dernières années, indiquant que cette approche a entraîné l'isolement de l'Europe des efforts internationaux visant à résoudre la crise Dans le pays arabe.

Lors d'une réunion lundi avec un groupe de parlementaires belges à Damas, Assad a déclaré que les Européens avaient décidé de soutenir les militants anti-gouvernementaux en Syrie quand la crise a éclaté dans le pays il y a six ans, ajoutant que cette politique avait coûté cher aux intérêts des populations à travers le continent, a rapporté l'agence de presse officielle syrienne, SANA,.

Assad a déclaré en adoptant des politiques erronées, l'Europe "s'est isolée et a miné tout le rôle possible qu'elle pourrait jouer" à cet égard.

Assad a déclaré que les politiciens occidentaux ne se préoccupaient jamais des intérêts de leur propre peuple quand il s'agissait de gagner des élections, soulignant que cette approche avait "conduit à l'émergence de politiques européennes dissociées de la réalité".
Il a indiqué que cette approche avait également amené l'UE à perdre son rôle et sa position traditionnels dans le monde de la diplomatie.

Filip Dewinter, membre du Parlement fédéral belge et chef de la délégation en Syrie, s'adresse aux journalistes à Damas le 5 février 2017. (Photo de Syrian Free Press)

Lors de la réunion, Filip Dewinter, membre du Parlement belge et chef de la délégation, a déclaré que la victoire décisive de la Syrie l'an dernier contre des militants à Alep a déplacé l'équilibre du pouvoir dans la guerre contre le terrorisme, ajoutant que de nombreux politiciens en Europe avaient commencé à Changer leur position sur le conflit syrien.

D'autres membres de la délégation ont également salué le succès croissant de la Syrie dans la lutte contre le terrorisme, affirmant que l'élimination de la menace de la terreur en Syrie limiterait certainement sa propagation dans le monde entier.

Ils ont également déclaré qu'il y a eu une oscillation dans l'opinion publique dans de nombreux pays européens concernant la situation en Syrie.

Depuis près de six ans, la Syrie lutte contre le militantisme soutenu par l'étranger. Au cours des derniers mois, l'armée syrienne a fait une avance importants contre les terroristes, y compris la libération de la ville stratégique d'Alep à la fin de 2016.
Samedi, des experts de l'Iran, de la Russie, de la Turquie et de l'ONU ont tenu une réunion technique à huis clos sur la mise en œuvre du cessez-le-feu national en Syrie, entré en vigueur à la fin de l'année dernière.

La réunion dans la capitale kazakhe d'Astana a eu lieu près d'un mois après que les trois pays aient négocié des négociations de deux jours entre Damas et les groupes d'opposition qui se sont achevés le 24 janvier, avec Ankara, Moscou et Téhéran acceptant de conclure un accord trilatéral avec comme Objectif le soutien au cessez-le-feu dans le pays arabe.

Bashar al-Assad interview with European media | February 16th 2017  sans traduction FR

Une récente vidéo en français :
Syrie : Bachar al-Assad répond aux journalistes français
Le président syrien Bachar al-Assad se dit déterminé à libérer "chaque centimètre carré" de son pays, en se targuant d'avoir "légitimité" et "soutien populaire" pour mener à bien cet objectif, dans un entretien diffusé lundi par des médias français. Il a rencontré 3 députés français récemment qui doutent des bonnes intentions de l'état français envers les syriens.
"_Nous avons la légitimité pour libérer n'importe quelle zone contrôlée par les terroristes, quel que soit le nom qu'ils se donnent. Qu'ils s'appellent État islamique, qu'ils s'appellent Al-Nosra, qu'ils se disent modérés ou bien Casques blancs, 

vendredi 17 février 2017

+17/02 - INTERNET. GRAND DANGER POUR NOS ENFANTS !
LE FILM "RUPTURE FATALE" EN REPLAY SUR M6.


Super FILM SUR LES DANGERS D'INTERNET : "Rupture fatale" en replay sur M6
Lorsqu'elle découvre des photos d'elle exhibant sa poitrine nue, Rachel accuse à tort son ex petit ami Troy d'avoir voulu se venger de leur rupture. Face à la violence des attaques qui s'ensuivent, Rachel, décidée à obtenir la fermeture du site, peut compter sur le soutien d'une amie avocate et de son chef Ryan…

En avril 2016, Lifetime a diffusait pour la première fois la "fiction" Rupture fatale, programmée ce 16 février 2017 sur M6. Basée sur un fait réel, cette histoire plonge le téléspectateur dans le quotidien de Rachel Light, et de sa maman, Barbara.

En effet, un beau jour, la jeune femme découvre sur les réseaux sociaux des photos d’elle quelque peu dénudée. D’emblée, Rachel soupçonne alors Troy, son ex-petit copain, de se venger de leur rupture. Mais rapidement, elle comprend que ce dernier n’y est pour rien. Avec l’aide de Barbara, elle va tout faire pour que ces photos disparaissent à tout jamais du site pornographique sur lequel les photos sont hébergées. Cependant, les administrateurs comptent bien, pour la peine, leur pourrir la vie.
--------------------
Ce qui arrive dans ce film peut arriver à Nos enfants. Internet, le téléphone, les jeux vidéo, les mauvais films, la mauvaise musique, la malbouffe, la non connaissance de ce qu'est vraiment l'Amour...Il faut essayer de sortir nos enfants de cet enfer en les ramenant aux plaisirs simples, naturels, ludiques d'il y a 50 ans. Faire parler les anciens des occupations de leur jeunesse. ça marche. Ce matin 2 jeunes parlaient de films pas Top dans la rue, je les ai orientés vers des films anciens (ceux de Coline Serreau par exemple) et ils ont beaucoup apprécié mon aide. Il ne faut avoir peur de se faire traiter de ringard et ça n'arrive pas.
17/02 - CHINE NOUVELLE EXPLOSION (ATTENTAT), 
DANS UNE USINE CHIMIQUE. 

Vidéo: Une explosion dramatique, une de plus, a eu lieu dans l'usine chimique chinoise de Tongling le 8 février 2017, vers 22 h 50

Une explosion a fait exploser mercredi une usine de produits chimiques dans la province d'Anhui, dans le centre de la Chine, créant un nuage en forme de champignons dans le ciel nocturne.

Un nuage en forme de champignon s'est formé après l'explosion à l'usine chimique chinoise. Signe de l'origine de l'explosion.

Bien sur les médias, comme partout dans le monde sont obligés de relayer les fausse explications qui leur sont données par la Cabale. La vérité révélée dans d'anciens articles, plus bas.

De la presse anglo-saxonne puisque la presse française s'en désintéresse.

Les médias d'État ont signalé que deux employés en service ont subi des blessures mineures causées par des éclats de verre dans l'explosion, qui s'est produite à l'usine de Hengxing Chemicals, à Tongling, vers 22 h 50.

Les médias locaux ont d'abord signalé que l'explosion était causée par des «barils de solvants à point d'ébullition élevé». Selon l'agence de presse officielle Xinhua, l'explosion semble être causée par l'acétone et les responsables pourraient avoir à éliminer les produits chimiques dangereux.
Plus tard, le chef de police de Tongling a dit que l'explosion était causée par des inflammables et des huiles, et pas des produits chimiques dangereux.
Beijing News a rapporté que les autorités environnementales locales avaient ordonné à l'usine privée de cesser la production en octobre dernier, après une inspection sur place des polluants.

Pas de quoi expliquer une telle explosion et ce champignon révélateur.

Toutefois, les mêmes autorités avaient évalué Tongling Hengxing Chemicals comme étant l'une des 89 «bonnes entreprises environnementales» plus tôt en 2015.
----------------------------------------------

Il y avait eu déjà 2 événements de ce genre en Chine. Il a été attesté que c'était un attentat contre 2 grosses usines où se trouvaient les plus gros super ordinateurs de Chine.

18/08/2015 - CHINE - EXPLOSION DE L'USINE DE TIANJIN. 
QUI EST RESPONSABLE? 

23/08/2015 - CHINE : EXPLOSION DANS UN ENTREPÔT DE PRODUITS CHIMIQUES DANS LA PROVINCE DE SHANDONG (10 JOURS APRÈS CELLE DE TIANJIN).

Confirmation par des expert de VeteranToday
30/08/2015 - VETERAN TODAY. TIANJIN BOMBARDÉ. LE 11 SEPT CHINOIS.
Un expert qui travaillait pour le gouvernement US dénonce.
http://vol370.blogspot.fr/2015/08/3008-veteran-today.html

17/02 - MESSAGE HEBDO DE BENJAMIN FULFORD.
VERS LA LÉGALISATION ET LA RÉGLEMENTATION DE L’OPIUM. 


Le 13 février 2017
Les États-unis et la Chine sont trop occupés par leurs luttes de pouvoir internes, donc le monde devra attendre
Il y a d’intenses luttes de pouvoir qui se déroulent aux États-unis et en Chine ces jours-ci, ce qui signifie que les grandes initiatives nouvelles pour la planète dans son ensemble devront attendre jusqu’à ce que la poussière soit retombée dans les deux pays, selon des sources chinoises et américaines.
La lutte aux États-unis se déroule, pour simplifier un peu les choses, entre la faction de l’état secret qui soutient Trump et les vestiges de l’appareil d’état secret de Bush/Clinton. En Chine, trois factions principales se bagarrent dans une danse du pouvoir élaborée qui entraînera un nouvel alignement du gouvernement central vers la fin mars.
Lorsque ces luttes de pouvoir seront terminées, alors nous pourrons nous attendre à ce que des réformes majeures du Conseil de la Réserve Fédérale, des Nations Unies, du FMI, de l’UE, etc. commencent pour de bon.

Commençons par la lutte de pouvoir aux États-unis, qui s’est intensifiée à présent que Jeff Sessions a été officiellement nommé comme Procureur Général. Immédiatement après sa désignation, Trump a promulgué un décret présidentiel qui « recentre les énergies et les ressources du gouvernement fédéral sur le démantèlement des organisation criminelles transnationales, telles que les cartels de la drogue ». Comme l’a décrit un officiel du Pentagone : « Trump a déclaré la guerre aux Bush et aux cartels de la drogue mexicains ».
En outre, dans un signal que les cow-boys de l’antidrogue parmi les militaires et les services de renseignement ont finalement compris le message que la force seule n’allait pas arrêter l’usage des drogues illégales, les officiels du Pentagone affirment que Trump pourrait décider de légaliser et de réglementer l’usage des narcotiques. Cela contribuerait à faire rentrer le business de la drogue illégale d’un montant annuel de près de 2000 milliards de $ dans le circuit des activités imposables et à réduire le nombre de décès imputables à la drogue.
Si c’est fait correctement, l’énorme industrie pharmaceutique pourrait être mise à contribution pour autant qu’on lui attribue un rôle. Cela devrait être facile étant donné que près de 30% des médicaments prescrits par les médecins sont fondés sur l’opium. Les entreprises pharmaceutiques pourraient ajouter un tout nouveau menu aux bonbons que les médecins proposent à leurs patients, si elles pouvaient commencer à fabriquer des médicaments basés sur les autres grands narcotiques.
Faire cela pourrait également provoquer des ravages dans l’industrie esclavagiste des prisons privées aux États-unis, en relâchant la moitié des 9,5 millions d’Américains qui sont soit en prison, soit en liberté conditionnelle.
Cela ferait également radicalement baisser le taux de criminalité. Demandez aux Suisses, qui ont enregistré une chute de 80% des crimes commis par les drogués immédiatement après avoir autorisé les médecins à prescrire de l’héroïne aux dépendants. La plupart des drogués sont également arrivés à se débarrasser de leurs addictions.

Etant donné que 90% de l’héroïne mondiale est produite en Afghanistan, la légalisation et la réglementation de ses récoltes d’opium pourraient finalement conduire à la paix dans ce pays.
L’administration Trump parle également de mettre fin au trafic de drogue de la CIA qui passe par les bases militaires des États-unis. Au Japon par exemple, la base aérienne de Yokota a longtemps servi de centre de distribution pour les amphétamines en provenance de Corée du Nord, selon des dirigeants du milieu japonais. Mettre fin à ce trafic ou le légaliser contribuerait à faire le grand ménage dans le système politique japonais. La même chose est valable pour le trafic d’héroïne qui transite par d’autres grandes bases de l’US Air Force telles que Incirlik en Turquie et Ramstein en Allemagne.

Avec un tel enjeu d’argent et de pouvoir, vous pouvez être assuré que la faction Bush ne va pas sombrer sans se battre. Tout le nœud de vipères de l’État Islamique/Mossad/CIA de Bush/Nazie (faction nazie de la Mafia khazar) est sur le sentier de la guerre et le fait que des criminels éminents liés à l’État Islamique, tels que le Sénateur John McCain, n’aient pas encore été arrêtés montre que la lutte de pouvoir n’est pas près de se terminer. Les Nazis khazars ont tenté de faire chanter les casquettes blanches du Pentagone par des menaces de terrorisme nucléaire, de sabotage, d’armes scalaires, etc. Il y a fort à parier que la catastrophe annoncée du barrage d’Oroville dans le Nord de la Californie était un acte de sabotage de la part de la faction nazie, destiné à envoyer un message au régime de Trump.
Ils ont des armes pour modifier le climat. Inondations dans certaines régions et sécheresses dans d'autres. Incendies en Californie.

Il y a également une cyberguerre se déroulant à grande échelle. Par exemple, la page Twitter de Donald Trump a été remplacée sur mon ordinateur par une page remplie de messages attaquant lourdement Trump.

Le système judiciaire fédéral est également largement pourvu d’adversaires de Trump. Voici ce que la source du Pentagone avait à dire à ce propos : « Après que des juges libéraux activistes aient ignoré la loi et usurpé le pouvoir pour bloquer l’interdiction d’immigration des Musulmans pour arrêter l’infiltration de l’État Islamique, la juridiction fédérale devra être purgée dans toute sa hiérarchie jusqu’à la Cour Suprême ». Voilà une tâche qui ne s’avérera pas des plus simples.

La lutte la plus âpre de toutes, cependant, sera celle pour le contrôle du Conseil d’Administration de la Réserve Fédérale. A ce sujet, la démission annoncée la semaine dernière de deux officiels de la Fed, le membre du Conseil des Gouverneurs Daniel Tarullo et le conseiller juridique en chef de la Fed, Scott Alvarez, signifie que si l’on y ajoute les postes vacants que Trump va pourvoir, le régime Trump pourra désormais prendre le contrôle effectif de la Fed. Le dernier Président qui a tenté ce genre de tour de force sans être assassiné était Andrew Jackson, mais Trump bénéficie du soutien des militaires donc il pourrait bien tenter le coup.

Étant donné que les dollars des États-unis servant au commerce mondial ont été transférés à présent vers un système centré sur la Chine, cela augmente les chances que les États-unis puissent émettre des dollars du Trésor distincts des dollars internationaux, probablement d’ici quelques mois. Cela signifiera également, comme il est mentionné en début d’article, une refonte totale de l’architecture financière et politique internationale. Cependant, il faudra pour cela attendre que les luttes de pouvoir aux États-unis et en Chine se terminent.

Un indice que Trump est désireux de déléguer son pouvoir et d’écouter de bons conseils, le Secrétaire d’État Rex Tillerson a entrepris quelques bonnes initiatives. D’une part Trump a été persuadé de revenir à une politique d’une seule Chine et de cesser de provoquer la Chine. Tillerson est également occupé à « purger le Département d’État des Néoconservateurs ainsi que des agents d’Israël et de l’Islam ». En conséquence des brutes sanguinaires comme Richard Armitage, Victoria Nuland et Elliot Abrams ont perdu leur pouvoir de répandre le chaos dans différentes parties du monde.

Le gouvernement japonais a été plongé dans une grosse tourmente par la perte de pouvoir de ses patrons habituels comme l’agent des Rothschild Michael Greenberg et l’agent des Bush Richard Armitage. C’est pourquoi ils ont envoyé le Premier Ministre Shinzo Abe accompagné d’une grosse délégation rendre une visite de cirage de pompes au régime de Trump la semaine dernière. Abe a pillé le fonds national de retraite japonais pour acheter les faveurs de Trump, à la consternation générale des Japonais. C’est ainsi qu’Abe a été capable de promettre de financer la construction d’une liaison ferroviaire rapide entre Washington DC et New York.

Cependant, d’une manière générale, les pouvoirs établis au Japon ont été rassurés de découvrir que les relations entre le Japon et les États-unis durant le régime de Trump seront confiées aux bureaucrates professionnels et aux experts. Le plus gros changement est qu’on a dit aux Japonais que les États-unis avaient abandonné leur politique d’empêcher le Japon d’entretenir des relations étroites avec la Russie. On a également assuré aux Japonais qu’il y aurait dorénavant moins d’interventions américaines dans la politique intérieure japonaise, telles que par exemple l’assassinat de Premiers Ministres désobéissants. La raison en est que les États-unis veulent conserver le Japon de leur côté dans leurs négociations des changements mondiaux avec la Chine.

Ce qui nous amène à la lutte de pouvoir en Chine. Le gouvernement chinois se prépare à un changement de pouvoir qui a lieu tous les 5 ans, ce qui signifie que 5 des 7 membres du bureau politique vont démissionner. L’enjeu de la bataille est de savoir qui va les remplacer et qui sera couronné en tant que successeur du Président Xi Jinping.

Les sources du gouvernement chinois nous disent qu’il s’agit d’un processus compliqué et laborieux qui implique des tas de consultations avec d’anciens dirigeants retraités. Il y a trois factions qui interviennent dans ce conflit. L’une est la faction qui soutient Xi Jinping, que l’on peut désigner sous le nom de faction du Nord. Une autre est la faction de la Ligue de la Jeunesse Chinoise qui a porté l’ancien Président Hu Jintao à la présidence. Ce groupe est particulièrement fort dans le Sud de la Chine, la région autour du Guangdong et de Hong Kong. Enfin il y a la faction de Shanghai qui est également bien implantée à Taïwan et qui est menée par Jiang Zemin.

Lors de la dernière lutte de pouvoir, la faction de Shanghai s’était alliée à celle de Xi Jinping pour évincer Hu Jintao. Il en est résulté que celui que Hu avait choisi comme successeur, Li Keqiang, a terminé deuxième.

Cependant, Xi Jinping, une fois au pouvoir, a pris comme prétexte une campagne anti-corruption pour décimer les rangs aussi bien de la faction Hu que de la faction Jiang. C’est pourquoi, si vous êtes parieur, vous pourriez miser sur le fait que les factions Hu et Jiang pourraient décider de s’allier contre Xi cette fois-ci.

Pourtant le consensus jusqu’ici est que les Anciens Sages de la Chine vont favoriser la continuité et la stabilité du gouvernement si bien que Xi va rester au pouvoir 5 ans de plus et que Li va également rester numéro deux. Néanmoins, les paris restent ouverts sur le successeur désigné et les occupants des sièges vacants du bureau politique. En tout cas, la Chine va largement se tourner vers l’intérieur jusqu’à ce que la transition soit réglée.

C’est pourquoi les prochaines grandes initiatives vont probablement apparaître en mars et non durant ce mois.

En conclusion, nous apprenons qu’en coulisse, les Chinois et les Américains coopèrent dans la lutte contre la faction Nazie de la Mafia khazar.

Source : Antimatrix.org


Traduction de Patrick T.